Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2015

La femme au gardénia / The Blue gardenia - 1953

On est d'accord, "la femme au gardénia" n'est pas le sommet cinématographique de la carrière de Fritz Lang. Néanmoins, le film a quelques qualités qui retiennent l'attention. On peut tout d'abord noter, que le film est bourré de bonnes idées. Ainsi, faire cohabiter en collocations ces demoiselles standardistes, c'est plutôt intéressant et sympathique de pénétrer l'intimité de cette joyeuse bande de filles. De plus, le film a un très bon casting avec une Anne Baxter très inspirée, qui tient le film quasiment à elle seule. Mais on peut également citer Raymond Burr détestable à souhait, Ann Sothern en leader de la chambrée, ou la belle interprétation de Richard Conte en flic amoureux, et enfin George Reeves (dans le rôle du capitaine Sam Haynes). George Reeves était le fameux interprète de la série Superman dans les années 50, et qui suites à des problèmes personnels, se suicidera en 1959. Le film est très classique, et n'a pas beaucoup de surprise, sinon un twist scénaristique final plutôt bienvenu. "La femme au gardénia" est donc une oeuvre tout à fait respectable dans la filmographie de Lang, mais qui n'atteint jamais le niveau de ses autres films noirs. On notera enfin une belle interprétation de la chanson "blue Gardenia" par l'inoubliable Nat King Cole.

la_femme_au_gardenia,1.jpg

75404df2-24f3-49d1-86c3-000000000322.jpg

Ci-dessus : Anne Baxter & Raymond Burr

50659902.jpg

18432597.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Ci-dessus : Anne Baxter & Richard Conte

50659931.jpg

Ci-dessus : Anne Baxter

2615887686_d30cc10c7c.jpg

Ci-dessus : Anne Baxter & Richard Conte

Femme_au_gardenia_1952_Blue_Gardenia_4.jpg

Ci-dessus : Richard Conte, Anne Baxter Ann Sothern & George Reeves (l'homme au chapeau)

LA-FEMME-AU-GARDENIA-THE-BLUE-GARDENIA-1953_portrait_w858.jpg

Ci-dessus : Anne Baxter

La chanson "Blue Gardenia" par Nat King Cole

Disponible en DVD zone 2 en VO sous-titrée

Note : 6,5 / 10

06/06/2014

Le Traître du Texas / Horizons West - 1952

"Le traître du Texas" est un film de Budd Boetticher. Ce dernier est surtout connu en France grâce à Patrick Brion et à Bertrand Tavernier. Et il est vrai que Budd Boetticher a fait quelques westerns avec Randolph Scott qui méritent parfois de s'y attarder. Malheureusement, ce n'est absolument pas le cas pour ce "Traître du Texas" qui multiplie les poncifs. Ainsi, cette histoire de commandant sudiste ruiné, et qui veut faire fortune après la guerre de sécession, semble avoir été vu et et revu. Pourtant le casting était intéressant, avec en tête Robert Ryan et Rock Hudson, et la belle Julie Adams.  Malheureusement, le scénario a été abandonné à lui même. Et si Robert Ryan joue un anti-héros parfait, il n'a aucun contre poids en face de lui. Et tous les autres acteurs, semblent n'être que des figurants ou au mieux des faire-valoir, sans aucune caractérisation psychologique de leur personnage. Seul peut être John McIntire (dans le rôle du père), et Raymond Burr apportent quelque consistance à un ensemble très faible. 

le_traitre_du_texas.jpg

En plus, de nous proposer des personnages qui ne servent quasiment à rien dans l'avancée de l'histoire, on a droit aussi à un scénario convenu, et à une réalisation sans aucun génie. Les extérieurs semblent avoir été vus et revus cent fois, dans des dizaines d'autres westerns. Il y a une scène pas trop mal filmée, lorsque Ryan est prisonnier dans une cave. On peut également retenir le travail sur le Technicolor et les merveilleuses toilettes de Julie Adams. Mais cela fait au final vraiment bien peu. Et j'avoue m'être ennuyé ferme devant un werstern de 77 minutes, dont on connaît la fin à la 45ème minute. Le "traître du Texas" est totalement dispensable, et pas loin d'être une purge. On y trouve des excellents commentaires sur pas mal de sites. C'est à se demander si ces critiques ont vu le même film que moi. Heureusement je n'avais payé ce film que 6,90 € ! Plus généralement, au vu de l'hétérogénéité qualitative, de ce corpus de westerns de l'Universal, on peut bien se demander pourquoi l'éditeur "Sidonis & Calysta" s'acharne à sortir ses films entre 14,90 et 16,99 €, prix totalement en décalage avec un marché Bluray qui sort des nouveautés classiques dans des promotions à 10 €.

73436969.png

Ci-dessus : Julie Adams et Robert Ryan

73437000.png

73436925.png

Ci-dessus : Julie Adams et ses toilettes féminines (presque seul intérêt du film)

 Film disponible chez Sidonis & Calystta en DVD zone 2 (VF et VO sous-titrée)

Note : 3,5 / 10