Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2015

L'homme de la plaine / The man from Laramie - 1955

"L'homme de la plaine" est un western de la Columbia, tourné en Technicolor par Anthony Mann. J'ai eu beau regarder, à part un casting assez flamboyant, l'ensemble ne m'a pas semblé voler très au dessus des westerns d'Audie Murphy à l'Universal. En effet, si on peut considérer le casting composé de James Stewart, Arthur Kennedy, Donald Crisp, Cathy O'Donnell, et Alex Nicol,  excellent et donc le jeu des acteurs globalement supérieurs à un western d'Audie Murphy, le reste m'a quelque peu laissé sur ma fin. En particulier le scénario nous laisse assez peu de suspens et on sait déjà comment tout cela va se terminer 20 minutes avant la fin. Alors oui c'est bien filmé, c'est bien joué, la musique de George Duning est bonne. Mais le film n'arrive jamais à emporter le spectateur, et on reste assez déçu devant un spectacle finalement convenu, où l'héroïne n'en est pas une, où le héros ne veut pas en être un, où le patron du ranch ne peut plus l'être, où son fils ne sait pas l'être. Finalement, c'est bien ce qui serait intéressant dans "l'homme de la plaine", c'est presque cette inadaptation au monde, affichée et revendiquée par les personnages. En effet, chacun est rempli d'une espèce d'impuissance face à son destin, qui donne tout son charme au film. Au delà de cette constatation, j'avoue m'être un peu ennuyé devant "l'homme de la plaine", qui reste un honnête spectacle, mais très loin du très grand western que l'on pouvait espérer. Parfois ne faudrait-il pas trop attendre d'un film ? Mais lorsque l'on compare les chef-d'oeuvres de Mann, à ce film, on ne peut que ranger ce dernier, dans la catégorie des honnêtes films mineurs de sa filmographie.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, James Stewart, Arthur Kennedy, Donald Crisp, Cathy O'Donnell, Alex Nicol, Aline MacMahon, Wallace Ford, Jack Elam, John War Eagle, James Millican, Gregg Barton, Boyd Stockman, Frank DeKova, anthony mann

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, James Stewart, Arthur Kennedy, Donald Crisp, Cathy O'Donnell, Alex Nicol, Aline MacMahon, Wallace Ford, Jack Elam, John War Eagle, James Millican, Gregg Barton, Boyd Stockman, Frank DeKova, anthony mann

Ci-dessus : James Stewart

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, James Stewart, Arthur Kennedy, Donald Crisp, Cathy O'Donnell, Alex Nicol, Aline MacMahon, Wallace Ford, Jack Elam, John War Eagle, James Millican, Gregg Barton, Boyd Stockman, Frank DeKova, anthony mann

Ci-dessus : Arthur Kennedy & James Stewart

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, James Stewart, Arthur Kennedy, Donald Crisp, Cathy O'Donnell, Alex Nicol, Aline MacMahon, Wallace Ford, Jack Elam, John War Eagle, James Millican, Gregg Barton, Boyd Stockman, Frank DeKova, anthony mann

Ci-dessus : James Stewart

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, James Stewart, Arthur Kennedy, Donald Crisp, Cathy O'Donnell, Alex Nicol, Aline MacMahon, Wallace Ford, Jack Elam, John War Eagle, James Millican, Gregg Barton, Boyd Stockman, Frank DeKova, anthony mann

Ci-dessus : Donald Crsip & Arthur Kennedy

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, James Stewart, Arthur Kennedy, Donald Crisp, Cathy O'Donnell, Alex Nicol, Aline MacMahon, Wallace Ford, Jack Elam, John War Eagle, James Millican, Gregg Barton, Boyd Stockman, Frank DeKova, anthony mann

Ci-dessus : James Stewart & Cathy O'Donnell

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, James Stewart, Arthur Kennedy, Donald Crisp, Cathy O'Donnell, Alex Nicol, Aline MacMahon, Wallace Ford, Jack Elam, John War Eagle, James Millican, Gregg Barton, Boyd Stockman, Frank DeKova, anthony mann

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,james stewart,arthur kennedy,donald crisp,cathy o'donnell,alex nicol,aline macmahon,wallace ford,jack elam,john war eagle,james millican,gregg barton,boyd stockman,frank dekova,anthony mann

