Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2013

Les Années sauvages / The Rawhide Years - 1956

Aujourd'hui pour le dernier jour de l'année, je vous présente un westerm champagne en Technicolor, et avec Tony Curtis, Colleen Miller, et Arthur Kennedy, dans les rôles principaux : "les années sauvages" connu aussi sous son titre belge, "les pirates du fleuve". Il a été réalisé par Rudolph Maté. Il faut savoir qu'avant d'avoir une belle carrière hollywoodienne, Rudoph Maté a été révélé, en 1928 par son travail sur "la Passion de Jeanne d'Arc" sous la direction de Carl Theodor Dreyer. Pour ma part, j'ai eu une très bonne impression du "gentilhomme de la Louisiane" du même Rudolph Maté, réalisé en 1953. Par contre j'avais été très déçu par son "chevalier du roi" avec le même Tony Curtis réalisé en 1954. Je trouvais les décors en carton-pâtes. Et que le film ne tenait pas la comparaison avec "les aventures de Robin des bois" (1938), "Ivanhoé" (1952), ou "les chevaliers de la table ronde" (1953). Ici pas d'inquiétude, on est devant un très beau western de Maté, qui sur un scénario rythmé, nous laisse à voir des bagarres, des rebondissements, des attaques en rivière, des règlements de compte, des lynchages, des chansons, mais aussi et surtout beaucoup de jolies filles légèrement vêtues. Donc il y a de quoi être heureux, devant ce petit western sans prétention, mais mené avec humour, action, et donc un zest d'érotisme, qui en fait un compagnon idéal pour bien finir ou commencer l'année.

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,acteur,actrice,tony curtis,colleen miller,peter van eyck,arthur kennedy,william demarest,minor watson,robert j. wilke,chubby johnson,don beddo,hans j. salter,frank skinner,rudolph maté

A cela, il faut ajouter, une bonne figuration, des beaux décors. Il est donc difficile de demander beaucoup plus, sinon peut être un casting encore plus prestigieux. Car malgré ses limites, le duo Tony Curtis / Colleen Miller, remplace avec brio le duo Tyrone Power / Piper Laurie. Et il n'en reste pas moins que l'un et l'autre vont bien ensemble et sont convaincants. Peter Van Eyck dans le rôle du méchant et traître de service est également savoureux. Voilà, je vous laisse avec la présentation de Mr Patrick Brion et vous donne un dernier conseil pour cette année : il faut redécouvrir "les années sauvages" de Rudolph Maté. Il en vaut la peine et qui plus est, la qualité d'image est correcte même si le Technicolor est ici un peu terne.

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,acteur,actrice,tony curtis,colleen miller,peter van eyck,arthur kennedy,william demarest,minor watson,robert j. wilke,chubby johnson,don beddo,hans j. salter,frank skinner,rudolph maté

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,acteur,actrice,tony curtis,colleen miller,peter van eyck,arthur kennedy,william demarest,minor watson,robert j. wilke,chubby johnson,don beddo,hans j. salter,frank skinner,rudolph maté

Ci-dessus : Arthur Kennedy, Tony Curtis, Colleen Miller

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,acteur,actrice,tony curtis,colleen miller,peter van eyck,arthur kennedy,william demarest,minor watson,robert j. wilke,chubby johnson,don beddo,hans j. salter,frank skinner,rudolph maté

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,acteur,actrice,tony curtis,colleen miller,peter van eyck,arthur kennedy,william demarest,minor watson,robert j. wilke,chubby johnson,don beddo,hans j. salter,frank skinner,rudolph maté

Ci-dessus : Arthur Kennedy et Colleen Miller

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,acteur,actrice,tony curtis,colleen miller,peter van eyck,arthur kennedy,william demarest,minor watson,robert j. wilke,chubby johnson,don beddo,hans j. salter,frank skinner,rudolph maté

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,acteur,actrice,tony curtis,colleen miller,peter van eyck,arthur kennedy,william demarest,minor watson,robert j. wilke,chubby johnson,don beddo,hans j. salter,frank skinner,rudolph maté

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,acteur,actrice,tony curtis,colleen miller,peter van eyck,arthur kennedy,william demarest,minor watson,robert j. wilke,chubby johnson,don beddo,hans j. salter,frank skinner,rudolph maté

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,acteur,actrice,tony curtis,colleen miller,peter van eyck,arthur kennedy,william demarest,minor watson,robert j. wilke,chubby johnson,don beddo,hans j. salter,frank skinner,rudolph maté

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,acteur,actrice,tony curtis,colleen miller,peter van eyck,arthur kennedy,william demarest,minor watson,robert j. wilke,chubby johnson,don beddo,hans j. salter,frank skinner,rudolph maté

 

Disponible chez Sidonis en DVD zone 2 (bonne qualité) VF et VO sous-titrée

 

