Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/07/2017

Kong : Skull Island -2017

Désolé pour cette longue absence, mais le travail nous oblige parfois à abandonner nos passions. Mais je suis bien décidé à réveiller ce blog, belle au bois dormant endormie. Et pour commencer cette résurrection cinématographique, je vous propose un film pop-corn, "Kong Skull Island" de Jordan Vogt-Roberts. Le film ne s'embarrasse pas de la légende et des films précédents et se concentre plutôt sur un scénario tourné vers l'action voir l'horreur comique, dans un mode troisième degré revendiqué. Au niveau scénaristique la force du film est de mettre le film en scène dans une période conflictuelle, juste à la fin de la guerre du Vietnam. Les Marines US, prêts à rentrer chez eux et à retrouver femmes et enfants se laissent alors rattraper pour une ultime mission, par leur colonel Packard en manque d'action, joué par l'excellent Samuel Lee Jackson. Celui-ci est alors parti avec sa troupe pour accompagner une expédition scientifique sur une île inconnue. La distribution s'articule autour de Tom Hiddleston, Brie Larson, John Ortiz et Jing Tian. On notera également la présence du toujours excellent John Goodman.

7ee9656b48c3f6aa00a2eb527d37dc17.jpg

Alors c'est vrai que les années 70, c'est un peu moins glamour que le début des années 30 du "King-Kong" de Peter Jackson. Néanmoins, on se laisse prendre par cette aventure aux confins de la civilisation et de la rencontre d'êtres que tout oppose. L'opposition entre le colonel, sa troupe et Kong est à ce titre assez palpitante. Alors c'est vrai que c'est violent, voir parfois un peu gore, très américain, mais si on arrive à voir le film en mode deuxième ou troisième degré, en ce disant que c'est juste pour le "fun", on peut prendre un plaisir assez coupable à voir nos bêtes de guerre en face de la bête de la nature, plus grande qu'un immeuble. Et il y a beaucoup d'autres surprises, qu'évidemment je ne révèlerai pas. On retrouve donc un cinéma d'aventure, plaisant, même si il n'est pas à conseiller à tous les publics. En effet, certaines scènes peuvent choquer le jeune public. Il n'en reste pas moins que le divertissement est là, accompagné par une photographie tout à fait intéressante de Larry Fong, et par une bande originale très tournée vers les Seventies. On remarquera enfin un petit clin d'oeil, pour les spécialistes, à la chanteuse Vera Lynn en toute fin de métrage, avec un extrait très opportun et très touchant de "We will meet again". En somme, on s'amuse beaucoup à voir "Kong Skull Island", encore faut-il avoir le coeur bien accroché. Si c'est le cas. Vous allez aimer.

kong-skull-island-mit-tom-hiddleston-brie-larson-und-thomas-mann.jpg

Ci-dessus : Tom Hiddleston, Brie Larson, John Ortiz et Jing Tian

undefined.jpg

Ci-dessus : Samuel Lee Jackson (le colonel Packard)

Disponibles sur Amazon.fr en DVD & Bluray

Note : 7,5 / 10

29/06/2014

Argo - 2012

C'est assez étrange de voir un film comme "Argo" obtenir l'Oscar du meilleur film en 2013, lors de la 85ème cérémonie des Oscars. En effet, le film ne brille, ni par sa même en scène, ni par son ton, ni par son écriture scénaristique, ni même par le jeu des acteurs.  Ainsi, on peut convenir que le scénario est original. C'est vrai que ce plan de création d'un film bidon, pour sauver des Américains enfuis de l'ambassade américaine à Téhéran, au moment de la révolution islamique, est pour le moins original. Et ce sujet pouvait très bien faire un scénario de film intéressant. Malheureusement le film a beaucoup trop de défauts. Rien est fait pour rendre les otages un tout petit peu sympathiques. Le travail scénaristique, sur les personnages des otages est réduit à sa plus simple expression. Tous ressemblent à des acteurs maquillés, jouant un rôle. Seule peut être Kerry Bishé sort un peu du lot et donne un début d'humanité à son personnage. Les bonnes surprises sont évidemment John Goodman, toujours excellent, et Alan Arkin, qui animent la première partie du film. Pour le reste, sous sa barbe, Ben Affleck semble s'ennuyer ferme et se demander ce qu'il est venu faire dans cette galère. Quant au père de "Malcom", Bryan Cranston, je ne le crois pas une seconde crédible en patron de la CIA ...

 

argo2d.jpg

On retient donc de tout ça, que l'Islam et politique ne font pas bon ménages, que la radicalité religieuse ce n'est pas bien et que les islamistes n'aiment pas les Occidentaux. Merci, on le savait déjà. On se demande bien à quoi sert donc ce drôle ce film, qui n'est ni particulièrement distrayant, ni très subtile dans son approche et dans sa description des évènements historiques. On regarde donc "Argo", sans déplaisir, mais aussi sans passion, et les bons moments dans le film restent bien rares. Le film devait malgré tout, recevoir une pluie de récompenses et être une belle réussite au box-office mondial. Tout cela est assez incompréhensible à mon sens, surtout pour un film qui sonne le plus souvent creux et surtout faux.

1Even-CIA-meetings-prove-to-be-boring.jpg

Ci-dessus : Ben Affleck et Bryan Cranston

15168_11074_ALLOCINE_FILM_190267.jpg

Ci-dessous : John Goodma, Alan Arkin & Ben Affleck

image_001.jpg

Disponible en DVD & Bluray VF et VO sous-titrée

Note : 5,5 / 10

22/06/2013

Flight - 2012

"Flight" est un film de Robert Zemeckis. En voyant ce film, on peut réellement se demander où Robert Zemeckis a rangé l'imagination et le rêve qui étaient présents autant dans "Qui veut la peau de Roger Rabbit ?" ou dans la série des "Retours vers le futur". Ici Robert Zemeckis semble filmer mollement et retient difficilement l'attention du spectateur dans un film trop long de 30 minutes au moins.

flight.jpg

Le film aborde les problèmes de drogue et d'alcoolisme sous un aspect récréatif qui décrédiblise le propos, rend un peu mal à l'aise, et on ne sait pas bien si le film est une comédie ou un drame. On navigue à vue, bien sans savoir comment tout ça va finir et si le film va au bout du compte atterrir quelque part. Ceci dit, Denzel Washington est formidable et Don Cheadle et Kelly Rellyfont ce qu'ils peuvent pour donner une consistance à un scénario qui n'en a pas beaucoup, dans un film de toute façon trop long et trop démonstratif.

Flight2.jpg

Disponible en DVD et Bluray

 


 

Note : 6 / 10