Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2014

Intrigues en Orient / Background to Danger - 1943

1942, le Reich cherche des alliés et la Turquie est un morceau de choix, pour s'emparer de régions pétrolifères et contrer les Russes par le sud. Malheureusement, pour l'Allemagne, la Turquie reste neutre. Des réseaux d'espions s'installent donc à Ankara pour influencer la Turquie et tout faire, pour la faire basculer du côté des nazis ou des alliés. Un américain (George Raft) arrive dans cette région, pour faire du tourisme. Mais on devine rapidement que c'est un agent américain, qui est là pour contrer les manoeuvres allemandes, qui veulent diffuser de fausses preuves de la préparation d'une attaque soviétique sur la Turquie. C'est à peu près, le sujet "d'intrigues en Orient", film en noir & blanc, tourné par Raoul Walsh . On retrouve un casting plutôt sympathique avec deux acteurs présents dans "Casablanca" de Michael Curtiz : Peter Lorre et Sidney Greenstreet. On peut également citer Brenda Marshall, qui est pourtant ici totalement transparente, dans un tout petit rôle, qui fait d'elle malheureusement, une potiche. Pour clôturer la partie casting, on peut aussi citer, Osa Massen, actrice danoise qui n'apparaît que dans les 15 premières minutes du film. "Intrigues en Orient", n'est pas un pur film de propagande, car il nous donne à voir un bon petit film d'espionnage, avec des rebondissements et un peu d'action. Mais malgré tout, ce film reste tout à fait mineur dans la filmographie de Walsh. Mais on ne s'ennuie guère, à suivre ce film de 75 minutes, et c'est déjà pas mal. A noter une image globalement correcte de l'édition Warner, mais malheureusement pas exempte de griffures un peu gênantes, surtout lors des scènes d'action (poursuite en voiture).

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,george raft,sidney greenstreet,brenda marshall,osa massen,peter lorre,raoul walsh

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,george raft,sidney greenstreet,brenda marshall,osa massen,peter lorre,raoul walsh

Ci-dessus : George Raft & Osa Massen

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,george raft,sidney greenstreet,brenda marshall,osa massen,peter lorre,raoul walsh

Ci-dessus : Peter Lorre & George Raft

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,george raft,sidney greenstreet,brenda marshall,osa massen,peter lorre,raoul walsh

Ci-dessus : Peter Lorre, Brenda Marshall & George Raft

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,george raft,sidney greenstreet,brenda marshall,osa massen,peter lorre,raoul walsh

Ci-dessus : George Raft & Brenda Marshall

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,george raft,sidney greenstreet,brenda marshall,osa massen,peter lorre,raoul walsh

Ci-dessus : George Raft & Sidney Greenstreet

Film disponible dans la collection "trésors Warner" en DVD zone 2, VO sous-titrée français

Note : 6 / 10

03/12/2014

Le trésor des 7 collines / Gold of the Seven Saints - 1961

Je finis ma série de films sur l'oeuvre westernienne de Gordon Douglas, en vous présentant "le trésor des 7 collines". Ce film orésente en vedette Clint Walker qui est apparu dans un autre western de Gordon Douglas, "sur la piste des Commanches" (1958) avec Virginia Mayo. Dans "le trésor des 7 collines" il est aussi question, comme dans "l'or du Nevada" (1950), d'or caché, donc évidemment dans des collines, vous l'avez compris. Malheureusement si le début du film, est intéressant, le rythme d est interrompu par un long intermède sans aucune force, dans l'hacienda mexicaine. Pourtant le film a des qualités. Ainsi, Clint Walker est crédible en cowboy, Roger Moore alors tout jeune, n'en fait pas des tonnes comme dans les James Bond. Mais le scénario n'est pas tout à fait à la hauteur et finalement ce western de Gordon Douglas, fait un peu pâle figure par rapport à celui de 1958 avec Virginia Mayo. La morale finale, fait penser à celle du "trésor de la Sierra Madre" (1946) avec Humphrey Bogart, mais bien sûr le film n'a jamais l'ampleur de ce dernier. On reste donc avec "le trésor des 7 collines" sur un honnête divertissement, porté par d'honnêtes seconds rôles, comme robert middleton, Gene Evans, ou Chill Wills. Mais l'ensemble est loin d'être inoubliable.

