Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2015

Au fil de l'eau / House by the River - 1950

Il me semble assez difficile de parler de "House by the river", film en noir & blanc de Fritz Lang, sans parler des théories freudienne ou jungienne qui accompagne immanquablement le récit. Mais auparavant parlons, un peu du film dans la carrière de Lang. Il s'inscrit évidemment dans sa période américaine d'après guerre. On sait que Lang avait quitté l'Allemagne nazie après son entrevue avec Goebbels et s'était décidé à rejoindre la France, où il avait tourné "Liliom" (1934), avec Charles Boyer. Ensuite, comme les producteurs français rechignait à faire travailler un réalisateur allemand, il se décida à partir en Amérique. Sa carrière américaine est diversifiée et il a déjà tourné quelques films noirs, dès 1944, période de naissance ou renaissance du film noir, le film noir n'étant pour une bonne partie, que la continuité du film de gangsters des années 30. On peut donc citer dans la filmographie de Lang, "la femme au portrait" (1944), "la rue rouge" (1945) et "le secret derrière la porte" (1948). "House by the river" est quant à lui, un film étrange à plus d'un titre. Il est d'abord étrange par son intellectualité et ses références aux théories psychologiques évoquées plus haut. Ainsi, le film commence par un moment de distraction de l'anti-héros de l'histoire (joué par Louis Hayward), qui voit un petit scarabée sur une feuille de papier sur lequel il écrit son roman. Ce moment particulièrement anodin pour qui ne connaît pas la théorie de Jung sur la synchronicité, prend ici tout son sens. Ainsi, on se rappelle de cette phrase nominale de Jung : "Le voilà, votre scarabée", lorsqu'il dit à sa patiente en lui tendant un insecte apparu alors qu'elle racontait son rêve d'un scarabée d'or. Mais chez Lang, le scarabée n'est pas d'or, mais noir, comme un mauvais présage ou un signe macabre du destin. Lang va alors pousser l'anti-héros dans le cauchemar, en lui faisant tuer sa bonne par accident, par une espèce de pulsion sexuelle. Lang se joue aussi du fleuve, qui charie les déchets de la société humaine, cadavres d'animaux etc. Le fleuve représente donc autant le temps qui passe, que les fautes cachées au fond de l'âme. N'est il donc pas ici l'inconscient que tout être humain ne peut voir, ou sa propre conscience que tout assassin rejette. Tout ce scénario sexuellement morbide, est évidemment magnifié par la réalisation de Lang, et la qualité de la photographie exceptionnelle d'Edward Cronjager. "House by the river" est donc un excellent film noir, qui aurait malgré tout pu avoir un meilleur casting, en particulier dans le rôle joué par Jane Wyatt, qui ne m'a pas semblé ici totalement convaincante.

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,louis hayward,lee bowman,jane wyatt,dorothy patrick,ann shoemaker,jody gilbert,peter brocco,howland chamberlain,margaret seddon,sarah padden,leslie kimmell,effie laird,will wright,kathleen freeman,alex gerry,frank jaquet,edward cronjager,george antheil,fritz lang

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,louis hayward,lee bowman,jane wyatt,dorothy patrick,ann shoemaker,jody gilbert,peter brocco,howland chamberlain,margaret seddon,sarah padden,leslie kimmell,effie laird,will wright,kathleen freeman,alex gerry,frank jaquet,edward cronjager,george antheil,fritz lang

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,louis hayward,lee bowman,jane wyatt,dorothy patrick,ann shoemaker,jody gilbert,peter brocco,howland chamberlain,margaret seddon,sarah padden,leslie kimmell,effie laird,will wright,kathleen freeman,alex gerry,frank jaquet,edward cronjager,george antheil,fritz lang

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,louis hayward,lee bowman,jane wyatt,dorothy patrick,ann shoemaker,jody gilbert,peter brocco,howland chamberlain,margaret seddon,sarah padden,leslie kimmell,effie laird,will wright,kathleen freeman,alex gerry,frank jaquet,edward cronjager,george antheil,fritz lang

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,louis hayward,lee bowman,jane wyatt,dorothy patrick,ann shoemaker,jody gilbert,peter brocco,howland chamberlain,margaret seddon,sarah padden,leslie kimmell,effie laird,will wright,kathleen freeman,alex gerry,frank jaquet,edward cronjager,george antheil,fritz lang

