Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/06/2015

Quasimodo / The Hunchback of Notre Dame - 1939

Des milliers de films que l'on peut voir dans une vie d'homme, seuls quelques uns restent présents dans notre mémoire, comme des oeuvres mythiques et inoubliables. Incontestablement, "Quasimodo" de William Dieterle est de ceux là. Le film est évidement tiré du roman de Victor Hugo, "le bossu de Notre Dame". C'est un remake d'une version de 1923, tourné avec Lon Chainey dans le rôle titre. Cette nouvelle version, nous raconte donc une 'histoire qui se situe à la fin du Moyen-Age. Dans cette histoire, on retrouve les personnages du roman de Hugo : Quasimodo, le sonneur bossu des cloches de Notre Dame, Esméralda la belle bohémienne, aimée de tous, mais trop aimé par un homme trop frustré et dévot (Frollo), qui perd son âme à vouloir la posséder. La RKO a fait un énorme dans cette production énorme qui a coûté en 1939, 1,8 millions de dollars de l'époque. Et comme vous le savez, à cette époque, il n'y avait pas d'effets spéciaux. La recréation du bossu par les maquilleurs est donc magnifique. Et on imagine sans peine, la corvée quotidienne pour Charles Laughton et le maquilleur. Ainsi, on se rend compte que tout est parfait, et on a l'impression de voir réellement un monstre bossu. Mais ce qui est le plus bluffant, ce sont sans nulle doute, les décors somptueux, et la recréation du Paris du Moyen-Age, sur les 15 hectares du ranch de la RKO, dans  la San Fernando Valley par le célèbre décorateur Van Nest Polglase. Ainsi, on retrouve Paris de cette époque, avec ses rues sombres et au milieu Notre-Dame. Comment ont ils pu recréer cette ville sans aucun effet numérique ? Cela reste pour moi un mystère. Mais le résultat à l'écran est, en tous les cas, inoubliable. La distribution est quant à elle de très haut niveau avec dans un de ses premiers films, Maureen O'Hara qui crève littéralement l'écran du haut de sa beauté et de ses 19 ans. On doit citer évidemment Charles Laughton inoubliable bossu, mais aussi Edmond O'Brien plutôt pas mal ici, mais aussi Thomas Mitchell et Harry Davenport. Ces deux derniers se sont retrouvés la même année pour "Autant en Emporte le Vent".

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,maureen o'hara,charles laughton,cedric hardwicke,thomas mitchell,edmond o'brien,alan marshal,harry davenport,helene whitney,joseph august,alfred newman,william dieterle

Mais "Quasimodo" n'est pas seulement marquant par ses décors, ses 3500 figurants, ses costumes ou son casting de rêve. Il est aussi marquant par une incroyable photographie et une musique bénie des Dieux d'Alfred Newman. Le film laisse donc un souvenir impérissable. Et on peut être sûr qu'il aurait raflé une pluie d'Oscars, si un des plus grands films de l'histoire du cinéma n'était pas sorti cette même année 1939 : "Autant en Emporte le vent". Je vous invite donc très fortement à vous procurer la superbe édition que la Warner a sorti en Bluray en Coffret ou en version individuel. En effet, la restauration de l'image et du son, au profit de cette édition est réellement somptueuse. Et on redécouvre le film quasiment comme si il avait été tourné hier. Vous bénéficierez enfin de quelques bonus sous-titrés en français. Vous pourrez ainsi profiter d'un des plus beaux films de l'histoire du cinéma et vous mettre vous aussi à crier : "Sanctuary !" "Sanctuary !"