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,clint walker,leticia roman,robert middleton,gordon douglas,warner,trésors warner

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,clint walker,leticia roman,robert middleton,gordon douglas,warner,trésors warner

Ci-dessus : Clint Walker

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,clint walker,leticia roman,robert middleton,gordon douglas,warner,trésors warner

Ci-dessus : Clint Walker

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,clint walker,leticia roman,robert middleton,gordon douglas,warner,trésors warner

Ci-dessus : Clint Walker & Roger Moore

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,clint walker,leticia roman,robert middleton,gordon douglas,warner,trésors warner

Ci-dessous  : Roger Moore & Gene Evans

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,clint walker,leticia roman,robert middleton,gordon douglas,warner,trésors warner

Ci-dessus : Chill Wills, Roger Moore, & Leticia Roman

Disponible en DVD Zone 2 en VO sous-titrée chez Warner, collection trésors Warner

Note : 6 / 10

29/11/2014

Sur la piste des Commanches / Fort Dobbs - 1958

"Sur la piste des Commanches" fait parti des très bons films de Gordon Douglas, et est peut être un de ses meilleurs westerns. Je ne vais pas répéter ce que vous savez déjà sur Gordon Douglas, et que vous pouvez lire dans la note précédente. Mais sa carrière dans le genre western a été marqué par des hauts et des bas. A n'en pas douter, "sur la piste des Commanches" fait parti des oeuvres particulièrement remarquables du réalisateur. Ainsi, on retrouve un bon casting avec la belle Virginia Mayo, et Clint Walker, qui n'a pas fait une carrière cinématographique exceptionnelle, mais qui imposait une forte présence à l'écran. Il laisse ainsi apparaître une impressionnante musculature. Il faut tout de suite dire, que le scénario est particulièrement bien écrit, car le personnage joué par Clint Walker arrive dans une ville pour tuer un homme. Il le tue et s'enfuit, poursuivi par le shérif et ses hommes. Il se retrouve alors à la frontière du territoire indien. Et après avoir échangé sa veste avec un homme mort, il arrive dans un Ranch tenu par Virginia Mayo, et son jeune fils. Comment va t'il s'en sortir ? Pourquoi a t'il tué cet homme ? Quel était l'homme mort trouvé dans le canyon ? "Sur la piste des Commanches" est autant un western, qu'un film noir. De plus, on n e sait jamais, comment cela va tourner, ni ce que les scénaristes (George W. George, Burt Kennedy) ont prévu dans la prochaine scène. C'est la très grande force du film.

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,clint walker,virginia mayo,brian keith,richard eyer,russ conway,michael dante,max steiner,gordon douglas

Mais un bon casting, et un bon scénario n'est pas tout. Il faut aussi noter le bon montage en ellipse au début du film, qui laisse planer le suspens, mais aussi et surtout la très bonne réalisation de Gordon Douglais, qui nous laisse voir de magnifiques extérieurs. On ne peut s'empêcher de se dire qu'il y a du John Ford dans ce réalisateur, car de nombreux plans semblent sortis de westerns de Ford. Ce film est donc une bien, belle réussite, rehaussée par la présence de Brian Keith, parfait en méchant et par la musique d'un Max Steiner, qui amplifie l'action à mesure que le film avance. "Sur la piste des Commmanches" est à donc à découvrir de toute urgence dans la collection "trésors Warner". On peut remercier la Warner de nous avoir sorti de l'oubli un film de cette qualité.

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,clint walker,virginia mayo,brian keith,richard eyer,russ conway,michael dante,max steiner,gordon douglas

Ci-dessus : Clint Walker & Virginia Mayo

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,clint walker,virginia mayo,brian keith,richard eyer,russ conway,michael dante,max steiner,gordon douglas

Ci-dessus : Virginia Mayo

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,clint walker,virginia mayo,brian keith,richard eyer,russ conway,michael dante,max steiner,gordon douglas

Ci-dessus : Clint Walker

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,clint walker,virginia mayo,brian keith,richard eyer,russ conway,michael dante,max steiner,gordon douglas

Ci-dessus : Clint Walker & Virginia Mayo

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,clint walker,virginia mayo,brian keith,richard eyer,russ conway,michael dante,max steiner,gordon douglas

Ci-dessus : Clint Walker & Virginia Mayo

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,clint walker,virginia mayo,brian keith,richard eyer,russ conway,michael dante,max steiner,gordon douglas

