Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2015

Un jour à New-York / On the Town - 1949

"Un jour à New-York", est le premier film de la longue collaboration, entre Gene Kelly et Stanley Donen, mais aussi tout simplement, le premier film réalisé par ce dernier. Mais on sait aujourd'hui, que la rencontre entre Donen et Kelly ne datait pas de ce film. En effet, Donen avait assuré la choréraphie de quelques films de Gene Kelly. Ainsi, on le retrouve comme chorégraphe sur "Cover Girl" (1944) avec donc Gene Kelly et Rita Hayworth, mais aussi comme chorégraphe "d'Escale à Hollywood" (1945). Il est donc plutôt logique de le voir passer à la réalisation, sur "un jour à New-York", comédie dont Gene Kelly est la star avec Frank Sinatra. Le casting pour en revenir à lui est plutôt bon avec la très expérimentée Ann Miller, Vera-Ellen, Betty Garrett, et Jules Munshin. Betty Garrett et Jules Munshin ne feront pas une grande carrière cinématographique, mais on se souvient que Betty Garret et Gene Kelly avait déjà tourné ensemble dans "match d'amour" la même année. La carrière de Betty Garret fut brisée, car son mari fut inscrit au début des années 50, sur la liste noire du cinéma américain, pour sympathie supposée à la cause communiste. Quant à Jules Munshin, il préféra se tourner vers la scène de Broadway, après "un jour à New-York".

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,gene kelly,frank sinatra,betty garrett,ann miller,jules munshin,vera-ellen,florence bates,stanley donen

Sur un scénario de Betty Comden, Adolph Green, d'après la comédie musicale "On the Town", créée à Broadway en 1944 sur un livret des mêmes Comden & Green, et une de musique  de Leonard Bernstein, "Un jour à New-York", est sans nulle doute une des plus grandes comédies musicales de la MGM. On est donc pas étonné de voir le maître de la comédie musicale hollywoodienne à la production, en la personne d'Arthur Freed. Sur cette histoire simple, de marins arrivant au port pour une permission de 24 heures, Donen nous donne pour décors New-York elle même, mais un New-York de carte postale, où la ville et les personnages semblent sortis d'un cartoon. La folie de l'ensemble dépasse largement celle "d'escale à Hollywood" (1945). Ainsi, il n'y a que dans les dessins animés ou dans "un jour à New-York" où on voit une première rencontre, conclue par un baiser en moins de 2 minutes. Il n'y a que dans ce film, où on voit une chauffeuse de Taxi proposer à un marin qu'elle connaît à peine, de monter chez elle, au moins une dizaine de fois en moins de 5 minutes. Mais tout cela se fait dans une ambiance très "Disney", où la sexualité présente en permanence, n'est qu'effleurée. "Un jour à New-York", est un hymne immortel, à la grande ville inconnue, aux nouveaux territoires féminins, à la joie de vivre, à l'amour en un mot, un hymne à la vie. Pour tout cela, pour ses décors si réalistes, mais qui éloignent sans cesse le spectateur de la réalité, "un jour à New-York" reste un sommet de la comédie musicale américaine, où très peu peuvent se vanter d'avoir fait mieux. "That's entertainment", définitivement.

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,gene kelly,frank sinatra,betty garrett,ann miller,jules munshin,vera-ellen,florence bates,stanley donen

Ci-dessus : Frank Sinatra, Gene Kelly, Jules Munshin, & Betty Garrett

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,gene kelly,frank sinatra,betty garrett,ann miller,jules munshin,vera-ellen,florence bates,stanley donen

Frank Sinatra & Betty Garret

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,gene kelly,frank sinatra,betty garrett,ann miller,jules munshin,vera-ellen,florence bates,stanley donen

Ci-dessus : Ann Miller, Jules Munshin & son double

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,gene kelly,frank sinatra,betty garrett,ann miller,jules munshin,vera-ellen,florence bates,stanley donen

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,gene kelly,frank sinatra,betty garrett,ann miller,jules munshin,vera-ellen,florence bates,stanley donen

Ci-dessus : Frank Sinatra, Jules Munshin & Gene Kelly

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,gene kelly,frank sinatra,betty garrett,ann miller,jules munshin,vera-ellen,florence bates,stanley donen

 

Extrait :

 Disponible enfin en Bluray, au meilleur prix chez Amazon Espagne, en VF et VO sous-titrée, zone Free.