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,maureen o'hara,charles laughton,cedric hardwicke,thomas mitchell,edmond o'brien,alan marshal,harry davenport,helene whitney,joseph august,alfred newman,william dieterle

Ci-dessus : Maureen O'Hara (Copie écran DVD)

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,maureen o'hara,charles laughton,cedric hardwicke,thomas mitchell,edmond o'brien,alan marshal,harry davenport,helene whitney,joseph august,alfred newman,william dieterle

Ci-dessus : Maureen O'Hara (copie d'écran issue du Bluray Warner)

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,maureen o'hara,charles laughton,cedric hardwicke,thomas mitchell,edmond o'brien,alan marshal,harry davenport,helene whitney,joseph august,alfred newman,william dieterle

Ci-dessus : Maureen O'Hara (copie d'écran issue du Bluray Warner)

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,maureen o'hara,charles laughton,cedric hardwicke,thomas mitchell,edmond o'brien,alan marshal,harry davenport,helene whitney,joseph august,alfred newman,william dieterle

Ci-dessus : Maureen O'Hara

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,maureen o'hara,charles laughton,cedric hardwicke,thomas mitchell,edmond o'brien,alan marshal,harry davenport,helene whitney,joseph august,alfred newman,william dieterle

Ci-dessus : Maureen O'Hara

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,maureen o'hara,charles laughton,cedric hardwicke,thomas mitchell,edmond o'brien,alan marshal,harry davenport,helene whitney,joseph august,alfred newman,william dieterle

Ci-dessus : Frollo (copie d'écran issue du Bluray Warner)

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,maureen o'hara,charles laughton,cedric hardwicke,thomas mitchell,edmond o'brien,alan marshal,harry davenport,helene whitney,joseph august,alfred newman,william dieterle

Ci-dessus: Thomas Mitchell (Copie d'écran issue du Bluray Warner)

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,maureen o'hara,charles laughton,cedric hardwicke,thomas mitchell,edmond o'brien,alan marshal,harry davenport,helene whitney,joseph august,alfred newman,william dieterle

Ci-dessus : Charles Laughton & Maureen O'Hara

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,maureen o'hara,charles laughton,cedric hardwicke,thomas mitchell,edmond o'brien,alan marshal,harry davenport,helene whitney,joseph august,alfred newman,william dieterle

Ci-dessus : Charles Laughton & Maureen O'Hara

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,maureen o'hara,charles laughton,cedric hardwicke,thomas mitchell,edmond o'brien,alan marshal,harry davenport,helene whitney,joseph august,alfred newman,william dieterle

Ci-dessus : Maureen O'Hara

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,maureen o'hara,charles laughton,cedric hardwicke,thomas mitchell,edmond o'brien,alan marshal,harry davenport,helene whitney,joseph august,alfred newman,william dieterle

Ci-dessus : "Que ne suis je de pierre moi aussi !"

 

Extrait de la musique d'Alfred Newman :

 

Montage vidéo :

Disponible en DVD & surtout dans une superbe édition Bluray zone Free, en VO sous-titrée français, totalement restaurée qui fait honneur à l'oeuvre originale. Disponible sur Amazon Espagne pour moins de 10 € (autant dire que c'est cadeau).

Note : 9,5 / 10

26/01/2015

La Dynastie des Forsyte / That Forsyte Woman - 1949

"La dynastie des Forsyte" est un film en Technicolor produit par la MGM et réalisé par Compton Bennett. Ce dernier n'a pas une filmographie impressionnante, mais on se souvient tout de même de lui pour "le septième voile" (1945) avec James Mason et pour "les mines du roi Salomon" (1950). Le film est intéressant car il est l'adaptation de la première nouvelle de "la dynastie des Forsyste" de l'écrivain John Galsworthy. En plus, il nous permet de voir Errol Flynn dans un film posé et à la réalisation assez théâtrale, totalement en opposition avec ses prestations dans "Capitaine Blood" (1935), "l'aigle des mers" (1942) ou encore "les aventures de Robin des bois" (1938). En effet, "la dynastie des Forsyte" n'est pas un film d'aventures, mais bien un mélodrame. Le personnage de Flynn est d'ailleurs assez opposé à ses personnages habituels. Là il joue un homme riche, et beau, mais repoussé par la femme qu'il aime, car incapable de la laisser respirer. Flynn est superbement tragique dans son rôle, et détruit quelque peu son mythe de séducteur irrésistible, mais gagne si il en était encore besoin ses galons d'acteur. Néanmoins, malgré un travail extraordinaire de la MGM sur les costumes, le casting 4 étoiles, qui regroupent quand même Errol Flynn, Janet Leigh, Greer Garson, Walter Pidgeon (le savant fou de Planète interdite) et Robert Young, le film paraît parfois un peu guindé voir raide, et on sent de temps en temps, un manque de respiration. La musique de Bronislau Kaper aide malgré tout à donner de l'ampleur à l'ensemble. En résumé, l'appréciation est plutôt positive pour qui aime, les mélodrames, les adaptations littéraires et un Errol Flynn dans autre chose que des rôles d'aventuriers. A découvrir, ne serait-ce aussi parce que c'est un des 8 films du formidable duo Greer Garson / Walter Pidgeon.

