Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/12/2016

L'encyclopédie du western par Patrick Brion

Cette période de fêtes de fin d'année, est souvent le moment le plus propice pour les beaux cadeaux pour soi ou pour ceux qu'on aime. Ainsi, amis cinéphiles, je ne saurai trop vous conseiller, le superbe ouvrage de Mr Brion, "l'encyclopédie du western" qui fera date dans cette sorte d'ouvrages encore trop rares en France. Le livre reprend tous les grands classiques du genre mais aussi beaucoup d'autres films moins connus, pour donner un sentiment d'exhaustivité à l'ensemble, même si en réalité  ce n'est pas le cas, car il a été produit des milliers de westerns. Le livre a été édité aux éditions Télémaque, en deux volumes à la couverture ferme ou en un seul volume à la couverture souple. L'auteur nous renvoie à l'origine du western et parcourt le genre jusqu'à 2014. Le travail effectué est réellement impressionnant, car il n'y a pas seulement la fiche technique de tous les films, une critique, mais également et surtout une formidable iconographie de chaque film, qui nous permet de nous laisser porter par l'ouvrage, au delà de nos plus folles espérances. Car on peut faire des reproches à cet ouvrage, ce ne peut pas être une aridité. Le livre se lit bien, et comme je viens de l'écrire, l'iconographie attire l'oeil du lecteur. Côté vrai reproche, on peut déplorer quand même, l'absence de quelques pages de textes avant chaque grande décennie. Vu la stratosphérique expertise de l'auteur en matière de cinéma et de western en particulier, il n'aurait pas été de trop de nous présenter en quelques pages, le western à la période du cinéma muet, puis le western des années 30, puis le renouveau du genre par décennie et sa place dans le cinéma de ces années. On peut reprocher également une absence de notation, qui si elle aurait été sans aucun doute affaire de point de vue, elle aurait été un guide important pour le lecteur, lui permettant d'un coup d'oeil de dénicher les perles. Ces deux reproches considérés, on ne peut que féliciter Patrick Brion pour son travail et lui souhaiter qu'il nous fasse maintenant une encyclopédie du film de gangsters. Il y aurait sans doute là un genre à explorer avec bonheur, par cet auteur prolifique qui aura tant fait pour nous faire aimer le grand cinéma.

14693229.jpg

Note : 9 / 10

02/07/2016

Le dernier train pour Frisco / One More Train to Rob - 1971

"Le dernier train pour Frisco" est un film qui fait tâche dans la filmographie du regretté George Peppard et dans celle du réalisateur Andrew V McLaglen. Fils de Victor McLaglen, ce dernier héros de nombreux films de Ford, Andrew V McLaglen gâche ici totalement son talent, pourtant vu maintes fois, que ce soit dans "le Grand McLintock (1963) avec John Wayne et Maureen O'Hara, ou dans les Prairies de l'honneur (1965) avec James Stewart, ou encore "Bandolero !" (1968), "les Géants de l'Ouest" (1969) ou "Chisum" (1970) là aussi avec John Wayne. Dans "le dernier train pour Frisco", il n'y a rien à sauver, ni sa réalisation aux plans inintéressants ou répétés de multiples fois, ni le jeu des acteurs qui sont en perdition car clairement non dirigés par McLaglen. Le ton du film, quant à lui navigue entre celui du western et celui de la comédie grinçante, sans jamais atteindre aucun de ces deux genres. Le film avance donc en boitant bas dans une réalisation qui ferait passer n'importe quel épisode de "la petite maison dans la prairie" pour un film d'art et d'essai. Tout cela, désintéresse pas le spectateur, mais l'agacera au plus haut point, devant tant de médiocrité affligeante. La musique est quant à elle insignifiante, et il n'y a pas le début d'une scène érotique, pour sauver ce film des poubelles du cinéma. On peut donc se demander pourquoi Sidonis nous sort ce genre de navet, alors que "le train sifflera 3 fois" reste inédit en Bluray. Mon conseil : évitez à tout prix de monter dans "ce dernier train pour Frisco" ou bien vous en descendrez en cours de route. Pour ma part, j'ai lutté pour arriver à destination, mais que ce fut dur !

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,george peppard,diana muldaur,john vernon,france nuyen,steve sandor,andrew v mclaglen

 

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,george peppard,diana muldaur,john vernon,france nuyen,steve sandor,andrew v mclaglen

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,george peppard,diana muldaur,john vernon,france nuyen,steve sandor,andrew v mclaglen

 

Note : 2,5 / 10

05/06/2016

3000 dollars mort ou vif / Four Faces West - 1948

"3000 dollars mort ou vif" est un western assez atypique et différent de la production courante des années 40. En effet, si il nous propose une chasse à l'homme, il ne nous propose aucun indien et surtout aucun coup de feu. De plus, il n'y a pas de méchant, car aucun spectateur ne pourrait croire que Joel McCrea est un desperado. Il y a donc cette histoire de poursuite d'un voleur de banque au grand coeur. Mais si le film intéresse par ses péripéties, sa réalisation quasiment toujours en extérieur, sa belle musique et son honorable photographie, on reste un peu sur sa faim au niveau du scénario. De plus, si Frances Dee est parfois émouvante, elle paraît un peu froide avec Joel McCrea, son mari à la ville. Il est vrai que le personnage trouble de Joseph Calleia, est assez intéressant, mais certains seconds rôles sont plutôt proche de la figuration sans aucune épaisseur. Alors, l'impression reste que ce débordement de très bons sentiments ne fait pas un grand film. Enfin le scénario qui n'explicite jamais, les motivations profondes du héros pêche par un manque d'éclaircissement. On ne connaît jamais les motivations des uns ou des autres, ce qui n'apporte rien à l'intérêt que le spectateur peut avoir pour l'oeuvre. "3000 dollars mort ou vif" est donc un honnête divertissement, bien réalisé, et bien joué par les acteurs principaux, mais dont le scénario aurait sans aucun doute mérité, un meilleur travail d'écriture, au moins sur la description de la psychologie des personnages.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,frances dee,charles bickford,joseph calleia,william conrad,martin garralaga,john parrish,paul sawtell,Russell Harlan,alfred e green

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,frances dee,charles bickford,joseph calleia,william conrad,martin garralaga,john parrish,paul sawtell,Russell Harlan,alfred e green

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,frances dee,charles bickford,joseph calleia,william conrad,martin garralaga,john parrish,paul sawtell,Russell Harlan,alfred e green

