Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/05/2014

JFK - 1991

"JFK" est le type même du film historique. Tellement historique que mon professeur d'histoire en Terminale, se décidait à emmener ma classe, en voir une séance au cinéma ! C'était le Paradis pour moi, car à l'époque j'étais déjà fan d'histoire mais aussi de cinéma. Et puis c'était génial d'avoir une séance de cinéma plutôt que d'aller en cours. On découvrait donc le film d'Oliver Stone avec nos yeux d'adolescents grands ouverts. Et je me souviens que lors de cette séance, souvent mes camarades et moi étions choqués par les images d'archives qui montraient le président Kennedy se faire abattre en pleine rue. La force du film de Stone est d'abord dans son casting avec en tête, Kevin Costner, Tommy Lee Jones, Gary Oldman (fabuleux en Lee Harvey Oswald), Jack Lemmon, Joe Pesci, Walter Matthau, Donald Sutherland et Tommy Lee Jones entre autre. Mais ce n'est pas seulement un fabuleux casting, c'est un scénario terrible qui passe en revue toutes les hypothèses qui peuvent expliquer la mort de Kennedy. Les scénaristes évoquent donc toutes les théories, avec d'abord la théorie de l'homme isolé et malade mentalement, vite abandonnée. Puis on parle rapidement d'un complot mais de qui et bénéficiant à qui ? Donc des suspects sont évoqués allant de la mafia, au service secret, voir au complot militaro-industriel, Kennedy étant opposé à une montée des tensions avec le Nord Vietnam.

jfk_xlg.jpg

Stone malmène le spectateur avec une réalisation rapide qui mélange les images d'archives, la couleur et le noir & blanc. Et c'est bien une vision et une thèse sur l'assassinat du président Kennedy qui nous est proposés. Stone se demande aussi pourquoi tant de témoins sont disparus aussi rapidement dans des morts subites. Stone frappe là où ça fait mal. Et son film semble montrer l'assassinat de JFK puis de son frère en 1968 comme un tournant de la société américaine. Quelle société peut fonctionner normalement avec un tel secret caché à son peuple ? C'est un peu la morale de ce "JFK" qui laisse le spectateur KO et ne sombre jamais dans la facilité. Si il en était besoin, la musique de John Williams rajoute encore à l'émotion qui transpire du film, pour faire de "JFK" le plus grand film politique de tous les temps. Un film qui a le mérite de nous faire comprendre, que la démocratie mérite d'être défendue, et la vérité d'être découverte. Le "JFK" de Stone avait de grandes ambitions. On peut dire qu'elles ont toutes été atteintes au delà des espérances du réalisateur. En effet, au delà des prix et nominations diverses. Stone devait faire visionner son film par le congrès américain qui décida devant la pression médiatique à promulguer une loi permettant une édition et une mise à la disposition du public et des chercheurs, d'une partie des archives de l'affaire Kennedy. Aujourd'hui 50 000 pièces n'ont pas encore été éditées.

cinéma, cinema, bluray, acteur, actrice film, films, dvd,Kevin Costner, Tommy Lee Jones, Gary Oldman, Jack Lemmon, Joe Pesci, Walter Matthau, Donald Sutherland, Tommy Lee Jones

Ci-dessus : Kevin Costner et Walter Matthau

cinéma, cinema, bluray, acteur, actrice film, films, dvd,Kevin Costner, Tommy Lee Jones, Gary Oldman, Jack Lemmon, Joe Pesci, Walter Matthau, Donald Sutherland, Tommy Lee Jones

Ci-dessus : Tommy Lee Jones

cinéma, cinema, bluray, acteur, actrice film, films, dvd,Kevin Costner, Tommy Lee Jones, Gary Oldman, Jack Lemmon, Joe Pesci, Walter Matthau, Donald Sutherland, Tommy Lee Jones

Ci-dessus : Kevin Costner et Donald Sutherland

cinéma, cinema, bluray, acteur, actrice film, films, dvd,Kevin Costner, Tommy Lee Jones, Gary Oldman, Jack Lemmon, Joe Pesci, Walter Matthau, Donald Sutherland, Tommy Lee Jones

 

La bande-annonce :

 

Extrait de la musique :

 

Film disponible en Bluray et DVD zone 2, en VF et VO sous-titrée

 

Note : 9 / 10

21/07/2013

Lincoln - 2012

Ce week-end j'ai vu le "Lincoln" de Spielberg. Le film commence bizarrement avec le président qui discute avec deux soldats noirs. La scène est très bien filmée, mais assez peu crédible. Ainsi, comment peut on croire que les deux soldats arrivent à se rappeler mot pour mot l'adresse du président après la bataille de Gettysburg. Enfin, la scène se termine par le départ d'un des soldats, laissant seul le président. Ce n'est pas bien crédible. Le film navigue ensuite entre la vie de famille du président et sa volonté de réformer la constitution en demandant à la chambre des représentants le vote de l'amendement abolissant l'esclavage. Le film part alors pour 2H30 de manoeuvres politiciennes afin de faire voter l'amendement. Le film ne fait rien pour sortir des négociations de couloirs, et après l'avoir vu, on ne sait rien de l'enfance de Lincoln, ni de son parcours. Beaucoup de scènes sont très peu éclairées. Il y a une grande scène d'ensemble où enfin la mise en scène prend son envol. Mais c'est finalement bien peu.