122.JPG

2978681585_1_11_bqAaQAOo.jpg

Ci-dessus : Greer Garson, Errol Flynn, Robert Young et Janet Leigh

Errol Flynn in The Forsyte Saga (1949)a.jpg

Ci-dessus : Errol Flynn (Jaloux ?)

that-forsyte-woman-greer-garson-1949-everett.jpg

Ci-dessus : Greer Garson

e4vgbl_lbulxl.jpg

Ci-dessus : Greer Garson & Errol Flynn

142274_original.jpg

c4vgbl_lbulxk.jpg

Ci-dessus : Greer Garson & Walter Pidgeon

12.JPG

010-janet-leigh-theredlist.jpeg

Ci-dessus : Janet Leigh & Robert Young

Greer-Garson-Janet-Leigh-book-Forsyte-Saga.jpg

Ci-dessus : Greer Garson & Janet Leigh

Film non disponible en France, uniquement disponible dans la collection Warner Archives en zone 1, sans sous-titres français

Note : 7 / 10

08/06/2014

Les marins de l'Orgueilleux / Down to the sea in ships - 1949

"Les marins de l'Orgueilleux" est un beau film d'aventure qui s'appuie sur un casting intéressant avec en tête le duo : Lionel Barrymore et Richard Widmark, mais aussi avec un petit garçon surdoué, le jeune Dean Stockwell, qui avait débuté 4 ans plutôt dans "la vallée du jugement" (1945), avec Gregory Peck dans le rôle titre, mais aussi déjà Lionel Barrymore. Le trio s'en sort ici à merveilles, dans ce film de baleinier à la fin du 19ème siècle. On peut dire sans se tromper s'en sort à merveilles, d'un sujet pas évident à filmer. Même si parfois les sentiments ou les clins d'oeil entre les trois protagonistes semblent un peu téléguidés. Il n'en reste pas moins que le jeu de Lionel Barrymore en vieux marin irascible, est extraordinaire et force le respect. Dean Stockwell c'est évidemment Al de la série "Code Quantum". Hathaway arrive à nous faire passer un bon moment, sans trop montrer la réalité de l'horreur sanglante de la pèche à la baleine, que n'aurait pas pu supporter le public de l'époque. Ainsi, parfois certaines scènes semblent un peu fabriquées. Mais globalement c'est pas mal du tout, et cela nous montre aussi une époque et une pêche que l'on aimerait aujourd'hui révolue dans tous les océans. La meilleure scène du film est au début, lorsque le proviseur donne une bonne note à l'enfant, refusant de le voir séparer de la vie aventureuse avec son grand-père, et considérant que la vie ne s'apprend pas uniquement sur les bancs d'une école. Une belle leçon de vie, qui nous rappelle "Capitaines courageux" (1937) avec Spencer Tracy, Freddie Bartholomew dans le rôle de l'enfant et toujours Lionel Barrymore dans le rôle du capitaine. A noter que Lionel Barrymore s'éteindra 5 ans après la sortie du film, "les marins de l'Orgueilleux".