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,frances dee,charles bickford,joseph calleia,william conrad,martin garralaga,john parrish,paul sawtell,Russell Harlan,alfred e green

Ci-dessus : Frances Dee & Joel McCrea

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,frances dee,charles bickford,joseph calleia,william conrad,martin garralaga,john parrish,paul sawtell,Russell Harlan,alfred e green

Ci-dessus : Frances Dee

Disponible chez Sidonis en DVD Zone 2 VO sous-titrée français

 

Note : 6 / 10

30/04/2016

La ville abandonnée / Yellow Sky - 1948

"La ville abandonnée" est un western en noir & blanc, de William A Wellman. Le film bénéficie d'une belle distribution avec un trio d'acteurs, composés de Gregory Peck, Richard Widmark et Anne Baxter. Ce n'est que le deuxième de Richard Widmark, mais il s'impose déjà comme une future star. Gregory Peck mène une bande de hors-la-loi, dont le plus dangereux semble bien être Widmark, même si chacun d'entre eux, semble être un danger pour la jeune fille interprétée par Anne Baxter, qui découvre avec eux sa féminité. On peut noter également l'interprétation sérieuse de John Russell. La réalisation de William A Wellman est quant à elle, géniale, et la fabuleuse photographie de Joseph MacDonald sort sans aucun doute ce film de la masse des westerns produits par Hollywood en 1948. En effet, Joseph MacDonald joue sur le clair-obscur, pour parfois donner un ton de film noir à un western toujours rugueux et âpre, où le spectateur ne s'ennuie jamais. "La ville abandonnée" tournée dans une ville fantôme, aborde la vie d'individus coupés de la société, qui partent se cacher après un hold-up, mais dont la planque se trouvera être une mine d'or. Les personnalités des uns et des autres s'y révèleront sous leur vrai jour. Sidonis nous propose en Bluray, une superbe édition qui fait honneur à l'oeuvre de Wellman. La ville abandonnée est donc un film à redécouvrir de toute urgence. Pour finir cet article, j'ajouterai un voeu. En effet, ce serait formidable que Sidonis nous sorte un jour une édition Bluray du "train sifflera trois fois", avec une qualité comparable.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, gregory peck, richard widmark, Anne Baxter, john Russell,alfred newman, Joseph MacDonald,William Wellman

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, gregory peck, richard widmark, Anne Baxter, john Russell,alfred newman, Joseph MacDonald,William Wellman

Ci-dessus : Anne Baxter & Gregory Peck

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, gregory peck, richard widmark, Anne Baxter, john Russell,alfred newman, Joseph MacDonald,William Wellman

Ci-dessus : Anne Baxter

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, gregory peck, richard widmark, Anne Baxter, john Russell,alfred newman, Joseph MacDonald,William Wellman

Ci-dessus : Richard Widmark, John Russell, & Gregory Peck

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, gregory peck, richard widmark, Anne Baxter, john Russell,alfred newman, Joseph MacDonald,William Wellman

Ci-dessus : Anne Baxter

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,gregory peck,richard widmark,anne baxter,john russell,alfred newman,joseph macdonald,william wellman

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,gregory peck,richard widmark,anne baxter,john russell,alfred newman,joseph macdonald,william wellman

 

La bande-annonce :

Ci-dessus : Gregory Peck & Anne Baxter

Film disponible en Bluray & DVD en Zone 2, en VF et VO sous-titrée français, chez Sidonis

 

 

Note : 8,5 / 10

24/01/2016

Les Desperados / The Desperadoes - 1943

"Les desperados" est le premier film en couleur de la Columbia et sans doute une des meilleures récentes sorties de l'éditeur Sidonis. En effet, on retrouve un bon casting avec Glenn Ford et Randolph scott, tous les deux en vedettes, avec une légère mise en avant de Glenn Ford, qui est alors une star montante du studio. Mais le casting a aussi d'autres seconds rôles importants. Ainsi, on peut citer Claire Trevor, Evelyn Keyes, Edgar Buchanan, ou encore Guinn 'Big Boy' Williams.  Claire Trevor on se rappelle d'elle pour son rôle de prostituée dans "la chevauchée fantastique"(1939) de John Ford. Mais c'est aussi une très belle carrière hollywoodienne, où elle partage l'affiche avec les plus grands, par exemple avec Bogart dans "Rue sans issue" (1937) ou dans "Key Largo" (1948). On la retrouve également au côté de Dick Powell dans "Adieu ma jolie" (1944) ou avec le duo Clark Gable / Lana Turner dans "Franc jeu" (1941). Et elle jouera de nouveau avec Randolph Scott en 1953, dans "les massacreurs du Kansas". Aujourd'hui, les cinéphiles se rappellent d'Evelyn Keyes, surtout pour son rôle dans "le rôdeur" (1951) avec Van Heflin, superbe film noir. Edgar Buchanan fait quant à lui dans "les desperados", une prestation du tonnerre.  On l'a vu jouer dans de très nombreux westerns dont certains avec John Wayne. Quant à Guinn 'Big Boy' Williams, c'est évidemment le faire valoir des westerns d'Errol Flynn, comme "la caravane héroïque" (1940) ou "la piste de Santa-Fé" (1940) et apparaît dans des rôles plus sérieux au côté de John Wayne. En plus de ce superbe casting, le film bénéficie d'un superbe Technicolor, d'une histoire attachante, bien que classique, mais aussi de personnages secondaires amusants et de dialogues qui le sont souvent tout autant. Certains pourront regretter que le film sombre parfois dans la comédie. Pour ma part, ce n'est pas mon cas. J'avoue m'être beaucoup amusé à voir les péripéties de nos différents protagonistes, et j'ai beaucoup ri devant l'incroyable duel final, quasiment jamais vu dans toute l'histoire du western. Sidonis nous donne là, assurément un western au dessus de la mêlée, avec une belle qualité d'image et des acteurs heureux d'être là. Je conseille donc vivement son achat.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Randoph Scott & Glenn Ford

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Evelyn Keyes & Glenn Ford

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Glenn Ford & John "Big Boys" Williams

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Randolph Scott, Edgar Buchanan, Evelyn Keyes et Glenn Ford

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Claire Trevor

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Glenn Ford & Evelyn Keyes

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Glenn Ford & Evelyn Keyes

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Evelyn Keyes

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Claire Trevor

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Evelyn Keyes

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Claire Trevor & Randolph Scott

