Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/04/2015

La femme sans loi / Frenchie - 1950

"La femme sans loi" est un western en Technicolor produit par l'Universal et dirigé par Louis King, le frère du célèbre réalisateur Henry King. On y retrouve Joel McRea, et Shelley Winters dans les rôles principaux. Le film rappelle "femme ou démon" (1939) de George Marshall avec James Stewart et Marlene Dietrich. "La femme sans loi" est donc un western avec beaucoup d'humour. Mais là où l'humour de George Marshalle tombe aujourd'hui un peu à plat, on retrouve dans "la femme sans loi", un humour beaucoup plus fin et moins lourd que dans l'original. Mais ce n'est pas un vrai remake. Le vrai remake de "femme ou démon", a été tourné en 1954 et les rôles titres ont été repris par Audie Murphy et Mari Blanchard. Dans "la femme sans loi" on a juste un scénario proche du film de George Marshall. Ainsi, on a un shérif joué par Joel McCrea qui préfère discuter ou raconter des histoires, plutôt que de se battre, et dont la devise est : "il y a un temps pour parler et il y a un temps pour tirer". Et il arrive le plus souvent à déminer des situations, avec des histoires impossibles qui commence toujours par : "je connaissais un homme, une fois qui ..." C'est assez incroyable, car l'adversaire est déstabilisé comme le public, mais on sourit toujours devant ce procédé presque impossible. On peut noter la bonne interprétation de Paul Kelly en chef de bande, et que l'on a souvent vu dans ce type de rôle, par exemple dans "les fantastiques années" (1939) de Raoul Walsh Alors c'est vrai que si la photographie, les décors, et le ton de "la femme sans loi" sont parfaits, il n'en reste pas moins, que l'humour ne donne pas une énorme crédibilité à l'ensemble. Mais on ne va pas bouder son plaisir. Car il est vrai que le western teinté de comédie légère est un genre assez peu représenté. On prend donc du plaisir à voir ce joli western, à la photographie très colorée, à la musique intéressante de Hans J Slater. Et au final, on ne peut pas lui reprocher grand chose. Mais pour ma part, je lui préfère peut être quand même le remake de 1954 de "femme ou démon" avec Audie Murphy.

cinéma, cinema, hollywood, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Shelley Winters, Joel McCrea, Paul Kelly, Elsa Lanchester, John Russell, Marie Windsor, John Emery, George Cleveland, Regis Toomey, Maury Gertsman, hans j salter, louis king,

cinéma, cinema, hollywood, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Shelley Winters, Joel McCrea, Paul Kelly, Elsa Lanchester, John Russell, Marie Windsor, John Emery, George Cleveland, Regis Toomey, Maury Gertsman, hans j salter, louis king,

cinéma, cinema, hollywood, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Shelley Winters, Joel McCrea, Paul Kelly, Elsa Lanchester, John Russell, Marie Windsor, John Emery, George Cleveland, Regis Toomey, Maury Gertsman, hans j salter, louis king,

Ci-dessus au premier plan : Joel McCrea

cinéma, cinema, hollywood, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Shelley Winters, Joel McCrea, Paul Kelly, Elsa Lanchester, John Russell, Marie Windsor, John Emery, George Cleveland, Regis Toomey, Maury Gertsman, hans j salter, louis king,

Ci-dessus : Paul Kelly & Shelley Winters

cinéma, cinema, hollywood, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Shelley Winters, Joel McCrea, Paul Kelly, Elsa Lanchester, John Russell, Marie Windsor, John Emery, George Cleveland, Regis Toomey, Maury Gertsman, hans j salter, louis king,

Ci-dessus: Shelley Winters

cinéma, cinema, hollywood, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Shelley Winters, Joel McCrea, Paul Kelly, Elsa Lanchester, John Russell, Marie Windsor, John Emery, George Cleveland, Regis Toomey, Maury Gertsman, hans j salter, louis king,

Ci-dessus : Joel McCrea et Shelley Winters

cinéma, cinema, hollywood, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Shelley Winters, Joel McCrea, Paul Kelly, Elsa Lanchester, John Russell, Marie Windsor, John Emery, George Cleveland, Regis Toomey, Maury Gertsman, hans j salter, louis king,

