Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2013

Avant Naomi Watts, avant Jessica Lange ...

Avant Naomi Watts, avant Jessica Lange, il y a eu Fay Wray dans le rôle de l'héroïne de la première version de King-Kong de 1933. On a peine à imaginer ce que c'était que la création d'un tel film en 1933. A l'époque il n'y avait aucune image de synthèse. Ce qui était à l'écran était l'oeuvre de costumiers, décorateurs, peintres, photographes, et réalisateur. Fay eut la chance de participer à cette grande production, mais au delà de "King-Kong", Fay devait être présente sur les écrans pendant plus d'un demi-siècle, réussissant autant dans le cinéma muet, que dans le cinéma parlant. Aujourd'hui le monde l'a un peu oubliée, mais pas Hollywood Classic qui se souvient et qui reprend le flambeau pour garder constamment allumée la flamme de la mémoire de la plus belle époque d'Hollywood.

fay-wray-jewels.jpg

cinéma,cinema,dvd,bluray,actrice,actrices,film,films,hollywood,hommage

cinéma,cinema,dvd,bluray,actrice,actrices,film,films,hollywood,hommage

cinéma,cinema,dvd,bluray,actrice,actrices,film,films,hollywood,hommage,fay wray

cinéma,cinema,dvd,bluray,actrice,actrices,film,films,hollywood,hommage

cinéma,cinema,dvd,bluray,actrice,actrices,film,films,hollywood,hommage

cinéma,cinema,dvd,bluray,actrice,actrices,film,films,hollywood,hommage

cinéma,cinema,dvd,bluray,actrice,actrices,film,films,hollywood,hommage

cinéma,cinema,dvd,bluray,actrice,actrices,film,films,hollywood,hommage

cinéma,cinema,dvd,bluray,actrice,actrices,film,films,hollywood,hommage

 

Hommage vidéo :

 

 

 

07/09/2013

La femme la plus riche du monde / The richest girl in the world - 1934

La femme la plus riche du monde, est un film avec Miriam Hopkins et le jeune Joel McCrea. On retrouve dans les seconds rôles la jolie Fay Wray. Reginald Denny et Henry Stephenson complètent la distribution. On se rappelle d'Henry Stephenson pour son rôle de messager du nouveau roi dans "Capitaine Blood" (1935) ou dans "le médaillon"(1946) chroniqué ici. Mais il a joué dans de nombreux autres films, que ce soit dans "la charge de la brigade légère" (1936), "le prince et le pauvre" (1937) ou encore "Marie Walewska" (1937). Dans les années 30, on peut considérer que Miriam Hopkins est au sommet de sa carrière d'actrice. Elle est la beauté et la jeunesse pour elle. Et par exemple sa prestation en fille légère dans "Dr Jekyll and Mr Hyde" est inoubliable, avec sa fameuse réplique :"Come back soon. soon". Et cette réplique aurait du rester aussi célèbre que le fameux, "I just want to be alone" de Greta Garbo. Quant au second personnage féminin, Fay Wray, c'est évidemment pour le cinéphile français, l'actrice du "King Kong" de 1933. Mais elle ne fut pas que cela. Elle devait commencer sa carrière en 1923 et la faire durer pendant 57 ans, réussissant autant dans le cinéma muet que parlant. Et elle devait définitivement nous quitter à l'âge de 96 ans, le 8 août 2004.

l_25718_9b4706b8.jpg

Mais revenons au film ! Le film est une comédie qui commence par un débout assez confus où on se demande bien où les scénaristes veulent nous mener. Mais l'histoire est finalement assez simple. Ainsi, Miriam Hopkins joue une richissime milliardaire, qui passe son temps à abandonner ses affaires à son très sérieux conseil d'administration qui ne l'a jamais vu et son homme à tout faire joué par Henry Stephenson gère le courant. La vie pourrait être belle, mais elle est malheureuse en amour, les hommes ne l'aimant que pour son argent. Ne sachant pas si on pourrait l'aimer pour ce qu'elle est réellement en tant que personne, après une période de cafard, elle se décide à mettre à l'épreuve un de ses amis (Joel McCrea) pour savoir si réellement il l'aime. Mais ce dernier croit qu'elle n'est que la secrétaire particulière de la richissime célibataire. Quiproquos et malentendus vont donc se multiplier jusqu'au dénouement final.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, hollywood, miriam hopkins, fray way, henry stephenson, max steiner, william a. seiter

Ci-dessus : Miriam Hopkins

Le film contient certaines scènes tendres, voir assez osées pour l'époque, mais restant toujours dans la tendresse plus que dans la sensualité pure. Mais il est vrai que les protagonistes se trouvent souvent allongés à s'embrasser, ce qui sera interdit par le code Hays quelques mois plus tard. La dernière scène du film est d'ailleurs la plus drôle. En effet, elle montre un homme très satisfait d'avoir accompli ses devoirs conjugaux, et montrant sa bonne humeur à un autre qui pense qu'il a couché avec sa fiancée. Le film est donc amusant sans atteindre les sommets de la comédie. On a vu mieux, mais on a vu bien pire aussi. L'intérêt réside surtout dans sa distribution et dans un scénario et des dialogues intelligents.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,miriam hopkins,fray way,joel mccrea,henry stephenson,max steiner,william a. seiter

Ci-dessus : Fay Wray et Reginald Denny

Disponible chez les éditions Montparnasse (DVD Zone 2), en VO sous-titré. qualité d'image acceptable même en vidéoprojection.

Note : 6 / 10