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Repos pendant le tournage (Randolph Scott, Evelyn Keyes, Glenn Ford, Edward Buchanan)

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Repos pendant le tournage (John "Big Boy" Williams, Glenn Ford, Evelyn Keyes, Randolph Scott, et Edward Buchanan)

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Charles Vidor, Evelyn Keyes, Randolph Scott, Claire Trevor, Edgar Buchanan, Glenn Ford, Sally Eilers et son mari Harry Joe Brown

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Sur le tournage

Film disponible chez Sidonis sur Amazon

 

Note : 7,5 / 10

22/01/2016

Le Défilé sauvage / Black Horse Canyon - 1954

Dernier film de la série de films sortis par Sidonis en hommage à Joel McCrea, "le défilé sauvage", est aussi le plus faible. En effet, si Joel McCrea est égal à lui même. On a bien du mal à s'intéresser à cette histoire qui tourne tout le long de sa durée autour d'un cheval et de la relation amoureusement conflictuelle entre Joel McCrea et Mari Blanchard, avec évidemment un rival bien présent, en la personne de Race Gentry. Cela fait bien peu, et on comprend rapidement que les scénaristes ont voulu faire un parallèle entre la capture du cheval et la conquête de l'héroïne par le héros. Et si au départ, on apprécie  les extérieurs, et les cavalcades, notre bonne impression s'atténue plus le film se déroule, et plus les cavalcades se multiplient. On apprend d'ailleurs que certaines de ces fameuses scènes, sont des reprises d'anciens westerns de l'Universal. Cette information si elle est intéressante, ne donne pas une crédibilité supplémentaire au film.  Je suis donc resté un peu sur ma faim, et je conseillerai ce western presque 100% chevalin seulement aux fans du genre, ou de Joel McCrea, ou aux amateurs de chevaux. Pour les autres, je crois qu'il vaut mieux passer votre chemin, et galoper un peu plus loin encore, voir si l'herbe est plus verte et a meilleur goût ailleurs, que dans ce "défilé sauvage", au scénario simpliste et à vrai dire, presque sans saveur, sauvé par un duo d'acteurs impeccables.

Le_Defile_Sauvage.jpg

blackhorsecanyon3.jpg

Ci-dessus : Mari Blanchard & Joel McCrea

blackhorsecanyon1.jpg

8.jpg

14.jpg

28aa.jpg

wayne811.jpg

wayne819.jpg

x43m.jpg

Disponible chez Sidonis en VO sous-titrée français

 

Note : 5 / 10

21/01/2016

Le solitaire des rocheuses / The lone hand - 1953

L'année 1953, est une grande année du western. En effet, on peut citer quelques belles réalisations tournées cette année là, comme "l'appât" d'Anthony Mann avec James Stewart, "L'Homme des vallées perdues" de Georges Stevens avec Alan Ladd, "les massacreurs du Kansas" D'André De Toth avec Randolph Scott, "Vaquero" avec Robert Taylor et Ava Gardner, et beaucoup beaucoup d'autres. L'année 1953, est donc une très grande année pour le western. A cette multitude de films généralement plutôt bons, il faut inclure "le solitaire des rocheuses", que nos amis de Sidonis nous font l'honneur de redécouvrir grâce à une récente sortie DVD. Le casting est mené par l'éternel acteur westernien, Joel McCrea, entouré d'acteurs un peu moins côtés comme Barbara Hale, ou Alex Nicol, mais au talent certain. On notera aussi la belle prestation du jeune Jimmy Hunt et qu'au moment où j'écris ces lignes Barbara Hale est toujours en vie et a atteint l'âge de 93 ans. Mais ce n'est pas tant le casting qui retient l'attention, c'est surtout le scénario de Joseph Hoffman qui assure de nombreux rebondissements et un twist final parfaitement maîtrisé. Joel McCrea est donc comme d'habitude à son avantage et joue parfaitement son rôle. Au crédit du film, on note également de beaux extérieurs et une belle reconstruction d'une ville de l'Ouest. On pourra quand même regretter, que la copie par Sidonis ne soit pas aussi étincelante que prévue et qu'elle ne mette pas plus en valeur le beau technicolor, proposé par l'Universal. Mais au final, on prend du plaisir à voir ce petit western, qui atteint pleinement son objectif, de spectacle divertissant, saupoudré d'une bonne dose d'originalité scénaristique.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Joel McCrea, Barbara Hale, Alex Nicol, Charles Drake, Jimmy Hunt, James Arness, Roy Roberts, Frank Ferguson, george sherman, universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

Ci-dessus : Joel McCrea & Jimmy Hunt

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

Ci-dessus : James Arness, Alex Nicol et Joel McCrea (de dos)

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

Ci-dessus : Joel McCrea, Jimmy Hunt & Barbara Hale

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

Ci-dessus : Jimmy Hunt assis

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

Disponible en version originale sur Amazon, ou Fnac, Gibert Joseph paru chez l'éditeur Sidonis

 