Ci-dessus : Paul Kelly

Disponible en DVD Zone 2 chez Sidonis, VO sous-titrée français

Note : 7 / 10

22/08/2014

La fièvre de l'or noir / Pittsburgh - 1942

"La fièvre de l'or noir" ou dans son titre américain "Pittsburgh" est un film en noir & blanc de Lewis Seiler. On trouve assez peu d'informations sur internet, sur Lewi Seiler. On sait qu'il a commencé comme gagman et a été associé au western de Tom Mix dans les années 20. Concernant, "la fièvre de l'or noir", il est le 3ème et dernier film de John Wayne avec Marlene Dietrich, et le deuxième et dernier film du trio Wayne, Dietrich, et Randolph Scott. Les critiques de l'époque n'ont pas été très bonnes, reprochant au film, une certaine facilité scénaristique. Néanmoins, le film a de nombreuses qualités. Ainsi, si le scénario peut paraître par moment facile, il n'en est pas moins plaisant à suivre. Enfin, Randolph Scott ne joue pas un rôle de méchant. Ce rôle est réservé à un John Wayne, qui joue le pire patron qu'on peut imaginer : magouilleur, roublard, et prêt à exploiter ses propres ouvriers, ou même sa femme, pour son bien propre. On peut se demander, dans quelle mesure, Wayne a puisé dans son propre être pour jouer ce personnage. Peut être les critiques de l'époque ne l'ont pas compris. En tous les cas, le génie des deux scénaristes (Kenneth Gamet & Tom Reed), est de laisser une humanité au personnage de Wayne, lui laissant toujours une porte sortie pour retourner ou retomber du bon côté.

affiche-La-Fievre-de-l-or-noir-Pittsburgh-1942-1.jpgA l'avantage de "la fièvre de l'or", on peut aussi citer l'admirable photographie de Robert De Grasse, qui fait ici un travail incroyable, pour être en valeur, à toute force, la beauté de Marlene Dietrich. Le film ne refuse pas non plus quelques débats sociales sur le rôle des syndicats, des ouvriers ou sur le choix de la libre entreprise, finalement assez rares dans le cinéma américain de cette période. Quand on a fini, de voir "la fièvre de l'or noir", on ne peut que l'aimer, car il veut nous faire croire qu'il existe un chemin, une "way of life" à l'américaine, où même les plus misérables peuvent s'enrichir. Ce mythe américain, reste peut être la plus belle expression de ce film, à la forme cinématographique très soignée, et qui mérite d'être redécouvert. A noter une très belle image de l'édition Universal disponible en France.

wayne974.jpg

Ci-dessus : Randolph Scott & John Wayne

wayn1003.jpg

Ci-dessus : John Wayne

a_duk141.jpg

Ci-dessus : John Wayne, Marlene Dietrich & Randolph Scott

inéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, hollywood, marlene dietrich, randolph scott, john wayne, Frank Craven, Louise Allbritton, Robert De Grasse, Hans J Salter, Frank Skinner, Lewis Seiler

inéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, hollywood, marlene dietrich, randolph scott, john wayne, Frank Craven, Louise Allbritton, Robert De Grasse, Hans J Salter, Frank Skinner, Lewis Seiler

Disponible en DVD zone 2, en VO sous-titrée uniquement

Note : 7,5 / 10

20/08/2014

Les écumeurs / The spoilers - 1942

"Les écumeurs"  est un film en noir & blanc de Ray Enright. C'est le deuxième film de John Wayne avec Marlene Dietrich, après "la maison des 7 péchés" (1940). On sait que John Wayne après une apparition plus ou moins convainquante dans "la piste des géants" (1930), sous la direction de Raoul Walsh, allait disparaître des premiers rôles pour jouer dans une multitude de petits westerns de série C.  C'est John Ford qui devait en faire une vedette, en lui donnant un grand rôle dans "la chevauchée fantastique" (1939), qui reste comme l'un des premiers grands films, qui renouvellent le genre westernien. En 1942, John Wayne est donc en train de devenir une star et donc tourne beaucoup, pas moins de 7 films, ponctuent sa filmographie pour la seule année 42 : "Lady for a Night" de Leigh Jason, "les Naufrageurs des mers du sud" de Cecil B. DeMille, "les Tigres volants" (Flying Tigers) de David Miller, "la Fièvre de l'or noir" (Pittsburgh)de Lewis Seiler, "Sacramento" (In Old California) de William C. McGann, "Quelque part en France" de Jules Dassin. et donc "les écumeurs" de Ray Enright.  Quant à Marlene Dietrich, elle a beaucoup tourné dans les années 30 en particulier avec son mentor, le très grrand Josef von Sternberg, et ce dès 1929 dans "l'ange bleu", puis une série de 7 films qui commence avec "coeurs brûlés" en 1930, et se termine en 1935 par "la femme et le pantin". Dans "les écumeurs", Randolph Scott se joint au duo (Dietrich / Wayne), pour avoir ici un rôle de méchant, qui ne lui va pas tout à fait. En effet, la physionomie droite et franche de Randolph Scott, ne donne pas beaucoup de vérité à une composition de crapule.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,marlene dietrich,randolph scott,john wayne,margaret lindsay,harry carey,richard barthelmess,george cleveland,samuel s hinds,russell simpson,william farnum,marietta canty,jack norton,ray bennett,forrest taylor,art miles,hans j salter,ray enright

