Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2016

Le solitaire des rocheuses / The lone hand - 1953

L'année 1953, est une grande année du western. En effet, on peut citer quelques belles réalisations tournées cette année là, comme "l'appât" d'Anthony Mann avec James Stewart, "L'Homme des vallées perdues" de Georges Stevens avec Alan Ladd, "les massacreurs du Kansas" D'André De Toth avec Randolph Scott, "Vaquero" avec Robert Taylor et Ava Gardner, et beaucoup beaucoup d'autres. L'année 1953, est donc une très grande année pour le western. A cette multitude de films généralement plutôt bons, il faut inclure "le solitaire des rocheuses", que nos amis de Sidonis nous font l'honneur de redécouvrir grâce à une récente sortie DVD. Le casting est mené par l'éternel acteur westernien, Joel McCrea, entouré d'acteurs un peu moins côtés comme Barbara Hale, ou Alex Nicol, mais au talent certain. On notera aussi la belle prestation du jeune Jimmy Hunt et qu'au moment où j'écris ces lignes Barbara Hale est toujours en vie et a atteint l'âge de 93 ans. Mais ce n'est pas tant le casting qui retient l'attention, c'est surtout le scénario de Joseph Hoffman qui assure de nombreux rebondissements et un twist final parfaitement maîtrisé. Joel McCrea est donc comme d'habitude à son avantage et joue parfaitement son rôle. Au crédit du film, on note également de beaux extérieurs et une belle reconstruction d'une ville de l'Ouest. On pourra quand même regretter, que la copie par Sidonis ne soit pas aussi étincelante que prévue et qu'elle ne mette pas plus en valeur le beau technicolor, proposé par l'Universal. Mais au final, on prend du plaisir à voir ce petit western, qui atteint pleinement son objectif, de spectacle divertissant, saupoudré d'une bonne dose d'originalité scénaristique.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Joel McCrea, Barbara Hale, Alex Nicol, Charles Drake, Jimmy Hunt, James Arness, Roy Roberts, Frank Ferguson, george sherman, universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

Ci-dessus : Joel McCrea & Jimmy Hunt

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

Ci-dessus : James Arness, Alex Nicol et Joel McCrea (de dos)

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

Ci-dessus : Joel McCrea, Jimmy Hunt & Barbara Hale

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

Ci-dessus : Jimmy Hunt assis

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

Disponible en version originale sur Amazon, ou Fnac, Gibert Joseph paru chez l'éditeur Sidonis

 

Note : 6,5 / 10

26/07/2014

Le barrage de Burlington / River Lady - 1948

"Le barrage de Burlington" ou dans son titre original en anglais "River Lady" est un western en Technicolor de George Sherman avec en tête d'affiche, Yvonne De Carlo, Dan Duryea et Rod Cameron. George Sherman a réalisé une multitude de westerns et plusieurs avec Yvonne De Carlo. On peut citer pour ceux réalisés avec Yvonne De Carlo, donc en plus de ce "River Lady", "Bandits de grands chemins" (1948) avec également Dan Duryea, "La Fille des prairies" (1949), "Tomahawk" (1951), ou encore "les Rebelles" (1954). Yvonne De Carlo, il n'est plus besoin de la présenter. C'est évidemment l'héroïne de très nombreux petits westerns de l'Universal. Elle devait aussi participer à des films plus prestigieux, comme "les 10 commandements" (1956) ou "l'esclave libre" (1957) avec Clark Gable. Pour Dan Duryea, c'est évidemment le formidable méchant des deux films de Lang : " La Rue Rouge" (1945) et "la femme au portrait" (1947). Mais on devait le voir également dans de très nombreux westerns, et on se rappelle de lui aussi pour son rôle de bandit souriant dans "Quatre étranges cavaliers" (1954) avec Audie Murphy. Quant à Rod Cameron, acteur d'origine canadienne, il se spécialisera dans le western de série B et sera un espèce de sous Randolph Scott, sans préjuger de son talent, il n'arrivera jamais à jouer avec cet espèce de détachement qui caractérisera la dernière partie de carrière de Randolph Scott. Pour Rod Cameron on peut citer comme très bon film : "la taverne du cheval rouge" (1945) ou "le justicier de la Sierra"