Note : 6,5 / 10

19/12/2015

L'enfant du désert / Cattle Drive - 1951

L'éditeur Sidonis continue à nous faire visiter la grande époque du western américain. On a donc droit pour les fêtes de fin d'année à 3 westerns avec Joel McCrea. Le légendaire Randolph Scott reviendra quant à lui à la mi-janvier 2016, avec 4 films : "Les aventuriers du désert", "Les Desperados", "Ton heure a sonné", et "la vallée maudite". On espère pouvoir découvrir ces films dans de belles éditions. Et on ne peut que remercier Sidonis de remettre sur le devant de la scène le western américain des années 40 et 50. Pour en revenir à "l'enfant du désert", c'est donc un western avec Joel McCrea. Joel McCrea je ne devrais plus avoir besoin de vous le présenter. C'est une immense carrière. Il a interprété des personnages qui étaient le plus souvent des héros simples. Déjà, il donnait la réplique à Bogart en 1937, dans "la rue sans issue". Mais il a aussi touché à la comédie dramatique, avec comme partenaire, Ginger Rogers dans "Primrose Path" (1940) ou encore à la comédie sociale dans "les voyages de Sullivan" (1941). Il s'est également tourné vers le western, pour devenir un grand acteur du genre. Je peux citer pêle mêle : "la fille du désert" (1949) avec Virginia Mayo, "Le convoi Maudit" (1950) avec la magnifique Arlene Dahl, "Stars in my Crown"(1950), et bien d'autres que vous pouvez retrouver sur ce blog. Dans "l'enfant du désert", il partage l'affiche avec le jeune Dean Stockwell. Dean Stockwell, le public français se souvient surtout de lui pour son rôle dans la série "Code Quantum". Il n'en reste pas moins qu'avant une carrière une carrière télévisuelle, il a fait une carrière cinématographique intéressante pendant son enfance. Ainsi, on le retrouve déjà en 1950, avec Joel McCrea dans "Stars in my Crown"(1950). Et on se souvient de lui aussi pour son rôle au côté d'Errol Flynn dans "Kim" (1951) et dans un rôle de jeune adulte dans "le génie du mal" (1959). "L'enfant du désert" est quant à lui un espèce de remake de "Capitaine courageux" (1937). En effet, l'histoire est un peu la même. Ainsi, Dean Stockwell qui joue l'enfant pourri par l'argent d'un père, richissime magnat des chemins de fer, se retrouve abandonné bien malgré en plein désert. Il va devoir alors faire face au désert et à ses habitants, les cowboys. Le film est très difficilement classable ou identifiable. En effet, il ne reprend aucun des lieux communs du western traditionnel. Ainsi, il n'y a pas d'attaques de diligence, pas de farouches indiens, pas de bandits, pas de vrais méchants, et quasiment pas de coups de feu. Pourtant, cette absence relative d'action en fait une perle et tout son charme. Car il sait nous montrer une intéressante évolution des personnages, même dans son ultime fin naïve. On se surprend donc à aimer et à sourire devant un étrange western pas si anodin que ça, qui bénéficie d'une réalisation intéressante et d'une photographie correcte. Détail étonnant, le portrait de la petite amie du personnage de Joel McCrea est en fait, le portrait de sa femme à la ville. Pour le coup, vous en conviendrez, c'est un vrai clin d'oeil.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Joel McCrea, Dean Stockwell, Chill Wills, Leon Ames, Henry Brandon, Howard Petrie, Bob Steele, Maury Gertsman,Joseph Gershenson,Kurt Neumann

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Joel McCrea, Dean Stockwell, Chill Wills, Leon Ames, Henry Brandon, Howard Petrie, Bob Steele, Maury Gertsman,Joseph Gershenson,Kurt Neumann

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Joel McCrea, Dean Stockwell, Chill Wills, Leon Ames, Henry Brandon, Howard Petrie, Bob Steele, Maury Gertsman,Joseph Gershenson,Kurt Neumann

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Joel McCrea, Dean Stockwell, Chill Wills, Leon Ames, Henry Brandon, Howard Petrie, Bob Steele, Maury Gertsman,Joseph Gershenson,Kurt Neumann

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Joel McCrea, Dean Stockwell, Chill Wills, Leon Ames, Henry Brandon, Howard Petrie, Bob Steele, Maury Gertsman,Joseph Gershenson,Kurt Neumann

Ci-dessus : Dean Stockwell & Joel McCrea

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Joel McCrea, Dean Stockwell, Chill Wills, Leon Ames, Henry Brandon, Howard Petrie, Bob Steele, Maury Gertsman,Joseph Gershenson,Kurt Neumann

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Joel McCrea, Dean Stockwell, Chill Wills, Leon Ames, Henry Brandon, Howard Petrie, Bob Steele, Maury Gertsman,Joseph Gershenson,Kurt Neumann

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Joel McCrea, Dean Stockwell, Chill Wills, Leon Ames, Henry Brandon, Howard Petrie, Bob Steele, Maury Gertsman,Joseph Gershenson,Kurt Neumann

Disponible en VO sous-titrée français en Zone 2

 

Note : 6,5 / 10

16/10/2015

L'homme de la plaine / The man from Laramie - 1955

"L'homme de la plaine" est un western de la Columbia, tourné en Technicolor par Anthony Mann. J'ai eu beau regarder, à part un casting assez flamboyant, l'ensemble ne m'a pas semblé voler très au dessus des westerns d'Audie Murphy à l'Universal. En effet, si on peut considérer le casting composé de James Stewart, Arthur Kennedy, Donald Crisp, Cathy O'Donnell, et Alex Nicol,  excellent et donc le jeu des acteurs globalement supérieurs à un western d'Audie Murphy, le reste m'a quelque peu laissé sur ma fin. En particulier le scénario nous laisse assez peu de suspens et on sait déjà comment tout cela va se terminer 20 minutes avant la fin. Alors oui c'est bien filmé, c'est bien joué, la musique de George Duning est bonne. Mais le film n'arrive jamais à emporter le spectateur, et on reste assez déçu devant un spectacle finalement convenu, où l'héroïne n'en est pas une, où le héros ne veut pas en être un, où le patron du ranch ne peut plus l'être, où son fils ne sait pas l'être. Finalement, c'est bien ce qui serait intéressant dans "l'homme de la plaine", c'est presque cette inadaptation au monde, affichée et revendiquée par les personnages. En effet, chacun est rempli d'une espèce d'impuissance face à son destin, qui donne tout son charme au film. Au delà de cette constatation, j'avoue m'être un peu ennuyé devant "l'homme de la plaine", qui reste un honnête spectacle, mais très loin du très grand western que l'on pouvait espérer. Parfois ne faudrait-il pas trop attendre d'un film ? Mais lorsque l'on compare les chef-d'oeuvres de Mann, à ce film, on ne peut que ranger ce dernier, dans la catégorie des honnêtes films mineurs de sa filmographie.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, James Stewart, Arthur Kennedy, Donald Crisp, Cathy O'Donnell, Alex Nicol, Aline MacMahon, Wallace Ford, Jack Elam, John War Eagle, James Millican, Gregg Barton, Boyd Stockman, Frank DeKova, anthony mann

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, James Stewart, Arthur Kennedy, Donald Crisp, Cathy O'Donnell, Alex Nicol, Aline MacMahon, Wallace Ford, Jack Elam, John War Eagle, James Millican, Gregg Barton, Boyd Stockman, Frank DeKova, anthony mann

Ci-dessus : James Stewart

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, James Stewart, Arthur Kennedy, Donald Crisp, Cathy O'Donnell, Alex Nicol, Aline MacMahon, Wallace Ford, Jack Elam, John War Eagle, James Millican, Gregg Barton, Boyd Stockman, Frank DeKova, anthony mann

Ci-dessus : Arthur Kennedy & James Stewart

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, James Stewart, Arthur Kennedy, Donald Crisp, Cathy O'Donnell, Alex Nicol, Aline MacMahon, Wallace Ford, Jack Elam, John War Eagle, James Millican, Gregg Barton, Boyd Stockman, Frank DeKova, anthony mann