 

La distribution est complétée par Margaret Lindsay, Harry Carey, dont ce dernier jouera dans de nombreux films de John Wayne et qui était l'ami de John Ford. Ainsi, John Ford et John Wayne seront très marqués par sa disparition. Quand à son fils, Harry Carey Junior, il jouera également dans de nombreux westerns et reprendra la suite de son père, dans un registre totalement différent. Ray Enright n'a pas révolutionné le cinéma américain. Mais il a quand même tourné les plus belles comédies musicales de Busby Berkeley, mais aussi Rintintin. Alors que doit penser de lui ? Disons que son apport au western reste relativement modeste, mais sérieux, avec par exemple, "du sang sur la piste" (1947) et "Far West 89" (1948)  ou encore "Montana" (1950) avec dans ce dernier, Errol Flynn. Ici, on ne peut pas dire que Ray Enright élève réellement son niveau. Alors, il est vrai que la photographie est particulièrement soignée, que Marlene Dietrich est bien mise en valeur, que les décors et la réalisation sont plutôt bons. Néanmoins, cela reste dans la moyenne haute de films que l'Universal tournait à cette époque, et tournera jusqu'à la fin des années 50. L'histoire est assez convenue, les écumeurs représentant ici, des voleurs de concessions minières. La bagarre finale reste le morceau de choix du film, qui est assez avare de tensions et de rebondissements. On reste donc un peu sur sa fin devant un film qui n'exploite malheureusement pas totalement l'immense talent de 3 grandes stars de l'époque.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,marlene dietrich,randolph scott,john wayne,margaret lindsay,harry carey,richard barthelmess,george cleveland,samuel s hinds,russell simpson,william farnum,marietta canty,jack norton,ray bennett,forrest taylor,art miles,hans j salter,ray enright

Ci-dessus : Marlene Dietrich, John Wayne et Randolph Scott

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,marlene dietrich,randolph scott,john wayne,margaret lindsay,harry carey,richard barthelmess,george cleveland,samuel s hinds,russell simpson,william farnum,marietta canty,jack norton,ray bennett,forrest taylor,art miles,hans j salter,ray enright, universal

Ci-dessus : John Wayne & Randolph Scott

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,marlene dietrich,randolph scott,john wayne,margaret lindsay,harry carey,richard barthelmess,george cleveland,samuel s hinds,russell simpson,william farnum,marietta canty,jack norton,ray bennett,forrest taylor,art miles,hans j salter,ray enright, universal

Ci-dessus : Randolph Scott & Marlene Dietrich

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,marlene dietrich,randolph scott,john wayne,margaret lindsay,harry carey,richard barthelmess,george cleveland,samuel s hinds,russell simpson,william farnum,marietta canty,jack norton,ray bennett,forrest taylor,art miles,hans j salter,ray enright, universal

Ci-dessus : John Wayne & Harry Carey

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,marlene dietrich,randolph scott,john wayne,margaret lindsay,harry carey,richard barthelmess,george cleveland,samuel s hinds,russell simpson,william farnum,marietta canty,jack norton,ray bennett,forrest taylor,art miles,hans j salter,ray enright, universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,marlene dietrich,randolph scott,john wayne,margaret lindsay,harry carey,richard barthelmess,george cleveland,samuel s hinds,russell simpson,william farnum,marietta canty,jack norton,ray bennett,forrest taylor,art miles,hans j salter,ray enright, universal

Ci-dessus : John Wayne et Margaret Lindsay

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,marlene dietrich,randolph scott,john wayne,margaret lindsay,harry carey,richard barthelmess,george cleveland,samuel s hinds,russell simpson,william farnum,marietta canty,jack norton,ray bennett,forrest taylor,art miles,hans j salter,ray enright, universal

Ci-dessus : Marlene Dietrich & Randolph Scott

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,marlene dietrich,randolph scott,john wayne,margaret lindsay,harry carey,richard barthelmess,george cleveland,samuel s hinds,russell simpson,william farnum,marietta canty,jack norton,ray bennett,forrest taylor,art miles,hans j salter,ray enright, universal

Ci-dessus : Marlene Dietrich se détend sur le tournage des "écumeurs"

Clip moderne sur le film :

Film disponible DVD VF et VO sous-titrée (privilégier la VO, la VF n'étant pas d'époque)