Note : 8,5 / 10

10/06/2015

Escale à Hollywood / Anchors aweigh - 1945

Gene Kelly a tourné 3 films ayant pour sujet des marins qui rentrent de la guerre, ou qui débarquent au port en permission. Le premier de cette série de films, est donc "Escale à Hollywood". Le réalisateur de ce film est George Sidney que l'on retrouve à la réalisation des plus grands films hollywoodiens de cette époque, avec ou sans Gene Kelly. Quand on parle de George Sidney, on peut citer quelques unes de ses comédies musicales, comme "le bal des sirènes" (1944) avec Esther Williams, "Ziegfeld Follies" (1946) avec Gene Kelly & Fred Astaire, "les demoiselles Harvey" (1946) avec Judy Garland ou encore "Show Boat" (1951). Mais il a aussi réalisé les plus beaux films d'aventures de cette époque bénie du cinéma : "les trois mousquetaires" (1948) ou encore peut être le plus célèbre film de cape et d'épée de tous les temps : "Scaramouche" (1952). "Escale à Hollywood" regroupe donc 3 stars de la MGM de l'époque, avec donc Gene Kelly, Frank Sinatra et Kathryn Grayson. Kathryn Grayson, on ne s'en souvient plus aujourd'hui, mais c'était une des plus importantes vedettes de comédie musicale des années 40 & 50. Elle avait reçu une formation de chanteuse d'opéra et avait été engagée par la MGM, pour remplacer Deanna Durbin partie à l'Universal. Elle devait jouer dans quelques unes des plus grandes comédies musicales de la MGM : "Show Boat" (1951) ou encore "embrasse moi chérie" (1953). Et elle avait déjà joué avec Gene Kelly dans "Thousands Cheer" (1943).

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,frank sinatra,kathryn grayson,gene kelly,george sidney

Frank Sinatra qu'il n'est pas besoin de présenter, essaye de sortir de son rôle de marin simple et malchanceux avec les femmes, et de sortir de son rôle de faire-valoir de Kelly. Il s'en sort plutôt pas mal et ni l'un ni l'autre ne se marche sur les pieds. Sinatra & Kathryn Grayson dominent la partie chantée et Kelly la partie dansée. Chacun reste dans son domaine respectif. C'est peut être un peu ça le défaut du film. Les numéros individuels sont souvent peu nombreux et l'interactivité musicale et chantée trop rare entre les protagonistes. Le film est néanmoins une vraie réussite avec une scène incroyable où Gene Kelly danse avec le personnage de Jerry du dessin animée "Tom & Jerry". On sait que la MGM aurait voulu que ce soit Donald le partenaire de Gene Kelly dans cette séquence, mais Walt Disney refusa de prêter son personnage à la MGM. On ne peut parler "d'escale à Hollywood", sans évoquer le rôle important de Stanley Donen, à la chorégraphie, rôle qu'il avait déjà occupé un an plus tôt, sur "Cover Girl", également avec Gene Kelly. Quoiqu'il en soit, cette comédie a tout le charme et la classe des grandes comédies musicales, avec son lot de bouffonnerie et de malentendus. Malgré sa durée de 2H20, on ne s'ennuie pas à se replonger dans cet Hollywood de la danse du chant et de la comédie. Néanmoins, "un jour à New-York" tourné 4 ans plus tard, restera le summum de ce genre de comédie musicale, ayant pour personnages principaux des soldats ou marins en permission.