Ci-dessus : James Stewart

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, James Stewart, Arthur Kennedy, Donald Crisp, Cathy O'Donnell, Alex Nicol, Aline MacMahon, Wallace Ford, Jack Elam, John War Eagle, James Millican, Gregg Barton, Boyd Stockman, Frank DeKova, anthony mann

Ci-dessus : Donald Crsip & Arthur Kennedy

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, James Stewart, Arthur Kennedy, Donald Crisp, Cathy O'Donnell, Alex Nicol, Aline MacMahon, Wallace Ford, Jack Elam, John War Eagle, James Millican, Gregg Barton, Boyd Stockman, Frank DeKova, anthony mann

Ci-dessus : James Stewart & Cathy O'Donnell

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, James Stewart, Arthur Kennedy, Donald Crisp, Cathy O'Donnell, Alex Nicol, Aline MacMahon, Wallace Ford, Jack Elam, John War Eagle, James Millican, Gregg Barton, Boyd Stockman, Frank DeKova, anthony mann

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,james stewart,arthur kennedy,donald crisp,cathy o'donnell,alex nicol,aline macmahon,wallace ford,jack elam,john war eagle,james millican,gregg barton,boyd stockman,frank dekova,anthony mann

Ci-dessus : Donald Crisp & James Stewart couché

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,james stewart,arthur kennedy,donald crisp,cathy o'donnell,alex nicol,aline macmahon,wallace ford,jack elam,john war eagle,james millican,gregg barton,boyd stockman,frank dekova,anthony mann

Ci-dessus : Aline MacMahon & Cathy O'Donnell

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,james stewart,arthur kennedy,donald crisp,cathy o'donnell,alex nicol,aline macmahon,wallace ford,jack elam,john war eagle,james millican,gregg barton,boyd stockman,frank dekova,anthony mann

Ci-dessus : Donald Crisp

La musique de George Duning :

 Disponible en DVD zone 2, en VF et VO sous-titrée

Note : 6,5 / 10

28/06/2015

Cowboy - 1958

Avec "Cowboy", Delmer Daves nous propose un sujet plus léger que "3H10 pour Yuma" tourné l'année précédente. Ainsi, Jack Lemmon arrive à mettre un peu d'humour à son personnage de pied-tendre, qui veut devenir "cowboy" pour retrouver au Mexique, une belle mexicaine. Mais la vie de cowboy n'est pas de tout repos et se relèvera parfois dramatique. Le scénario sera le dernier de Dalton Trumbo et au générique ce sera Edmund N North que l'on créditera du scénario. Malgré un sujet très différent de "3H10 pour Yuma", Delmer Daves reprendra la même équipe, avec Glenn Ford dans le rôle titre, mais aussi Richard Jaeckel dans les seconds rôles, Charles Lawton Jr à la photographie, et George Duning à la musique. Pourtant la réussite n'est pas tout à fait la même que dans "3H10 pour Yuma". En effet, la photographie paraît plus banale. On peut dire un peu pareil de la réalisation de Delmer Daves ou de la musique de George Duning moins marquante que sur la précédente oeuvre de Delmer Daves. Il n'en reste pas moins que le film reste assez marquant, de par son casting et son scénario. Ainsi, si j'ai dit que Jack Lemmon amenait parfois une touche d'humour, le film nous permet également de retrouver Brian Donlevy, à qui on aurait souhaité un rôle plus étoffé. Cela aurait aussi, permis de sortir d'une vision un peu binaire et de ce conflit entre deux hommes. "Cowboy" reste néanmoins un bon spectacle, et un film assez attachant.

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,Glenn Ford, Jack Lemmon, Anna Kashfi, Brian Donlevy, Dick York, Víctor Manuel Mendoza, Richard Jaeckel, King Donovan, Vaughn Taylor, Donald Randolph, James Westerfield, Eugene Iglesias, Frank DeKova,charles lawton jr,delmer daves

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,Glenn Ford, Jack Lemmon, Anna Kashfi, Brian Donlevy, Dick York, Víctor Manuel Mendoza, Richard Jaeckel, King Donovan, Vaughn Taylor, Donald Randolph, James Westerfield, Eugene Iglesias, Frank DeKova,charles lawton jr,delmer daves

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,Glenn Ford, Jack Lemmon, Anna Kashfi, Brian Donlevy, Dick York, Víctor Manuel Mendoza, Richard Jaeckel, King Donovan, Vaughn Taylor, Donald Randolph, James Westerfield, Eugene Iglesias, Frank DeKova,charles lawton jr,delmer daves

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,Glenn Ford, Jack Lemmon, Anna Kashfi, Brian Donlevy, Dick York, Víctor Manuel Mendoza, Richard Jaeckel, King Donovan, Vaughn Taylor, Donald Randolph, James Westerfield, Eugene Iglesias, Frank DeKova,charles lawton jr,delmer daves

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,Glenn Ford, Jack Lemmon, Anna Kashfi, Brian Donlevy, Dick York, Víctor Manuel Mendoza, Richard Jaeckel, King Donovan, Vaughn Taylor, Donald Randolph, James Westerfield, Eugene Iglesias, Frank DeKova,charles lawton jr,delmer daves

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,Glenn Ford, Jack Lemmon, Anna Kashfi, Brian Donlevy, Dick York, Víctor Manuel Mendoza, Richard Jaeckel, King Donovan, Vaughn Taylor, Donald Randolph, James Westerfield, Eugene Iglesias, Frank DeKova,charles lawton jr,delmer daves

 

Extrait de la musique de George Duning :