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,richard widmark,lionel barrymore,dean stockwell,harry davenport,gene lockhart

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,richard widmark,lionel barrymore,dean stockwell,harry davenport,gene lockhart

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,richard widmark,lionel barrymore,dean stockwell,harry davenport,gene lockhart

Ci-dessus : le jeune Dean Stockwell et Richard Widmark

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,richard widmark,lionel barrymore,dean stockwell,harry davenport,gene lockhart

Ci-dessus : Lionel Barrymore

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,richard widmark,lionel barrymore,dean stockwell,harry davenport,gene lockhart

Ci-dessus : le Trio réuni

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,richard widmark,lionel barrymore,dean stockwell,harry davenport,gene lockhart

Ci-dessus : Gene Lockhart, Dean Stockwell et Lionel Barrymore

Film, disponible en DVD Zone 2 sous-titrée français uniquement

Note : 7 / 10

17/05/2014

6 destins / Tales of Manhattan - 1942

"6 destins" ou en anglais "Tales of Manhattan" nous raconte à travers des sketches, l'histoire d'une veste ou pour être plus précis, d'une queue de pie. On a déjà eu des films à sketches racontant les péripéties d'un objet à travers ses différents propriétaires. Ainsi, je me souviens avoir vu il y a une dizaine d'années : "la Rolls-Roye Jaune" (1965) qui avait un casting international, et qui racontait comme son nom l'indique, l'histoire d'une voiture. Ici dans "6 destins" la queue de pie ne reste qu'un accessoire scénaristique, et n'est pas le personnage principal. Elle est le lien entre les différentes histoires et a même parfois une importance primordiale, mais sans jamais trahir ou effacer l'histoire personnelle de la personne qui la porte. Le point fort du film est son casting qui comprend entre autre : Charles Boyer, Rita Hayworth, Thomas Mitchell, Ginger Rogers, Cesar Romero, Henry Fonda, Charles Laughton, Edward G. Robinson, Ethel Waters, Paul Robeson, Harry Davenport, et W. C. Fields. Excusez du peu !

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,charles boyer,rita hayworth,ginger rogers,henry fonda,charles laughton,edward g robinson,ethel waters,paul robeson,w c. fields,sol kaplan,julien duviviers

Le film est le premier des deux films à sketches de Julien Duvivier à Hollywood. Le deuxième est "obsessions" (1943), formidable film aux frontières du fantastique et du paranormal et à la forme cinématographique exceptionnelle. La force de "6 destins", au delà de son casting, est évidemment sa réalisation. Les acteurs n'ont jamais semblé aussi beaux que sous la caméra de Duvivier et sous la photographie de Joseph Walker. De plus, le film a été écrit par une armée d'auteurs qui donnent aux dialogues une belle consistance. Alors que reprocher à "6 destins" ? On peut lui reprocher une certaine hétérogénéité. Ainsi, chaque séquence n'est pas toujours au niveau de la précédente. Ainsi la séquence avec W C Fields semble très faible, et celle avec les acteurs pas toujours de très bon goût. Le sketch avec W C Fields et Margaret Drumont avait d'ailleurs été éliminée à sa sortie. On la retrouve ici complète. Enfin, la représentation des noirs avaient posé un tel problème déjà à l'époque Paul Robeson avait décidé de racheter tous les exemplaires du film, car il le considérait comme infamant pour la communauté noire. A titre personnel, je n'ai rien trouvé à redire à ce passage du film, qui montre une communauté noire, abandonnée certes,  mais qui ne doit son salut qu'à elle même et à une manne providentielle. Quoiqu'il en soit, le film ne laisse pas indifférent par la beauté formelle de certaines de ses séquences et par l'originalité d'une histoire, parfaitement écrite et réalisée, à mettre au crédit d'un Duvivier et d'auteurs très inspirés. Une belle surprise que nous fait là la Twentieth Century Fox, en sortant cet excellent film de l'oubli.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,charles boyer,rita hayworth,ginger rogers,henry fonda,charles laughton,edward g robinson,ethel waters,paul robeson,w c. fields,thomas mitchell,cesar romero,elsa lanchester,harry davenport,sol kaplan,joseph walker,julien duvivier