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,frank sinatra,kathryn grayson,gene kelly,george sidney

Ci-dessus : Gene Kelly

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,frank sinatra,kathryn grayson,gene kelly,george sidney

Ci-dessus : Gene Kelly & Frank Sinatra

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,frank sinatra,kathryn grayson,gene kelly,george sidney

Ci-dessus : Kathryn Grayson

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,frank sinatra,kathryn grayson,gene kelly,george sidney

Ci-dessus : Gene Kelly & Frank Sinatra

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,frank sinatra,kathryn grayson,gene kelly,george sidney

Ci-dessus : Kathryn Grayson

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,frank sinatra,kathryn grayson,gene kelly,george sidney

Ci-dessus : Gene Kelly & Frank Sinatra

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,frank sinatra,kathryn grayson,gene kelly,george sidney

Ci-dessus : Gene Kelly & Frank Sinatra

Disponible en Bluray & DVD zone 2 en VF et VO sous-titrée

Note : 7,5 / 10

04/04/2015

Hello, Dolly ! - 1969

Après avoir pris sa retraite de danseur, Gene Kelly a voulu se lancer seul dans la réalisation. "Hello, Dolly !" était donc son premier film aux commandes. Même si évidemment, il avait beaucoup échangé sur la réalisation et la chorégraphie dans de précédentes productions réalisées, par Stanley Donen. Et on peut dire que pour un premier essai, c'est une réussite quasi-totale. Les décors, et les costumes sont somptueux et Kelly sait donner vie à son film et du mouvement à la caméra. On imagine personne d'autre que Walter Matthau dans ce rôle de vieux boutiquier célibataire, riche, mais amer et aigri. Barbra Streisand joue ici dans son deuxième film après "Funny  Girl" (1968). On peut dire sans critique excessive qu'elle est un peu jeune pour le rôle d'une marieuse professionnelle. Mais cela ajoute un côté positif au film, car Barbra Streisand déborde de vitalité, et a une présence hors-norme. Le scénario d'Ernest Lehman, d'après la comédie musicale de Michael Stewart et la pièce de Thornton Wilder, se suit avec plaisir et propose un spectacle familial de très haut niveau. Et on peut féliciter la Twentieth Century Fox, pour la restauration proposée sur ce Bluray. C'est un ravissement complet. Les couleurs explosent, la qualité de l'image et du son est superbe et le film est un ravissement pour les oreilles et les yeux. J'avais le souvenir de l'avoir vu sur une vieille cassette VHS avec mon père quand j'étais adolescent. Et bien le bluray n'a rien à voir. C'est juste magnifique ! On pourra regretter des costumes pourtant superbes, collant au New-York du début du 20ème siècle, mais qui ne sont pas forcément, les plus légers pour danser. Enfin, Gene Kelly travaille certaines scènes à la perfection et en laisse d'autres moins travaillées. Ainsi, le titre laisse voir des voitures abandonnées qui n'ont pas l'air d'être de 1900 ou à un moment donné un building qui semble bien moderne pour l'époque.

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,barbra streisand,walter matthau,michael crawford,marianne mcandrew,louis armstrong,gene kelly

Malgré tout ça, Gene Kelly nous donne le meilleur de lui même, et fait de "Hello Dolly" un superbe moment de cinéma, qui est un espèce de bouquet ou de point final à la comédie musicale hollywoodienne traditionnelle. Le rock effacera la comédie musicale d'antan, des écrans de cinéma, et malgré le fait qu'il fera parti des 5 plus gros succès de l'année, "Hello, Dolly !" mettra les finances de la Twentieth Century Fox, dans le rouge. Celle-ci n'en sortira qu'en 1973, avec le ressortie de "la mélodie du bonheur" et surtout par "la guerre des étoiles" en 1977. Et effectivement, il fallait être un peu fou, pour dépenser autant d'argent alors qu'une large partie du public était conquis en 1969, par les rythmes, et les idées de la contre-culture. Aujourd'hui, on se doit de réévaluer "Hello, Dolly !", à sa juste valeur, oublier ses défauts mineurs, est le considérer comme tout simplement une très grande comédie musicale, et une conclusion finale à la belle époque du cinéma américain.