Ci-dessus : Donald Crisp & James Stewart couché

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,james stewart,arthur kennedy,donald crisp,cathy o'donnell,alex nicol,aline macmahon,wallace ford,jack elam,john war eagle,james millican,gregg barton,boyd stockman,frank dekova,anthony mann

Ci-dessus : Aline MacMahon & Cathy O'Donnell

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,james stewart,arthur kennedy,donald crisp,cathy o'donnell,alex nicol,aline macmahon,wallace ford,jack elam,john war eagle,james millican,gregg barton,boyd stockman,frank dekova,anthony mann

Ci-dessus : Donald Crisp

La musique de George Duning :

 Disponible en DVD zone 2, en VF et VO sous-titrée

Note : 6,5 / 10

23/05/2015

Elmer Gantry le charlatan / Elmer Gantry - 1960

"Elmer Gantry le charlatan", est un film réalisé par Richard Brooks, en couleur et au format 1.66. Le film évoque la vie d'un évangéliste, Elmer Gantry. Le film a pour scénariste, Richard Brooks, et s'inspire d'un roman de Sinclair Lewis. Brooks arrive a donné à son personnage de charlatan (Burt Lancaster) un visage attrayant et sympathique. Et il arrive plus d'une fois à nous remuer, nous spectateur. Et on se surprend à se laisser prendre par le discours enflammé d'un Lancaster déchaîné. Certains pourront trouver qu'il en fait trop. Mais à n'en pas douter, il assure le spectacle. La vie du prêcheur est liée à soeur Sharon Falconer (Jean Simmons), qui semble totalement possédée par son rôle. Le reste de la distribution est étincelante, avec Jean Simmons, Arthur Kennedy, Dean Jagger, Shirley Jones, Patti Page et dans tout petit rôle, John McIntire. Arthur Kennedy est formidable en journaliste sceptique devant les prédicateurs et la religion. Mais de toute cette distribution, on retient surtout la superbe Shirley Jones, qui brûle l'écran en prostituée, toujours amoureuse de notre charlatan. D'ailleurs, elle devait rafler avec Burt Lancaster, un Oscar totalement mérité. La dernière partie du film, est une espèce de Sodome et Gomorrhe cinématographique, filmée dans des tons très rouges. Critique envers la religion, et ses dérives, "Elmer Gantry le charlatan", est un très grand film, qui nous montre le christianisme comme une affaire financière, où le croyant n'est qu'un pigeon. Il n'en attaque pourtant jamais le dogme et veut bien laisser au public, croire ce qu'il veut, voir même que la religion peut élever l'individu, du moment qu'elle s'est débarrassée des vautours qui s'en servent, et profitent de la misère de l'Homme. La religion rejoint en cela, la politique, dans ce qu'elle a de plus beau, de plus sublime, mais aussi de plus absurde : la croyance en un sauveur.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,burt lancaster,jean simmons,arthur kennedy,dean jagger,shirley jones,patti page,edward andrews,john mcintire,hugh marlowe,joe maross,philip ober,barry kelley,wendell holmes,dayton lummis,john alton,andré prévin,richard brooks

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,burt lancaster,jean simmons,arthur kennedy,dean jagger,shirley jones,patti page,edward andrews,john mcintire,hugh marlowe,joe maross,philip ober,barry kelley,wendell holmes,dayton lummis,john alton,andré prévin,richard brooks

Ci-dessus : Burt Lancaster

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,burt lancaster,jean simmons,arthur kennedy,dean jagger,shirley jones,patti page,edward andrews,john mcintire,hugh marlowe,joe maross,philip ober,barry kelley,wendell holmes,dayton lummis,john alton,andré prévin,richard brooks

Ci-dessus : Jean Simmons

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,burt lancaster,jean simmons,arthur kennedy,dean jagger,shirley jones,patti page,edward andrews,john mcintire,hugh marlowe,joe maross,philip ober,barry kelley,wendell holmes,dayton lummis,john alton,andré prévin,richard brooks

