Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/05/2015

Le temps d'aimer et le temps de mourir / A Time to Love and a Time to Die - 1958

"Le temps d'aimer et le temps de mourir" est sans doute l'un des plus personnels de Douglas Sirk. En effet, Douglas Sirk était d'origine allemande, de son vrai nom Hans Detlef Sierck, et né à Hambourg le 26 avril 1897. Il devait quitter l'Allemagne en 1937, abandonner son fils membre du parti nazi, et rejoindre les USA, pour entamer après bien des métiers, une carrière de réalisateur. Son fils Klaus Detlef devait quant à lui, mourir sur le front russe au printemps 1944. Tiré du célèbre roman éponyne d'Erich Maria Remarque, auteur, mais aussi acteur dans cette production, Sirk nous donne sa vision de l'Allemagne du 3ème Reich, mais semble aussi nous donner une vision intimiste des derniers jours de son fils. On raconte qu'il passa une année à chercher des informations sur son fils pour comprendre ce qui lui était arrivé. Le film nous décrit donc, le retour d'un soldat allemand du front russe pour une permission, et sa découverte de l'Allemagne nazie en guerre, et en proie aux bombardements. Le héros découvre sa maison d'enfance réduite à un tas de décombres, et part à la recherche de ses parents. Sur ce scénario simple, Douglas Sirk nous donne donc un drame puissant, décrivant peut être pour la première fois dans le cinéma hollywoodien, les nazis comme des êtres humains comme les autres. Et c'est peut être le plus terrifiant de cette oeuvre. Ainsi, l'Allemagne nazie nous renvoie une image de nous même et de notre propre humanité, capable du meilleur comme du pire. Au delà, d'une description d'une Allemagne qui se meurt, le réalisateur aborde le thème de l'amour, ainsi que du caractère éphémère du bonheur, qui ne dure jamais bien longtemps. Sirk ne décrit pas le régime nazi, comme le régime responsable des pires horreurs de l'humanité, mais bien comme un régime qui nie l'individualité de l'être humain. La société est omniprésente, jusque dans l'intimité des relations amoureuses. Par cela, par cette possession de l'âme, et du corps des individus, le nazisme dénie tout libre choix, toute réflexion propre. L'homme n'est plus qu'un rouage du système. Celui qui s'en éloigne signe alors sa propre mort. Inoubliable drame, sublimé par la musique de Miklós Rózsa, "le temps d'aimer et le temps de mourir" est peut être le film le plus intime de Sirk sur son rapport filial, et qui pose question en résonance sur notre propre humanité. L'enfer c'est les autres, disait Sartre, c'est une réalité pour Sirk.

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,john gavin,liselotte pulver,jock mahoney,don defore,keenan wynn,erich maria remarque,dieter borsche,douglas sirk

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,john gavin,liselotte pulver,jock mahoney,don defore,keenan wynn,erich maria remarque,dieter borsche,douglas sirk

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,john gavin,liselotte pulver,jock mahoney,don defore,keenan wynn,erich maria remarque,dieter borsche,douglas sirk

Ci-dessus : Liselotte Pulver & John Gavin

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,john gavin,liselotte pulver,jock mahoney,don defore,keenan wynn,erich maria remarque,dieter borsche,douglas sirk

Ci-dessus : Erich Maria Remarque & John Gavin

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,john gavin,liselotte pulver,jock mahoney,don defore,keenan wynn,erich maria remarque,dieter borsche,douglas sirk

Ci-dessus : Liselotte Pulver

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,john gavin,liselotte pulver,jock mahoney,don defore,keenan wynn,erich maria remarque,dieter borsche,douglas sirk

 

Extrait de la musique de Miklós Rózsa :

 

Difficilement disponible en DVD, donc remerciements chaleureux à Arte pour la récente diffusion de ce chef-d'oeuvre, en espérant une prochaine sortie Bluray prévue en 2015 ou 2016.