Disponible en Bluray en VF et VO sous-titrée chez Carlotta

Note : 7 / 10

27/06/2015

3H10 pour Yuma / 3:10 to Yuma - 1957

1957, est une grande année du western. Ainsi, de très nombreux westerns sont tournés cette année là. On tourne beaucoup de westerns de série, certains de qualités moyennes et d'autres très bons. On peut citer dans ces petits westerns excellents : "Quantez leur dernier repaire" avec Fred MacMurray et Dorothy Malone, ou encore "Joe Dakota" avec Jock Mahoney & Luana Patten. A côté de ces westerns peu ambitieux, mais à la qualité appréciable, il y a de très grands westerns, comme "règlement de comptes à Ok Corral" de John Sturges avec le duo Burt Lancaster / Kirk Douglas. "3H10 pour Yuma" de Delmer Daves, en fait clairement  parti de ces grands westerns. Mais est-ce vraiment un western ? En effet, si l'ambiance et les paysages de l'Ouest sont bien présents, le scénario est lui beaucoup plus proche de celui d'un film noir. En effet, un misérable petit fermier (joué par Van Heflin) est témoin d'une attaque meurtrière de diligence par une bande menée par (Glenn Ford). Le personnage joué par Van Heflin va alors se retrouver en charge de ramener le chef de bande au train de 3H10 qui part pour Yuma et sa prison. Mais les complices vont l'attendre à la sortie de l'hôtel, afin de récupérer leur chef. Contrairement à la version de 2007, avec Russel Crowe et Christian Bale, ici l'action est totalement minorée. On est plus proche de la tension nerveuse et du climat angoissant du film noir. D'ailleurs la photographie de Charles Lawton Jr est plus proche de celle d'un film noir, que d'un western. En effet, Charles Lawton Jr nous donne une photographie noir & blanc très contrastée.  On notera que ce dernier sera plusieurs fois le directeur de la photographie du réalisateur Delmer Daves. Ainsi ils collaboreront tous deux, sur "Cow-boy" (1958), "l'amour à l'italienne" (1962) et sur "La Montagne des neuf Spencer" (1963). "3H10 pour Yuma" profite donc de ce climat et de cette photographie noire, pour nous donner une ambiance tendue, très particulière et que l'on retrouve finalement assez rarement sous cette forme. Il faut noter aussi la présence féminine de Felicia Farr, qui étonne par la modernité de son personnage, qui se donne sans remord à un hors-la-loi. Delmer Daves, réalisateur trop oublié aujourd'hui nous donne ici un western au carrefour du film noir, aux plans stylisés, étonnamment modernes. "3H10 pour Yuma" reste un classique inoubliable. On peut sans aucun doute remercier chaleureusement, l'éditeur Carlotta pour cette sortie bienvenue, et cette belle édition remplie de bonus.

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,glenn ford,van heflin,leora dana,felicia farr,henry jones,richard jaeckel,charles lawton jr,george duning,delmer daves

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,glenn ford,van heflin,leora dana,felicia farr,henry jones,richard jaeckel,charles lawton jr,george duning,delmer daves

Ci-dessus : Glenn Ford

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,glenn ford,van heflin,leora dana,felicia farr,henry jones,richard jaeckel,charles lawton jr,george duning,delmer daves

Ci-dessus : Felicia Farr & Glenn Ford

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,glenn ford,van heflin,leora dana,felicia farr,henry jones,richard jaeckel,charles lawton jr,george duning,delmer daves

Ci-dessus : Van Heflin

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,glenn ford,van heflin,leora dana,felicia farr,henry jones,richard jaeckel,charles lawton jr,george duning,delmer daves

Ci-dessus : Van Heflin & Glenn Ford

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,glenn ford,van heflin,leora dana,felicia farr,henry jones,richard jaeckel,charles lawton jr,george duning,delmer daves

Ci-dessus : Leora Dana

 

Musique du titre par George Duning & chantée par Frankie Laine :

 

Bande-annonce :

Disponible en DVD (2002) & Bluray (2015) chez Carlotta en VF et VO sous-titrée

 

 Note : 8 / 10

30/05/2015

L'Aigle des frontières / Frontier Marshal - 1939

On sous-estime encore trop souvent, l'oeuvre parlante du réalisateur Allan Dwan. En effet, réalisateur reconnu de nombreux films muets, on oublie souvent qu'il a eu une carrière bien après la fin du muet, avec quelques westerns excellents comme "Quatre étranges cavaliers" (1954) ou "tornade", également en 1954. On oublie également qu'il a été le réalisateur de "Suez" avec Tyrone Power, et de "Iwo Jima" avec John Wayne. Monsieur Bertrand Tavernier, nous raconte que Dwan n'a jamais pu percer à Hollywood, malgré ses succès et la qualité de ses réalisations, car il était antisémite. Pour ma part, je n'en sais rien. Mais il est vrai que c'est assez inexplicable qu'il n'ait jamais pu arriver à obtenir un peu de notoriété et des films plus intéressants, au vu de la qualité de certaines de ses oeuvres. Ainsi, on peut dire que "l'aigle des frontières" fait parti des bonnes surprises de la longue filmographie d'Allan Dwan. On remarque tout d'abord un très bon casting avec un Randolph Scott en redresseur de torts, John Carradine en chef de bande, mais aussi un Cesar Romero dans sous doute un de ses meilleurs rôles dramatiques. Le film est une adaptation de "règlement de comptes à Ok Corral". Les seconds rôles sont nombreux et intéressants, on peut citer Ward Bond, Lon Chaney Jr, ou encore les deux femmes de l'histoire : Nancy Kelly (âgée ici seulement de 19 ans) et Binnie Barnes.

cinema, cinéma, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Randolph Scott, Nancy Kelly, Cesar Romero, Binnie Barnes, John Carradine, Edward Norris, Eddie Foy Jr., Ward Bond, Lon Chaney Jr., Chris-Pin Martin, Joe Sawyer, Dell Henderson, Harry Hayden, Ventura Ybarra, Charles Stevens, Charles G Clarke, Allan Dwan, twentieth century fox

Mais le film ne vaut pas seulement par ses interprètes. Il faut également parler du formidable travail sur les ombres et la lumière par le directeur de la photographie, Charles G Clarke qui travaille les jeux d'ombres et de lumières, pour faire de cet étonnant western, une oeuvre plaisante à regarder. Alors, c'est vrai que le film n'a pas l'ambition du film de Ford, "la poursuite infernale" (1946) ou de "règlement de comptes à OK Corral" (1953) de John Sturges, mais il n'en reste pas moins une très bonne surprise, à la photographie très travaillée pour une durée de seulement 68 minutes ! Casting alléchant, acteurs qui jouent avec conviction, travail admirable sur la photographie, bon réalisateur, mais alors que peut on reprocher à l'aigle des frontières" ? Sans aucun doute, son manque d'ambition. Quel film aurions nous eu si on avait eu droit à 20 ou 30 minutes de plus ? On ne le saura jamais. Quoiqu'il en soit, on reste surpris par la réelle qualité cinématographique de ce film de série B de 1939. Le cinéma actuel pourrait sans aucun doute en apprendre beaucoup des artisans du passé.

