Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/10/2016

Helen Forrest la reine du jazz !

Aujourd'hui, je souhaiterai vous parler d'une personne que j'admire énormément et qui compte énormément pour moi. C'est Helen Forrest, née le 12 avril 1917. Elle est peu connue en France sinon par les vrais amateurs de Jazz. Mais vous pouvez me croire, cette femme a une voix extraordinaire. Elle a chanté dans les plus grands orchestres de son époque, avec Harry James le plus grand trompettiste de l'époque, mais aussi avec l'orchestre d'Artie Shaw, ou encore avec l'orchestre de Benny Goodman. Elle était en 1944, la chanteuse de jazz la plus populaire des USA. Puis les années passant, et la mode des "big bands" disparaissant, Helen Forrest devait également retourner dans un relatif anonymat, laissant évidemment le haut de l'affiche aux nouvelles modes et donc au "Rock-n-Roll" et au "Yéyé". Si son apport à l'industrie du cinéma est anecdotique, il faut se souvenir qu'elle a marqué durablement l'histoire du jazz, interprétant avec son coeur et toute son âme plus de 500 chansons, triste ou joyeuses, et ceci avec la plupart du temps, une chaleur vocale incomparable. Dans l'époque troublée qui était la sienne (2ème guerre mondiale) et que nous traversons nous aussi d'une autre façon, Helen Forrest était réellement une bonne personne, qui a rendu le monde plus beau. Pour cette raison je souhaitais redire toute ma plus profonde admiration à cette très grande dame qui nous a quitté le 11 juillet 1999, pour rejoindre l'orchestre de jazz du Paradis.

 Pour en savoir + sur Helen Forrest :

https://en.wikipedia.org/wiki/Helen_Forrest

musique,jazz,big bands,helen forrest,hollywood,harry james,artie shaw,benny goodman

HelenForrest.jpg

helen-forrest-singing-for-the-gis-everett.jpg

6910581_117644636383.jpg

6910581_117644634175.jpg

 

 

 

12/09/2014

Une reine du Jazz : Jo Stafford !

J'ai découvert "Jo Stafford" en regardant le film "The Master" (2012). En effet, il y avait dans ce film, une superbe chanson interprétée par Jo Starfford, "No other love". Je souhaite donc rendre hommage, à cette très grande chanteuse, qui a marqué durablement la musique américaine des années 40 & 50 par des interprétations émouvantes de très belles mélodies, qui font un lien entre la musique classique de Chopin et le Jazz. A n'en pas douter, Jo Stafford mérite de figurer au Panthéon des grandes artistes d'Hollywood Classic.

gal-jostafford-6-jpg.jpg

jo-stafford-1-sized.jpg

gal-jostafford-12-jpg.jpg

 

 

23/12/2013

Hollywood Classic vous offre un merveilleux cadeau pour Noel !

Hollywood Classic a décidé de vous faire partager à vous lecteurs, plus d'un siècle de musique de film, en mettant à l'honneur toutes les musiques de film. Vous pouvez donc rêver au coin du feu, pendant ces vacances de Noël, seul ou même à deux, sur les plus belles musiques du cinéma. Bonne écoute !

 

 100 musiques de films :

http://hollywoodclassic.hautetfort.com/les-plus-belles-musiques-de-film-tous-les-temps.html

15/12/2013

Une chanson pour le dimanche matin !

L'air est peut être pollué, mais il fait soleil et c'est dimanche matin. Profitons de ce dimanche matin pour faire un tour seul ou avec un être cher, et pour prendre soin de soi et de ses proches, en écoutant une belle chanson des années 40, comme "Some Sunday Morning". Cette chanson apparaît deux fois dans "San Antonio" (1948) avec une interprétation d'Alexis Smith pour Errol Flynn. A lundi !

207758.jpg

 

 

13/11/2013

Un jeune compositeur : Corentin Boissier !

Amis cinéphiles, je vous présente aujourd'hui, un jeune compositeur classique de 18 ans : Corentin Boissier. Il a commencé très tôt à composer. Et j'ai été très surpris par le ton et par le lyrisme, et la maturité, de son "Glamour Concerto" qui est pour moi un hommage au Glamour du Hollywood des années 40 et 50, à Gershwin, mais aussi à ces concertos souvent présents dans les films hollywoodiens des années 40 (Warsaw Concerto" d'Addinsell). On ne peut donc que souhaiter que ce jeune talent, arrive à poursuivre sa route et à donner le meilleur de lui même. Ludovic Bource, avait su avec "The Artist", faire revivre la musique hollywoodienne. On peut être sûr que Corentin Boissier, suivra son chemin, et deviendra lui aussi, un très grand compositeur.

122.JPG

Vous trouverez ci-dessous les références de son "Glamour Concerto" :

« Glamour Concerto », complete version for piano solo (2012)
1- Glamour appassionato (Allegro) (9.25) 0:01
2- Manhattan Waltz-Romance (Moderato, tempo di valsa) (7.06) 9:25
3- Spanish Lovers in Brooklyn (Andante -- Allegro alla espagnola) (7.59) 16:29