lincoln-cover-locandina.jpg

On a parfois l'impression que Spielberg ne veut pas écorner l'icône du président américain qu'il a en tête, et il se refuse ainsi à filmer son assassinat, laissant le spectateur frustré. Le film n'est donc qu'un petit épisode de la vie de Lincoln et un moment important de l'histoire des USA, mais malheureusement sans beaucoup d'ampleurs et d'explications pour le grand public. Etant passionné par cette période, je pourrais mettre une très bonne note à ce "Lincoln", néanmoins il reste  à mon avis, une oeuvre trop élitiste que l'on ne peut conseiller qu'aux historiens ou passionnés de la guerre de sécession, ou aux abonnés inconditionnels de la chaîne parlementaire. Le reste des spectateurs risquent tout de même de s'ennuyer ferme, malgré une très bonne interprétation de l'ensemble des acteurs, et particulièrement de Daniel Day-Lewis qui devait recevoir une pluie de récompenses, et rencontrer un beau succès public pour ce film.

daniel-day-lewis-lincoln-spielberg.jpg

Lincoln-movie-shot.jpg

 

Bande-annonce :

 

Note : 7 /10

04/01/2013

Le client / The Client - 1994

Pour faire une pause dans les films classiques, j'évoquerai dans le cadre de sa récente sortie Bluray, un long métrage assez connu : "le client" car multi-diffusé sur notre chère télévision. "Le client" est un film de Joel Schumacher sorti en 1994. Le film est tiré du roman de John Grisham qui évoque l'histoire d'un jeune garçon qui se retrouve au mauvais moment au mauvais endroit. On y retrouve Susan Sarandon et Tommy Lee Jones, et bien évidemment ce n'est pas Mary-Louise Parker dont on se souvient mais bien de la performance du jeune Brad Renfro et du duo Tommy Lee Jones, Susan Sarandon. Je ne sais pas pour vous, mais Susan Sarandon m'a toujours fait penser à Betty Davis. Et c'est un compliment. Quelle actrice ! Elle sait jouer toutes les émotions et entre parfaitement dans le film dans un habit d'avocat taillé sur mesure pour elle.

Le-Client-copie-1.jpg

Tommy Lee Jones, sait quant à lui mettre de l'humanité et surtout un peu d'humour dans un personnage de procureur qui aurait pu être froid et triste. Enfin, c'est bien entendu, la troublante interprétation de Brad Renfro que l'on retient, car ce dernier est mort d'une overdose le 15 janvier 2008. Triste fin pour une carrière qui avait pourtant démarré sous les meilleures auspices. En effet, des pièces de théâtre contre la toxicomanie avait permis à Bradd de pousser la porte d'Hollywood. Et cela devait être une overdose qui devait l'emporter. Etrange destin pour Bradd dont la drogue aura été le lien. Mais finalement, cela répète l'étrange malédiction qui semble toucher la plupart des enfants célèbres d'Hollywood qui souvent à leur adolescence disparaissent des écrans, incapables de rebondir dans des rôles d'adultes. Quoiqu'il en soit, et pour parler uniquement du film, on regarde "le client" avec plaisir. Car en plus d'une réalisation efficace on retrouve des seconds rôles parfaits, comme par exemple Will Patton en ignoble sergent Braddy ou encore William H. Macy en médecin.

cinéma, cinema, film, films, dvd, bluray, acteur, actrice, hollywood, susan sarandon, tommy lee jones, brad renfro, Mary-Louise Parker, will patton, joel schumacher

Ci-dessus Tommy Lee Jones :

Le client est donc un film très recommandable, sérieux et teinté d'humour. A défaut d'être un chef d'oeuvre, c'est clairement un classique. A noter une excellente copie Bluray (compatible Zone B) avec VF (non québecoise), qui comprend une version télévisuelle du roman dont la nullité totale ne peut qu'être une incitation à concentrer l'attention du spectateur sur la belle version de Joel Schumacher.

 

cinéma, cinema, film, films, dvd, bluray, acteur, actrice, hollywood, susan sarandon, tommy lee jones, brad renfro, Mary-Louise Parker, will patton, joel schumacher

Ci-dessus (la très grande actrice) Susan Sarandon :


cinéma, cinema, film, films, dvd, bluray, acteur, actrice, hollywood, susan sarandon, tommy lee jones, brad renfro, Mary-Louise Parker, will patton, joel schumacher

Ci-dessus Brad Renfro :

 

Bande-annonce :

 

 

NOTE : 7 / 10