cinema, cinéma, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Randolph Scott, Nancy Kelly, Cesar Romero, Binnie Barnes, John Carradine, Edward Norris, Eddie Foy Jr., Ward Bond, Lon Chaney Jr., Chris-Pin Martin, Joe Sawyer, Dell Henderson, Harry Hayden, Ventura Ybarra, Charles Stevens, Charles G Clarke, Allan Dwan, twentieth century fox

Ci-dessus : Cesar Romero

cinema, cinéma, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Randolph Scott, Nancy Kelly, Cesar Romero, Binnie Barnes, John Carradine, Edward Norris, Eddie Foy Jr., Ward Bond, Lon Chaney Jr., Chris-Pin Martin, Joe Sawyer, Dell Henderson, Harry Hayden, Ventura Ybarra, Charles Stevens, Charles G Clarke, Allan Dwan, twentieth century fox

cinema, cinéma, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Randolph Scott, Nancy Kelly, Cesar Romero, Binnie Barnes, John Carradine, Edward Norris, Eddie Foy Jr., Ward Bond, Lon Chaney Jr., Chris-Pin Martin, Joe Sawyer, Dell Henderson, Harry Hayden, Ventura Ybarra, Charles Stevens, Charles G Clarke, Allan Dwan, twentieth century fox

cinema, cinéma, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Randolph Scott, Nancy Kelly, Cesar Romero, Binnie Barnes, John Carradine, Edward Norris, Eddie Foy Jr., Ward Bond, Lon Chaney Jr., Chris-Pin Martin, Joe Sawyer, Dell Henderson, Harry Hayden, Ventura Ybarra, Charles Stevens, Charles G Clarke, Allan Dwan, twentieth century fox

Ci-dessus (à gauche) : Randolph Scott

cinema, cinéma, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Randolph Scott, Nancy Kelly, Cesar Romero, Binnie Barnes, John Carradine, Edward Norris, Eddie Foy Jr., Ward Bond, Lon Chaney Jr., Chris-Pin Martin, Joe Sawyer, Dell Henderson, Harry Hayden, Ventura Ybarra, Charles Stevens, Charles G Clarke, Allan Dwan, twentieth century fox

Ci-dessus : Randolph Scott & Cesar Romero

cinema, cinéma, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Randolph Scott, Nancy Kelly, Cesar Romero, Binnie Barnes, John Carradine, Edward Norris, Eddie Foy Jr., Ward Bond, Lon Chaney Jr., Chris-Pin Martin, Joe Sawyer, Dell Henderson, Harry Hayden, Ventura Ybarra, Charles Stevens, Charles G Clarke, Allan Dwan, twentieth century fox

Ci-dessus : Randolph Scott & Nancy Kelly

cinema, cinéma, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Randolph Scott, Nancy Kelly, Cesar Romero, Binnie Barnes, John Carradine, Edward Norris, Eddie Foy Jr., Ward Bond, Lon Chaney Jr., Chris-Pin Martin, Joe Sawyer, Dell Henderson, Harry Hayden, Ventura Ybarra, Charles Stevens, Charles G Clarke, Allan Dwan, twentieth century fox

Ci-dessus : Randolph Scott & Binnie Barnes

Disponible en DVD zone 2 chez Sidonis en VO sous-titrée français

Note : 7,5 / 10

11/05/2015

Le chasseur de primes / The bounty killer - 1965

Je vais être honnête avec vous. J'ai commencé à voir "le chasseur de primes" avec Dan Duryea et j'ai failli ne pas aller au bout. En effet tout d'abord le film est outrageusement recadré et passe d'un Cinemascope à un Pan&Scan assez atroce. De plus la qualité de l'image n'est pas terrible. Et surtout la première partie est d'une faiblesse énorme. Ainsi, Dan Duryea interprète un pied-tendre qui arrive dans l'Ouest. Le ton du western est presque comique, et Rod Cameron fait un apparition au tout début pour ensuite disparaître presque totalement. Le personnage faire-valoir pour notre héros inexpérimenté est alors ce personnage du marin, qui rêve de construire un char à voile. Vous voyez le genre, un marin au milieu d'un western et qui rêve de construire un char à voile. Tout ça, n'est pas bien crédible. En plus de cela, il faut ajouter des passages filmés en studio et toujours de la même manière, toujours sur le même plateau. Pourquoi n'a t'on pas filmé un peu plus en extérieur ? Après cette première partie, assez désastreuse, le personnage du marin disparaît et le western change totalement de ton, pour prendre un tour violent et tragique, et là c'est très bon. Le personnage de Duryea est torturé par sa haine du crime, de la bonne société, et par sa soif de vengeance. On accroche plutôt à ces deux tiers du film. Malheureusement, le réalisateur, ne sort pas encore beaucoup plus de son studio et à n'en pas douter, des prises en extérieur auraient fait beaucoup pour améliorer la vision de ce film. "Le chasseur de primes", alterne donc le très mauvais et le bon. Au final, on reste pourtant sur sa faim et on sent bien qu'en 1965, la grande époque du western traditionnel est passé. Pour l'anecdote, on notera la présence, dans un petit rôle, du fils Dan Duryea, Peter Duryea.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, dan duryea, Rod Cameron, Audrey Dalton, peter duryea, Richard Arlen, buster crabbe, Spencer Gordon Bennet,

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, dan duryea, Rod Cameron, Audrey Dalton, peter duryea, Richard Arlen, buster crabbe, Spencer Gordon Bennet,

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, dan duryea, Rod Cameron, Audrey Dalton, peter duryea, Richard Arlen, buster crabbe, Spencer Gordon Bennet,

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, dan duryea, Rod Cameron, Audrey Dalton, peter duryea, Richard Arlen, buster crabbe, Spencer Gordon Bennet,

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, dan duryea, Rod Cameron, Audrey Dalton, peter duryea, Richard Arlen, buster crabbe, Spencer Gordon Bennet,