Note : 7 / 10

26/04/2014

Le bagarreur solitaire / The Wild and the Innocent - 1959

"Le bagarreur solitaire" western en couleur de Jack Sher est sans aucun doute, le genre de film qui mériterait d'être réévalué. En effet, si la critique de l'époque ou encore certaines critiques encore aujourd'hui y voient un film niais, avec la connaissance que l'on a aujourd'hui de la vie de Sandra Dee, c'est très loin d'être le cas. Ainsi, sous des aspects très communs et innocents, le film aborde en réalité des sujets très graves. Ainsi, dans le titre américain il nous dit déjà ce qu'il va se passer, "the wild and the innocent", soit en français "le sauvage et l'innocent". Et ce sont ces thèmes que le film va évoquer sous une forme et des aspects assez intelligents, pour retenir notre attention. Le scénario est pourtant simple et nous raconte l'histoire d'un jeune homme (Audie Murphy) qui a toujours vécu dans ses montagnes et qui est obligé d'aller vers la ville et la civilisation. Il y rencontre donc une jeune sauvageonne exploitée par son père, et qui est prêt à vendre sa fille (Sandra Dee) pour quelques peaux de bêtes. On sent qu'il y a sinon une relation incestueuse ou tout au moins de l'abus parental et des mauvais traitements.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,audie murphy,sandra dee,joanne dru,gilbert roland,hans j salter,jack sher

Or on sait aujourd'hui que Sandra Dee, égérie de la jeunesse dorée des années 60, poupée des comédies à l'eau de rose, a eu une enfance difficile. En effet, son fils Dodd Darin raconte dans son livre sur l'histoire de ses parents ("Dream Lovers: The Magnificent Shattered Lives of Bobby Darin and Sandra Dee"), que sa mère avait été abusée sexuellement par son beau-père Eugene Douvan, étant en enfant. Cela devait donc être un traumatisme dans la vie de cet enfant, qui toute sa vie trainera une sexualité non épanouie, des problèmes d'anorexie, mais aussi de drogue et d'alcool. Elle restera ainsi sous la coupe de sa mère pendant très longtemps. Le film fait donc un douloureux écho à l'histoire de Sandra Dee. Mais le film n'est pas seulement tenu par le duo Audie Murphy / Sandra Dee, il y a aussi Gilbert Roland et Joanne Dru. Gilbert Roland c'est évidemment le capitaine espagnol qui croise l'épée avec Errol Flynn dans "l'aigle des mers" (1940).

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,audie murphy,sandra dee,joanne dru,gilbert roland,hans j salter,jack sher

 Quant au film lui même, il va se transformer progressivement et passer du genre western au mélodrame en quelques scènes. Les scènes de bal m'ont fait d'ailleurs penser à d'autres films beaucoup plus célèbres. On peut reprocher à Audie Murphy d'être un peu trop âgé pour le rôle et à Sandra Dee, d'être un peu trop jeune. Malgré tout, il y a une justesse de ton qui transcende le film et qui en fait un film beaucoup plus intelligent et sérieux qu'il n'y paraît pour des critiques peu attentives. On regrettera par contre le charcutage de l'image de la version DVD d'Universal, qui coupe honteusement le cinémascope d'origine. Ceci étant dit, le film reste pour moi une belle surprise et un des meilleurs westerns d'Audie Murphy.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,audie murphy,sandra dee,joanne dru,gilbert roland,hans j salter,jack sher

Ci-dessus : Sandra Dee, & Audie Murphy

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,audie murphy,sandra dee,joanne dru,gilbert roland,hans j salter,jack sher

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,audie murphy,sandra dee,joanne dru,gilbert roland,hans j salter,jack sher

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,audie murphy,sandra dee,joanne dru,gilbert roland,hans j salter,jack sher

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,audie murphy,sandra dee,joanne dru,gilbert roland,hans j salter,jack sher

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,audie murphy,sandra dee,joanne dru,gilbert roland,hans j salter,jack sher

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,audie murphy,sandra dee,joanne dru,gilbert roland,hans j salter,jack sher

Ci-dessus : Sandra Dee & Gilbert Roland

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,audie murphy,sandra dee,joanne dru,gilbert roland,hans j salter,jack sher

Ci-dessus : Sandra Dee, Wesley Marie Tackitt & Audie Murphy

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,audie murphy,sandra dee,joanne dru,gilbert roland,hans j salter,jack sher

Ci-dessus : Gilbert Roland et Audie Murphy

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,audie murphy,sandra dee,joanne dru,gilbert roland,hans j salter,jack sher

Ci-dessus : Audie Murphy & Gilbert Roland pendant une pause

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,audie murphy,sandra dee,joanne dru,gilbert roland,hans j salter,jack sher