Ci-dessus : Clint Walker & Virginia Mayo

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,clint walker,virginia mayo,brian keith,richard eyer,russ conway,michael dante,max steiner,gordon douglas

Ci-dessus : Brian Keith

 

Petit Diaporama du film :

Disponbile en DVD Zone 2, dans la collection "Trésors Warner" uniquement en VO sous-titrée en français

Note : 7,5 / 10

14/06/2014

La belle de Saïgon / Red Dust - 1932

"La belle de Saïgon" mérite bien sa réputation de film mythique. Deuxième des six films du duo Clark Gable / Jean Harlow, on peut bien dire que celui-ci ne laisse pas indifférent. L'histoire semble pourtant classique. Ainsi un patron (Clark Gable) de plantation d'hévéas (arbre à Caoutchouc) en Indochine française, se retrouve avec une jeune et belle prostituée (Jean Harlow) sur les bras, mais l'arrivée d'un nouveau contre-maître (Gene Raymond) et de sa femme va changer les choses. Le couple va se dissoudre dans une nature luxuriante où les éléments naturels auront toute leur place pour déclencher un érotisme étonnant pour l'époque. Car il ne faut pas oublier que "la belle de Saïgon" date de 1932, soit 2 ans avant la mise en place du code de censure (Code Hays). Deux ans plus tard, une histoire mettant en avant, aussi souvent une prostituée, et la montrant aussi sympathique n'aurait pas été autorisée à être filmée. Ainsi, on sait que sur "Autant en emporte le vent", Selznick s'interrogeait sur les nombreuses scènes du personnage de Belle Watling (patronne d'une maison close) et sur son caractère si franc et finalement honnête.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, hollywood, film, films, clark, jean harlow, mary astor, Gene Raymond, donald crisp, Victor Fleming gable

Pour en revenir à "la belle de Saïgon", le scénario de John Lee Mahin tiré de la pièce de Wilson Collison, est donc assez classique. Mais ce sont bien les acteurs qui font de ce film un superbe classique. Gable est très bon, mais Jean Harlow transfigure littéralement son personnage. Quant à Victore Fleming, il sait mettre en valeur le corps parfait de l'actrice, laissant voir ses jambes, ou dans un dixième de second un sein. Le scénario sera d'ailleurs utilisé avec moins de bonheur dans un autre film de Clark Gable, bien des années plus tard : Mogambo (1954). Ava Gardner reprendra le rôle de Jean Harlow, Grace Kelly celui de Mary Astor, et l'action se déroulera cette fois-ci en Afrique. Néanmoins, ni le Technicolor ni un Gable vieillissant ne feront oublier, l'incroyable fulgurance de ce premier érotisme cinématographique de cette "Belle de Saïgon", qui fit sortir le cinéma de son enfance, pour le propulser dans une modernité dont les résonances parviennent encore aujourd'hui, à marquer durablement, le spectateur. Ainsi, on peut espérer que la Warner nous sorte rapidement la totalité des films de Jean Harlow, peut être la première icône blonde platine de l'écran, bien avant Lana Turner. qui la qualifia de "première incarnation américaine du sex-appeal". En effet, les films de Jean Harlow sont d'autant plus mythiques que cette star eut un destin particulièrement tragique. Mais  nous verrons tout cela dans un prochain article.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,clark,jean harlow,mary astor,gene raymond,donald crisp,victor fleming gable

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,clark,jean harlow,mary astor,gene raymond,donald crisp,victor fleming gable

Ci-dessus : Jean Harlow & Clark Gable

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,clark,jean harlow,mary astor,gene raymond,donald crisp,victor fleming gable

Ci-dessus : Mary Astor & Clark Gable

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,clark,jean harlow,mary astor,gene raymond,donald crisp,victor fleming gable

Ci-dessus : Jean Harlow & Mary Astor

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,clark,jean harlow,mary astor,gene raymond,donald crisp,victor fleming gable

Ci-dessus : Clark Gable, Tully Marshall & Jean Harlow

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,clark,jean harlow,mary astor,gene raymond,donald crisp,victor fleming gable

Ci-dessus : sur le tournage avec Victor Fleming

Film disponible en DVD zone 2, VO sous-tirée dans la collection "Trésors Waner".

