Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/03/2015

Meurtre à bord / Dangerous Crossing - 1953

On pourrait penser à ne pas bien y regarder, que "Meurtre à bord" est un petit film noir de série B, ayant pour vedette des habituels seconds rôles comme Jeanne Crain ou Michael Rennie. Mais il n'en est rien. En effet, "Meurtre à bord" ou dans son titre américain, "Dangerous crossing", cumule énormément de qualité. Evidemment, on peut parler de vraie qualité d'actrice de Jeanne Crain, qui joue à merveille, le rôle de cette femme perdue sur un paquebot et qui cherche désespérément son mari qui l'a abandonnée sur ce bateau. Est-il descendu au moment du départ ? Pourquoi personne ne veut admettre avoir vu son mari ? Le scénario est particulièrement bien ficelé est rappelle d'autres films, beaucoup plus récents, comme "Flight Plan" (2005) avec Jodie Foster ou le plus récent, "Non-Stop" (2014) avec Liam Neeson. Alors, évidemment, ici avec "Meurtre à bord", nous ne sommes pas devant un film d'action, mais devant un film noir des années 50. Le mystère reste pourtant entier, jusqu'aux ultimes minutes. Mais, le film n'a pas seulement un bon casting avec Jeanne Crain et Michael Rennie en vedettes. Il faut tout de suite noter la formidable direction artistique, avec l'intelligente réutilisation des magnifiques décors de deux autres grandes productions de la Twentieth Century Fox tournées la même année : "les hommes préfèrent les blondes" & "Titanic". Les intérieurs du bateau sont donc somptueux et particulièrement travaillés. L'ambiance est glauque à souhait avec cette terrible corne de brume qui ajoute un soupçon de terreur à la belle musique de Lionel Newman. Mais, on ne peut parler de ce film, sans évoquer également, la photographie remarquable de Joseph LaShelle. J'espère que les quelques images qui illustrent cette note, donnent grâce à son travail. Lorsqu'on sait en plus que ce film, a été tourné en seulement 90 jours pour un budget de 500 000 $, on a peine à imaginer que le résultat soit un film d'une telle qualité artistique. Du très beau cinéma ! Et un must pour les amateurs de films noirs.

cinéma, cinema, hollywood, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, jeanne crain, michael rennie, Carl Betz, Willis Bouchey, Mary Anderson, Joseph LaShelle, Lionel Newman, joseph m newman, twentieth century fox

cinéma, cinema, hollywood, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, jeanne crain, michael rennie, Carl Betz, Willis Bouchey, Mary Anderson, Joseph LaShelle, Lionel Newman, joseph m newman, twentieth century fox

cinéma, cinema, hollywood, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, jeanne crain, michael rennie, Carl Betz, Willis Bouchey, Mary Anderson, Joseph LaShelle, Lionel Newman, joseph m newman, twentieth century fox

Ci-dessus : Jeanne Crain

cinéma, cinema, hollywood, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, jeanne crain, michael rennie, Carl Betz, Willis Bouchey, Mary Anderson, Joseph LaShelle, Lionel Newman, joseph m newman, twentieth century fox

Ci-dessus : Jeanne Crain & Michael Rennie

cinéma, cinema, hollywood, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, jeanne crain, michael rennie, Carl Betz, Willis Bouchey, Mary Anderson, Joseph LaShelle, Lionel Newman, joseph m newman, twentieth century fox

Ci-dessus : Jeanne Crain

cinéma, cinema, hollywood, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, jeanne crain, michael rennie, Carl Betz, Willis Bouchey, Mary Anderson, Joseph LaShelle, Lionel Newman, joseph m newman, twentieth century fox

Ci-dessus : Jeanne Crain & Michael Rennie

Bande-annonce :