Ci-dessus : Gilbert Roland pendant une pause

Disponible en DVD zone 2 en VO sous-titrée chez Universal

Note : 7,5 / 10

29/03/2014

Quand les tambours s'arrêteront / Apache Drums - 1951

"Quand les tambours s'arrêteront" western en Technicolor, est le dernier film du producteur Val Lewton, qui devait disparaître un peu avant la sortie du film. Val Lewton était un homme un peu perturbé qui faisait souvent le même cauchemard. En effet, il se voyait dans une piscine et incapable de remonter, car la piscine était entournée de centaines de chats. Ce rêve obsessionnel explique probablement son investissement sur des films comme "Cat people" (1942) de Jacques Tourneur ou encore "I Walked With a Zombie" (1943), et "Leopard Man" (1943) etc. Val Lewton est donc un producteur spécialisé dans le film fantastique suggestif comme il pouvait êtra dans le Hollywood de cette époque. C'est donc particulièrement intéressant de le voir à l'oeuvre sur un western d'Hugo Fregonese. Avec un tel duo producteur (Lewton) et réalisateur (Fregonese, le résultat ne pouvait qu'être incroyablement baroque et culte. Et c'est bien le cas. Fragonese revisite le genre western en le rendant, très éprouvant pour le réalisateur, et en fait presque un film d'horreur. La psychologie des personnages est particulièrement bien travaillé dans un format pourtant ultra-court de 75 minutes. Certains personnages comme le joueur aventurier, le maire, ou le pasteur de la petite ville ressorte particulièrement. Et il y a des interactions entre chaque personnage. Même les personnages qui sont des seconds rôles, sont particulièrement bien définis.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,stephen mcnally,willard parker,coleen gray,arthur shields,james griffith,armando silvestre,georgia backus,clarence muse,ruthelma stevens,james best,chinto guzman,ray bennett,hans j salter,hugo fregonese

Pour continuer sur les personnages on se rend compte qu'ils évoluent tout au long du film. Et c'est cela qui en fait aussi l'intérêt. Le joueur égoïste et aventurier va se mettre au service de la communauté. La communauté qui voulait le pendre, va finalement l'accepter. Mais aussi le maire et le prêtre racistes vont évoluer sensiblement et devenir petit à petit non pas tolérant, mais être capable d'une espèce d'empathie pour un éclaireur indien. Les épreuves que cette communauté subira, est à n'en pas douter un lien quasiment indestructible entre les personnages. Et la survie au malheur devient un lien fort vers une nouvelle vie cette fois-ci vécue en commun les uns avec les autres. Ce film est donc sans aucun doute le meilleur western d'Hugo Fregonese, et le meilleur western de Stephen McNally. Stephen McNally a jouté dans de nombreux westerns. On peut citer entre autre : "le diable dans la peau" (1960) ou encore "Duel sans merci" (1951). On remarquera aussi, la belle Coleen Gray qui était déjà la partenaire de John Wayne dans "la rivière rouge" (1948). Je n'ai pas besoin d'ajouter que la photographie de Charles P. Boyle est au niveau de l'ensemble. On pourrait simplement regretter que le studio Universal, n'est pas décidé d'investir un peu plus sur ce film, décidément culte.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,stephen mcnally,willard parker,coleen gray,arthur shields,james griffith,armando silvestre,georgia backus,clarence muse,ruthelma stevens,james best,chinto guzman,ray bennett,hans j salter,hugo fregonese

Ci-dessus : Stephen McNally

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,stephen mcnally,willard parker,coleen gray,arthur shields,james griffith,armando silvestre,georgia backus,clarence muse,ruthelma stevens,james best,chinto guzman,ray bennett,hans j salter,hugo fregonese

Ci-dessus : Willard Parker et Coleen Gray

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,stephen mcnally,willard parker,coleen gray,arthur shields,james griffith,armando silvestre,georgia backus,clarence muse,ruthelma stevens,james best,chinto guzman,ray bennett,hans j salter,hugo fregonese

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,stephen mcnally,willard parker,coleen gray,arthur shields,james griffith,armando silvestre,georgia backus,clarence muse,ruthelma stevens,james best,chinto guzman,ray bennett,hans j salter,hugo fregonese

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,stephen mcnally,willard parker,coleen gray,arthur shields,james griffith,armando silvestre,georgia backus,clarence muse,ruthelma stevens,james best,chinto guzman,ray bennett,hans j salter,hugo fregonese

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,stephen mcnally,willard parker,coleen gray,arthur shields,james griffith,armando silvestre,georgia backus,clarence muse,ruthelma stevens,james best,chinto guzman,ray bennett,hans j salter,hugo fregonese

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,stephen mcnally,willard parker,coleen gray,arthur shields,james griffith,armando silvestre,georgia backus,clarence muse,ruthelma stevens,james best,chinto guzman,ray bennett,hans j salter,hugo fregonese

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,stephen mcnally,willard parker,coleen gray,arthur shields,james griffith,armando silvestre,georgia backus,clarence muse,ruthelma stevens,james best,chinto guzman,ray bennett,hans j salter,hugo fregonese

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,stephen mcnally,willard parker,coleen gray,arthur shields,james griffith,armando silvestre,georgia backus,clarence muse,ruthelma stevens,james best,chinto guzman,ray bennett,hans j salter,hugo fregonese

Disponible chez Sidonis & Calysta en DVD zone 2 en Version Française et VO sous-titrée (bonne qualité d'image).