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,yvonne de carlo,dan duryea,rod cameron,helena carter,lloyd gough,florence bates,john mcintire,jack lambert,esther somers,anita turner,edmund cobb,dewey robinson,eddy waller,milton kibbee,george sherman

La distribution est complétée par Helena Carter, parfait dans son rôle et par un John McIntire, pas du tout à l'aise dans le sien. C'est assez exceptionnel pour être noté, car généralement John McIntire, était un formidable acteur de second rôle. Quant au film lui même, on est assez loin du western. En effet, le film ne nous réserve pas beaucoup d'actions, ou de cavalcades ou mêmes de fusillades. Le film navigue donc entre le mélodrame et le western, sans jamais choisir et se concentre sur l'histoire d'un bucheron amoureux d'une danseuse. Les couleurs sont pâles et la définition assez en retrait par rapport à ce que  Sidonis nous a généralement habitué. George Sherman, est ici moyennement inspiré. Ainsi, le film a quelques trouvailles de réalisation avec une caméra qui s'approche en traveling serré du visage d'Helena Carter à sa fenêtre en début de film ou une prise de vue d'un coin d'une pièce avec la lampe au milieu de l'écran. Mais d'un autre côté, il y a certaines transparences pas forcément bienvenue, et quelques problèmes de raccorts en particulier sur les cartes posés sur la table du Saloon qui ne sont pas les mêmes. Ceci étant dit, ce film réalisé par un vétéran du genre, reste un aimable divertissement illuminé par une chanson interprétée par la belle Yvonne De Carlo.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,yvonne de carlo,dan duryea,rod cameron,helena carter,lloyd gough,florence bates,john mcintire,jack lambert,esther somers,anita turner,edmund cobb,dewey robinson,eddy waller,milton kibbee,george sherman

Ci-dessus : Yvonne De Carlo

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,yvonne de carlo,dan duryea,rod cameron,helena carter,lloyd gough,florence bates,john mcintire,jack lambert,esther somers,anita turner,edmund cobb,dewey robinson,eddy waller,milton kibbee,george sherman

Ci-dessus : Dan Duryea

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,yvonne de carlo,dan duryea,rod cameron,helena carter,lloyd gough,florence bates,john mcintire,jack lambert,esther somers,anita turner,edmund cobb,dewey robinson,eddy waller,milton kibbee,george sherman

Ci-dessus : Helena Carter

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,yvonne de carlo,dan duryea,rod cameron,helena carter,lloyd gough,florence bates,john mcintire,jack lambert,esther somers,anita turner,edmund cobb,dewey robinson,eddy waller,milton kibbee,george sherman

Ci-dessus : Yvonne De Carlo & Dan Duryea

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,yvonne de carlo,dan duryea,rod cameron,helena carter,lloyd gough,florence bates,john mcintire,jack lambert,esther somers,anita turner,edmund cobb,dewey robinson,eddy waller,milton kibbee,george sherman

