Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/02/2013

A 23 pas du mystère / 23 Paces to Baker Street - 1956

"A 23 pas du mystère" est un film d'Henry Hathaway, sorti très récemment chez Sidonis. On y retrouve Vera Miles et Van Jonhson en interprètes principaux. Le film est mystérieux déjà au niveau de son titre français et le titre anglais fait référence à Baker Street, donc à la résidence de Sherlock Holmes. Van Jonhson joue ici le rôle d'un écrivain devenu aveugle, qui refuse toute aide en dehors de celle de son majordome et par dessus tout il refuse la pitié de son ancienne petite amie jouée par Vera Miles. Vera Miles c'est bien entendu la belle fiancée de Jeffrey Hunter dans "la prisonnière" du désert. Pour revenir à notre film, donc le personnage joué par Van Jonhson passe son temps avec mon magnétophone à écrire son roman. Un après-midi il se décide à aller boire un verre dans le bar en bas de la rue, et là il surprend une très mystérieuse conversation entre une femme et un homme assez menaçant et inquiétant.

cinéma,cinema,acteur,actrice,dvd,bluray,film,films,hollywood,van jonhson,vera miles,henry hathaway

Le magnétophone qui avait un rôle de simple accessoire au début du film, va devenir rapidement un personnage à part entière. Ainsi, notre héros va enregistrer la conversation qu'il a entendu et la faire entendre à la police. Mais la police ne trouvant rien de mystérieux, Van Jonhson prendra les choses en main. Je ne vais pas vous raconter l'histoire, mais tout cela est bien rendu et bien mené par Hathaway. On pense tout de suite à Hitchcock et bien évidemment à "Fenêtres sur cour" et à cet homme bloqué lui aussi dans son appartement pour cause d'un handicap. La différence est qu'ici notre héros a un handicap irrémédiable et donc veut faire de la résolution de cette énigme, l'oeuvre de sa vie ! D'où une tension qui ne retombe que rarement. Le spectateur est amené à s'interroger avec les personnages du film et essaye de comprendre le fin mot de cette énigme. Et on ira d'échecs en fausses pistes jusqu'au dénouement final où évidemment tout s'éclaircira.

cinéma,cinema,acteur,actrice,dvd,bluray,film,films,hollywood,van jonhson,vera miles,henry hathaway

Ci-dessus : Van Jonhson.

Alors c'est sûr que ce n'est pas le plus grand film de Hathaway ni du Hitchcock, mais le spectacle est assez plaisant pour tenir en haleine. On fera un petit reproche sur la qualité de l'image qui est moyenne, même si on a vu bien pire.

 

cinéma,cinema,acteur,actrice,dvd,bluray,film,films,hollywood,van jonhson,vera miles,henry hathaway

ci-dessus : Van Jonhson et Vera Miles


Film disponible en DVD zone 2 chez Sidonis, comportant des bonus avec une présentation de Mr Patrick Brion.


Note : 7 / 10

12/11/2012

Ouragan sur le Caine / The Caine Mutiny - 1954

"Ouragan sur le Caine" est un film d'Edward Dmytryk sorti en 1954. Le scénario du film tourne autour de la vie de marins sur le vaisseau "Caine" pendant la seconde guerre mondiale et montre les problèmes issus du changement du Capitaine. Ecrire sur la vie en mer, même en temps de guerre n'est pas spécialement facile. La vie en mer, doit faire normalement renoncer au glamour hollywoodien et comporte de longs voyages souvent monotones. Ceci étant dit, le scénariste a pu passer assez facilement ces écueils en prenant la vieille méthode de construction hollywoodienne d'un scénario : c'est à dire adapter un roman. On a donc avec ce film l'adaptation d'un roman de Herman Wouk, Prix Pulitzer de la fiction en 1952. Le scénario est donc construit de façon intelligente et les différentes personnalités des marins et officiers vont se révéler bien différentes de ce que l'on croit qu'elles sont au début, et la vie à terre permettra d'insérer la romance et le glamour si chères pour le Hollywood des années 50 et qui manquent tant à notre époque. Mais il ne faut pas s'y tromper. "Ouragan sur le Caine" est un film d'hommes, sur la marine en temps de guerre. La romance n'apporte rien au scénario sinon un divertissement au spectateur. On notera que le titre français laisse planer un doute que le titre américain de l'oeuvre littéraire ne laisse pas planer.

ouragan_sur_la_caine,0.jpg

Le film bénéficie d'un casting 4 étoiles avec en tête Humphrey Bogart, dans un rôle à sa mesure. Les monologues de Bogart sont d'ailleurs réellement sidérants jusqu'à l'ultime surprise finale et transforment les émotions du spectateur entre le malaise et le plaisir de voir un tel acteur, occuper à lui seul l'écran et arriver à hypnotiser la caméra par son seul jeu. José Ferrer, et Fred MacMurray quant à eux, sont également parfaits dans leurs rôles de subordonnés, plongés dans le doute et l'incertitude des ordres d'un nouveau commandant. On notera aussi la présence de Lee Marvin dans un petit rôle. Comme souvent à Hollywood, chaque personnage révèlera à la fin du film ce qu'il est réellement.

caine mutiny.jpg

Ci-dessus Humphrey Bogart :

Ce film est également très intéressant car il laisse planer le doute, non pas sur la personnalité du Commandant joué par Bogart mais sur la valeur de ses actes en temps de guerre. Et le spectateur peut ainsi se faire lui même son propre avis et avoir une autre interprétation du scénario.

screen_image_399149.jpg

Ci-dessus Van Johnson et Fred MacMurray :

Pour finir je dirais quelques mots, comme d'habitude sur la très belle musique de Max Steiner qui composa une marche militaire uniquement pour ce film, marche qui est présente à l'ouverture du titre. La marche est martiale tout en étant parfois un peu humoristique dans ses accents afin de décrire au mieux un navire à la dérive. Comme vous pouvez vous en doutez, le film ne plaisait pas beaucoup à la Navy qui exigea d'ailleurs quelques modifications afin de donner sa coopération aux équipes techniques: coopération qui était indispensable pour le tournage.

 

cinéma,cinema,films,film,dvd,bluray,acteur,humphrey bogart,fred macmurray,van jonhson,lee marvin,hollywood,max steiner,edward dmytryk

Extrait de la musique de Max Steiner (marche du titre) :

 

 

 

NOTE : 8 / 10