Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2015

3H10 pour Yuma / 3:10 to Yuma - 1957

1957, est une grande année du western. Ainsi, de très nombreux westerns sont tournés cette année là. On tourne beaucoup de westerns de série, certains de qualités moyennes et d'autres très bons. On peut citer dans ces petits westerns excellents : "Quantez leur dernier repaire" avec Fred MacMurray et Dorothy Malone, ou encore "Joe Dakota" avec Jock Mahoney & Luana Patten. A côté de ces westerns peu ambitieux, mais à la qualité appréciable, il y a de très grands westerns, comme "règlement de comptes à Ok Corral" de John Sturges avec le duo Burt Lancaster / Kirk Douglas. "3H10 pour Yuma" de Delmer Daves, en fait clairement  parti de ces grands westerns. Mais est-ce vraiment un western ? En effet, si l'ambiance et les paysages de l'Ouest sont bien présents, le scénario est lui beaucoup plus proche de celui d'un film noir. En effet, un misérable petit fermier (joué par Van Heflin) est témoin d'une attaque meurtrière de diligence par une bande menée par (Glenn Ford). Le personnage joué par Van Heflin va alors se retrouver en charge de ramener le chef de bande au train de 3H10 qui part pour Yuma et sa prison. Mais les complices vont l'attendre à la sortie de l'hôtel, afin de récupérer leur chef. Contrairement à la version de 2007, avec Russel Crowe et Christian Bale, ici l'action est totalement minorée. On est plus proche de la tension nerveuse et du climat angoissant du film noir. D'ailleurs la photographie de Charles Lawton Jr est plus proche de celle d'un film noir, que d'un western. En effet, Charles Lawton Jr nous donne une photographie noir & blanc très contrastée.  On notera que ce dernier sera plusieurs fois le directeur de la photographie du réalisateur Delmer Daves. Ainsi ils collaboreront tous deux, sur "Cow-boy" (1958), "l'amour à l'italienne" (1962) et sur "La Montagne des neuf Spencer" (1963). "3H10 pour Yuma" profite donc de ce climat et de cette photographie noire, pour nous donner une ambiance tendue, très particulière et que l'on retrouve finalement assez rarement sous cette forme. Il faut noter aussi la présence féminine de Felicia Farr, qui étonne par la modernité de son personnage, qui se donne sans remord à un hors-la-loi. Delmer Daves, réalisateur trop oublié aujourd'hui nous donne ici un western au carrefour du film noir, aux plans stylisés, étonnamment modernes. "3H10 pour Yuma" reste un classique inoubliable. On peut sans aucun doute remercier chaleureusement, l'éditeur Carlotta pour cette sortie bienvenue, et cette belle édition remplie de bonus.

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,glenn ford,van heflin,leora dana,felicia farr,henry jones,richard jaeckel,charles lawton jr,george duning,delmer daves

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,glenn ford,van heflin,leora dana,felicia farr,henry jones,richard jaeckel,charles lawton jr,george duning,delmer daves

Ci-dessus : Glenn Ford

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,glenn ford,van heflin,leora dana,felicia farr,henry jones,richard jaeckel,charles lawton jr,george duning,delmer daves

Ci-dessus : Felicia Farr & Glenn Ford

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,glenn ford,van heflin,leora dana,felicia farr,henry jones,richard jaeckel,charles lawton jr,george duning,delmer daves

Ci-dessus : Van Heflin

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,glenn ford,van heflin,leora dana,felicia farr,henry jones,richard jaeckel,charles lawton jr,george duning,delmer daves

Ci-dessus : Van Heflin & Glenn Ford

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,glenn ford,van heflin,leora dana,felicia farr,henry jones,richard jaeckel,charles lawton jr,george duning,delmer daves

Ci-dessus : Leora Dana

 

Musique du titre par George Duning & chantée par Frankie Laine :

 

Bande-annonce :