Ci-dessus : Arthur Kennedy

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,burt lancaster,jean simmons,arthur kennedy,dean jagger,shirley jones,patti page,edward andrews,john mcintire,hugh marlowe,joe maross,philip ober,barry kelley,wendell holmes,dayton lummis,john alton,andré prévin,richard brooks

Ci-dessus : Shirley Jones

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,burt lancaster,jean simmons,arthur kennedy,dean jagger,shirley jones,patti page,edward andrews,john mcintire,hugh marlowe,joe maross,philip ober,barry kelley,wendell holmes,dayton lummis,john alton,andré prévin,richard brooks

Ci-dessus : Burt Lancaster et à gauche (la chanteuse de Jazz Patti Page dans un petit rôle)

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,burt lancaster,jean simmons,arthur kennedy,dean jagger,shirley jones,patti page,edward andrews,john mcintire,hugh marlowe,joe maross,philip ober,barry kelley,wendell holmes,dayton lummis,john alton,andré prévin,richard brooks

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,burt lancaster,jean simmons,arthur kennedy,dean jagger,shirley jones,patti page,edward andrews,john mcintire,hugh marlowe,joe maross,philip ober,barry kelley,wendell holmes,dayton lummis,john alton,andré prévin,richard brooks

Ci-dessus : Shirley Jones & Burt Lancaster

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,burt lancaster,jean simmons,arthur kennedy,dean jagger,shirley jones,patti page,edward andrews,john mcintire,hugh marlowe,joe maross,philip ober,barry kelley,wendell holmes,dayton lummis,john alton,andré prévin,richard brooks

Ci-dessus : Shirley Jones & son Oscar

Extrait :

 Disponible en DVD zone 2 en VF et VO sous-titrée

Note : 8,5 / 10

15/05/2015

La grande évasion / High Sierra - 1941

"La grande évasion" de Raoul Walsh, film en noir & blanc, produit par la Warner en 1941, ne m'a pas fait une très bonne impression. Je ne sais pas si c'est le scénarion de John Huston, que j'ai trouvé simpliste voir peu crédible, si c'est le casting. Mais malheureusement, je n'ai pas trouvé que c'était une grande réussite. Tout d'abord si on essaye de replacer le film dans son contexte, il faut dire que la Warner est passée en quelques années d'un cinéma réaliste, social et souvent violent à un cinéma où le spectacle et la distraction occupent une large part. Ainsi, le film de gangsters ,dès la deuxième moitié des années 30, a laissé, petit à petit, sa place  au mélodrame, ou encore au film d'aventures. En 1935, "Capitaine Blood" révélait une nouvelle vedette de l'écran : Errol Flynn, qui devait arriver en 1938, au somment de sa carrière dans "les aventures de Robin des Bois".  En 1939 Bette Davis, brillait dans le mélodrame "victoire sur la nuit". Dans ce changement de thème, le code de censure mis en place en août 1936, avait joué aussi son rôle . Et le crime et la mafia n'étaient plus les bienvenus à l'écran. La Warner avait donc changé les thèmes de ses films. Mais la guerre allait aussi toucher durablement le cinéma américain. Et un nouveau genre devait apparaître, le cinéma de propagande, dédié à soutenir l'effort américain et de ses alliés contre l'avancée du nazisme en Europe ou contre l'avancée des Japonais dans le Pacifique. Dans ce contexte, Bogart montré ici vieillissant, dont le personnage sort de prison, semble lui aussi un peu "has been". Contrairement au pur film de gangsters ou à un autre film tourné par Raoul Walsh deux ans plus tôt, mais d'une toute autre envergure "les fantastiques années 20". Ici "High Sierra" multiplie les passages mélodramatiques improbables. Ainsi, qui peut croire qu'un gangster endurci va s'attendrir pour un chien perdu qui porte la poisse, pour une fille de cabaret (Ida Lupino) ou pour une famille dont il ne connaît rien. On ne croit pas plus, en Arthur Kennedy en gangster. raté Le scénario multiplie ainsi à n'en plus finir les situations improbables et les invraisemblances, n'ajoutant rien à la crédibilité de l'ensemble.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ida lupino,humphrey bogart,alan curtis,arthur kennedy,joan leslie,henry hull,henry travers,jerome cowan,minna gombell,barton maclane,elisabeth risdon,cornel wilde,donald macbride,paul harvey,isabel jewell,raoul walsh,warner bros