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,barbra streisand,walter matthau,michael crawford,marianne mcandrew,louis armstrong,gene kelly

Ci-dessus : Louis Armstrong & Barbra Streisand

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,barbra streisand,walter matthau,michael crawford,marianne mcandrew,louis armstrong,gene kelly

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,barbra streisand,walter matthau,michael crawford,marianne mcandrew,louis armstrong,gene kelly

Ci-dessus : Barbra Streisand

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,barbra streisand,walter matthau,michael crawford,marianne mcandrew,louis armstrong,gene kelly

Ci-dessus : Gene Kelly au travail

Disponible en Bluray restauré magnifiquement, en VF ou VO sous-titrée français

Note : 8,5 / 10

24/03/2014

Pour moi et ma mie / For me and my Gal - 1942

Aujourd'hui quelques mots pour vous présenter un film merveilleux et qui me tient particulièrement à coeur : "For me and my Gal" ou en français "Pour moi et ma mie". Ce film a été réalisé en 1942, par Busby Berkeley et évoque la période du Musical avant et pendant la première guerre mondiale. La guerre est donc assez présente et même si il s'agit de la guerre de 14, le public de l'époque ne pouvait ignorer qu'il s'agissait d'évoquer le second conflit mondial. Une demande d'achat de bons de la défense est d'ailleurs mis en avant dans plusieurs scènes et après le titre final.

Poster - For Me and My Gal_01.jpg

Busby Berkeley était en quelque sorte un vétéran de la comédie musicale hollywoodienne des années 30, resté célèbre pour ses fameuses chorégraphies géométriques utilisant les formes féminines (voir photo ci-dessous) dans des films comme "42nd Street", "Footlight Parade", "Gold Diggers" (1933) et Fashions" 1934.

Footlight_Parade_Waterfall.jpg

"For me and my Gal", présentait en vedettes principales Judy Garland et George Murphy. Mais c'est bien évidemment, Gene Kelly qui va voler la vedette à Murphy. Or c'est seulement le premier film de Gene Kelly. Il avait signé un contrat avec avec David O. Selznick et attendait qu'on lui offre un rôle. Finalement cela devait être la MGM qui devait lui donner sa chance. Et malgré que "For me and my gal" soit le premier film de Gene Kelly, on retrouve dans ce film toute la joie, l'enthousiasme et le talent que Gene Kelly déploiera pendant tant d'années à la MGM. Gene Kelly eut beaucoup de chance de travailler avec Judy Garland pour son premier rôle. En effet, elle lui donna beaucoup de conseils, en particulier sur le comportement à avoir avec le réalisateur Busby Berkeley qu'elle ne supportait pas. Garland devait d'ailleurs obtenir le renvoi de Berkeley, l'année suivante sur le tournage de "Girl Crazy". En tous les cas, aucune tension est visible à l'écran et c'est un pur bonheur de voir la première apparition du couple Garland/Kelly. On les retrouvera plus tard sur 2 autres films : "le pirate" (1948) et "la jolie fermière" (1950). C'est Stella Adler qui aurait suggérée au producteur Athur Freed, la mise en avant de Gene Kelly pour "For me and my gal". Le film terminé, les premières séances de tests rendirent le public assez déçu concernant la fin initiale. Louis B. Mayer exigea donc que l'on donne plus de scènes dramatiques à Kelly et enclencha  un tournage additionnel de 3 semaines. Finalement, le film obtint un gros succès public se hissant tout en haut des grands succès cinématographiques de l'année 1942. Je profiterais de cette note pour rendre le plus vibrant hommage à Gene Kelly et à Judy Garland, deux étoiles éternelles de la comédie musicale et dont l'obsession était de donner joie et bonheur au public. Je finirais enfin, pour rappeler que Roger Edens devait obtenir une nomination aux Oscars pour la meilleure adaptation musicale.

Annex - Kelly, Gene (For Me and My Gal)_01.jpg

Ci-dessus : Gene Kelly et Judy Garland

 

tumblr_m6z07r08r01ramsc7o1_1280.jpg

Ci-dessus : Judy Garland et George Murphy

 

Ci-dessous extrait du plus célèbre numéro du film :

 

 

Une scène sympathique entre Judy Garland et George Murphy :