Ci-dessus : Rod Cameron, Yvonne De Carlo & Dan Duryea

Film disponible en DVD en VF et VO sous-titrée chez Sidonis & Calysta

Note : 6 / 10

15/02/2014

Le diable dans la peau / Hell Bent For Leather - 1960

"Le diable dans la peau" est un western, en cinémascope, de George Sherman avec Audie Murphy et la belle Felicia Farr. Ce n'est sûrement pas le meilleur western de George Sherman ni d'Audie Murphy, mais malgré tout, le film a des qualités qui retiennent l'attention. Ainsi, la direction est confiée à un vieux routier d'Hollywood George Sherman, dont la première réalisation date de 1937 avec "Wild Horse Rodeo". Sherman excelle dans la réalisation de westerns et c'est un de ses genres préférés. On peut citer quelques westerns notables de George Sherman : "Le barrage de Burlington" (1948) avec Yvonne De Carlo, "Tomahawk" (1951) western pro-indien avec Van Heflin et Yvonne De Carlo, ou encore "la fille des prairies" (1949) avec encore Yvonne De Carlo. Sherman tournait bien 3 à 4 films par an et on peut dire que le western était sa spécialité. Et ici encore ça se voit. Les plans larges sont admirables. L'action est correctement rendue. De plus si Audie Murphy est loin d'avoir un jeu d'acteur transcendant, il n'en reste pas moins crédible ici, dans sans doute pas son meilleur western. On note également la présence de la belle Felicia Farr, qui est bien plus qu'une simple faire-valoir et qui apporte beaucoup au film et au scénario. Le film était le premier de sept westerns à petit budgets, avec Audie Murphy fait par le producteur Gordon Kay pour l'Universal. Ils étaient tournés en une vingtaine de jours pour un budget d'environ 500 000 dollars. Les autres films sont : "les Sept chemins du couchant" (1960), "Posse from Hell" (1961), "Six Black Horses" (1962), "Showdown" (1963), "Bullet for a Badman" (1964), "Gunpoint" (1966).

LE DIABLE DANS LA PEAU (1960).jpg

"Le diable dans la peau" est un titre qui ne dit rien de ce que peut être le scénario. En effet, le film bénéficie d'un scénario plutôt original où un Marshall fou (joué par Stephen McNally), décide de partir à la poursuite d'un homme qu'il sait innocent. Je n'irai pas jusqu'à dire que ce western annonce les westerns progressistes et violents de la fin des années 60. Mais malgré tout, on trouve ici un thème assez peu abordé auparavant. A noter que le film propose deux compositeurs : Irving Gertz et William Lava. La musique est donc très présente, mais pas extraordinaire. Le film pêche surtout par un scénario où les raccourcis sont nombreux, voir trop nombreux. Mais si on arrive à passer outre ces raccourcis scénaristiques, on a le plaisir de découvrir un petit western à l'action et au suspens plutôt bien rendus. En résumé, un film correct, qui se situe dans la bonne moyenne de la production de l'Universal en 1960, mais rien de vraiment révolutionnaire.

diablepeau2.jpg

Ci-dessus : Felicia Farr et Audie Murphy

diablepeau3.jpg

Ci-dessus : Audie Murphy

diablepeau4.jpg

Ci-dessus : Stephen McNally

26.jpg

sanstitre201hya.jpg

2120.JPG

farr-murphy-hell-bent.jpg

23.JPG

Ci-dessus : Felicia Farr

Extrait :

Film disponible chez Sidonis & Calysta en DVD zone 2 (VF et VO sous-titrée)

Note : 5,5 / 10

20/11/2013

A l'abordage / Against All Flags - 1952

"A l'abordage" n'est pas le dernier film de pirates d'Errol Flynn. En effet, il y aura un an plus tard, l'excellent "Vagabond des mers" (1953), certainement encore meilleur. Il n'en reste pas moins que cela reste un film de pirates avec Errol Flynn. Je n'ai pas besoin de dire que Flynn est plutôt ici sur une pente un peu descendante par rapport à ses premiers films d'aventure. Ainsi le héros de "Capitaine Blood" (1935), "de l'aigle des mers" (1940), ou des "aventures de Robin des Bois" (1938) a perdu de sa superbe. Néanmoins, sa présence est encore très forte à l'écran, et de nombreuses scènes avec Maureen O'Hara sont particulièrement plaisantes à regarder. Le casting est d'ailleurs plutôt avec en plus d'Errol Flynn et Maureen O'Hara, un Anthony Quinn en pirate de Madagascar. A ce prestigieux casting, il faut ajouter la jeune Alice Kelley, toute petite vedette de la Universal, qui joue ici une princesse un peu niaise et écervelée et gentiment nymphomane. Alice Kelley on l'avait vu par exemple dans "le fils d'Ali Baba" avec Tony Curtis.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, errol flynn, maureen o'hara, anthony quinn, alice kelley, Mildred Natwick, Hans J Salter, george sherman,