Alors oui, il y a Bogart et Ida Lunipo, qui tiennent le film à eux deux sur leurs épaules, pour en faire un spectacle acceptable. Il n'en reste pas moins qu'on a vu beaucoup mieux et que le scénario de John Huston, ne semble jamais arriver au niveau du jeu des deux interprètes principaux. On peut en conclure que film de gangsters s'est essoufflé. Hollywood en tournera beaucoup moins et il sera remplacé dès 1944, par un nouveau genre, avec ses codes bien à lui : "le film noir". La période de transition sera marquée par quelques grands films dont en cette même année 1941, un autre Bogart, beaucoup plus recommandable : "le faucon maltais".

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ida lupino,humphrey bogart,alan curtis,arthur kennedy,joan leslie,henry hull,henry travers,jerome cowan,minna gombell,barton maclane,elisabeth risdon,cornel wilde,donald macbride,paul harvey,isabel jewell,raoul walsh,warner bros

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ida lupino,humphrey bogart,alan curtis,arthur kennedy,joan leslie,henry hull,henry travers,jerome cowan,minna gombell,barton maclane,elisabeth risdon,cornel wilde,donald macbride,paul harvey,isabel jewell,raoul walsh,warner bros

Ci-dessus : Humphrey Bogart & Ida Lupino

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ida lupino,humphrey bogart,alan curtis,arthur kennedy,joan leslie,henry hull,henry travers,jerome cowan,minna gombell,barton maclane,elisabeth risdon,cornel wilde,donald macbride,paul harvey,isabel jewell,raoul walsh,warner bros

Ci-dessus : On remarque Cornel Wilde très jeune derrière le comptoir

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ida lupino,humphrey bogart,alan curtis,arthur kennedy,joan leslie,henry hull,henry travers,jerome cowan,minna gombell,barton maclane,elisabeth risdon,cornel wilde,donald macbride,paul harvey,isabel jewell,raoul walsh,warner bros

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ida lupino,humphrey bogart,alan curtis,arthur kennedy,joan leslie,henry hull,henry travers,jerome cowan,minna gombell,barton maclane,elisabeth risdon,cornel wilde,donald macbride,paul harvey,isabel jewell,raoul walsh,warner bros

Ci-dessus : Humphrey Bogart & Ida Lupino

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ida lupino,humphrey bogart,alan curtis,arthur kennedy,joan leslie,henry hull,henry travers,jerome cowan,minna gombell,barton maclane,elisabeth risdon,cornel wilde,donald macbride,paul harvey,isabel jewell,raoul walsh,warner bros

Ci-dessus : Humphrey Bogart & Joan Leslie

Disponible en DVD zone 2 & zone 1 en VO sous-titrée Français

Note : 6 / 10

28/03/2014

Boomerang - 1947

"Boomerang" est un film en noir & blanc, d'Elia Kazan. Ce dernier avait tourné également en 1947, "le roi de la prairie" avec Spencer Tracy, Katharine Hepburn, Robert Walker et Melvyn Douglas, qui était un étrange western dramatique et psychologique tout à la fois. Avec "Boomerang" on change de registre et Kazan s'attaque cette fois-ci au genre film noir avec un succès certain. Ainsi, il part d'un fait divers atroce : l'assassinat en pleine rue d'un prêtre apprécié de sa communauté. Le film pose question sur la violence de la société américaine des années 50, mais aussi sur l'idée de justice et les rapports que cette dernière entretien avec les politiciens. Le film est d'autant plus fort qu'il est clairement inspiré de faits réels.

