Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/10/2015

Mademoiselle et son bébé / Mother bachelor - 1939

"Mademoiselle et son bébé" fait parti de ces comédies plus ou moins légères tournées par Ginger Rogers, pour sortir de son rôle d'éternelle partenaire féminin de Fred Astaire. Et à vrai dire, elle s'en tire plutôt bien, se construisant ainsi une nouvelle carrière, dans des films ou ses numéros dansés sont presque la plupart du temps inexistants. Aujourd'hui, Ginger Rogers et sa carrière sont totalement oubliés en France. Mais si on y regarde de plus près on retrouve dans sa filmographie tout une série de films qui entrecoupent, ses apparitions avec Fred Astaire. Ainsi, "Romance in Manhattan" (1935), ou encore "Star Of Midnight" (1936) avec William Powell sortent Ginger Rogers de son légendaire duo avec Astaire. Plus tard, on retrouve les plus connus, "Pension d'artistes" (1937) et "Mariage incognito" (1938). Et après "la dernière farandole" (1939), ultime comédie musicale au ton crépusculaire, tourné par le duo Rogers / Astaire, Ginger Rogers tourne la même année, une pure comédie avec David Niven, "Mademoiselle et son bébé". Le lecteur pressé me permettra quand même à dire, encore une fois ici, du peu d'intérêt des éditeurs pour cette star d'Hollywood. Ainsi, une bonne part, de sa filmographie manque à l'appel. J'ai déjà cité, "Romance in Manhattan" (1935), "Star Of Midnight" (1936), mais combien d'autres sont irrémédiablement perdus pour le cinéphile français averti : vacances payées (1938), "Double Chance" (1940), "Ses trois amoureux" (1941), "la folle histoire de Roxie Hart" (1942), "Les Nuits ensorcelées" (1944), manquent désespérément à l'appel, et je n'évoquerai pas le cas de "I'll be seeing you" (1944), disponible en Zone 1 sur Amazon.com à 44 $ ... Pour en revenir au film qui nous intéresse, "Mademoiselle et son bébé", nous montre première évidence, une Ginger Rogers capable de jouer réellement la comédie. Et quand on se rappelle ses premières apparitions parfois chaotiques à la Paramount, dans des courts-métrages, comme "Office Blues" (1930), il est clair que le vilain petit canard gauche à la voix rocailleuse de cette époque lointaine, s'est transformé en  majestueux cygne. Quant à "Mademoiselle et son bébé", premier film important du réalisateur Garson Kanin, il est loin d'être à mépriser. Le sujet est toujours plaisant et drôle. L'humour est fondé non pas sur la vulgarité, comme trop souvent aujourd'hui dans les comédies américaines, mais dans les situations. Ainsi, on rit donc beaucoup devant les situations impossibles que subit le couple David Niven / Ginger Rogers. On pourra reprocher peut être à David Niven, d'en faire un peu trop. Mais son physique, moins imposant que d'autres, donne un côté comique évident à son personnage, incapable d'être l'homme ou le patron qu'il voudrait être. Dans les bonnes surprises on constate la présence de Charles Coburn parfait en vieux père ronchon, insatisfait de la vie de patachon de son fils. Enfin, la belle photographie de Robert De Grasse, mériterait sans aucun doute, une autre édition que cette édition Montparnasse, à la qualité d'image très faible, même pour du noir & blanc. Alors les éditeurs, on se décide quand à redécouvrir vraiment la filmographie de Ginger Rogers ?

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ginger rogers,david niven,charles coburn,frank albertson,e.e. clive,elbert coplen jr.,ferike boros,ernest truex,leonard penn,paul stanton,frank m. thomas,edna holland,dennie moore,june wilkins,donald duck,robert de grasse,roy webb,garson kanin

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ginger rogers,david niven,charles coburn,frank albertson,e.e. clive,elbert coplen jr.,ferike boros,ernest truex,leonard penn,paul stanton,frank m. thomas,edna holland,dennie moore,june wilkins,donald duck,robert de grasse,roy webb,garson kanin

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ginger rogers,david niven,charles coburn,frank albertson,e.e. clive,elbert coplen jr.,ferike boros,ernest truex,leonard penn,paul stanton,frank m. thomas,edna holland,dennie moore,june wilkins,donald duck,robert de grasse,roy webb,garson kanin