Note : 7,5 /10

27/03/2014

Passage interdit / Untamed Frontier - 1952

"Passage interdit" est plutôt un film intéressant, western en Technicolor. Le réalisateur en est Hugo Fregonese, réalisateur d'origine argentine. On peut lire sur wikipédia l'article suivant le concernant : "Ancien journaliste sportif, il étudie à l'Université Columbia en 1935 puis est engagé comme conseiller technique sur des films ayant pour thème l'Amérique latine. En 1938, il retourne vivre en Argentine. Là il travaille comme éditeur, assistant de direction et réalisateur de courts métrages. Il fait ses débuts sur deux longs métrages argentins en 1942, comme assistant-réalisateur, avant de réaliser vingt-six films (dont quatre également comme scénariste) entre 1945 et 1975. Bon nombre des films de la période américaine de Fregonese sont des westerns comme "Quand les tambours s'arrêteront"  (1951) ou "le raid" (1954) des policiers mélodramatiques comme "Mardi, ça saignera", "l'Étrange Mr. Slade". Il réalise aussi en Inde le film britannique Harry Black et le tigre (en). Il a eu deux enfants de sa première épouse Faith Domergue."

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joseph cotten,scott brady,shelley winters,lee van cleef,suzan ball,minor watson,katherine emery,john alexander,fess parker,hans j salter,hugo fregonese

Le film bénéficie d'un bon casting en la personne du trio Joseph Cotten, Shelley Winters, et Scott Brady. De plus le film a une très belle photographie de Charles P. Boyle. Alors c'est vrai que le film a deux principaux, tout d'abord Joseph Cotten et Shelley Winters ne sont pas de vrais héros de western. Enfin, le film a une longue mise en place, avec une conclusion un peu bâclée et qui n'est pas au niveau du reste du film. Néanmoins, "Passage interdit" reste un bon divertissement, mais qui n'atteint jamais des sommets, et c'est plutôt rageant, car il y a le potentiel de "duel au soleil" avec Gregory Peck et Jennifer Jones. Malheureuement ce potentiel n'est pas ici exploité jusqu'au bout.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joseph cotten,scott brady,shelley winters,lee van cleef,suzan ball,minor watson,katherine emery,john alexander,fess parker,hans j salter,hugo fregonese

Ci-dessus : Shelley Winters

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joseph cotten,scott brady,shelley winters,lee van cleef,suzan ball,minor watson,katherine emery,john alexander,fess parker,hans j salter,hugo fregonese

Ci-dessus : Shelley Winters

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joseph cotten,scott brady,shelley winters,lee van cleef,suzan ball,minor watson,katherine emery,john alexander,fess parker,hans j salter,hugo fregonese

Ci-dessus : Shelley Winters, Scott Brady, & Joseph Cotten

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joseph cotten,scott brady,shelley winters,lee van cleef,suzan ball,minor watson,katherine emery,john alexander,fess parker,hans j salter,hugo fregonese

Ci-dessus : Joseph Cotten & Shelley Winters

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joseph cotten,scott brady,shelley winters,lee van cleef,suzan ball,minor watson,katherine emery,john alexander,fess parker,hans j salter,hugo fregonese

Ci-dessus :Scott Brady & Shelley Winters

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joseph cotten,scott brady,shelley winters,lee van cleef,suzan ball,minor watson,katherine emery,john alexander,fess parker,hans j salter,hugo fregonese

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joseph cotten,scott brady,shelley winters,lee van cleef,suzan ball,minor watson,katherine emery,john alexander,fess parker,hans j salter,hugo fregonese

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joseph cotten,scott brady,shelley winters,lee van cleef,suzan ball,minor watson,katherine emery,john alexander,fess parker,hans j salter,hugo fregonese

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joseph cotten,scott brady,shelley winters,lee van cleef,suzan ball,minor watson,katherine emery,john alexander,fess parker,hans j salter,hugo fregonese

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joseph cotten,scott brady,shelley winters,lee van cleef,suzan ball,minor watson,katherine emery,john alexander,fess parker,hans j salter,hugo fregonese

Disponible en DVD zone 2 chez Sidonis & Calysta en version française et VO sous-titrée

