Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2014

Trapèze - 1956

Sur un scénario de James R. Webb, Liam O'Brien, Ben Hecht et Wolf Mankowitz (d'après le roman de Max Catto, The Killing Frost, Carol Reed nous offre un film réellement sur l'univers du site. Ici le cirque n'est pas prétexte à un pamphlet politique comme dans "cirque en révolte" (1953) avec Fredric March, ou à un mélodrame comme dans "le plus grand cirque du monde" (1964). Dans "Trapèze", le cirque est bien le centre de l'intrigue principale, sur fond d'intrigues amoureuses. On peut tout d'abord regretter la faible qualité d'image de l'édition Wild Side, globalement poussiéreuse et aux couleurs finalement assez ternes.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,burt lancaster,tony curtis,gina lollobrigida,katy jurado,thomas gomez,johnny puleo,minor watson,gérard landry,jean-pierre kérien,sid james,gimma boys,los arriolas,gamil ratib,pierre tabard,edward hagopian,malcolm arnold,carol reed

Le film aborde beaucoup de thèmes : rivalité amoureuse, mais aussi passage d'expérience entre le jeune et le vieux trapéziste. On sait que Burt Lancaster était très heureux de travailler sur ce tournage car il avait été lui même trapéziste dans sa jeunesse. Le film dégage une certaine dose d'émtion, mais force est de constater qu'il aurait pu en dégager beaucoup, si Carol Reed avait peut être marqué un peu plus son territoire et avait dirigé un peu plus ses acteurs. "Trapèze" reste quand même encore un très bon divertissement qui mériterait une restauration en Bluray.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,burt lancaster,tony curtis,gina lollobrigida,katy jurado,thomas gomez,johnny puleo,minor watson,gérard landry,jean-pierre kérien,sid james,gimma boys,los arriolas,gamil ratib,pierre tabard,edward hagopian,malcolm arnold,carol reed

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,burt lancaster,tony curtis,gina lollobrigida,katy jurado,thomas gomez,johnny puleo,minor watson,gérard landry,jean-pierre kérien,sid james,gimma boys,los arriolas,gamil ratib,pierre tabard,edward hagopian,malcolm arnold,carol reed

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,burt lancaster,tony curtis,gina lollobrigida,katy jurado,thomas gomez,johnny puleo,minor watson,gérard landry,jean-pierre kérien,sid james,gimma boys,los arriolas,gamil ratib,pierre tabard,edward hagopian,malcolm arnold,carol reed

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,burt lancaster,tony curtis,gina lollobrigida,katy jurado,thomas gomez,johnny puleo,minor watson,gérard landry,jean-pierre kérien,sid james,gimma boys,los arriolas,gamil ratib,pierre tabard,edward hagopian,malcolm arnold,carol reed

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,burt lancaster,tony curtis,gina lollobrigida,katy jurado,thomas gomez,johnny puleo,minor watson,gérard landry,jean-pierre kérien,sid james,gimma boys,los arriolas,gamil ratib,pierre tabard,edward hagopian,malcolm arnold,carol reed

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,burt lancaster,tony curtis,gina lollobrigida,katy jurado,thomas gomez,johnny puleo,minor watson,gérard landry,jean-pierre kérien,sid james,gimma boys,los arriolas,gamil ratib,pierre tabard,edward hagopian,malcolm arnold,carol reed

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,burt lancaster,tony curtis,gina lollobrigida,katy jurado,thomas gomez,johnny puleo,minor watson,gérard landry,jean-pierre kérien,sid james,gimma boys,los arriolas,gamil ratib,pierre tabard,edward hagopian,malcolm arnold,carol reed

Disponible en DVD zone 2 chez Wild Side

Note : 7 / 10

18/04/2014

Captaine de Castille / Captain from Castille - 1947

"Captaine de Castille" réalisé en Technicolor, fait parti de toute la série de films que Tyrone Power et Henry King ont tourné ensemble. Cette collaboration avait commencé en 1936 avec le tournage du "pacte". Puis, il s'était retrouvé l'année suivante pour "l'incendie de Chicago" (1937), en 1941 pour "un yankee dans la RAF", et enfin pour "le cygne noir" en 1942. Henry King allait ainsi au fil des années devenir le réalisateur préféré de Tyrone Power. Ici on retrouve dans "Capitaine de Castille" Tyrone Power dans des aventures exotiques, qui l'amèneront à rejoindre l'expédition mexicaine de Hernan Cortés. Le film bénéficie d'un casting impressionnant avec donc en plus de Tyrone Power, Jean Peters, Cesar Romero, mais aussi Lee J. Cobb  et Antonio Moreno. Pour la petite histoire, Jean Peters allait devenir évidemment la femme de Howard Hughes en 1954, et Audie Murphy raconte dans ses mémoires qu'il avait eut une relation avec elle en 1946, avant qu'elle rencontre Howard Hughes. On peut également noter que "Capitaine de Castille" est le premier film de Jean Peters qui remplace ici Linda Darnell, initialement prévue. Cesar Romero est quant à lui parfait dans le rôle du conquistador espagnol, Cortez.