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ginger rogers,david niven,charles coburn,frank albertson,e.e. clive,elbert coplen jr.,ferike boros,ernest truex,leonard penn,paul stanton,frank m. thomas,edna holland,dennie moore,june wilkins,donald duck,robert de grasse,roy webb,garson kanin

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ginger rogers,david niven,charles coburn,frank albertson,e.e. clive,elbert coplen jr.,ferike boros,ernest truex,leonard penn,paul stanton,frank m. thomas,edna holland,dennie moore,june wilkins,donald duck,robert de grasse,roy webb,garson kanin

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ginger rogers,david niven,charles coburn,frank albertson,e.e. clive,elbert coplen jr.,ferike boros,ernest truex,leonard penn,paul stanton,frank m. thomas,edna holland,dennie moore,june wilkins,donald duck,robert de grasse,roy webb,garson kanin

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ginger rogers,david niven,charles coburn,frank albertson,e.e. clive,elbert coplen jr.,ferike boros,ernest truex,leonard penn,paul stanton,frank m. thomas,edna holland,dennie moore,june wilkins,donald duck,robert de grasse,roy webb,garson kanin

Ci-dessus : David Niven, Ginger Rogers & Frank Albertson

 Note : 7,5 / 10

07/02/2015

Impact - 1949

"Impact" est un film noir, tourné en 1949, par Arthur Lubin pour les studios United Artist. Arthur Lubin est né Arthur William Lubovsky à Los Angeles, en Californie, en 1898. Il a grandi à Jerome, en Arizona. Comme enfant, il travaille comme "water boy" pour des compagnies de théâtre en tournée et fait du bénévolat pour les cirques. Après l'obtention de son diplôme universitaire en 1922, il se décide enfin à devenir un acteur. Lubin commence à jouer dans des pièces de théâtre et des films, et dirige également des spectacles pour le "Hollywood Writers Club". En tant qu'acteur il se spécialise dans le mélodrame, en contraste avec son travail plus tard comme un réalisateur. En 1925, lui et quelques amis ont été accusés d'obscénité par la police de Los Angeles pour la mise en scène de "Desire Under the Elms". Suite à cet incident, il travaille ensuite à Broadway. En Juin 1932, il retourne à Hollywood pour travailler pour William Le Baron. Il travaille pour des studios à faible budget telles que Monogram, République et Universal.  On retient que Lubin dirige le premier fillm du duo Abbott et Costello étoiles, "Deux nigauds soldats" (1941). Le film a été un grand succès, gagnant 4 millions de dollars. Il a continue alors à diriger les quatre prochaines films du duo, "In the Navy" (1941), "Fantômes en vadrouille" (1941), "Deux nigauds aviateurs" (1942) et "Deux nigauds cow-boys "(1942). Malgré ses succès dans la comédie, Lubin se lasse et demande à travailler sur d'autres genres de films. Un des films les plus réussis de Lubin au box-office était "Fantôme de l'Opéra" (1943). Mais Lubin retourne à la comédie, avec la série de films "Francis la mule qui parle". Après un passage à la télévision comme réalisateur, et producteur, la carrière de Lubin se termine à la fin des années 1970, et décède à la maison de retraite Automne Hills à Glendale, en Californie d'une cause non précisée le 12 mai 1995, à 96 ans. Vous l'aurez compris, "Impact" n'est donc pas un film qui s'inscrit naturellement dans la carrière de Lubin qui s'est plutôt spécialisé dans la comédie. "Impact" ne bénéficie donc pas d'un réalisateur habitué à l'ambiance du film policier américain des années 40. Pourtant, rétrospectivement, cela donne une certaine fraîcheur à l'ensemble et si la photographie d'Ernest Laszlo est intéressante, elle n'est pas inoubliable. Réalisation et photographie, seulement correctes, il faut trouver d'autres qualités à "Impact".

