Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2015

La Scandaleuse de Berlin / A Foreign Affair - 1948

Le hasard ou le bon Dieu, fait parfois bien les choses. Hier soir, un film semblait m'appeler : "la scandaleuse de Berlin" (1948) avec Marlene Dietrich. Pourtant, j'avais beaucoup d'autres films à voir. Mais celui-ci, me semblait à cet instant incontournable. Et ce matin quand je me lève, je tombe en allumant la télévision sur la galerie France 5 et sur un beau reportage sur Marlene Dietrich; étrange synchronicité pour le moins. Concernant "la scandaleuse de Berlin", il s'agit donc d'un film avec Marlene Dietrich, mais aussi Jean Arthur et John Lund. On note aussi la présence de Millard Mitchell en colonel. Millard Mitchell, on se rappelle de lui pour son rôle de producteur, dans "chantons sous la pluie" (1952). C'est une comédie en noir et blanc de Billy Wilder. Le film semble ennuyeux au début. En effet, on se demande bien ce que l'on va bien pouvoir trouver d'intéressant dans ce scénario qui nous montre, une délégation de membres du congrès américain, menée par une député psychorigide et frustrée, en la personne de Jean Arthur, en visite de le Berlin de l'après seconde guerre mondiale. Les images de la ville en ruines, défigurée par les bombardements alliés son particulièrement saisissantes. La visite de la ville par la délégation l'est tout autant. Après cette mise en place, le film va commencer à dérouler son sujet dans un ton doux amer, où la comédie rencontre souvent la misère des existences brisées. Mais le ton de Wilder n'est jamais dur contre les soldats des armées d'occupation ou les Berlinois. Wilder nous montre des Allemands qui tentent de survivre au jour le jour, et d'échapper à leurs vieux démons. Le film est tout autant une leçon sur la dénazification du pays.

 

cinéma,cinema,dvd,bluray,actrice,film,films

Marlene Dietrich, obtient peut être là son plus beau rôle. En effet, qui aurait pu mieux jouer, cette Allemande, à la recherche d'une survie tout autant matérielle que morale. On peut également noter que Wilder évoque très souvent la sexualité. Ainsi, il se joue des convenances de son temps, en se moquant de l'hypocrite esprit de son temps, à travers la député coincée, jouée par Jean Arthur. En effet, cette dernière s'offusque de ces militaires qui partent courtiser les Allemandes. Et un trio à un balcon, laisse supposer bien des jeux amoureux. Evidemment, dans le cinéma de cette époque, le sujet sexuel omniprésent est néanmoins uniquement suggéré intelligemment. Je ne peux finir cette note, sans parler du très beau noir et blanc, et donc de la belle photographie de Charles B Lang. "La scandaleuse de Berlin", reste donc un classique de Wilder, qui mérite d'être redécouvert, ne serait-ce que pour Marlene Dietrich.

cinéma,cinema,dvd,bluray,actrice,film,films

Ci-dessus : Marlene Dietrich

cinéma,cinema,dvd,bluray,actrice,film,films

Ci-dessus : Marlene Dietrich & John Lund

cinéma,cinema,dvd,bluray,actrice,film,films

Ci-dessus : Marlene Dietrich

cinéma,cinema,dvd,bluray,actrice,film,films

Ci-dessus : Jean Arthur

cinéma,cinema,dvd,bluray,actrice,film,films

Ci-dessus : Jean Arthur, John Lund & Marlene Dietrich

cinéma,cinema,dvd,bluray,actrice,film,films

Ci-dessus : Marlene Dietrich

cinéma,cinema,dvd,bluray,actrice,film,films

Ci-dessus : Marlene Dietrich & Billy Wilder

Film disponible en DVD Zone 2, en VO sous-titrée.

