Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2015

Elmer Gantry le charlatan / Elmer Gantry - 1960

"Elmer Gantry le charlatan", est un film réalisé par Richard Brooks, en couleur et au format 1.66. Le film évoque la vie d'un évangéliste, Elmer Gantry. Le film a pour scénariste, Richard Brooks, et s'inspire d'un roman de Sinclair Lewis. Brooks arrive a donné à son personnage de charlatan (Burt Lancaster) un visage attrayant et sympathique. Et il arrive plus d'une fois à nous remuer, nous spectateur. Et on se surprend à se laisser prendre par le discours enflammé d'un Lancaster déchaîné. Certains pourront trouver qu'il en fait trop. Mais à n'en pas douter, il assure le spectacle. La vie du prêcheur est liée à soeur Sharon Falconer (Jean Simmons), qui semble totalement possédée par son rôle. Le reste de la distribution est étincelante, avec Jean Simmons, Arthur Kennedy, Dean Jagger, Shirley Jones, Patti Page et dans tout petit rôle, John McIntire. Arthur Kennedy est formidable en journaliste sceptique devant les prédicateurs et la religion. Mais de toute cette distribution, on retient surtout la superbe Shirley Jones, qui brûle l'écran en prostituée, toujours amoureuse de notre charlatan. D'ailleurs, elle devait rafler avec Burt Lancaster, un Oscar totalement mérité. La dernière partie du film, est une espèce de Sodome et Gomorrhe cinématographique, filmée dans des tons très rouges. Critique envers la religion, et ses dérives, "Elmer Gantry le charlatan", est un très grand film, qui nous montre le christianisme comme une affaire financière, où le croyant n'est qu'un pigeon. Il n'en attaque pourtant jamais le dogme et veut bien laisser au public, croire ce qu'il veut, voir même que la religion peut élever l'individu, du moment qu'elle s'est débarrassée des vautours qui s'en servent, et profitent de la misère de l'Homme. La religion rejoint en cela, la politique, dans ce qu'elle a de plus beau, de plus sublime, mais aussi de plus absurde : la croyance en un sauveur.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,burt lancaster,jean simmons,arthur kennedy,dean jagger,shirley jones,patti page,edward andrews,john mcintire,hugh marlowe,joe maross,philip ober,barry kelley,wendell holmes,dayton lummis,john alton,andré prévin,richard brooks

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,burt lancaster,jean simmons,arthur kennedy,dean jagger,shirley jones,patti page,edward andrews,john mcintire,hugh marlowe,joe maross,philip ober,barry kelley,wendell holmes,dayton lummis,john alton,andré prévin,richard brooks

Ci-dessus : Burt Lancaster

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,burt lancaster,jean simmons,arthur kennedy,dean jagger,shirley jones,patti page,edward andrews,john mcintire,hugh marlowe,joe maross,philip ober,barry kelley,wendell holmes,dayton lummis,john alton,andré prévin,richard brooks

Ci-dessus : Jean Simmons

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,burt lancaster,jean simmons,arthur kennedy,dean jagger,shirley jones,patti page,edward andrews,john mcintire,hugh marlowe,joe maross,philip ober,barry kelley,wendell holmes,dayton lummis,john alton,andré prévin,richard brooks

Ci-dessus : Arthur Kennedy

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,burt lancaster,jean simmons,arthur kennedy,dean jagger,shirley jones,patti page,edward andrews,john mcintire,hugh marlowe,joe maross,philip ober,barry kelley,wendell holmes,dayton lummis,john alton,andré prévin,richard brooks

Ci-dessus : Shirley Jones

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,burt lancaster,jean simmons,arthur kennedy,dean jagger,shirley jones,patti page,edward andrews,john mcintire,hugh marlowe,joe maross,philip ober,barry kelley,wendell holmes,dayton lummis,john alton,andré prévin,richard brooks

Ci-dessus : Burt Lancaster et à gauche (la chanteuse de Jazz Patti Page dans un petit rôle)

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,burt lancaster,jean simmons,arthur kennedy,dean jagger,shirley jones,patti page,edward andrews,john mcintire,hugh marlowe,joe maross,philip ober,barry kelley,wendell holmes,dayton lummis,john alton,andré prévin,richard brooks