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,brian donlevy,ella raines,charles coburn,anna may wong,helen walker,ernest laszlo,arthur lubin

Un des points forts du film est évidemment, le scénario de Jay Dratler et Dorothy Davenport. En effet, on s'intéresse à cette histoire de grand patron, joué par Brian Donlevy, à qui tout réussit, mais dont la faiblesse est sa femme infidèle (Helen Walker), prête à tout, pour se débarrasser de lui, pour toucher l'héritage. A Brian Donlevy et Helen Walker il faut signaler au casting Ella Raines et Charles Coburn en vieux policier, qui joue avec un humour froid. Brian Donlevy on l'avait vu dans de très nombreux films, très souvent dans des rôles de méchants, comme dans "Pacific express" (1939), "l'incendie de Chicago" (1936), ou "le brigand bien-aimé" (1939). Helen Walker on se rappelle surtout d'elle aujourd'hui, pour son rôle de psychiatre dans "le charlatant" (1947) avec Tyrone Power.  Pour Helen Walker, on se rappelle, qu'elle devait être gravement blessée, et avoir sa carrière brisée en 1946. En effet, le 1er janvier 1946, elle devait avoir un accident de voiture avec 3 GI pris en auto-stop, et être accusée d'être ivre au volant par un des passagers. Etrangement, le film a pour évènement majeur un accident de voiture. Quant à Ella Rains, elle avait déjà un petit rôle dans "Brute Force" (les démons de la liberté), voiture. Enfin Charles Coburn, est l'éternel vieux monsieur qui poursuit Marilyn de ses avances, dans "les hommes préfèrent les blondes" (1953). "Impact" a donc un excellent casting, et donne à Brian Donlevy, un rôle sympathique, qui casse son personnage d'éternel méchant. Le scénario est très intelligent, et donc on passe un agréable moment, car on ne sait pas ce qui va se passer la scène suivante. Malheureusement, le master présenté par Wildside n'est pas vraiment au niveau. "Impact" reste donc un bon film noir, à découvrir, qui aurait pu être un vrai classique, si il avait été tourné par un vrai spécialiste du film noir.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,brian donlevy,ella raines,charles coburn,anna may wong,helen walker,ernest laszlo,arthur lubin

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,brian donlevy,ella raines,charles coburn,anna may wong,helen walker,ernest laszlo,arthur lubin

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,brian donlevy,ella raines,charles coburn,anna may wong,helen walker,ernest laszlo,arthur lubin

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,brian donlevy,ella raines,charles coburn,anna may wong,helen walker,ernest laszlo,arthur lubin

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,brian donlevy,ella raines,charles coburn,anna may wong,helen walker,ernest laszlo,arthur lubin

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,brian donlevy,ella raines,charles coburn,anna may wong,helen walker,ernest laszlo,arthur lubin

Disponible en DVD Zone 2 en VO sous-titrée chez WildSide dans une qualité d'image malheureusement pas au niveau de la qualité artistique du film.

Note : 7,5 / 10

09/07/2014

La belle aventurière / The Gal Who Took the West - 1949

"La belle aventurière" nous ramène encore une fois dans la série de westerns produit par l'Universal. Ici la vedette est Yvonne de Carlo et le Technicolor. En effet, comme le dit, très bien Mr Bertrand Tavernier dans les bonus de l'édition Sidonis, le film ne doit rien à son réalisateur, Frederick De Cordova, qu'il qualifie  même de tâcheron de l'Universal. Sans aller jusque là, il est vrai que la réalisation n'a pas grand chose de novateur, d'intéressant ou simplement d'original. Il n'en reste pas moins que le western ne laisse pas indifférent et à plus d'un titre. En effet, il comprend 4 flashbacks qui racontent la même histoire, mais selon 4 différents points de vue. De plus, comme très rarement à cette époque, ce western commence à l'époque moderne et donc on voit un historien partir à la recherche d'informations sur les hommes et les femmes qui ont développés la région. L'originalité se trouve donc dans le scénario de William Bowers, et Oscar Brodney qui prend un peu le spectateur au dépourvu, lui refusant tous les grands thèmes traditionnels du western. Ainsi, il n'y a pas de duels ou d'affrontements, ni de grands morceaux de bravoures.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,yvonne de carlo,charles coburn,scott brady,john russell,myrna dell,james millican,clem bevans,russell simpson,john litel,william bowers,oscar brodne,frank skinner,frederick de cordova