jCHoDYV41sEQqqRxQQVxQ32dBsD.jpg

Le casting est plutôt fameux avec un Dana Andrews au meilleur de sa forme et il est entouré par une pléiade de seconds rôles comme Lee J Cobb en policier, qui était l'affreux gangster de "Traquenard" (1958) avec Robert Taylor. Mais il y a aussi Carl Malden que l'on verra très souvent en particulier dans "un tramway nommé Désir" (1951) avec Vivien Leigh. Enfin Arthur Kennedy a peut être dans "Boomerang" son meilleur rôle. On se souvient de lui pour ses rôles dans les films d'Errol Flynn, comme 'la charge fantastique" (1942) ou "Sabotage à Berlin" (1942). Mais que peut on reprocher à Boomerang ? Pas grand chose. Peut être Kazan et son directeur de la photographie Norbert Brodine auraient pu travailler un peu plus la photographie de l'ensemble, qui n'est pas au niveau d'autres films de la même époque. Néanmoins certaines scènes sont encore très belles. Le film vaut donc par son scénario assez original et par l'inversion des rôles qu'il met en place. De plus, il est formidablement joué. Ce film reste donc très fort, par sa dénonciation de la peine de mort, du système judiciaire américain, et de son rattachement nocif à la politique. L'académie des Oscars ne devait pas s'y tromper et décerner l'Oscar du meilleur scénario à Richard Murphy, scénariste de "Boomerang".

 cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, Dana Andrews, Arthur Kennedy, Lee J Cobb, Karl Malden, Karl Malden, Jane Wyatt,  Cara Williams, elia kazan

Le choc !

 cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, Dana Andrews, Arthur Kennedy, Lee J Cobb, Karl Malden, Karl Malden, Jane Wyatt,  Cara Williams, elia kazan

Ci-dessus  :Cara Williams  & Dana Andrews

 cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, Dana Andrews, Arthur Kennedy, Lee J Cobb, Karl Malden, Karl Malden, Jane Wyatt,  Cara Williams, elia kazan

Ci-dessus : Lee J Cobb & Karl Malden

 cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, Dana Andrews, Arthur Kennedy, Lee J Cobb, Karl Malden, Jane Wyatt,  Cara Williams, elia kazan

Ci-dessus : Arthur Kennedy (assis) et Dana Andrews

 

La bande-annonce :

Disponible en DVD Zone 2 en VO sous-titrée chez Twentieth Century Fox.

Note : 7,5  / 10

31/12/2013

Les Années sauvages / The Rawhide Years - 1956

Aujourd'hui pour le dernier jour de l'année, je vous présente un westerm champagne en Technicolor, et avec Tony Curtis, Colleen Miller, et Arthur Kennedy, dans les rôles principaux : "les années sauvages" connu aussi sous son titre belge, "les pirates du fleuve". Il a été réalisé par Rudolph Maté. Il faut savoir qu'avant d'avoir une belle carrière hollywoodienne, Rudoph Maté a été révélé, en 1928 par son travail sur "la Passion de Jeanne d'Arc" sous la direction de Carl Theodor Dreyer. Pour ma part, j'ai eu une très bonne impression du "gentilhomme de la Louisiane" du même Rudolph Maté, réalisé en 1953. Par contre j'avais été très déçu par son "chevalier du roi" avec le même Tony Curtis réalisé en 1954. Je trouvais les décors en carton-pâtes. Et que le film ne tenait pas la comparaison avec "les aventures de Robin des bois" (1938), "Ivanhoé" (1952), ou "les chevaliers de la table ronde" (1953). Ici pas d'inquiétude, on est devant un très beau western de Maté, qui sur un scénario rythmé, nous laisse à voir des bagarres, des rebondissements, des attaques en rivière, des règlements de compte, des lynchages, des chansons, mais aussi et surtout beaucoup de jolies filles légèrement vêtues. Donc il y a de quoi être heureux, devant ce petit western sans prétention, mais mené avec humour, action, et donc un zest d'érotisme, qui en fait un compagnon idéal pour bien finir ou commencer l'année.

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,acteur,actrice,tony curtis,colleen miller,peter van eyck,arthur kennedy,william demarest,minor watson,robert j. wilke,chubby johnson,don beddo,hans j. salter,frank skinner,rudolph maté

A cela, il faut ajouter, une bonne figuration, des beaux décors. Il est donc difficile de demander beaucoup plus, sinon peut être un casting encore plus prestigieux. Car malgré ses limites, le duo Tony Curtis / Colleen Miller, remplace avec brio le duo Tyrone Power / Piper Laurie. Et il n'en reste pas moins que l'un et l'autre vont bien ensemble et sont convaincants. Peter Van Eyck dans le rôle du méchant et traître de service est également savoureux. Voilà, je vous laisse avec la présentation de Mr Patrick Brion et vous donne un dernier conseil pour cette année : il faut redécouvrir "les années sauvages" de Rudolph Maté. Il en vaut la peine et qui plus est, la qualité d'image est correcte même si le Technicolor est ici un peu terne.

