Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2013

Insaisissables / Now You See Me - 2013

Et voilà, le drame, j'ai acheté bêtement "insaisissables" le dernier film de Louis Leterrier, dont on peut retenir de la filmographie "le transporteur 1 et 2", qui ne font déjà pas beaucoup dans la dentelle, "l'incroyable Hulk" (2008), mais surtout "le choc des Titans" qui revisitait pour une fois, intelligemment l'antiquité. Malheureusement, le réalisateur s'était déjà perdu, dans "la colère des Titans" qui n'avaient plus aucun rapport avec la mythologie. Ici dans "Insaisissables" on touche le fond de la création artistique. Dans un casting ramolo, surnage péniblement Morgan Freeman, et Michael Caine, toujours parfait. Pour le reste, le jeu d'acteur de Mélanie Laurent est à pleurer. L'agent du FBI, Mark Ruffalo, a l'air de sortir d'une dépression profonde, qui lui a ravagé le peu de neurones qu'il possédait. Des magiciens, Woody Harrelson est peut être le moins horripilant des quatre.

Affiche-Insaisissable.jpg

Pour le reste, à part l'acné il ne manque rien aux 3 autres pour plaire au public adulescent. Mais le pire, ce n'est pas le casting, le jeu nul de Mark Ruffalo ou de Mélanie Laurent, où la réalisation de Louis Leterrier, qui fait passer le réalisateur de "qui veut gagner des millions" pour Anthony Man. Non le pire, c'est le bien l'ineptie totale du scénario, qui n'a tout simplement ni queue ni tête. Ne cherchez pas un espoir quelconque du côté de la musique deBrian Tyler, qui ne contient aucun thème intéressant, et qui reprend les mêmes rythmes entendus et entendus encore et encore dans d'autres films.

les-quatre-magiciens-sont-recherches-par.jpg

Ci-dessus : Mark Ruffalo (son visgae, c'est un peu la tête que j'avais quand j'ai vu ce film) et Mélanie Laurent

Rarement j'ai eu l'impression d'avoir autant été pris pour un gogo qu'en regardant ce film. Le scénario est simplement digne d'un jeu de bonneteau, pour attardé mental. J'ai vraiment du lutter pour voir ce film jusqu'au bout. Jamais, je n'ai peut être eu autant l'impression de perdre mon temps qu'en regardant cette arnaque cinématographique intégrale. Non ce ne devrait pas être "insaisissables" le titre, mais "insupportable". Je ne peux m'empêcher de finir en citant une critique de TéléCinéObs : « À l’arrivée, une bouillie de film d’action hystérique, niaiseux et beaufisant, dans laquelle se dissolvent des personnages en carton et une espièglerie en mousse. ».

insaisissables-2013_51f25ddd4d5a4.jpg

Ci-dessus : Morgan Freeman

large_622226.jpg

Ci-dessus : Mark Ruffalo,  Mélanie Laurent et Jesse Eisenberg

Note : 4 / 10