Disponible en DVD Zone 1 (pas free-zone), en VO sous-titrée français

Note : 8 / 10

05/12/2014

Réglements de comptes / The big heat - 1953

"Réglements de comptes" est un des derniers films de Fritz Lang. Comme vous le savez tous, Fritz Lang s'était enfui d'Allemagne après l'arrivée des nazis au pouvoir. Il avait auparavant discuté avec Goebbels, qui lui avaigt dit qu'il voulait faire de lui, le cinéaste en titre du régime nazi. Suite à cette entrevue, Lang n'avait qu'une idée en tête, fuir l'Allemagne. Il quitta donc l'Allemagne, tout d'abord pour la France où il réalisait, "Liliom" (1934) avec Charles Boyer. Puis, en Amérique, il réalisait son premier film sur la vengeance, "j'ai le droit de vivre" (1936) avec Spencer Tracy. "Réglements de comptes", est aussi un film sur la vengeance d'un homme. Mais à la différence de "j'ai le droit de vivre", nous sommes ici devant un vrai film noir, comme Fritz Lang en a fait beaucoup. On peut ainsi citer, "La Femme au portrait" (1944), "La rue rouge"(1945), "Le Secret derrière la porte" (1948), ou encore "la femme au gardenia" tourné un an, avant "réglements de comptes". Dans "réglements de comptes", Lang est allé puiser à différentes sources d'inspirations. Il a évidemment apporté sa touche personnelle, mais on sent qu'il a subi l'influence d'autres films. On peut citer comme influence, "Gilda" (1946) de Charles Vidor. En effet, Lang reprend l'acteur principal de "Gilda", Glenn Ford, pour son film. Enfin le personnage féminin le plus touchant, jouée par Gloria Grahame, semble l'archétype même du personnage principal féminin de Gilda. C'est une femme totalement libérée, qui demande à un homme qu'elle ne connaît quasiment pas à le suivre, jusqu'à sa chambre d'hôtel. La situation est totalement inimaginable pour un film américain de 1953. Et la première chose qu'elle fait, c'est s'assoir sur le lit, et prendre des positions lascives (voir photos ci-dessous). C'est assez estomaquant pour l'époque. Mais Lang intellectualise la sexualité, restant tout en sous-entendu, beaucoup plus que dans "Gilda".

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,glenn ford,gloria grahame,jocelyn brando,alexander scourby,lee marvin,jeanette nolan,peter whitney,willis bouchey,robert burton,adam williams,howard wendell,chris alcaide,michael granger,dorothy green,carolyn jones,charles lang,fritz lang,columbia

Mais la comparaison avec "Gilda" ne s'arrête pas là. Ainsi, on retrouve un second rôle, comme Joseph Calleia qui était déjà présent dans "Gilda". Et le chef des gangsters est joué par Alexander Scourby, qui était présent dans "l'affaire de Trinidad" (1952), déjà avec déjà un certain Glenn Ford, et Rita Hayworth. Le casting de "réglements de comptes" est complété par Jocelyn Brando (soeur aînée de Marlon Brando), Jeanette Nolan et Lee Marvin. Fritz Lang se déchaîne pour nous donner une histoire de vengeance, sur fond de sexe, de violence et de corruption. Cette histoire déchire le voile de la censure des années 50, pour nous montrer une Amérique à la façade belle, mais dans le fond totalement pervertie par le crime et la corruption. Tout cela est accentué par la superbe photographie de Charles Lang. Lorsqu'on sait que le film a été tourné en seulement 15 jours, on se rend alors compte que les génies du cinéma, n'ont jamais été remplacés par des avalanches d'effets spéciaux comme on en voit trop souvent aujourd'hui ... On notera enfin que le couple à l'écran, Glenn Ford / Gloria Grahame, sera reformé un an plus tard, donc en 1954, pour "désirs humains" du même Fritz Lang. Alors que celui-ci avait choisi initialement, Peter Lorre qui aurait été associé à Rita Hayworth. Je finirai cette note, par remercier l'éditeur, Wild Side, qui nous donne là, une superbe édition Bluray & DVD avec un livre de 260 pages, remplis de photos magnifiques. Le master utilisé est qui plus est, quasiment immaculé. L'éditeur Wild Side fait réellement honneur au support Bluray et au cinéma. On attend avec impatience, d'autres éditions de cette qualité. Et j'irai presque jusqu'à dire que c'est un plaisir de dépenser 29,90 € pour une telle édition et un tel film ! Merci Wild Side pour ce cadeau de Noël !

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,glenn ford,gloria grahame,jocelyn brando,alexander scourby,lee marvin,jeanette nolan,peter whitney,willis bouchey,robert burton,adam williams,howard wendell,chris alcaide,michael granger,dorothy green,carolyn jones,charles lang,fritz lang,columbia

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,glenn ford,gloria grahame,jocelyn brando,alexander scourby,lee marvin,jeanette nolan,peter whitney,willis bouchey,robert burton,adam williams,howard wendell,chris alcaide,michael granger,dorothy green,carolyn jones,charles lang,fritz lang,columbia