Ci-dessus : Charles Boyer et Rita Hayworth

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,charles boyer,rita hayworth,ginger rogers,henry fonda,charles laughton,edward g robinson,ethel waters,paul robeson,w c. fields,thomas mitchell,cesar romero,elsa lanchester,harry davenport,sol kaplan,joseph walker,julien duvivier

Ci-dessus : Rita Hayworth

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,charles boyer,rita hayworth,ginger rogers,henry fonda,charles laughton,edward g robinson,ethel waters,paul robeson,w c. fields,thomas mitchell,cesar romero,elsa lanchester,harry davenport,sol kaplan,joseph walker,julien duvivier

Ci-dessus : Henry Fonda et Ginger Roger

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,charles boyer,rita hayworth,ginger rogers,henry fonda,charles laughton,edward g robinson,ethel waters,paul robeson,w c. fields,thomas mitchell,cesar romero,elsa lanchester,harry davenport,sol kaplan,joseph walker,julien duvivier

Ci-dessus : Ginger Rogers

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,charles boyer,rita hayworth,ginger rogers,henry fonda,charles laughton,edward g robinson,ethel waters,paul robeson,w c. fields,thomas mitchell,cesar romero,elsa lanchester,harry davenport,sol kaplan,joseph walker,julien duvivier

Ci-dessus à gauche : Charles Laughton

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,charles boyer,rita hayworth,ginger rogers,henry fonda,charles laughton,edward g robinson,ethel waters,paul robeson,w c. fields,thomas mitchell,cesar romero,elsa lanchester,harry davenport,sol kaplan,joseph walker,julien duvivier

Ci-dessus : Edward G Robinson

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,charles boyer,rita hayworth,ginger rogers,henry fonda,charles laughton,edward g robinson,ethel waters,paul robeson,w c. fields,thomas mitchell,cesar romero,elsa lanchester,harry davenport,sol kaplan,joseph walker,julien duvivier

Ci-dessus : George Sanders et Edward G Robinson

Disponible en DVD zone 2, sous-titré en français dans la collection "Hollwyood legends"

 

Note : 7,5 / 10

18/10/2013

Double Chance / Lucky Partners - 1940

"Double chance" aurait pu être un bon film. En effet, le talent de comédienne de Ginger Rogers est incontestable, surtout dans les comédies, musicales ou non. De plus, son partenaire Ronald Colman, avait plutôt de la classe. On peut ajouter que Jack Carson était également parfait en lourdeau. Enfin, on avait quand même à la composition musicale, un certain Dimitri Tiomkin. Malheureusement, le scénario sonne faux du début à la fin. La mise en place, est trop longue et tourne en longueur pour mener le spectateur à pas grand chose. De gags assez peu amusants, en situations convenues, le spectateur parcourt ce film, sans beaucoup de passions. On finit par être heureux d'avoir atteint la fin, d'une oeuvre peu mémorable, qui dure 99 minutes, mais qui an paraît assurément le double. En résumé, un film assez peu mémorable de Ginger Rogers et de Ronald Colman. Il a manqué un scénariste de talent. On notera malgré tout dans les seconds rôle, Harry Davenport (le juge) qui avait le rôle du docteur Meade dans "Autant en emporte le vent" (1939) et Spring Byington qui jouait dans "la charge de la brigade légère" (1936). Pour le reste, si vous cherchez du grand cinéma, ne tentez pas votre chance avec "double chance".