Note : 6,5 / 10

07/12/2013

La Rue Rouge / Scarlet Street - 1945

"La rue rouge" est donc un film miroir à "la femme au portrait". Film miroir, car évidemment il reprend le même casting avec Edward G Robinson, Joan Bennett et Dan Duryea, mais aussi car il est une variation plus forte sur le même thème. Pour l'occasion Lang fonde sa propre compagnie de production, avec l'aide de Walter Wanger, mari de Joan Bennett. Mais le film sera distribué par Universal. L'intrigue est cette fois-ci, plus crue que celle de "la femme au portrait". Ainsi, Edward G Robinson tombe sur une femme (Joan Bennett) qui se fait frapper par un homme (Dan Duryea), la nuit, dans un quartier désert de Brooklyn. Le spectateur, comprend alors tout de suite, les relations qui unissent le personnage de Joan Bennett et Dan Duryea. Seul le personnage d'Edward G Robinson ne le comprend pas. Ainsi, c'est bien un terrible trio, qui va être mis en image. Edward G Robinson, sera le pigeon, Dyan Duryea l'ignoble souteneur et Joan Bennett la semi-prostituée, prête à tout pour un homme qui l'exploite, plus qu'il ne l'aime.

cinéma,cinema,film,films,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,edward g. robinson,joan bennett,dan duryea,margaret lindsay,rosalind ivan,jess barker,charles kemper,anita sharp-bolster,samuel s. hinds,vladimir sokoloff,arthur loft,russell hicks,hans j. salter,fritz lang

Fritz Lang et les scénaristes ont totalement compris la psychologie féminine, souvent attirée par des êtres mauvais, nocifs mais dont elle tombe facilement amoureux. Ainsi, la violence, attire Joan Bennett, et elle le dit quasiment explicitement lorsqu'elle avoue à son amant, qu'Edward G Robinson le dégoute, car il ne voit pas dans ses yeux, la violence, qu'elle peut voir dans ceux de son mari. La bonté et la gentillesse sont pour elle un repoussoir sexuel. Mais Edward G Robinson, n'est pas seulement exploité. Il est aussi féminisé. Ainsi, il fait la vaisselle pour son épouse légitime. Il met un tablier de cuisine très féminin. Sa femme menace de mettre à la poubelle ses peintures et ses toiles, car elle n'en supporte plus l'odeur, ni la place qu'elles prennent dans leur petit appartement. Elle lui reproche enfin de ne rien pouvoir se payer à cause de lui. Sa virilité lui est donc refusée tout le long du film.

cinéma,cinema,film,films,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,edward g. robinson,joan bennett,dan duryea,margaret lindsay,rosalind ivan,jess barker,charles kemper,anita sharp-bolster,samuel s. hinds,vladimir sokoloff,arthur loft,russell hicks,hans j. salter,fritz lang

Ci-dessus : Joan Bennett et Dan Duryea

Pire que ça, alors que la peinture est sa passion, son oeuvre va être volée et la célébrité lui échapper. On va donc assister à une longue déchéance du personnage, dont la fin se terminera dans les volutes d'un cigare. Autant en emporte le vent ... Passion, amour, travail, haine, crimes, et oeuvres d'art, toute sa vie lui échappera. Fritz Lang signe là, peut être sa plus belle oeuvre ou chaque plan, chaque objet a sa signification.  "La rue rouge" transforme l'essai de "la femme au portrait" de la plus belle des manières. On peut encore remercier Wild Side pour la superbe édition, associé à un livre. On regrettera malgré tout que l'éditeur n'ait pas eu l'idée de sortir ce film en Bluray, comme l'a fait Kino pour le marché anglo-saxon. Quoiqu'il en soit, il n'y a aucune raison, pour se priver d'un film d'une telle qualité.

cinéma,cinema,film,films,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,edward g. robinson,joan bennett,dan duryea,margaret lindsay,rosalind ivan,jess barker,charles kemper,anita sharp-bolster,samuel s. hinds,vladimir sokoloff,arthur loft,russell hicks,hans j. salter,fritz lang

Ci-dessus : Edward G Robinson et Jona Bennett

cinéma,cinema,film,films,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,edward g. robinson,joan bennett,dan duryea,margaret lindsay,rosalind ivan,jess barker,charles kemper,anita sharp-bolster,samuel s. hinds,vladimir sokoloff,arthur loft,russell hicks,hans j. salter,fritz lang

cinéma,cinema,film,films,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,edward g. robinson,joan bennett,dan duryea,margaret lindsay,rosalind ivan,jess barker,charles kemper,anita sharp-bolster,samuel s. hinds,vladimir sokoloff,arthur loft,russell hicks,hans j. salter,fritz lang

Ci-dessus : Fritz Lang et Joan Bennett

 

Extrait :

Disponible chez Wild Side

Note : 8,5 / 10