Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/04/2014

Mariage à l'italienne / Matrimonio all'italiana - 1964

Lorsqu'on s'intéresse à "Mariage à l'italienne" on est obligé de s'intéresser à la collaboration entre le réalisateur, Vittorio De Sica et Sophia Loren. Ainsi, en 1964, Vittorio de Sica et Sophia Loren ne sont pas des nouveaux venus dans le cinéma. Sophia Loren a gagné une renommée internationale dans les films de son producteur et compagnon Carlo Ponti. Quant à Vittorio de Sica on se rappelle lui pour ses films néo-réalistes comme "Le Voleur de bicyclette" (1948), mais aussi pour être un acteur sérieux. Ainsi il apparaît auprès de Danielle Darrieux dans "Madame de .." (1953) et dans de très nombreux métrages de 1917 à 1975. Sa collaboration en tant que réalisateur de Sophia Loren commence avec "l'or de Naples" (1954), puis continue avec "La Paysanne aux pieds nus" (1960), "les Séquestrés d'Altona" (1961), et enfin un film reconnu par la critique internationale,  "Hier, aujourd'hui et demain" (1963), film également primée aux Oscars, comme meilleur film étranger et comprenant déjà le duo Sophia Loren et Marcello Mastroianni.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,sophia loren,marcello mastroianni,aldo puglisi,tecla scarano,marilù tolo,gianni ridolfi,generoso cortini,vito moricone,rita piccione,lino mattera,alfio vita,alberto castaldi,anna santoro,enza maggi,mara marilli,vittorio de sica

"Mariage à l'italienne" sera détesté par une bonne partie de la critique de l'époque. Ainsi, Henri Agel, dira de ce film: « Plutôt que de parler d’un déclin ou même d’une panne créatrice de 1961 à 1964, nous supposerons que l’homme qui, huit ans plus tard, se révélait en pleine possession de ses moyens, a délibérément et par une sorte de masochisme amer, accepté de se laisser couler, avec une jubilation complémentaire dans le vertige de l’autodestruction : savoir qu’il donnait à ces publics et à ses distributeurs, aussi grossiers les uns que les autres, cette ration de vulgarité dégradante qui était bien tout ce qu’ils méritaient. Dès lors, on ne peut plus s’étonner de ce goût de l’ignoble et du bas qui (…) offre exactement le contraire de ce que De Sica avait presque toujours su éviter avec un tact exceptionnel. Cela peut expliquer à nos yeux (…) "Mariage à l'italienne" dont le côté déplaisant et pénible n’a pas échappé aux critiques clairvoyants. » Bien évidemment, ce n'est pas mon avis et je vais expliquer pourquoi.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,sophia loren,marcello mastroianni,aldo puglisi,tecla scarano,marilù tolo,gianni ridolfi,generoso cortini,vito moricone,rita piccione,lino mattera,alfio vita,alberto castaldi,anna santoro,enza maggi,mara marilli,vittorio de sica

Ci-dessus : Sophia Loren

"Mariage à l'italienne" n'est pas un film "glamour". Ce n'est pas non plus  un film très sérieux. Mais derrière la comédie, le réalisateur Vittorio De Sica cache un sujet très sérieux. Ainsi, reprenant une pièce d'un auteur napolitain, Eduardo De Filippo. Ce dernier raconte l'histoire d'une rencontre entre un riche commerçant (Marcello Mastroianni) qui se rend de temps en temps dans une maison close et d'une jeune prostituée de 17 ans (Sophia Loren). L'histoire s'attarde donc sur la vie intime de la jeune femme. Si le film a parfois de la vulgarité ou des scènes crues, ce n'est jamais que pour dénoncer une réalité abjecte. Vittorio de Sica ne se complaît pas dans la vulgarité pour la vulgarité, comme le fait trop souvent le cinéma d'aujourd'hui complaisant avec notre époque décadente. Ici, la comédie n'est que le moyen qu'utilisait déjà Molière pour dénoncer les faiblesses, et les errements de son temps. Le réalisateur évite plusieurs pièges formelles. Il ne se laisse pas enfermé par la pièce, et ne fait donc pas du théâtre filmé. Ainsi, on a droit à des extérieurs intéressants à plus d'un titre. Mais malgré tout, le film n'est pas un film de réalisateur, mais un film d'acteurs et d'un duo d'acteurs magistrales : Sophia Loren & Marcello Mastroianni.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,sophia loren,marcello mastroianni,aldo puglisi,tecla scarano,marilù tolo,gianni ridolfi,generoso cortini,vito moricone,rita piccione,lino mattera,alfio vita,alberto castaldi,anna santoro,enza maggi,mara marilli,vittorio de sica