Disponible en DVD (2002) & Bluray (2015) chez Carlotta en VF et VO sous-titrée

 

 Note : 8 / 10

01/03/2015

Tu seras un homme mon fils / The Eddy Duchin Story - 1956

Les biographies musicales avaient la côte dans le Hollywood des années 50. Ainsi, dans ce genre souvent dramatique ou mélodramatique, on peut citer "Pour elle un seul homme" (1957) avec Paul Newman et Ann Blyth, qui raconte l'histoire de la chanteuse Helen Morgan, ou encore "Les Pièges de la passion" (1955). "Tu seras un homme mon fils", film en Technicolor et en cinémascope, s'inscrit donc dans ce type de film, et nous raconte l'histoire du pianiste Eddy Duchin. Le titre français est particulièrement bon, car il reprend le titre éponyme, de la traduction par André Maurois, du célèbre poème de Rudyard Kipling "if". Mais il n'en reprend pas seulement le titre, mais bien tous les thèmes. Tyrone Power a ici, sans aucun doute, un de ses plus grands rôles, et sa disparition d'une crise cardiaque, 2 ans plus tard, donne aujourd'hui une force prémonitoire insoupçonnée au film. George Sidney est encore une fois particulièrement inspiré, et le réalisateur de tant de chefs-d'oeuvre hollywoodiens, des années 50, se surpasse de nouveau, pour nous donner la beauté d'un New-York immaculé, où se disputent les fêtes sans fin et le drame personnel. On ne peut parler de George Sidney, sans dire qu'il est le réalisateur du "Le Bal des sirènes" (1944) avec Esther Williams, "d'Escale à Hollywood" (1945), "les trois mousquetaires" (1948) avec Gene Kelly,  ou encore "Show Boat" (1951) ou évidemment de "Scaramouche" (1952) avec Stewart Granger.

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,tyrone power,kim novak,victoria shaw,james whitmore,george duning,eddy duchin,george sidney

Tyrone Power, nous donne donc ici une très belle et très touchante interprétation, avec des scènes parfois bouleversantes. Sa compagne Kim Novak est quant à elle, pas toujours convaincante, mais apporte un charme énorme à l'ensemble. Mais la grande star du film, c'est évidemment la musique d'Eddy Duchin, qu'on ne se lasse pas d'écouter encore et encore. Je me souviens que mon père en avait le disque vinyle. Mais où peut il bien être ? Heureusement, la magie d'internet et de YouTube, nous permet de retrouver la bande originale, en quelques secondes. Pour en revenir au film, "tu seras un homme mon fils", obtiendra un grand succès public et critique, mérité. La fin montrant le passage de relai, entre le père et le fils est à elle seule particulièrement poignante. On ne pourra peut être que reprocher à l'ensemble, quelques longueurs, inhérentes à ce type de biographie. J'ai appris qu'une version Bluray allait sortir aux USA. Il serait temps qu'un éditeur français sorte ce merveilleux film de l'oubli, dans lequel il est un peu tombé et nous en donne une version restaurée en haute définition. Car "tu seras un homme mon fils" n'est pas seulement une leçon de musique ou de morale, mais aussi une leçon de vie.

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,tyrone power,kim novak,victoria shaw,james whitmore,george duning,eddy duchin,george sidney

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,tyrone power,kim novak,victoria shaw,james whitmore,george duning,eddy duchin,george sidney

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,tyrone power,kim novak,victoria shaw,james whitmore,george duning,eddy duchin,george sidney

Ci-dessus : Tyrone Power & Kim Novak

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,tyrone power,kim novak,victoria shaw,james whitmore,george duning,eddy duchin,george sidney

Ci-dessus : Victoria Shaw et Tyrone Power

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,tyrone power,kim novak,victoria shaw,james whitmore,george duning,eddy duchin,george sidney

Ci-dessus : Tyrone Power

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,tyrone power,kim novak,victoria shaw,james whitmore,george duning,eddy duchin,george sidney