Disponible en DVD zone 2 chez Sidonis & Calysta en VF et VO sous-titrée

Note : 5,5 / 10

01/05/2015

L'heure de la vengeance / The Raiders - 1952

Personnellement, j'ai toujours aimé les films dont le thème était la vengeance. Ici, on a donc un beau Technicolor, pour un film tourné en 1952 par Lesley Selander. Les qualités de "l'heure de la vengeance sont évidentes. Ainsi, on a jamais l'impression de décors bâclés, ou d'une utilisation massive de plans filmés en studio. Non, tout est plutôt réaliste, et l''ensemble bénéficie de beaux extérieurs et d'un rythme entrainant, aidé par un scénario qui ne ménage jamais violence et rebondissements. La distribution est d'ailleurs, plutôt bonne . Richard Conte est très crédible en cowboy haineux et revanchard. Mais il en est de même pour les seconds rôles qui se partagent l'affiche : Viveca Lindfors, Barbara Britton, ou encore William Bishop. Il n'y a donc pas grand chose à reprocher à cette production, sans doute à l'ambition limitée, mais qui fait passer un très bon moment. Richard Conte en vengeur masqué, c'est quand même assez jouissif. Une des meilleures scènes, est sans nulle doute, celle où notre héros enlève l'affiche promettant une prime pour sa capture et barrant son nom, il le remplace par le nom du gros propriétaire terrien et ennemi juré, et avant de s'enfuir à cheval, il redonne l'affiche ainsi modifiée au garde. Il y a un peu de Zorro dans ce film, même si notre héros semble plus porté par une vendetta personnel que par le sort du petit peuple. Quoiqu'il en soit, Lesley Selander nous offre ici, un très honnête spectacle. Et on se dit que son oeuvre mériterait d'être réévaluée. A noter enfin, que Sidonis nous donne une belle copie, qui respecte le format de l'image, et qui nous permet de profiter du film de façon presque optimale.

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,richard conte,viveca lindfors,barbara britton,william bishop,hugh o'brian,morris ankrum,lesley selander

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,richard conte,viveca lindfors,barbara britton,william bishop,hugh o'brian,morris ankrum,lesley selander

Ci-dessus : A gauche Richard Conte & à droite Viveca Lindfors

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,richard conte,viveca lindfors,barbara britton,william bishop,hugh o'brian,morris ankrum,lesley selander

Ci-dessus : Richard Conte dans la fameuse scène de l'affiche

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,richard conte,viveca lindfors,barbara britton,william bishop,hugh o'brian,morris ankrum,lesley selander

Ci-dessus : William Bishop

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,richard conte,viveca lindfors,barbara britton,william bishop,hugh o'brian,morris ankrum,lesley selander

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,richard conte,viveca lindfors,barbara britton,william bishop,hugh o'brian,morris ankrum,lesley selander

Ci-dessus : Richard Conte

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,richard conte,viveca lindfors,barbara britton,william bishop,hugh o'brian,morris ankrum,lesley selander

Ci-dessus : Richard Conte & Barbara Britton

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,richard conte,viveca lindfors,barbara britton,william bishop,hugh o'brian,morris ankrum,lesley selander

Ci-desuss : Richard Conte & Viveca Lindfors

Film disponible en DVD zone 2, en VO sous-titrée chez Sidonis

Note : 7 / 10

30/04/2015

La journée des violents / Day of the Badman - 1958

Le 30 avril 1958, sortait "la journée des violents" avec Fred MacMurray, Marie Windsor, Robert Middleton, Joan Weldon et Lee Van Cleef, ce jour est donc propice pour revenir sur ce western de l'Universal. Le film est malheureusement présenté au format Pan & Scan, donc avec un recadrage, qui outrage un peu le cinémascope d'origine, en coupant de l'image sur les côtés. L'avantage du procédé, est de rapprocher le spectateur de l'action ou des acteurs, mais il est assez peu respectueux du matériaux d'origine. Mais comme le dit, très justement, Monsieur Patrick Brion, c'est le seul moyen de présenter ce film. Alors entre le choix de le laisser mourir, ou de le présenter et de le faire vivre à un nouveau public, l'équipe éditoriale de Sidonis a fait le choix de la présentation, et on ne peut que les féliciter. En effet, le film en lui même est bon, voir très bon. Ainsi, "la journée des violents" s'appuie sur un très bon scénario, où la tension est palpable du début à la fin et tient ainsi le spectateur en haleine, dans cette histoire de juge qui doit prononcer une condamnation à mort que tout le monde rejette. Le scénario se rapproche ainsi de celui du "Train sifflera trois fois" (1952), où l'on retrouvait là aussi, un certain Lee Van Cleef. 1958, sera d'ailleurs une année charnière pour ce dernier. En effet, il subira un grave accident de voiture, qui le laissera avec un handicap à la jambe. Pour en revenir à "la journée des violents", la réalisation d'Harry Keller est quant à elle,soignée. On doit à Harry Keller, plusieurs westerns, comme "Quantez" (1957) déjà avec Fred MacMurray, ou "Les sept chemins du Couchant" avec Audie Murphy. Mais ici, c'est bien Fred MacMurray qui tient tout le film, avec un jeu foudroyant, digne de ses meilleures prestations. Mais l'ensemble de la distribution s'en sort aussi plutôt bien, et chacun est dans son rôle. Comme on le constate trop souvent aujourd'hui, on ne peut pas dire que la direction d'acteurs soit ici absente. Le seul gros défaut du film est sa fin un peu bâclée. C'est un peu dommage au regard de la qualité de l'oeuvre et de la tension que le film a jusque là généré. Mais il ne faut sans doute pas en demander de trop. "La journée des violents" est incontestablement un très bon choix éditorial de Sidonis.

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,lee van cleef,fred macmurray,marie windsor,robert middleton,joan weldon,harry keller

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,lee van cleef,fred macmurray,marie windsor,robert middleton,joan weldon,harry keller

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,lee van cleef,fred macmurray,marie windsor,robert middleton,joan weldon,harry keller

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,lee van cleef,fred macmurray,marie windsor,robert middleton,joan weldon,harry keller

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,lee van cleef,fred macmurray,marie windsor,robert middleton,joan weldon,harry keller

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,lee van cleef,fred macmurray,marie windsor,robert middleton,joan weldon,harry keller

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,lee van cleef,fred macmurray,marie windsor,robert middleton,joan weldon,harry keller

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,lee van cleef,fred macmurray,marie windsor,robert middleton,joan weldon,harry keller

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,lee van cleef,fred macmurray,marie windsor,robert middleton,joan weldon,harry keller

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,lee van cleef,fred macmurray,marie windsor,robert middleton,joan weldon,harry keller

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,lee van cleef,fred macmurray,marie windsor,robert middleton,joan weldon,harry keller

Disponible en DVD chez Sidonis en VF et VO sous-titrée. A noter que le film a perdu les 15 dernières minutes de sa version française.

Note : 7 / 10