Ci-dessus : Gloria Grahame & Glenn Ford

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,glenn ford,gloria grahame,jocelyn brando,alexander scourby,lee marvin,jeanette nolan,peter whitney,willis bouchey,robert burton,adam williams,howard wendell,chris alcaide,michael granger,dorothy green,carolyn jones,charles lang,fritz lang,columbia

Ci-dessus : Gloria Grahame & Glenn Ford

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,glenn ford,gloria grahame,jocelyn brando,alexander scourby,lee marvin,jeanette nolan,peter whitney,willis bouchey,robert burton,adam williams,howard wendell,chris alcaide,michael granger,dorothy green,carolyn jones,charles lang,fritz lang,columbia

Film disponible chez Wild Side en DVD zone 2, VF et VO sous-titrée

Note : 9,5 / 10

04/04/2014

Une balle signée X / No Name on the Bullet - 1959

Il faudra un jour redécouvrir le travail du réalisateur Jack Arnold, spécialisé dans les séries B de qualité. En effet, en plus de la réalisation de nombreux westerns, comme "une balle signée X", il a touché à presque tous les genres. On peut citer parmi ces genres, le film noir,"le salaire du diable" (1957), excellent film avec Orson Welles et Jeff Chandler, mais surtout de nombreux films de science-fiction, comme "l'étrange créature du lac noir" (1954), et même des comédies. J'ai revu dernièrement "Crépuscule sanglant" (1955) du même Jack Arnold, avec Rory Calhoun, et c'est un très honnête western. Pour revenir à "une balle signée X", le casting comprend donc Audie Murphy, Joan Evans, Charles Drake et Virginia Grey qui n'est ici, plus que l'ombre d'elle même. Le film a un scénario fort bien construit, dont le thème est peu banal dans le western. Ainsi, l'anti-héros Audie Murphy arrive dans une petite ville, avec une réputation de tueur. Donc, les habitants vont rapidement craindre qu'il vienne pour éliminer quelqu'un. Chacun va donc se demander qui peut bien lui en vouloir et commencer à soupçonner son voisin. Le thème est peu banal, car en général dans le western les conflits sont connus, dès le début. Ici il faudra attendre, la toute fin, pour comprendre la raison de la venue d'Audie Murphy.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,audie murphy,charles drake,joan evans,virginia grey,warren stevens,r.g. armstrong,willis bouchey,edgar stehli,simon scott,karl swenson,whit bissell,charles watts,john alderson,jerry paris,russ bender,herman stein,jack arnold

Le scénario est donc excellent car la venue de ce tueur enlève le masque de la bienséance à cette petite ville, qui va commencer à s'entredéchirer.  Le scénario de Gene L. Coon, et de Howard Amacker, permet également d'aborder des thèmes peu abordés traditionnellement comme la signification de la vie et de la mort. Ce western se situe donc clairement au dessus du lot de petits westerns que l'Universal avait l'habitude de produire dans les années 50. On a un mélange de suspense, de tensions psychologiques et presque de films noirs assez inhabituels pour intéresser et marquer les esprits, les plus réfractaires. On se rend compte également qu'Audie Murphy est capable de camper un rôle d'anti-héros à des antipodes de ses personnages de gentils qu'il a souvent interprétés. "Une balle signée X" est donc un très bon western, qui mérite d'être découvert.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,audie murphy,charles drake,joan evans,virginia grey,warren stevens,r.g. armstrong,willis bouchey,edgar stehli,simon scott,karl swenson,whit bissell,charles watts,john alderson,jerry paris,russ bender,herman stein,jack arnold

Ci-dessus : Audie Murphy

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,audie murphy,charles drake,joan evans,virginia grey,warren stevens,r.g. armstrong,willis bouchey,edgar stehli,simon scott,karl swenson,whit bissell,charles watts,john alderson,jerry paris,russ bender,herman stein,jack arnold

Ci-dessus : Joan Evans et Audie Murphy

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,audie murphy,charles drake,joan evans,virginia grey,warren stevens,r.g. armstrong,willis bouchey,edgar stehli,simon scott,karl swenson,whit bissell,charles watts,john alderson,jerry paris,russ bender,herman stein,jack arnold

Ci-dessus : Joan Evans et Audie Murphy

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,audie murphy,charles drake,joan evans,virginia grey,warren stevens,r.g. armstrong,willis bouchey,edgar stehli,simon scott,karl swenson,whit bissell,charles watts,john alderson,jerry paris,russ bender,herman stein,jack arnold

Ci-dessus : Joan Evans

Disponible en DVD Zone 2 en VF et VO sous-titrée (chez MFP).

 

Note : 7 / 10