NOTE : 8,5 / 10

16/12/2012

Un Américain à Paris / An American in Paris - 1951

"Un Américain à Paris" est un peu le pendant de "Chantons sous la pluie" tourné 2 ans plus tard. On retrouve le tandem gagnant du "Pirate" ou du "chant du Missouri" avec comme d'habitude à la production Arthur Freed et à la réalisation Vincente Minnelli. La vision de Minnelli sur Paris est bien entendu totalement idéalisée. En effet, si "un américain à Paris" laisse entendre que le film a été tourné à Paris, il n'en est rien et l'ensemble du film sera tourné au sein des studios d'Hollywood. La distribution comprend donc en plus de Gene Kelly, Leslie Caron et Georges Guétary. Dans les seconds rôles on retrouve Nina Foch (la Marie-Antoinette de "Scaramouche") et Oscar Levant le célèbre compositeur. La musique du film est largement extraite de la formidable oeuvre musicale de Gershwin. C'est le premier film de Leslie Caron et ce sera un énorme succès pour elle. On peut considérer que la découverte de Leslie Caron revient à Gene Kelly. Celui ci s'investira également sur la chorégraphie, mais il laissera la réalisation à Vincente Minnelli.

1951---Un-americain-a-Paris102.jpg

 

Le tournage du film débuta le 4 octobre 1950 pour s'achever en avril 1951. Le budget s'élevait à 2,723 millions de dollars, une somme supérieure au budget de "Chantons sous la pluie" réalisé un an plus tard. La scène final comporte un ballet de près de 17 minutes qui ne comporte aucune chanson. C'est un des plus longs ballets de l'histoire de la comédie musicale. Le film a pu sembler un peu long à certains spectateurs, mais il n'en reste pas moins comme un chef d'oeuvre de l'âge d'or de la comédie musicale qui atteindra son apothéose 2 ans plus tard avec "Chantons sous la pluie". Pour finir on notera que film rapporta 4,5 millions de dollars à la MGM et obtint donc un gros succès public.

americanparis.jpg

ci-dessus : Leslie Caron et Gene Kelly

An American in Paris - trio.jpg

Ci-dessus : Georges Guétary, Gene Kelly et Oscar Levant

 

Extrait :

 

Disponible en Bluray zone B ou DVD zone 2.


NOTE : 8 / 10

15/12/2012

Le Pirate / The Pirate - 1948

"Le Pirate" est une comédie de Vincente Minnelli avec dans les rôles principaux, Judy Garland et Gene Kelly. Le film a été comme très souvent produit par Athur Freed et a bénéficié des chansons de Cole Porter. Le film est intégralement tourné en studio, cela ressent parfois sur certaines scènes. Mais pouvons nous réellement le reprocher à un genre comme la comédie musicale qui s'accomode parfaitement de tous les plans tournés en studio. Ce film est la deuxième collaboration entre Gene Kelly et Judy Garland.

cinéma, cinema, acteur, actrice, film, films, dvd, bluray, hollywood, gene kelly, judy garland, athur freed, cole porter, vincente minnelli

Dans le film Gene Kelly, joue le rôle d'un comédien avec sa troupe. Il se transforme en un pirate célèbre pour plaire à celle qui l'aime. Mais ce qu'il ne sait pas c'est que le prétendant officiel de Judy Garland est le maire d'une ville voisine (joué par Walter Slezak) et c'est lui le célèbre pirate ! Les quiproquos seront des prétextes à des numéros musicaux enlevée où Gene Kelly se déchainera comme jamais. Le film eut peu de succès public. Peut être le jeu de Kelly, trop proche de la comedia del Arte fatigua le public, ou le public de l'époque voulait un scénario plus construit. Quoiqu'il en soit ce serait stupide de se priver d'une comédie musicale comme "le Pirate". En effet, Gene Kelly fait beaucoup d'efforts pour rappeler Douglas Fairbanks et ce film finit par être un pur fantasme musical où les rythmes sud américains rejoignent le jazz pour notre plus grand plaisir.

cinéma, cinema, acteur, actrice, film, films, dvd, bluray, hollywood, gene kelly, judy garland, athur freed, cole porter, vincente minnelli

 

Extraits :

 

 A noter que cette dernière séquence "Be a clown" est présente 2 fois dans le film et sera rejouée et dansée par Donald O'Connor dans "chantons sous la pluie" en 1952.

Film disponible en DVD Zone 2 (sous titré français uniquement).


NOTE : 7 / 10

06/12/2012

Hommage à Gene Kelly

Ce soir je souhaite rendre un vibrant hommage à Gene Kelly, l'homme dont la seule obsession était de rendre le public heureux par la danse, la joie et le bonheur. Merci M. Kelly d'avoir rendu éternellement la vie plus belle.