Ci-dessus : Louis Hayward & Jane Wyatt

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,louis hayward,lee bowman,jane wyatt,dorothy patrick,ann shoemaker,jody gilbert,peter brocco,howland chamberlain,margaret seddon,sarah padden,leslie kimmell,effie laird,will wright,kathleen freeman,alex gerry,frank jaquet,edward cronjager,george antheil,fritz lang

Ci-dessus : Jane Wyatt & Lee Bowman

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,louis hayward,lee bowman,jane wyatt,dorothy patrick,ann shoemaker,jody gilbert,peter brocco,howland chamberlain,margaret seddon,sarah padden,leslie kimmell,effie laird,will wright,kathleen freeman,alex gerry,frank jaquet,edward cronjager,george antheil,fritz lang

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,louis hayward,lee bowman,jane wyatt,dorothy patrick,ann shoemaker,jody gilbert,peter brocco,howland chamberlain,margaret seddon,sarah padden,leslie kimmell,effie laird,will wright,kathleen freeman,alex gerry,frank jaquet,edward cronjager,george antheil,fritz lang

Disponible en DVD zone 2 (en VO sous-titrée)

Note : 8 / 10

28/03/2014

Boomerang - 1947

"Boomerang" est un film en noir & blanc, d'Elia Kazan. Ce dernier avait tourné également en 1947, "le roi de la prairie" avec Spencer Tracy, Katharine Hepburn, Robert Walker et Melvyn Douglas, qui était un étrange western dramatique et psychologique tout à la fois. Avec "Boomerang" on change de registre et Kazan s'attaque cette fois-ci au genre film noir avec un succès certain. Ainsi, il part d'un fait divers atroce : l'assassinat en pleine rue d'un prêtre apprécié de sa communauté. Le film pose question sur la violence de la société américaine des années 50, mais aussi sur l'idée de justice et les rapports que cette dernière entretien avec les politiciens. Le film est d'autant plus fort qu'il est clairement inspiré de faits réels.

jCHoDYV41sEQqqRxQQVxQ32dBsD.jpg

Le casting est plutôt fameux avec un Dana Andrews au meilleur de sa forme et il est entouré par une pléiade de seconds rôles comme Lee J Cobb en policier, qui était l'affreux gangster de "Traquenard" (1958) avec Robert Taylor. Mais il y a aussi Carl Malden que l'on verra très souvent en particulier dans "un tramway nommé Désir" (1951) avec Vivien Leigh. Enfin Arthur Kennedy a peut être dans "Boomerang" son meilleur rôle. On se souvient de lui pour ses rôles dans les films d'Errol Flynn, comme 'la charge fantastique" (1942) ou "Sabotage à Berlin" (1942). Mais que peut on reprocher à Boomerang ? Pas grand chose. Peut être Kazan et son directeur de la photographie Norbert Brodine auraient pu travailler un peu plus la photographie de l'ensemble, qui n'est pas au niveau d'autres films de la même époque. Néanmoins certaines scènes sont encore très belles. Le film vaut donc par son scénario assez original et par l'inversion des rôles qu'il met en place. De plus, il est formidablement joué. Ce film reste donc très fort, par sa dénonciation de la peine de mort, du système judiciaire américain, et de son rattachement nocif à la politique. L'académie des Oscars ne devait pas s'y tromper et décerner l'Oscar du meilleur scénario à Richard Murphy, scénariste de "Boomerang".

 cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, Dana Andrews, Arthur Kennedy, Lee J Cobb, Karl Malden, Karl Malden, Jane Wyatt,  Cara Williams, elia kazan

Le choc !

 cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, Dana Andrews, Arthur Kennedy, Lee J Cobb, Karl Malden, Karl Malden, Jane Wyatt,  Cara Williams, elia kazan

Ci-dessus  :Cara Williams  & Dana Andrews

 cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, Dana Andrews, Arthur Kennedy, Lee J Cobb, Karl Malden, Karl Malden, Jane Wyatt,  Cara Williams, elia kazan

Ci-dessus : Lee J Cobb & Karl Malden

 cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, Dana Andrews, Arthur Kennedy, Lee J Cobb, Karl Malden, Jane Wyatt,  Cara Williams, elia kazan

Ci-dessus : Arthur Kennedy (assis) et Dana Andrews

 

La bande-annonce :

Disponible en DVD Zone 2 en VO sous-titrée chez Twentieth Century Fox.

Note : 7,5  / 10