121206.jpg

Le film est découpé en deux grandes parties : Espagne et Mexique, la partie courte sur Cuba n'étant qu'une transition. Le film a beaucoup de qualités, tout d'abord scénaristique et dans sa réalisation par Henry King, qui sait utiliser à merveilles toutes les facettes du Technicolor, jouant énormément sur la lumière. King bénéficie également d'un plus sur sa production assez inatendu. En effet, le film est tourné au Mexique, sur les lieux mêmes de l'expédition et une irruption volcanique a lieu, ce qui donne des ciels changeants assez étranges et remarquables. Le film bénéficie aussi d'une musique très forte d'Alfred Newman, que je trouve pour ma part un peu pompier. Néanmoins, elle devait être appréciée en devenant la première bande originale disponible chez les disquaires. Mais que retenir de ce "Capitaine de Castille". On est impressionné par la réalisation, le casting, les costumes. Mais on reste malgré tout sur notre faim. Après 2H10, les desserts ne sont toujours pas arrivés. Le scénario ne fait pas affronter les Indiens et les Espagnols et on sort donc un peu frustré. Mais peut être était il impossible en 1947 de montrer le massacre des Indiens par des blancs. Le film est donc plaisant à voir, mais semble parfois vouloir éviter les écueils qui ne ferait pas de lui, un spectacle tout public. Cela lui enlève donc une certaine force, que les fabuleux plans extérieurs de King tentent de compenser.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,tyrone power,jean peters,cesar romero,lee j cobb,john sutton,antonio moreno,thomas gomez,alfred newman,henry king

Ci-dessus : Tyrone Power

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,tyrone power,jean peters,cesar romero,lee j cobb,john sutton,antonio moreno,thomas gomez,alfred newman,henry king

Ci-dessus : Jean Peters

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,tyrone power,jean peters,cesar romero,lee j cobb,john sutton,antonio moreno,thomas gomez,alfred newman,henry king

Ci-dessus : Tyrone Power en duel contre

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,tyrone power,jean peters,cesar romero,lee j cobb,john sutton,antonio moreno,thomas gomez,alfred newman,henry king

Ci-dessus : Henrry King, Tyrone Power et Jean Peters

 

La musique d'Alfred Newman :

Disponible en DVD zone 2 VF et VO sous-titrée

Note : 7 / 10

27/09/2013

L'enfer de la corruption / Force of Evil - 1948

"l'enfer de la corruption" est un film d'Abraham Polonsky qui est passé la semaine derrière au cinéma de minuit. Il est adapté d'une nouvelle d'Ira Wolfert. Abraham Polonsky avait fait une première carrière de scénariste avant de se mettre à la réalisation. L'année précédente il avait d'ailleurs participé à l'écriture du scénario de "Body and soul", film de boxe, qui avait eu un grand succès et qui lui avait donné une grande notoriété à Hollywood, lui permettant d'obtenir des fonds pour réaliser son premier film, "l'enfer de la corruption".

B1795.jpg

Abraham Polonsky va donc passer à la réalisation pour ce film, mais gardera aussi un oeil, sur l'écriture des dialogues et du scénario. Cela ressent et on trouve donc dans ce film de très beaux dialogues, que ce soit au début l'affrontement entre les deux frères Morse, joués par John Garfield, et Thomas Gomez, mais aussi dans le monologue de fin de ce dernier. La réalisation n'est pas en reste et Polonsky rend l'image parfois très attirante avec très souvent, une recherche esthétique parfaite. On peut s'en rendre compte sur les images ci-dessous. Malgré tout cela, et le travail réussi d'un génie de l'écriture et de la réalisation, "l'enfer de la corruption" peine à attirer. En effet, son sujet, dans les bas fonds du jeu clandestin n'est pas très glamour. Mais surtout, le film est parcouru d'une tension et d'une espèce de claustrophobie constante, symbolisée par le personnage du malade mental qui refuse de se laisser enfermer dans un fourgon de police. Enfin Polonsky utilise tous les clichés du film noir, sans jamais vouloir s'en séparer. Le film en devient alors presque caricatural. Enfin, la complexité du scénario peut dérouter.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,john garfield,thomas gomez,marie windsor,howland chamberlain,roy roberts,paul fix,stanley prager,barry kelley,paul mcvey,beatrice pearson,george barnes,david raksin,abraham polonsky

Ci-dessus : John Garfield dans "l'enfer de la corruption"

Néanmoins, Polonsky réussit là un pur exercice de style, où le genre film noir tourne en roue libre, dans une parfaite esthétique, comme rarement vu ailleurs. Il mérite donc amplement d'être redécouvert à sa juste valeur. Pour finir, on se souviendra que comme John Garfield, Polonsky devait être inquiéter pour ses sympathies supposées avec les communistes et donc faire partie de la fameuse liste noire, du cinéma américain.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,john garfield,thomas gomez,marie windsor,howland chamberlain,roy roberts,paul fix,stanley prager,barry kelley,paul mcvey,beatrice pearson,george barnes,david raksin,abraham polonsky

Disponible en DVD zone 2

Extrait de la musique :

 

Note : 7 / 10