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, hollywood, Ronald Colman, ginger rogers, Jack Carson, Spring Byington, Harry Davenport, Lewis Milestone

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, hollywood, Ronald Colman, ginger rogers, Jack Carson, Spring Byington, Harry Davenport, Lewis Milestone

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, hollywood, Ronald Colman, ginger rogers, Jack Carson, Spring Byington, Harry Davenport, Lewis Milestone

Note : 4,5 / 10

11/08/2013

L'étrangère / All of this, and Heaven too - 1940

"L'étrangère" est un film d'Anatole Litvak, avec Charles Boyer, tourné en 1940. On se souvient que la collaboration entre Charles Boyer et Litvak avait commencé dès 1936 avec un film français, "Mayerling", puis elle s'était poursuivie avec "cette nuit est notre nuit" (1937) avec Claudette Colbert. En effet, Litvak avait poursuivi sa carrière française par une carrière américaine. Cela nous amène donc en 1940. Charles Boyer est au sommet de son talent, et li partage ici son talent avec Bette Davis. Cette dernière, brille dans tous les films de la Warner que ce soit dans les drames historiques, comme dans "La Vie privée d'Élisabeth d'Angleterre" (1939) ou "Juarez" (1939). Mais elle est aussi l'impératrice du drame et du mélodrame. La distribution éclatante est complétée par Barbara O'Neil, incroyable actrice, capable de jouer la mère de Scarlett O'Hara un an plus dans "Autant en emporte le vent', mais qui joue ici un rôle totalement différent. On retrouve également le bon vieux Henry Davenport qui lui faisait le docteur également dans "Autant en emporte le vent". Enfin, on peut également évoquer la prestation d'Henry Daniell excellent en juge du roi. Henry Daniell vous vous souvenez sûrement de lui dans son rôle de félon dans "l'aigle des mers" (1940) avec Errol Flynn ou encore dans ""La Vie privée d'Élisabeth d'Angleterre"(1939) avec le même Errol Flynn, où il interprêtait un conseiller plutôt fourbe. La distribution est donc excellente.

 

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,bette davis,charles boyer,barbara o'neil,henry daniell,harry davenport,montagu love,max steiner,anatole litvak

Mais une bonne distribution ne fait pas forcément un bon film. Alors qu'en est il vraiment ? "L'étrangère" est une adaptation du roman de Rachel Field. Rachel field évoque ici la venue d'une préceptrice chez le Duc et la duchesse de Praslin. Cette histoire est pour une large part véridique, et les relations entre la préceptrice Mlle Deluzy (Bette Davis), le Duc de Praslin (Charles Boyer) vont rapidement devenir équivoque à rendre folle de jalousie son épouse légitime. Le film a une trame très bonne malheureusement il souffre d'une durée excessive de presque 2H25. On a vu des drames plus courts. Enfin avec une telle durée, les redites sont bien présentes et les rebondissements parfois assez faibles.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,bette davis,charles boyer,barbara o'neil,henry daniell,harry davenport,montagu love,max steiner,anatole litvak

Ci-dessus : Charles Boyer et Bette Davis

Le film n'en reste pas moins un chef-d'oeuvre d'adaptation littéraire à l'écran. Quand on le regarde, on peut penser également au "Rouge et le Noir" (1954) de Claude Autant Lara, mais avec une passion moins débordante. Le film bénéficie également d'une superbe musique de Max Steiner. La leçon du film est enfin particulièrement intéressante. Il nous apprend qu'une famille ne peut exister sans amour. Ainsi, cet amour absent dans un mariage qu'il est impossible de rompre, jette une réflexion politique et sociale sur la France de 1846, mais aussi sur une Amérique puritaine de 1940, arc-boutée dans ses valeurs morales. L'amour source de tout ordre familial, et humain, voir sociétal, voilà la leçon du film. Chacun conviendra, que c'est une leçon qui n'a pas pris une ride.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,bette davis,charles boyer,barbara o'neil,henry daniell,harry davenport,montagu love,max steiner,anatole litvak

Ci-dessus : Bette Davis


La bande-annonce :


Note : 7 / 10