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,acteur,actrice,tony curtis,colleen miller,peter van eyck,arthur kennedy,william demarest,minor watson,robert j. wilke,chubby johnson,don beddo,hans j. salter,frank skinner,rudolph maté

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,acteur,actrice,tony curtis,colleen miller,peter van eyck,arthur kennedy,william demarest,minor watson,robert j. wilke,chubby johnson,don beddo,hans j. salter,frank skinner,rudolph maté

Ci-dessus : Arthur Kennedy, Tony Curtis, Colleen Miller

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,acteur,actrice,tony curtis,colleen miller,peter van eyck,arthur kennedy,william demarest,minor watson,robert j. wilke,chubby johnson,don beddo,hans j. salter,frank skinner,rudolph maté

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,acteur,actrice,tony curtis,colleen miller,peter van eyck,arthur kennedy,william demarest,minor watson,robert j. wilke,chubby johnson,don beddo,hans j. salter,frank skinner,rudolph maté

Ci-dessus : Arthur Kennedy et Colleen Miller

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,acteur,actrice,tony curtis,colleen miller,peter van eyck,arthur kennedy,william demarest,minor watson,robert j. wilke,chubby johnson,don beddo,hans j. salter,frank skinner,rudolph maté

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,acteur,actrice,tony curtis,colleen miller,peter van eyck,arthur kennedy,william demarest,minor watson,robert j. wilke,chubby johnson,don beddo,hans j. salter,frank skinner,rudolph maté

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,acteur,actrice,tony curtis,colleen miller,peter van eyck,arthur kennedy,william demarest,minor watson,robert j. wilke,chubby johnson,don beddo,hans j. salter,frank skinner,rudolph maté

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,acteur,actrice,tony curtis,colleen miller,peter van eyck,arthur kennedy,william demarest,minor watson,robert j. wilke,chubby johnson,don beddo,hans j. salter,frank skinner,rudolph maté

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,acteur,actrice,tony curtis,colleen miller,peter van eyck,arthur kennedy,william demarest,minor watson,robert j. wilke,chubby johnson,don beddo,hans j. salter,frank skinner,rudolph maté

 

Disponible chez Sidonis en DVD zone 2 (bonne qualité) VF et VO sous-titrée

 

Note : 6,5 / 10

24/09/2013

Sabotage à Berlin / Desperate Journey - 1942

"Sabotage à Berlin" est le deuxième film d'Errol Flynn avec son nouveau réalisateur, Raoul Walsh. En effet, Flynn avait demandé à la Warner de ne plus le faire tourner avec Michael Curtiz, car il ne supportait pas ce dernier, et sa manière autoritaire de diriger les acteurs. La Warner accepta les conditions de Flynn et le fit alors tourner, avec Raoul Walsh, une série de 7 films. "Sabotage à Berlin" fait parti des films de guerre que Flynn tourna, pendant le deuxième conflit mondial, dans un but de propagande. Le film est très clairement en faveur des Américains, mais contrairement aux autres productions de ce genre de Flynn, il adopte un ton léger, dans un monde dramatique. Ainsi, en avance sur ce temps, Raoul Walsh laisse un peu transparaître, ce que Tarantino exploitera à fond, dans "Inglourious Basterds" (2009). On a donc droit à des scènes d'humour en plein quartier général allemand, ou à des scènes un peu bravaches.