 

Note : 6 / 10

14/03/2014

Crépuscule sanglant / Red sundown - 1956

"Crépuscule sanglant" est un western de Jack Arnold que l'on connaît plutôt pour son cinéma fantastique. Le film présente beaucoup de qualités, à commencer par un bon casting, qui met en tête d'affiche, Rory Calhoun (sorte de doublure de Robert Taylor). Rory Calhoun a fait beaucoup de métiers avant d'être acteur. Ainsi, il a été camionneur, boxeur, et même gangster. Ainsi, il a fait un séjour à San Quentin (célèbre prison américaine). Ici son interprétation est plutôt convaincante, même si un peu en dessous de celle du "Gaucho" où il donnait la réplique Gene Tierney. On retrouve également dans "Crépuscule sanglant", la belle Martha Hyer, dans le rôle du personnage féminin. Dans le rôle du méchant on retrouve, Robert Middleton, en gros propriétaire de Ranch. Enfin, Grant Williams donne une prestation assez inoubliable, dans le rôle du tueur au sourire permanent. C'est ici son premier film. Il retrouvera plusieurs fois le réalisateur Jack Arnold, par la suite, que ce soit dans "faux monnayeurs", la même année, ou dans "l'homme qui rétrécit" l'année suivante. A noter que Lee Van Cleef fait une petite apparition non créditée. "Crépuscule sanglant" fait parti du corpus de westerns tournés par l'Universal.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,rory calhoun,marta hyer,dean jagger,grant williams,hans j salter,jack arnold

Le film a beaucoup de qualités. Ainsi, son scénario est très bien construit et ne comporte aucun temps mort. Par contre, on pourra regretter une photographie un peu passe-partout, mais aussi des paysages et des décors ultra-classiques. Mais Jack Arnold derrière la caméra arrive à attirer le regard et à capter l'intérêt du spectateur, et faire de "crépuscule sanglant" un très honnête divertissement, qui n'a jamais pour prétention de révolutionner le genre, mais qui comporte assez de très bonnes scènes pour mériter qu'on s'intéresse à lui, surtout qu'il comporte une musique assez entrainante et entêtante de Hans J Salter. Je ne saurai donc que conseiller très fortement les amateurs de western, de redécouvrir "crépuscule sanglant", Rory Calhoun et la belle Martha Hyer.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,rory calhoun,marta hyer,dean jagger,grant williams,hans j salter,jack arnold

Ci-dessus : Rory Calhoun

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,rory calhoun,marta hyer,dean jagger,grant williams,hans j salter,jack arnold

Ci-dessus : Dean Jagger et Rory Calhoun

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,rory calhoun,marta hyer,dean jagger,grant williams,hans j salter,jack arnold

Ci-dessus : Lita Baron et Rory Calhoun

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,rory calhoun,marta hyer,dean jagger,grant williams,hans j salter,jack arnold

Ci-dessus : Martha Hyer, Rory Calhoun et Dean Jagger

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,rory calhoun,marta hyer,dean jagger,grant williams,hans j salter,jack arnold

Ci-dessus : Rory  Calhoun et Lita Baron

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,rory calhoun,marta hyer,dean jagger,grant williams,hans j salter,jack arnold

Ci-dessus : Martha Hyer

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,rory calhoun,marta hyer,dean jagger,grant williams,hans j salter,jack arnold

Ci-dessus : Martha Hyer

La présentation de Mr Patrick Brion :

 

Extrait de la musique :

 

La bande-annonce :

Film disponible en DVD zone 2 chez Calysta et Sidonis en VF et VO sous-titrée

Note : 6,5 / 10

20/11/2013

A l'abordage / Against All Flags - 1952

"A l'abordage" n'est pas le dernier film de pirates d'Errol Flynn. En effet, il y aura un an plus tard, l'excellent "Vagabond des mers" (1953), certainement encore meilleur. Il n'en reste pas moins que cela reste un film de pirates avec Errol Flynn. Je n'ai pas besoin de dire que Flynn est plutôt ici sur une pente un peu descendante par rapport à ses premiers films d'aventure. Ainsi le héros de "Capitaine Blood" (1935), "de l'aigle des mers" (1940), ou des "aventures de Robin des Bois" (1938) a perdu de sa superbe. Néanmoins, sa présence est encore très forte à l'écran, et de nombreuses scènes avec Maureen O'Hara sont particulièrement plaisantes à regarder. Le casting est d'ailleurs plutôt avec en plus d'Errol Flynn et Maureen O'Hara, un Anthony Quinn en pirate de Madagascar. A ce prestigieux casting, il faut ajouter la jeune Alice Kelley, toute petite vedette de la Universal, qui joue ici une princesse un peu niaise et écervelée et gentiment nymphomane. Alice Kelley on l'avait vu par exemple dans "le fils d'Ali Baba" avec Tony Curtis.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, errol flynn, maureen o'hara, anthony quinn, alice kelley, Mildred Natwick, Hans J Salter, george sherman,