 

Documentaire sur Marlene Dietrich (Le Crépuscule D'un Ange / Marlene Dietrich) diffusé ce matin sur la galerie France 5 :

Note : 8 / 10

13/04/2014

Othello / A double life - 1947

"Othello" ou dans son titre américain "a double life" est particulitèrement troublant. En effet, cette oeuvre de Georges Cukor est assez déroutante et nous entraine finalement dans les troubles psychiatriques que peut entrainer le métier d'acteur. Cukor avait déjà visité la folie ou tout au moins un mauvais discernement du réel, dans "hantise" (1944) avec Charles Boyer et Ingrid Bergman. Ici, Cukor va prendre la pièce de Shakespeare, "Othello" pour montrer le dédoublement de la personnalité d'un acteur (joué par Ronald Colman) qui devient petit à petit obsédé par son rôle, et devient fou. Le génie de Cukor est de montrer les deux univers du théâtre et de la vie de l'acteur, se mêlant, petit à petit pour ne faire qu'un. La pièce devient alors le creuset de destruction de l'univers de l'acteur et sa propre destruction.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ronald colman,signe hasso,edmond o'brien,shelley winters,miklós rózsa,george cukor

Le scénario est original, mais il manque malheureusement de crédibilité. Et on a peine à croire qu'un grand acteur de théâtre ne soit plus capable de faire la différence entre sa vie théâtrale et sa vie privée. Enfin, le scénario n'évite malheureusement pas les redites, et les lourdeurs. Par contre Cukor arrive de temps en temps à faire preuve de génie dans sa réalisation. Ainsi, lorsque Ronald Colman raconte le montage de la pièce, jusqu'à la première, cette séquence reste très moderne et nous fait passer de différents lieux et espaces temps en quelques secondes, donnant un caractère particulièrement novateur à l'oeuvre. Malheureusement ce type de séquences reste une exception et l'oeuvre souffre de séquences scénaristiques finalement assez répétitives. Par contre, la musique de  Miklos Rozsa reste comme d'habitude excellente et relève le niveau d'ensemble, d'un film qui ne laisse pas indifférent. On retiendra également, la superbe interprétation de Ronald Colman qui lui vaudra un Oscar, et la très bonne composition de Shelley Winters, en serveuse un peu paumée.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ronald colman,signe hasso,edmond o'brien,shelley winters,ray collins,philip loeb,millard mitchell,joe sawyer,miklós rózsa,george cukor

Ci-dessus : Signe Hasso et Ronald Colman

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ronald colman,signe hasso,edmond o'brien,shelley winters,ray collins,philip loeb,millard mitchell,joe sawyer,miklós rózsa,george cukor

Ci-dessus : Shelley Winters et Ronald Colman. On peut noter sur cette image, le rapport de domination entre elle et lui, qui va s'inverser à mesure que Colman va identifier sa vie à celle d'Othello.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ronald colman,signe hasso,edmond o'brien,shelley winters,ray collins,philip loeb,millard mitchell,joe sawyer,miklós rózsa,george cukor

Ci-dessus : Le rapport commence à s'inverser. Si Colman est assis. Il semble satisfait de ce qu'il regarde et Shelley Winters semble vouloir le séduire.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ronald colman,signe hasso,edmond o'brien,shelley winters,ray collins,philip loeb,millard mitchell,joe sawyer,miklós rózsa,george cukor

Ci-dessus : Les deux protagonistes sont assis. Le regard est irrémédiablement attiré par les mains de Colman qui vont être le dénouement final de la relation entre les deux personnages.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ronald colman,signe hasso,edmond o'brien,shelley winters,ray collins,philip loeb,millard mitchell,joe sawyer,miklós rózsa,george cukor

Ci-dessus : Rolnad Colman et Signe Hasso

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ronald colman,signe hasso,edmond o'brien,shelley winters,ray collins,philip loeb,millard mitchell,joe sawyer,miklós rózsa,george cukor

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ronald colman,signe hasso,edmond o'brien,shelley winters,ray collins,philip loeb,millard mitchell,joe sawyer,miklós rózsa,george cukor

 

Extrait de la musique de Miklós Rózsa :

Film disponible en DVD Zone 2 chez Wild Side en VO sous-titrée (à noter une belle qualité d'image du Master).

Note : 7 / 10