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,burt lancaster,jean simmons,arthur kennedy,dean jagger,shirley jones,patti page,edward andrews,john mcintire,hugh marlowe,joe maross,philip ober,barry kelley,wendell holmes,dayton lummis,john alton,andré prévin,richard brooks

Ci-dessus : Shirley Jones & Burt Lancaster

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,burt lancaster,jean simmons,arthur kennedy,dean jagger,shirley jones,patti page,edward andrews,john mcintire,hugh marlowe,joe maross,philip ober,barry kelley,wendell holmes,dayton lummis,john alton,andré prévin,richard brooks

Ci-dessus : Shirley Jones & son Oscar

Extrait :

 Disponible en DVD zone 2 en VF et VO sous-titrée

Note : 8,5 / 10

16/12/2014

Quand la poudre parle / Law and Order - 1953

Pour les amateurs de western, je vais vous parler d'un film que j'ai vu récemment et très sympathique. Il s'agit de "quand la poudre parle", un western en Technicolor tourné par Nathan Juran, avec Ronald Reagan. Alors je sais qu'aujourd'hui, il est de mode de faire du "Reagan-bashing", mais franchement c'est un peu stupide, car pour jouer dans des films dirigés par Raoul Walsh  Edmund Goulding, ou encore Sam Wood, il fallait être un bon acteur. Tellement bon acteur, que comme vous le savez tous, il devait arriver à se faire élire président des Etats-Unis, et à gagner la guerre froide. Il ne faut donc pas sous-estimer le talent d'acteur de Ronald Reagan, même si il n'a pas évidemment une carrière cinématographique, à la hauteur de sa carrière politique. Pour le réalisateur de "quand la poudre parle", Nathan Juran, celui-ci était le décorateur de "qu'elle était verte ma vallée" (1941) de John Ford, ou de "le fil du rasoir" (1946) avec Tyrone Power. Il tournera la même année pour l'Universal, "la légende de l'épée magique" (1953) et "le septième voyage de Sinbad" (1958).

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,ronald reagan,dorothy malone,preston foster,alex nicol,ruth hampton,russell johnson,barry kelley,chubby johnson,jack kelly,dennis weaver,wally cassell,richard garrick,nathan juran

"Quand la poudre parle" ne révolutionne pas le western, mais a pas mal de qualités dont un bon casting avec Dorothy Malone, qui nous laisse rêver à ses charmes. Enfin, le méchant est comme il se doit détestable. On passe donc un bon moment devant un film en Technicolor à la photographie recherchée. Les décors ne sont pas non plus en reste. Il n'y a donc pas grand chose à reprocher à ce film, sinon peut être le classicisme presque extrême du scénario et la faible ambition de l'oeuvre. Il n'en reste pas moins que "quand la poudre parle" reste un très bon divertissement.

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,ronald reagan,dorothy malone,preston foster,alex nicol,ruth hampton,russell johnson,barry kelley,chubby johnson,jack kelly,dennis weaver,wally cassell,richard garrick,nathan juran, Universal

Ci-dessous : Ronald Reagan

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,ronald reagan,dorothy malone,preston foster,alex nicol,ruth hampton,russell johnson,barry kelley,chubby johnson,jack kelly,dennis weaver,wally cassell,richard garrick,nathan juran, Universal

Ci-dessous : Dorothy Malone

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,ronald reagan,dorothy malone,preston foster,alex nicol,ruth hampton,russell johnson,barry kelley,chubby johnson,jack kelly,dennis weaver,wally cassell,richard garrick,nathan juran, Universal

Ci-dessus : Ronald Reagan (en mauvaise posture)

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,ronald reagan,dorothy malone,preston foster,alex nicol,ruth hampton,russell johnson,barry kelley,chubby johnson,jack kelly,dennis weaver,wally cassell,richard garrick,nathan juran, Universal

Ci-dessus : Dorothy Malone & Ronald Reagan (le futur président aide pour la vaisselle)

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,ronald reagan,dorothy malone,preston foster,alex nicol,ruth hampton,russell johnson,barry kelley,chubby johnson,jack kelly,dennis weaver,wally cassell,richard garrick,nathan juran, Universal