Ci-dessus : Sophia Loren & Marcello Mastroianni

On est donc autant subjugué par ce duo d'acteurs exceptionnels, autant que par la dénonciation d'une société italienne des années 40, 50, et 60 qui permettait encore l'exploitation du corps de la femme pour le seul profit et plaisir de l'homme. On puise donc encore ici au source du mélodrame. Et si la forme et le ton sont modernes on sent que le sujet est classique. La femme n'est pas moteur de sa perte, mais encore le jouet de l'homme. Mais le film touche au sublime dans sa conclusion. En effet, lorsque le séducteur aura vieilli, le monde et sa vie lui échapperont ainsi que les femmes, car si lui n'a pas changé, la société elle aura changé. Il ne lui restera que ce sentiment d'avoir raté une partie de sa vie et une solution ultime à une vie de plaisir. Mais je vous laisse le découvrir. On est donc touché par ce destin de femme en lutte pour sa survie et celles des siens, dans une société dangereusement bourgeoise et perverse. Vittorio de Sica semble donc clôutrer par ce film le mélodrame classique et chercher une sortie à ce genre. Mais en 1964, il ne pouvait pas imaginer que la femme deviendrait un être libéré des traditions. La fin de "mariage à l'italienne" est donc un compromis, qui reste malgré tout encore aujourd'hui, tout simplement génial. C'est en cela et par sa conclusion que "Mariage à l'italienne" est un immortel classique du cinéma qui mérite toutes les louanges. A noter que le duo Sophia Loren et Marcello Mastroianni se retrouveront plusieurs fois après "Mariage à l'italienne", et en particulier en 1977, pour "une journée particulière" d'Ettore Scola.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,sophia loren,marcello mastroianni,aldo puglisi,tecla scarano,marilù tolo,gianni ridolfi,generoso cortini,vito moricone,rita piccione,lino mattera,alfio vita,alberto castaldi,anna santoro,enza maggi,mara marilli,vittorio de sica

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,sophia loren,marcello mastroianni,aldo puglisi,tecla scarano,marilù tolo,gianni ridolfi,generoso cortini,vito moricone,rita piccione,lino mattera,alfio vita,alberto castaldi,anna santoro,enza maggi,mara marilli,vittorio de sica

Disponible en DVD VF et VO sous-titrée (mais il faut préférer la version italienne pour profiter réellement du ton de l'oeuvre).

Note : 8,5 / 10

16/03/2014

Madame de ... - 1953

Max Ophüls a sans nul doute était le réalisateur préféré de Danielle Darrieux et cette dernière sans aucun doute, son actrice préférée. On sent bien une complicité évidente entre le réalisateur et l'héroïne de "Madame de ...". Danielle Darrieux confirmera d'ailleurs plus tard, sa parfaite entente avec Max Ophüls. Que de chemin parcouru pour Danielle Darrieux, depuis "Volga en flammes" ( "Madame de ..." a été tourné dans sa période française, après "le plaisir" (1952) et "la ronde" également avec Danielle Darrieux. "Le plaisir" (1952), précédent film de Max Ophüls, n'avait pas eu un grand succès public, malgré son incomparable réussite formelle. Avec "Madame de ..." on est devant un nouveau chef d'oeuvre d'un des grands maîtres du cinéma. Ainsi, si la distribution tourne presque uniquement autour de Charles Boyer, Danielle Darrieux, et de Vittorio De Sica, cela ne lasse jamais et le film est parfaitement écrit et réalisé. Alors, c'est vrai qu'Ophüls a l'avantage de se reposer sur un récit de Louise de Vilmorin. Cette dernière ne reconnaissait pourtant pas le film, comme une bonne représentation de son roman et devait même le qualifier de "rasoir". Pourtant, comme nous allons, le voir, il n'en est rien.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, charles boyer, danielle darrieux, Vittorio De Sica, Jean Debucourt, max ophüls