 

genekelly.jpg

 

 

22/10/2012

Les 3 mousquetaires / The 3 musketeers - 1948

"Les 3 Mousquetaires" tournée en 1948 est une pure merveille du cinéma d'aventures hollywoodien des années 50. Cette version deviendra d'ailleurs le maître étalon de toutes les adaptations futures de l'oeuvre de Dumas. Pour bien comprendre le contexte dans lequel s'inscrit ce film, il faut se rappeler que la Fox a tourné en 1947, Ambre avec Linda Darnell. Lana Turner avait été préssentie pour le rôle titre mais finalement l'actrice étant sous contrat avec la MGM, cette idée fut abandonnée par Zanuck le patron de la Fox. "Les 3 Mousquestaires" sont donc la réponse de la MGM à la Fox et cette fois-ci la magnifique Lana Turner est bien présente. Lana Turner fera d'ailleurs preuve dans son rôle de Lady de Winter d'une perversion sans bornes pour arriver à ses fins et ira ainsi jusqu'au crime d'une innocente. Dans le rôle principal on retrouve Gene Kelly qui semble s'amuser à merveilles et saute, danse plus qu'il ne semble combattre.

rueducine.com-les-trois-mousquetaires-1948.jpgAutour de Gene Kelly et Lana Turner on trouve d'autres vedettes de talents dans les seconds rôles. Ainsi, Van Heflin est un Portos plus vrai que nature, bouleversé par une femme qui a brisé sa vie. Vincent Price est parfait dans le rôle de l'ignoble cardinal de Richelieu. Enfin June Alysson est excellente dans son rôle de Constance. A noter qu'Angela Landsbury joue également correctement son rôle en Anne d'Autriche. Derrière la caméra on retrouve George Sidney qui réalisera tant de chef d'oeuvres, et pour n'en citer que deux : "Scaramouche" et "Escale à Hollywood". Bref on l'aura compris le film est né sous une bonne étoile vu le casting proposé que ce soit derrière ou devant la caméra.

trois-mousquetaires-1948-01-g.jpg

Et le résultat sur l'écran ira au delà de toute attente. On aura une Lana Turner qui illuminera l'écran et fera même oublier sa mission à d'Artagnan ainsi que tous ses problèmes au spectateur. Le Technicolor est chatoyant et les costumes éclatants. Ainsi, si Ambre était sombre par moment et pendant une bonne partie du film, "les 3 mousquetaires" est quasiment lumineux de bout en bout. Le travail sur la couleur est admirable. Les acteurs sont littéralement magnifiés et semblent sortir d'un livre d'images de notre enfance. La musique comprend quant à elle, de nombreux thèmes de Tchaïkovski et entraînerait un paralytique.

trois-mousquetaires-1948-05-g.jpg

Ce film allait consacrer Lana Turner comme déesse absolue de l'écran et donner une immense popularité mondiale à Gene Kelly, popularité qui ira bien au delà des comédies musicales qu'il pourra faire par la suite.

 

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,gene kelly,lana turner,van heflin,george sidney,angela landsbury

La nouvelle bande annonce version 2011 !!! A voir et à revoir :

 

Le film a bénéficié d'une sortie en France en DVD Zone 2. Mais bien évidemment ce film mériterait amplement les honneurs d'une sortie bluray et d'une restauration.



Note : 8,5 / 10

04/10/2012

La Reine de Broadway / Cover Girl - 1944

La Reine de Broadway est un des premiers films où Gene Kelly commence à prendre de plus en plus d'importance. Ce film a été tourné presque 10 ans avant "Chantons sous la pluie". Kelly n'est donc pas la star du film et la plupart des numéros sont d'ailleurs centrés sur Rita Hayworth qui joue qui plus est 2 personnages différents dans le film à 40 ans d'intervalles. Kelly a d'ailleurs un rôle assez difficile de patron de revue et de cabaret. Par moment, on sent que le rôle le dépasse un peu. Par contre il est comme d'habitude extraordinaire dans les numéros de danse, et plus particulièrement celui où il danse avec son double, qui n'est en fait que sa conscience qui lui apparaît comme un reflet dans une vitrine. Cette scène est extraordinaire et préfigure ce qu'il fera quelques années plus tard dans "chantons sous la pluie".