Note : 8 / 10

05/10/2014

Quantez, leur dernier repaire / Quantez - 1957

Je viens de voir aujourd'hui "Quantez, leur dernier repaire" de Harry Keller, et j'avoue ne pas partager du tout l'avis négatifs de nos amis de DVDClassik. En effet, le film d'Harry Keller, nous rappelle quelques grands films du genre, comme "les bannis de la Sierra" (1952) de Joseph M. Newman avec Cameron Mitchell, Anne Baxter, et Dale Robertson. "Quantez" m'a aussi fait penser à "la ville abandonnée" (1948) de William A Wellmann, avec Richard Widmark, Gregory Peck et Anne Baxter. Alors c'est vrai que Harry Keller n'est pas Wellmann ou Joseph Newman. Mais malgré tout, il sait tourner son film qui a beaucoup de qualités. Tout d'abord il s'appuie sur un scénario intéressant de R. Wright Campbell, et des dialogues parfaitement écrits. Les extérieurs sont parfaitement filmés, ainsi que l'arrivée dans la ville abandonnée. On note que le film au début n'a pas de temps mort, et on rentre tout de suite dans l'action, pour se poser pendant 1 heure dans un huis clos oppressant. Le casting s'appuie sur Fred MacMurray, Dorothy Malone, mais d'autres seconds rôles formidables, comme John Larch, extraordinaire en brute épaisse incontrôlable ou John Gavin et Sidney Chaplin.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,fred macmurray,dorothy malone,james barton,sydney chaplin,john larch,john gavin,michael ansara,herman stein,joseph gershenson,harry keller

Mr Bertrand Tavernier reproche un peu dans les bonus de l'édition Sidonis que le réalisateur n'ait pas cherché à exploiter un peu plus le sex-appeal de Dorothy Malone. On ne peut que le rejoindre dans cette critique. Par contre si il est vrai que les scènes nocturnes avec les indiens n'apportent pas grand chose à l'histoire, elles expliquent la psychologie d'un des personnages, et sont très bien filmées, même si elles sentent un peu trop le studio. Autre bon point du film, le personnage du métisse indien, perdu entre la civilisation occidentale et ses origines est d'ailleurs particulièrement troublant et nous renvoie aux propres peurs de nos sociétés schizophrènes. Par delà, le western de série de l'Universal de cette époque, "Quantez" est donc un film tout à fait recommandable mais aussi très actuel dans son propos.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,fred macmurray,dorothy malone,james barton,sydney chaplin,john larch,john gavin,michael ansara,herman stein,joseph gershenson,harry keller

Ci-dessus : au premier plan Fred MacMurray

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,fred macmurray,dorothy malone,james barton,sydney chaplin,john larch,john gavin,michael ansara,herman stein,joseph gershenson,harry keller

Ci-dessus : John Gavin, Dorothy Malone, & Fred MacMurray

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,fred macmurray,dorothy malone,james barton,sydney chaplin,john larch,john gavin,michael ansara,herman stein,joseph gershenson,harry keller

Ci-dessus : Fred MacMurray & John Gavin

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,fred macmurray,dorothy malone,james barton,sydney chaplin,john larch,john gavin,michael ansara,herman stein,joseph gershenson,harry keller

Ci-dessus : Fred MacMurray & Dorothy Malone

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,fred macmurray,dorothy malone,james barton,sydney chaplin,john larch,john gavin,michael ansara,herman stein,joseph gershenson,harry keller

Ci-dessus : John Larch

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,fred macmurray,dorothy malone,james barton,sydney chaplin,john larch,john gavin,michael ansara,herman stein,joseph gershenson,harry keller

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,fred macmurray,dorothy malone,james barton,sydney chaplin,john larch,john gavin,michael ansara,herman stein,joseph gershenson,harry keller

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,fred macmurray,dorothy malone,james barton,sydney chaplin,john larch,john gavin,michael ansara,herman stein,joseph gershenson,harry keller

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,fred macmurray,dorothy malone,james barton,sydney chaplin,john larch,john gavin,michael ansara,herman stein,joseph gershenson,harry keller

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,fred macmurray,dorothy malone,james barton,sydney chaplin,john larch,john gavin,michael ansara,herman stein,joseph gershenson,harry keller

Disponible chez Sidonis en DVD zone 2 VO sous-titrée français

Note : 7,5 / 10