Ci-dessus : Tyrone Power & Victoria Shaw

Extrait de la musique originale : 

Disponible en DVD en VF et VO sous-titrée zone 2

Note : 7,5 / 10

09/03/2014

Le Démon de l'or / Lust for Gold - 1949

"Le démon de l'or" est un western réalisé par S. Sylvan Simon. On ne peut pas dire que ce réalisateur soit très connu sinon pour avoir réalisé quelques 34  films dont quelques uns du duo comique Abbott et Costello, "Rio Rita" (1942) et "Abbott et Costello à Hollywood" (1945) et "le fils de Lassie" (1945). Avec "le démon de l'or" on est quand même dans une autre dimension. Ainsi, on retrouve un western formidablement efficace. La distribution est excellent avec Glenn Ford et Ida Lupino en vedette. Ida Lupino on se souvient d'elle aujourd'hui surtout pour son rôle dans "High Sierra" ou en français "la grande évasion" (1941). Mais elle a aussi joué dans "The Man I Love" (1947) intéressant film noir, ou encore dans un autre film noir "La Cinquième Victime" (1956) de Fritz Lang. On pourrait en citer bien d'autres. Enfin Glenn Ford, c'est évidemment l'interprète de très nombreux westerns dont le plus célèbre est peut être "3H10 pour Yuma" (1957). Concernant la distribution on peut également citer, Gig Young est aussi très bien en mari trompé et baffoué. Mais aussi une apparition de la très belle, Myrna Dell en entraineuse de Saloon. Myrna Dell, petite starlette, devait apparaître dans plus de 60 films et
d'innombrables émissions de télévision à partir de 1940 jusqu'à ce que les années 1990 . Elle a partagé l'écran avec (et souvent volé la scène ) de stars comme Judy Garland , James Stewart , Dorothy Malone , Robert Mitchum , Barbara Stanwyck , George Raft , Ronald Reagan , Johnny Weissmuller , Jack Lemmon et Walter Matthau. Que cet article soit aussi un hommage à ce genre d'actrice, qui n'a pas eu la carrière qu'elle aurait méritée.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,ida lupino,glenn ford,gig young,william prince,edgar buchanan,will geer,paul ford,george duning,s sylvan simon

La singularité du "démon de l'or" est de nous proposer 2 films en un seul. Ainsi, il commence par une longue introduction qui se déroule à l'époque moderne. On est donc un peu désarçonné devant une intringue qui commence comme celle d'un film noir. Puis, après une transition, vient un flashback qui va finalement introduire le film jusqu'à sa conclusion. Le démarrage est donc quelque peu agaçant. Mais après on arrive sur un western esthétiquement parfait et au scénario solide. Ainsi, le spectateur veut absolument connaître l'histoire de cette mine cachée dans une montagne maudite attisant la convoitise de la population locale depuis un siècle. Ida Lupino nous donne des scènes encore plus forte que dans "High Sierra" (1941). Et Glenn Ford est superbe en brute épaisse avide d'or. "Le démon de l'or" est donc sans aucun doute le meilleur film de S. Sylvan Simon, et doit être redécouvert de toute urgence. Il laisse une très forte impression et permet de voir un film noir et un western dans le même film, ce qui n'est pas si courant que ça, même dans le cinéma américain de cette époque.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,ida lupino,glenn ford,gig young,william prince,edgar buchanan,will geer,paul ford,george duning,s sylvan simon

Ci-dessus : La jeune Karolyn Grimes (déjà vue dans "la vie est belle" de Frank Capra) et Glenn Ford.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,ida lupino,glenn ford,gig young,william prince,edgar buchanan,will geer,paul ford,george duning,s sylvan simon

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,ida lupino,glenn ford,gig young,william prince,edgar buchanan,will geer,paul ford,george duning,s sylvan simon

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,ida lupino,glenn ford,gig young,william prince,edgar buchanan,will geer,paul ford,george duning,s sylvan simon