Note : 8 / 10

21/05/2014

L'amour et la bête / The Wagons Roll at Night - 1941

Hier soir j'ai vu "l'amour et la bête" de Ray Enright. Le film a été tourné par Humprhey Bogart en 1941 la même année que le "faucon maltais" (voir pour ce dernier film l'excellente Chronique du site le film était presque parfait) ou "la grande évasion" (High Sierra). L'histoire de "l'amour et la bête" se déroule dans un cirque. Bogart a le rôle d'un patron de cirque sans aucun scrupule. Un lion s'échappe de sa cage et un jeune vendeur (Eddie Albert) arrive à le maîtriser. Bogart se décide donc d'en faire progressivement la vedette de son show. Mais les duos amoureux vont compliquer à l'extrème la relation de travail entre les deux hommes.

The_Wagons_Roll_at_Night-739016616-large.jpg

En vedettes féminines on trouve Sylvia Sidney et Joan Leslie. Joan Leslie jouera la même année avec Bogart dans "High Sierra" (la grande évasion).Joan n'a que 16 ans dans ce film, mais sa beauté crève déjà l'écran.

JoanLeslie.jpg

Ci-dessus Joan Leslie :

Les autres vedettes se sont bien sûr les lions qui crèvent littéralement l'écran. Quand Bogart passe devant une cage à la fin du film et lance un regard assassin aux lions, on a l'impression que leurs rugissements répondent à ce regard dans un dialogue animalier totalement improvisé. Enfin les quelques "combats" avec les lions sont très impressionnants quand on sait qu'en 1941 les trucages étaient quand même très réduits. On est très loin des images de synthèse de Gladiator où Maximus combat dans l'arène des lions à mains nues. J'ajouterais que la musique est parfaite et réserve des morceaux très romantiques. Seule la scène qui suit le combat entre le dompteur et son apprenti est gâchée par la musique qui n'est absolument pas à sa place. Il aurait fallu une musique un peu sérieuse et et pas légère comme initialement composée. Pour le reste la musique est parfaite. Bref, si vous voulez que votre homecinéma sente le fauve, je ne saurais trop vous conseiller de rentrer vous aussi dans la cage aux lions et de voir sur grand écran "l'amour et la bête". Film, méconnu de Bogart, mais qui mériterait un bien meilleur sort que le relatif oubli dans lequel il est tombé aujourd'hui.

optimized-sylvia-sidney-humphrey-bogart-wagons-roll-at-night.jpg

the-wagons-roll-at-night.jpg

Ci-dessus Sylvia Sidney & Humphrey Bogart :

 

Le trailer :

 

Note : 7 / 10

16/05/2014

Nouvelle série de Trésors Warner !

Une bonne nouvelle c'est la sortie de 11 nouveaux titres dans la collection trésors Warner. Pour le moment, je ne connais pas tous les titres et je ne les ai pas tous vus. Donc il m'est assez difficile de critiquer le choix éditorial de la Warner. On peut néanmoins regretter déjà le faible nombre de titres sorties dans cette fournée.  Si il faut attendre la rentrée pour avoir encore 11 titres, cela fait quand même un peu long. Quand on sait que la Warner à plus de 2500 films dans ses archives, cela fait bien peu. Cela coûte t'il si cher de payer un traducteur pendant 5 jours pour faire les sous-titres ? Sachant que nous Français, nous attendons donc toujours les mêmes films qui n'ont jamais été sous-titrés, ni en Zone 1, et encore moins en Zone 2. Ainsi, Joan Crawford est la parente pauvre du marché DVD français. Certains films de James Cagney sont introuvables en France, comme "Taxi" (1932) avec Loretta Young et George Raft, "Winner take all" (1932) également avec James Cagney et George Raft dans un petit rôle. La Warner pourrait donc sortir des films par acteur. Ainsi, certains films de Flynn sont introuvables aujourd'hui en France : "La dynastie de Foresyte", "les aventures de Don Juan", "the green light", "Another Dawn", "The Perfect Specimen", "Four's a crowd"et le magnifique "The Dawn Patrol". On pourrait appeler cette collection acteur mythique, voir en faire un package de plusieurs films en bluray. En attendant un miracle, on se contentera donc des 11 titres que nous proposent la Warner. Mais même la Twentieth Century Fox, nous sort des fournées de 20 titres avec sa collection "Hollywood Legends".

 

10313353_748227481901678_8452077412246909440_n.jpg