Vous l'avez compris, c'est bien ici l'humour qui est présent, en plus de l'action, du suspens et de la romance. Le cocktail est donc plutôt plaisant. Et on sent que le vétéran du film d'action et de westerns à la Universal, George Sherman, est plutôt à son aise.  Alors, c'est vrai que ce n'est sûrement pas le plus grand film d'aventure d'Errol Flynn. Mais le film reste toujours plaisant et bénéficie qui plus est, d'une incroyable qualité d'image, qui écrase la précédente édition Universal. Je ne sais pas où Filmedia a trouvé le Master, si c'est eux qui l'ont restauré. Cette société est d'ailleurs très discrète. On ne trouve pas son site internet. Il n'y a pas de logo sur le DVD, mais Dieu que c'est beau et que c'est fluide. Les couleurs resplendissent comme jamais, les moindres détails sont soulignés, permettant de distinguer des trucages, ou certains décors en carton pâte. Si il reste quelques minuscules points blancs, c'est tout à fait mineur. Vous pourrez donc redécouvrir ce film avec un magnifique master, digne du support Bluray. Alors hissez la grande voile, aiguisez votre sabre, et tenez vous prêt à passer à l'abordage. Tout est en place pour une belle séance de cinéma pour petits et grands.

A noter en bonus du Bluray, une présentation intéressante de l'historien du cinéma, Mr Patrick Brion, notre maître Yoda à tous.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, errol flynn, maureen o'hara, anthony quinn, alice kelley, Mildred Natwick, Hans J Salter, george sherman,

Ci-dessus : Errol Flynn et Anthony Quinn

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, errol flynn, maureen o'hara, anthony quinn, alice kelley, Mildred Natwick, Hans J Salter, george sherman,

Ci-dessus : Errol Flynn et Maureen O'Hara

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, errol flynn, maureen o'hara, anthony quinn, alice kelley, Mildred Natwick, Hans J Salter, george sherman,

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, errol flynn, maureen o'hara, anthony quinn, alice kelley, Mildred Natwick, Hans J Salter, george sherman,

Ci-dessus : Errol Flynn de dos et Alice Kelley

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, errol flynn, maureen o'hara, anthony quinn, alice kelley, Mildred Natwick, Hans J Salter, george sherman,

Ci-dessus : Notez le travail sur le Master

 

Film disponible chez Filmedia en Bluray Zone 2 version Française et VO sous-titrée

 

Vidéo (réalisée par un jeune je suppose) :

Note : 8,5 (6,5 pour le film + 2 pour l'incroyable qualité du master)

05/11/2013

Les bolides de l'enfer / Johnny Dark - 1954

"Les bolides de l'Enfer" est le dernier film tourné par le duo Tony Curtis / Piper Laurie, après "Le Voleur de Tanger" (1951), "Le Fils d’Ali Baba" (1952) et "No Room for the groom" (1952). George Sherman est le réalisateur de ce film d'aventure automobile, où le scénario échappe malheureusement à tout réalisme, et tombe rapidement dans l'inconséquence. En effet, ici Tony Curtis est un ingénieur talentueux, concepteur de voitures de course. Mais il est aussi un pilote d'exception, doublé d'un mécano hors-pair. Piper Laurie, ange de beauté dans le plus pur style des années 50, est quant à elle, une jeune designer, capable de dessiner des modèles de carrosserie. Vous voyez le genre. Enfin, quand on voit l'état du conseil d'administration de l'entreprise, c'est à faire peur. Bref, le scénario étant presque totalement inepte, on abandonne rapidement. Et on regarde malheureusement ce film d'un oeil discret. Il reste les grands espaces, des courses et des voitures plutôt bien bien filmées par Sherman qui fait du très bon boulot à la réalisation. Mais finalement, c'est tout de même la romance entre Tony Curtis et Piper Laurie qui retient l'attention, faisant de ce film, une oeuvre un peu inconséquente, mais qui se laisse au final regarder.

les-bolides-de-l-enfer-poster_339063_26169.jpg

JohnnyDarkPoster.jpg

Disponible chez Universal en DVD Zone 2 (VF et VO sous-titrée) dans une promotion à 7,5 € le film chez Gibert Joseph