Ci-dessus : Ida Lupino et Glenn Ford

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,ida lupino,glenn ford,gig young,william prince,edgar buchanan,will geer,paul ford,george duning,s sylvan simon

Ci-dessus : Gig Young, Myrna Dell et Glenn Ford

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,ida lupino,glenn ford,gig young,william prince,edgar buchanan,will geer,paul ford,george duning,s sylvan simon

Ci-dessus : Myrna Dell et Glenn Ford

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,ida lupino,glenn ford,gig young,william prince,edgar buchanan,will geer,paul ford,george duning,s sylvan simon

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,ida lupino,glenn ford,gig young,william prince,edgar buchanan,will geer,paul ford,george duning,s sylvan simon

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,ida lupino,glenn ford,gig young,william prince,edgar buchanan,will geer,paul ford,george duning,s sylvan simon

Ci-dessus : Ida Lupino et Glenn Ford sur le tournage

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,ida lupino,glenn ford,gig young,william prince,edgar buchanan,will geer,paul ford,george duning,s sylvan simon

Ci-dessus : le réalisateur S. Sylvan Simon avec Glenn Ford et Ida Lupino

Disponible en DVD zone 2,  chez Sony Pictures Entertainment, en VF et VO sous-titrée

Note : 7,5 / 10

09/10/2013

Tant qu'il y aura des hommes / Here from Eternity - 1953

Il y a quelques films marquant dans l'histoire du cinéma et à n'en pas douter, "tant qu'il y aura des hommes" en fait parti. En effet, construit sur un scénario de Daniel Taradash (tiré du roman éponyme de James Jones paru en 1952, le film aborde de très nombreux thèmes, comme le délabrement de l'institution militaire américaine à la veille de Pearl Harbor. Et par moment, il fait d'ailleurs penser au film de Michael Bay, "Pearl Harbor". Mais là où Michael Bay nous offrait par moment un film très doux. Ici chaque personnage ressort marqué par son expérience. Le sergent chef joué par Burt Lancaster tombe amoureux de la femme de son capitaine, dans une aventure que l'on sait sans lendemain, qui permet de filmer une des plus belles scènes romantiques du cinéma. Mais le film aborde aussi des thèmes du film noir, avec le soldat joué par Frank Sinatra poussé à bout par un sergent sadique (Ernest Borgnine). Montgomery Clift joue ici le rôle d'un caporal qui refuse de participer au championnat de boxe et qui subira ainsi toutes les brimades de ses supérieurs. Si le rôle est à contre emploi pour Montgomery Clift, il lui permet de montrer l'étendu de son talent. En particulier, dans la scène d'adieu à son camarade, où il sonne au clairon, la sonnerie au mort. 

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, hollywood,  	  Burt Lancaster Montgomery Clift Deborah Kerr Frank Sinatra, Ernest Borgnine,

Il y a donc du film noir dans "tant qu'il y aura des hommes" et une sensualité à fleur de peau. Ainsi, le génie de Fred Zinnemann est d'avoir donné un rôle là aussi à contre emploi, de femme sexuellement aventureuse à Deborah Kerr, qui lui permet de sortir des rôles sages, qu'elle occupe le plus souvent. Si on en croit le réalisateur, Fred Zinnemann, c'est lui qui s'est battu pour ses acteurs et ses rôles, contre l'avis des patrons de la Columbia. Quoiqu'il en soit,  le film a remporté huit Oscars en 1954 dont ceux du meilleur film, meilleur réalisateur et des meilleurs seconds rôles à Frank Sinatra et Donna Reed.On passe donc un très bon moment devant ce classique de la vie militaire, qui est à n'en pas douter un autre sommet du cinéma hollywoodien de la grande époque.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, hollywood,  	  Burt Lancaster Montgomery Clift Deborah Kerr Frank Sinatra, Ernest Borgnine,