Vous l'avez compris, c'est bien ici l'humour qui est présent, en plus de l'action, du suspens et de la romance. Le cocktail est donc plutôt plaisant. Et on sent que le vétéran du film d'action et de westerns à la Universal, George Sherman, est plutôt à son aise.  Alors, c'est vrai que ce n'est sûrement pas le plus grand film d'aventure d'Errol Flynn. Mais le film reste toujours plaisant et bénéficie qui plus est, d'une incroyable qualité d'image, qui écrase la précédente édition Universal. Je ne sais pas où Filmedia a trouvé le Master, si c'est eux qui l'ont restauré. Cette société est d'ailleurs très discrète. On ne trouve pas son site internet. Il n'y a pas de logo sur le DVD, mais Dieu que c'est beau et que c'est fluide. Les couleurs resplendissent comme jamais, les moindres détails sont soulignés, permettant de distinguer des trucages, ou certains décors en carton pâte. Si il reste quelques minuscules points blancs, c'est tout à fait mineur. Vous pourrez donc redécouvrir ce film avec un magnifique master, digne du support Bluray. Alors hissez la grande voile, aiguisez votre sabre, et tenez vous prêt à passer à l'abordage. Tout est en place pour une belle séance de cinéma pour petits et grands.

A noter en bonus du Bluray, une présentation intéressante de l'historien du cinéma, Mr Patrick Brion, notre maître Yoda à tous.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, errol flynn, maureen o'hara, anthony quinn, alice kelley, Mildred Natwick, Hans J Salter, george sherman,

Ci-dessus : Errol Flynn et Anthony Quinn

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, errol flynn, maureen o'hara, anthony quinn, alice kelley, Mildred Natwick, Hans J Salter, george sherman,

Ci-dessus : Errol Flynn et Maureen O'Hara

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, errol flynn, maureen o'hara, anthony quinn, alice kelley, Mildred Natwick, Hans J Salter, george sherman,

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, errol flynn, maureen o'hara, anthony quinn, alice kelley, Mildred Natwick, Hans J Salter, george sherman,

Ci-dessus : Errol Flynn de dos et Alice Kelley

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, errol flynn, maureen o'hara, anthony quinn, alice kelley, Mildred Natwick, Hans J Salter, george sherman,

Ci-dessus : Notez le travail sur le Master

 

Film disponible chez Filmedia en Bluray Zone 2 version Française et VO sous-titrée

 

Vidéo (réalisée par un jeune je suppose) :

Note : 8,5 (6,5 pour le film + 2 pour l'incroyable qualité du master)

16/10/2013

Le Shérif aux mains rouges / The Gunfight at Dodge City - 1959

"Le shérif au mains rouges" est un film de Joseph M. Newman de 1959 avec Joel McCrea et Julie Adams. Le film est un bon western. Mais c'est vrai qu'il n'arrive jamais à atteindre les sommets du genre. Pourtant il plaçait l'action dans une ville mythique de l'Ouest : Dodge City. Et Dodge City c'est bien évidemment la ville de tous les excès, du Shérif Wyatt Earp, visité tant de fois par le cinéma que ce soit dans "Réglement de comptes à Ok Corral" (1957), "Tombstone" (1993) ou encore dans "les conquérants" (1939) avec Errol Flynn, pour ne donner que quelques exemples. Le film ne semble donc pas vouloir exploiter totalement son potentiel et refuse d'entrer dans le lyrisme de John Sturges. Malgré tout, il reste un très bon divertissement, dont la fin n'a malheureusement pas l'onirisme auquel on peut s'attendre pour ce type de film.

le_sherif_aux_mains_rouges_0.jpg

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,joel mccrea,julie adams,john mcintire,nancy gates,richard anderson,james westerfield,walter coy,don haggerty,wright king,harry lauter,hans j salter,joseph m newman

Ci-dessus : Julie Adams et Joel McCrea

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,joel mccrea,julie adams,john mcintire,nancy gates,richard anderson,james westerfield,walter coy,don haggerty,wright king,harry lauter,hans j salter,joseph m newman

Ci-dessus : Joel McCrea

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,joel mccrea,julie adams,john mcintire,nancy gates,richard anderson,james westerfield,walter coy,don haggerty,wright king,harry lauter,hans j salter,joseph m newman

Ci-dessus : Joel McCrea, Nancy Gates, et Harry Lauter

 

Présentation complète de Mr Patrick Brion :

 

Note : 6,5 / 10