On sent que le réalisateur Frederick De Cordova se complait à filmer Yvonne De Carlo de manière très pudique et respectueuse de l'artiste. En était-il amoureux ? Patrick Brion définit le style comme contemplatif. On ne saurait mieux dire. Et si les trouvailles scénaristiques sont nombreuses et les dialogues plutôt bons, il n'y a finalement aucun sujet. L'opposition entre les deux cousins qui divisent la région en deux camps, n'aboutit pas à l'affrontement tant attendu. Mais l'incroyable c'est que malgré ce nihilisme, qui confine au jeu scénaristique, le film n'ennuie jamais, proposant des joutes oratoires savoureuses et quelques numéros musicaux pour Yvonne de Carlo, qui rappelle aux spectateurs d'aujourd'hui, qu'elle était non seulement actrice, mais aussi chanteuse et danseuse tout à la fois. Mais le reste de la distribution n'est pas si mauvaise. Ainsi on retrouve John Russell et  Scott Brady dans le rôle des deux cousins rivaux, et Charles Coburn dans le rôle du grand-père qui tient la ville d'une main de fer avec l'aide de l'armée. Mr Tavernier qualifie John Russell et  Scott Brady, d'acteurs en bois, ce qui me semble un peu excessif. On se souvient de John Russell peut être plus, pour ses derniers westerns où il officie avec Clint Eastwood, dans Josey Wales hors-la-loi (1976) et dans "Pale Rider" (1985). Quant à Charles Coburn, il est le spécialiste des vieux grincheux sympathiques. On se rappelle de lui pour avoir été le partenaire de Marylin Monroe dans "les hommes préfèrent les blondes" (1953) ou dans "mariage incognito" (1938) avec James Stewart et Ginger Rogers. La belle aventurière reste donc une oeuvre, faire sur-mesure pour Yvonne De Carlo, qui reste aujourd'hui encore, originale et distrayante, même si filmée sans génie. A noter une qualité d'image tout à fait correct.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,yvonne de carlo,charles coburn,scott brady,john russell,myrna dell,james millican,clem bevans,russell simpson,john litel,william bowers,oscar brodne,frank skinner,frederick de cordova

 

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,yvonne de carlo,charles coburn,scott brady,john russell,myrna dell,james millican,clem bevans,russell simpson,john litel,william bowers,oscar brodne,frank skinner,frederick de cordova

Ci-dessus : Yvonne de Carlo

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,yvonne de carlo,charles coburn,scott brady,john russell,myrna dell,james millican,clem bevans,russell simpson,john litel,william bowers,oscar brodne,frank skinner,frederick de cordova

Ci-dessus : Yvonne de Carlo et John Russell

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,yvonne de carlo,charles coburn,scott brady,john russell,myrna dell,james millican,clem bevans,russell simpson,john litel,william bowers,oscar brodne,frank skinner,frederick de cordova

Ci-dessus : Scott Brady, Charles Coburn, Yvonne De Carlo, & John Russell

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,yvonne de carlo,charles coburn,scott brady,john russell,myrna dell,james millican,clem bevans,russell simpson,john litel,william bowers,oscar brodne,frank skinner,frederick de cordova

Ci-dessus : Myrna Dell

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,yvonne de carlo,charles coburn,scott brady,john russell,myrna dell,james millican,clem bevans,russell simpson,john litel,william bowers,oscar brodne,frank skinner,frederick de cordova

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,yvonne de carlo,charles coburn,scott brady,john russell,myrna dell,james millican,clem bevans,russell simpson,john litel,william bowers,oscar brodne,frank skinner,frederick de cordova

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,yvonne de carlo,charles coburn,scott brady,john russell,myrna dell,james millican,clem bevans,russell simpson,john litel,william bowers,oscar brodne,frank skinner,frederick de cordova

Ci-dessus : Scott Brady & Yvonne De Carlo

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,yvonne de carlo,charles coburn,scott brady,john russell,myrna dell,james millican,clem bevans,russell simpson,john litel,william bowers,oscar brodne,frank skinner,frederick de cordova

Ci-dessus : John Russel & Scott Brady

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,yvonne de carlo,charles coburn,scott brady,john russell,myrna dell,james millican,clem bevans,russell simpson,john litel,william bowers,oscar brodne,frank skinner,frederick de cordova

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,yvonne de carlo,charles coburn,scott brady,john russell,myrna dell,james millican,clem bevans,russell simpson,john litel,william bowers,oscar brodne,frank skinner,frederick de cordova

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,yvonne de carlo,charles coburn,scott brady,john russell,myrna dell,james millican,clem bevans,russell simpson,john litel,william bowers,oscar brodne,frank skinner,frederick de cordova

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,yvonne de carlo,charles coburn,scott brady,john russell,myrna dell,james millican,clem bevans,russell simpson,john litel,william bowers,oscar brodne,frank skinner,frederick de cordova

Extrait :

Film disponible chez Sidonis & Calysta en VF et VO sous-titrée (à noter quelques insertions de sous-titres sur la version française, qui n'apportent rien et la traduction des chansons qui apportent beaucoup).