Ci-dessus : Burt Lancaster et Deborah Kerr

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, hollywood,  	  Burt Lancaster Montgomery Clift Deborah Kerr Frank Sinatra, Ernest Borgnine,

Ci-dessus : Montgomery Clift et Donna Reed

Disponible en DVD ou Bluray Freezone VO sous titré et VF

Extrait :

Note : 9 / 10

13/07/2013

Le salaire de la violence / Gunman's Walk - 1958

Il y a quelques films et encore beaucoup moins de westerns qui arrivent à s'élever au niveau de la tragédie grecque. Mais c'est bien ici le cas du "Salaire de la violence" qui est un western qui a été très sous-estimé lors de sa sortie, mais qui mérite d'être redécouvert de toute urgence. En effet, le scénario est particulièrement bien travaillé et digne de nos grands auteurs classiques (Racine, Corneille etc). Et ce n'est pas très étonnant car on retrouve comme scénariste, Frank S Nugent, scénariste entre autre du "Massacre de Fort Apache" (1948), de "la charge héroïque" (1949) ou de "la prisonnière du désert" (1956). Le scénario porte essentiellement sur la vie d'un patron de ranch (Van Heflin), entouré de ses deux fils, dont l'un se conduit mal et l'autre va s'amouracher d'une fille métisse. Les fils vont causer le désespoir de leur père et amener un final tragique que l'on redoute dès le début de l'intrigue. Le film revisite les rapports père/fils comme rarement un western l'a fait. Pour ma part, ce film m'a beaucoup parlé car il m'a renvoyé des souvenirs personnels. On ne ressort pas indemne de ce "salaire de la violence", car le film met en avant les fautes des parents, comme le travers des enfants. L'éducation des parents est elle responsable de la mauvaise conduite d'un enfant devenu adulte ou est-ce inné chez certains enfants dès le départ ? Le film ne répond pas catégoriquement à cette question, mais tente de montrer que la meilleure volonté du monde n'est peut être pas toujours suffisante.

sanstitre91m.jpg

Dans le casting, on retrouve donc Van Heflin, Tab Hunter, Kathryn Grant et James Darren. James Darren on se souvient surtout de lui pour son rôle de Spyros Pappadimos dans "les canons de Navaronne" (1961). Alors c'est vrai que Tab Hunter a parfois ici, un jeu proche de la bûche. Mais comment pourrait-il en être autrement alors qu'il interprête ce personnage à la personalité malade. Quant à Van Heflin il n'en est pas à son premier western ayant déjà joué avec Tab Hunter dans "le cri de la victoire" (1955), puis avec d'autres acteurs dans "Tomahawk" (1951), "l'homme des vallées perdues" (1953), ou "le Raid" (1954) ou encore "3H10 pour Yuma" (1957). Ici il fait preuve de son immense talent et prouve qu'il méritait mieux que certains de ses rôles de début de carrière. Pour finir, on notera la belle musique de George Duning, responsable l'année précédente de la musique de "3H10 pour Yuma" sortie l'année précédente. J'ai donc été très surpris et conquis par ce "salaire de la violence" (filmé en Cinémascope et Technicolor),  film au message très pessimiste, mais néanmoins indispensable. A voir absolument.

389460.1020.A.jpg

2.jpg

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, hollywood, van heflin, Tab hunter, James Darren, Kathryn Grant, George Duning, Phil Karlson

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, hollywood, van heflin, Tab hunter, James Darren, Kathryn Grant, George Duning, Phil Karlson

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, hollywood, van heflin, Tab hunter, James Darren, Kathryn Grant, George Duning, Phil Karlson

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, hollywood, van heflin, Tab hunter, James Darren, Kathryn Grant, George Duning, Phil Karlson

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, hollywood, van heflin, Tab hunter, James Darren, Kathryn Grant, George Duning, Phil Karlson

 

Présentation du film par Mr Patrick Brion :


http://youtu.be/ysj-52vddAg

 

Bande-annonce :

Note : 8,5 / 10