L'histoire de "Madame de ..." c'est autant l'histoire de la vie sentimentale d'une jeune femme de la haute bourgeoisie à la fin du 19ème siècle, que l'histoire d'un bijou. Le drame est somptueux, et si Max Ophüls garde son style si particulier, on sent aussi qu'il subit l'influence de Vincente Minnelli, qui a réalisé "Madame Bovary" (1949), quelques années plus tôt. Ainsi, plus encore que dans son oeuvre précédente, Max Ophüls nous donne à voir des scènes de bal et se complaît à filmer Danielle Darrieux en train de danser, comme si la danse devait remplacer une étreinte charnelle, qui ne peut exister ni dans l'histoire, ni sur l'écran. Ophüls montre très souvent des glaces et des escaliers. Si Lubitsch avait l'obsession des portes et des univers un peu parallèles qu'une porte pouvait cacher, pour Ophüls la glace et les escaliers sont très présents, comme souvent dans ses films. Et si les glaces, et les escaliers, ont un rôle, des bijoux tiennent également un grand rôle, presque aussi important que ceux des acteurs principaux. Ceci dit, Ophüls se sert également d'une porte pour permettre à Danielle Darrieux de lancer sa plus célèbre réplique : "Je ne vous aime pas !", répétée trois fois, comme l'aveu d'un amour impossible. Danielle Darrieux devient alors là, une seconde Garbo.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,charles boyer,danielle darrieux,vittorio de sica,jean debucourt,max ophüls

Ci-dessus : Danielle Darrieux dans "Madame de ..."

Max Ophüls devait écrire à Danielle Darrieux : "Votre tâche sera dure. Vous devrez, armée de votre beauté, votre charme et votre élégance, incarner le vide absolu, l’inexistence. Vous deviendrez sur l’écran le symbole même de la futilité passagère dénuée d’intérêt. Et il faudra que les spectateurs soient épris, séduits et profondément émus par cette image." On peut considérer que la mission est totalement réussie.  Et peut être, toute la force et le mystère de,  "Madame de .." peuvent se résumer en ces quelques vers d'Alphonse de Lamartine : "Objets inanimés, avez-vous donc une âme, qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ?". Spectateur de notre temps, c'est à vous de le découvrir !

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,charles boyer,danielle darrieux,vittorio de sica,jean debucourt,max ophüls

Ci-dessus : Charles Boyer et Danielle Darrieux

 

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,charles boyer,danielle darrieux,vittorio de sica,jean debucourt,max ophüls

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,charles boyer,danielle darrieux,vittorio de sica,jean debucourt,max ophüls

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,charles boyer,danielle darrieux,vittorio de sica,jean debucourt,max ophüls

Ci-dessus : Vittorio De Sica et Danielle Darrieux

 

Danielle Darrieux raconte sa relation de travail avec Max Ophüls :

http://www.ina.fr/video/I00012943

 

Témoignages sur Danielle Darrieux et Max Ophüls :

http://www.ina.fr/notice/voir/I00012938

 

Sur la musique du film, Danielle Darrieux interprête "l'amour m'emporte" :

 

Un jeune anglais parlant en termes élogieux, de "Madame de ..." (désolé c'est en anglais). Cela fait plaisir de voir la jeune génération s'enthousiasmer pour le cinéma des années 50 :

 

Film disponible en DVD et Bluray restauré en Version Française.

Note : 8 / 10