En promotion en ce moment chez Gibert Joseph Paris à 9,90 € !

Note : 6,5 / 10

01/09/2013

L'autre / In name only - 1939

"L'autre" est le troisième film du duo Cary Grant / Carole Lombard, après "Sinners in the Sun" (1932) et "l'aigle et le vautour" (1933) déjà commenté sur ce blog. "L'autre a beaucoup de qualités avec d'abord une belle distribution qui comprend en plus de Cary Grant et Carole Lombard, Kay Francis, Helen Vinson et Charles Coburn. Kay Francis nous l'avons vu joué dans "voyage sans retour" (1932) ou dans "Jewell Robbery" (1932), tous les deux avec William Powell. Helen Vinson c'est bien entendu la tentatrice par excellence. Elle jouera d'ailleurs toujours un peu ce même rôle que ce soit dans "Jewell Robbery" où elle donnait déjà la réplique à Kay Francis, qu'ici dans "l'autre" ou bien dans "Torrid Zone" (1940). Enfin Charles Coburn, c'est l'adorable vieux monsieur débonnaire et dépensier des "hommes préfèrent les blondes" (1953) ou le sadique médecin de "Kings Row" (1942).

cinéma,cinema,film,films,dvd,bluray,hollywood,acteur,actrice,carole lombard,cary grant,kay francis,charles coburn,helen vinson,katharine alexander,jonathan hale,nella walker,alan baxter,maurice moscovitch,peggy ann garner,spencer charters,roy webb,john cromwell

Vous l'aurez donc compris "l'autre" bénéficie d'une très intéressante distribution, que l'on pourrait qualifier de premier choix. Mais ce n'est pas tout. Le scénario est assez intelligent et arrive à montrer la destruction des sentiments sur un  homme en l'occurrence ici Cary Grant. Le côté un peu amusant des comédies de Cary Grant est utilisé ici de façon mélodramatique, afin de mettre en avant ses fragilités et ses erreurs d'être humain. Le film est donc assez crédibbe et Grant campe finalement bien ce personnage un peu dramatique. La réalisation de John Crownwell n'a par contre rien de tonitruant. La musique de Roy webb est ici un peu passe partout sans beaucoup de pièces vraiment au dessus du lot.

cinéma,cinema,film,films,dvd,bluray,hollywood,acteur,actrice,carole lombard,cary grant,kay francis,charles coburn,helen vinson,katharine alexander,jonathan hale,nella walker,alan baxter,maurice moscovitch,peggy ann garner,spencer charters,roy webb,john cromwell

Ci-dessus Cary Grant et Carole Lombard

Il n'en reste pas moins que globalement le charme opère encore une fois et qu'on se surprend à souhaiter une fin heureuse au couple Grant / Lombard. C'est peut être ce que l'on peut reprocher, c'est de ne pas finir le film et de laisser le spectateur devant une interrogation : a t'on vu un drame ou est ce un mélodrame ? Pour ma part, je ne sais pas.

cinéma,cinema,film,films,dvd,bluray,hollywood,acteur,actrice,carole lombard,cary grant,kay francis,charles coburn,helen vinson,katharine alexander,jonathan hale,nella walker,alan baxter,maurice moscovitch,peggy ann garner,spencer charters,roy webb,john cromwell

Ci-dessus : Carole Lombard et Cary Grant

cinéma,cinema,film,films,dvd,bluray,hollywood,acteur,actrice,carole lombard,cary grant,kay francis,charles coburn,helen vinson,katharine alexander,jonathan hale,nella walker,alan baxter,maurice moscovitch,peggy ann garner,spencer charters,roy webb,john cromwell

Ci-dessus : Cary Grant, Carole Lombard et Kay Francis

Disponible en DVD zone 2 aux éditions Montparnasse ou sur le satellite en ce moment sur TCM mais avec un logo.

Extrait et clip vidéo :

Note : 7,5 / 10