 

Cover-Girl-1944-Poster.jpg

 

Alors bien sûr, Gene Kelly est un peu éclipsé par les Girls et l'éternelle beauté féminine est mise en avant dans presque tous les numéros que ce soit à travers Eve Arden (l'intriguante) ou Leslie Brooks (la danseuse opportuniste) particulièrement craquante dans ce métrage. On est d'ailleurs assez surpris par le nombre de scènes assez déshabillées pour un film de 1944. Bref "la reine de Broadway" est tout à fait recommandable et sympathique à regarder. Mais on aurait aimé voir Gene Kelly plus à son aise, vampirisée qu'il est par une armada de Girls. Le film a donc les qualités de ses défauts, et les défauts de ses qualités. A noter que pour la première fois Stanley Donen participa à la chorégraphie, même si il n'est pas crédité au générique.

 

Ci-dessous début de la scène où Leslie Brooks dévoile une jarretière :

6892502235_810e63ff1c_z.jpg

 

Autre photo de la magnifique Leslie Brooks ci-dessous :

 

c96yt3da00datydc.jpg

 

La scène la plus intéressante du film où Gene Kelly danse avec son double irréel :

 

 

Note : 7 / 10

17/08/2012

Chantons sous la pluie - L'âge d'or de la comédie musicale

Hollywood 1952 et 1953 sont des années incroyablement fécondes pour le cinéma américain. On y trouve un chef d'oeuvre absolu de la comédie musicale : Chantons sous la pluie.

 

cinéma,films,film,acteur,actrice,hollywood,gene kelly,debby reynolds,donald o connor

Ce qu'il y a de formidable dans ce film ce n'est pas tant l'histoire, que la bonne humeur contagieuse qu'il s'en dégage et qui irrigue tout le film du début à la fin. Si on ne devait garder qu'une chose de chantons sous la pluie, c'est bien ça. Dans ce film, "pluie" veut dire "soleil", "froid" veut dire "joie" etc Les situations les plus catastrophiques du métier de cinéaste au début du parlant sont d'ailleurs mis en avant sur le mode du comique pur. L'acteur principal Gene Kelly le dit d'ailleurs dans une réplique du film, alors qu'il tombe des cordes : "Pour moi il n'a jamais fait aussi beau". La leçon de "Chantons sous la pluie" c'est bien celle là. Le soleil doit être en nous, grâce et avec les autres. Y a t'il un autre moyen que de prendre la vie par le bon pied et de rire de tout. Make a Laugh est d'ailleurs une des chansons de ce film. L'autre grand thème du film est donc la mise en avant de la transition entre le muet et le parlant et tout ce que cela a changé à Hollywood. Tant de carrières ont été faites et défaites à cause du parlant.

 

Ci-dessous Gene Kelly et Debbie Reynolds :

 

Gene+Kelly.jpg

Debbie+Reynolds+debbie19.png

Mais alors que The Artist abordait le sujet sur le ton de la comédie dramatique. Là, dans "Chantons sous la pluie" il n'est mis en avant que le comique de situation comme l'actrice à la voix zozoteuse, les prises de son impossibles, le décalage entre l'image et le son etc. Le parlant est bien dans ce film l'élément perturbateur du cinéma. Mais tout cela doit déclencher le rire ou le sourire du spectateur.

Alors bien entendu, "Chantons sous la pluie" c'est Gene Kelly le danseur, Donald O'Connor, et Debby Reynolds. Le trio est indissociable du film. Je ne reviendrais pas sur les numéros prodigieux de danse, et de chant. Ce film est un pur bonheur du début à la fin. A voir et à revoir à l'infini. Le meilleur anti dépresseur, anti anxiolitique au monde c'est bien "Chantons sous la pluie".

 

Scènes immortelles de Chantons sous la pluie.

 

 

 

 

Recommandé par la sécurité sociale.

 

Disponible sans ordonnance en Bluray multizones US/Europe. Le bluray est de toute beauté.



NOTE : 10 / 10