Note : 5  / 10

18/08/2013

Tomahawk - 1951

Aujourd'hui c'est dimanche, je vous laisse donc dans les mains de Mr Patrick Brion, qui va vous présenter un très beau western : "Tomahawk". Ce film prend le parti des indiens peut être pour la première fois. Le film a beaucoup de qualités dont un très beau Technicolor. On pourra lui reprocher malgré tout, un scénario inachevé en particulier concernant la romance entre Van Heflin et Yvonne de Carlo. Cela reste malgré tout un beau film, très attachant dont les faibles moyens sont compensés par la justesse du propos et le jeu des acteurs.

tomahawk0001.jpg

525.JPG

526.JPG

527.JPG

528.JPG

 

La présentation de Mr Brion :

Film disponible en DVD zone 2, VF et VO sous titré, sur Amazon, le site de l'éditeur Sidonis/Calysta ou dans les magasins spécialisés (FNAC, Gibert) ou certaines grandes surfaces.

Note : 7 / 10

09/08/2013

Les Rebelles / Border River - 1954

"Les rebelles" ou dans son titre anglais "Border River" nous évoque la vie d'un petit état à la frontière du Rio Grande en lutte contre l'autorité du gouvernement central mexicain. Cette espèce de zone franche, devient à la fin de l'année1864, un repert de tous les traffics et des sudistes poursuivis par l'armée de l'union. Joel McCrea interprète ici un  sudiste qui passe le Rio Grande, poursuivi par les soldats de l'union. Presque noyé, il est recueilli par la belle Yvonne de Carlo qui est dans le film, la maîtresse du dictateur local, le colonel général Calleja. Rapidement le général Calleja apprend que son nouvel invité n'est autre qu'un trafiquant d'or, qui veut le dissimuler dans la zone franche que constitue la "zona libra".

borderriverfr.jpg

Vous l'aurez compris, le scénario n'est pas des plus originaux, malgré le ton exotique de ce western qui se déroule donc au Mexique. Malgré tout, l'intérêt du film se trouve essentiellement dans son très bon casting qui nous permet de retrouver en plus de Joel McCrea, la superbe Yvonne De Carlo, mais aussi Pedro Armendariz. Pedro Amendariz a fait une incroyable carrière cinématographique. Ainsi on le retrouve dans 93 films, dont "le fils du désert" (1948), "le massacre de Fort Apache" (1948) tous les deux avec John Wayne, ou dans "Diane de Poitiers" (1956) avec Lana Turner. Mais il tourne aussi pour le cinéma français "les amants de Tolède" ou "Lucrèce Borgia" tous les deux en 1953. En plus de Pedro Amandariz, le casting ajoute un autre acteur mexicain, Alfonso Bedoya, qui reste comme l'inoubliable bandit mexicain du "trésor de la Sierra Madre" (1946).

52.JPG

ci-dessus : Pedro Amendariz et Yvonne De Carlo

Comme je l'ai déjà dit, le film a pour principal intérêt de nous permettre de revoir la très belle Yvonne de Carlo dans un cadre exotique et innatendu. Et il faut tout de suite dire que le titre français, "les rebelles" porte très bien son nom. En effet, Joel Mc Crea joue un sudiste rebelle à son gouvernement, Pedreo Amendariz joue un général lui aussi opposé au gouvernement central du mexique, et enfin Yvonne de Carlo joue une maitresse bien peu soumise. Pour ainsi, dire seul le réalisateur George Sherman semble nous donner une représentation assez classique du western. On a quand même quelques très bons plans en particulier dans les scènes d'actions. Le film semble également plus abouti que d'autres westerns de Sherman. On passe donc un très bon moment, même si le spectacle est loin d'être inoubliable. A noter que le film nous propose une présentation d'une dizaine de minutes de Mr Patrick Brion.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, hollywood, yvonne de carlo, joel mccrea, pedro amendariz, Alfonso Bedoya; george sherman

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, hollywood, yvonne de carlo, joel mccrea, pedro amendariz, Alfonso Bedoya; george sherman


Ci-dessus : Yvonne de Carlo (Joel McCrea de dos)

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, hollywood, yvonne de carlo, joel mccrea, pedro amendariz, Alfonso Bedoya; george sherman

Ci-dessus : Alfonso Bedoya

Film disponible en DVD zone 2, dans le coffret "3 grands westerns" édité par Opening

 

Note : 6,5 / 10