Ci-dessus : Dorothy Malone & Ronald Reagan

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,ronald reagan,dorothy malone,preston foster,alex nicol,ruth hampton,russell johnson,barry kelley,chubby johnson,jack kelly,dennis weaver,wally cassell,richard garrick,nathan juran, Universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,ronald reagan,dorothy malone,preston foster,alex nicol,ruth hampton,russell johnson,barry kelley,chubby johnson,jack kelly,dennis weaver,wally cassell,richard garrick,nathan juran, Universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,ronald reagan,dorothy malone,preston foster,alex nicol,ruth hampton,russell johnson,barry kelley,chubby johnson,jack kelly,dennis weaver,wally cassell,richard garrick,nathan juran, Universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,ronald reagan,dorothy malone,preston foster,alex nicol,ruth hampton,russell johnson,barry kelley,chubby johnson,jack kelly,dennis weaver,wally cassell,richard garrick,nathan juran, Universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,ronald reagan,dorothy malone,preston foster,alex nicol,ruth hampton,russell johnson,barry kelley,chubby johnson,jack kelly,dennis weaver,wally cassell,richard garrick,nathan juran, Universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,ronald reagan,dorothy malone,preston foster,alex nicol,ruth hampton,russell johnson,barry kelley,chubby johnson,jack kelly,dennis weaver,wally cassell,richard garrick,nathan juran, Universal

 

La présentation de Mr Patrick Brion :

 

La bande-annonce :

Disponible chez nos amis de Sidonis & Calysta en DVD zone 2 mais seulement en VO sous-titrée (à noter une belle copie)

 

Note : 7 / 10

27/09/2013

L'enfer de la corruption / Force of Evil - 1948

"l'enfer de la corruption" est un film d'Abraham Polonsky qui est passé la semaine derrière au cinéma de minuit. Il est adapté d'une nouvelle d'Ira Wolfert. Abraham Polonsky avait fait une première carrière de scénariste avant de se mettre à la réalisation. L'année précédente il avait d'ailleurs participé à l'écriture du scénario de "Body and soul", film de boxe, qui avait eu un grand succès et qui lui avait donné une grande notoriété à Hollywood, lui permettant d'obtenir des fonds pour réaliser son premier film, "l'enfer de la corruption".

B1795.jpg

Abraham Polonsky va donc passer à la réalisation pour ce film, mais gardera aussi un oeil, sur l'écriture des dialogues et du scénario. Cela ressent et on trouve donc dans ce film de très beaux dialogues, que ce soit au début l'affrontement entre les deux frères Morse, joués par John Garfield, et Thomas Gomez, mais aussi dans le monologue de fin de ce dernier. La réalisation n'est pas en reste et Polonsky rend l'image parfois très attirante avec très souvent, une recherche esthétique parfaite. On peut s'en rendre compte sur les images ci-dessous. Malgré tout cela, et le travail réussi d'un génie de l'écriture et de la réalisation, "l'enfer de la corruption" peine à attirer. En effet, son sujet, dans les bas fonds du jeu clandestin n'est pas très glamour. Mais surtout, le film est parcouru d'une tension et d'une espèce de claustrophobie constante, symbolisée par le personnage du malade mental qui refuse de se laisser enfermer dans un fourgon de police. Enfin Polonsky utilise tous les clichés du film noir, sans jamais vouloir s'en séparer. Le film en devient alors presque caricatural. Enfin, la complexité du scénario peut dérouter.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,john garfield,thomas gomez,marie windsor,howland chamberlain,roy roberts,paul fix,stanley prager,barry kelley,paul mcvey,beatrice pearson,george barnes,david raksin,abraham polonsky

Ci-dessus : John Garfield dans "l'enfer de la corruption"

Néanmoins, Polonsky réussit là un pur exercice de style, où le genre film noir tourne en roue libre, dans une parfaite esthétique, comme rarement vu ailleurs. Il mérite donc amplement d'être redécouvert à sa juste valeur. Pour finir, on se souviendra que comme John Garfield, Polonsky devait être inquiéter pour ses sympathies supposées avec les communistes et donc faire partie de la fameuse liste noire, du cinéma américain.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,john garfield,thomas gomez,marie windsor,howland chamberlain,roy roberts,paul fix,stanley prager,barry kelley,paul mcvey,beatrice pearson,george barnes,david raksin,abraham polonsky

Disponible en DVD zone 2

Extrait de la musique :

 

Note : 7 / 10