SABOTAGE A BERLIN.jpg

Les correspondances entre les producteurs de la Warner, laissent à penser que le studio voulait donner un caractère aventureux aux exploits des pilotes américains. Ainsi, même dans ce petit film, ils pensent aux exploits des "3 mousquetaires" de Dumas. Walsh arrive tout de même à exploiter les thèmes qui lui sont chers. Flynn est il un bon leader ou un stupide aventurier qui risque la vie de ses hommes ? Ainsi, le doute est savamment entretenu par Walsh dans l'esprit du spectateur. Et le spectateur, est comme questionné par les différents dilemmes que va rencontrer la petite troupe perdue en territoire ennemie. Ce dilemme est évidemment la grande force de tous les films de Walsh. Il n'en sera pas autrement ici. En plus, de Flynn, le casting bénéficie également de Ronald Reagan, Nancy Coleman, Raymond Massey, Alan Hale, Arthur Kennedy. Mais Nancy Coleman n'a qu'un tout petit rôle. "Sabotage à Berlin" est un film de guerre purement masculin ou le personnage féminin, à la fonction essentielle dans l'histoire, n'est que finalement très peu présent. On se rappelle d'elle pour son rôle remarquable dans "Edge of Darkness" (1943), qu'elle tournera l'année suivante, avec le même Errol Flynn, où elle interprète la maîtresse d'un commandant nazi. Mais elle jouait aussi dans la saga "Crimes sans châtiment", tournée également en 1942.

cinéma,cinema,dvd,bluray,hollywood,film,films,errol flynn,ronald reagan,nancy coleman,raymond massey,alan hale,arthur kennedy,ronald sinclair,albert bassermann,sig ruman,patrick o'moore,felix basch,ilka grüning,elsa basserman,charles irwin,richard fraser,acteur,actrice,max steiner,raoul walsh

Ci-dessus : au premier plan, Errol Flynn et Nancy Coleman, et au second plan, Arthur Kennedy et Ronald Reagan

Pour finir, disons que "Sabotage à Berlin" est un peu l'ancêtre de tous les films de commando qui suivront. Son ton décalé, et l'humour souvent présent en font une curiosité pour l'époque. Il devait montrer au monde que les Américains n'avaient pas peur des Nazis et iraient les vaincre avec le sourire. Mission accomplie !

cinéma,cinema,dvd,bluray,hollywood,film,films,errol flynn,ronald reagan,nancy coleman,raymond massey,alan hale,arthur kennedy,ronald sinclair,albert bassermann,sig ruman,patrick o'moore,felix basch,ilka grüning,elsa basserman,charles irwin,richard fraser,acteur,actrice,max steiner,raoul walsh

Film disponible en DVD Zone 1 avec VF et VO sous-titré, dans la collection des films de guerre d'Errol Flynn

 

Note : 6,5 / 10

28/06/2013

La charge fantastique / They died with their boots on - 1942

"La charge fantastique" évoque la vie du général George Amstrong custer, et la plus grande défaite de l'armée américaine aux USA contre les indiens. En effet, le 7ème de cavalerie du Lieutenant colonel Custer devait perdre plus de la moitié de ses hommes et le détachement de Custer être entièrement décimé. Le but de cette note, n'est pas de refaire l'histoire de cette célèbre bataille, mais bien de vous présenter "la charge fantastique". Il n'en reste pas moins que Little Big Horn est encore sujet de controverses aujourd'hui aux USA. Ainsi, on se demande toujours quel a été l'attitude de certains subordonnés de Custer pendant cette bataille. Pourquoi le major Reno n'est pas venu à son secours ? Et finalement, on se demande si Custer est mort de sa prope faute ou de part la faute de subordonnés craintifs voir laches, qui voulaient se débarasser d'un homme gênant. On peut tout imaginer. Le film part d'une autre thèse qui voudrait que Custer se soit sacrifié à Little Big Horn pour dénoncer la main mise des profiteurs de guerre, qui voulaient s'emparer des terres indiennes. Alors bien sûr il ne faut pas voir ce film comme un film historique, mais bien comme une épopoée de l'Ouest, où la légende prend le pas sur la réalité historique.

quvD0AWuFbt0YAIXuAGnC3JinpH.jpg

Le but du film était de montrer au public d'une Amérique prête à rentrer dans la guerre, que le courage, l'honneur, le sens du sacrifice et l'audace étaient nécessaires. Mais que tout cela pouvait être réduit à néant par des politiciens corrompus. Mais au delà des leçons du film, on retrouve encore une fois le couple Errol Flynn, Olivia De Havilland pour une ultime fois. Le film est donc à ce titre, très troublant, nous racontant le début et la fin d'une romance, mais aussi retrospectivement la fin d'un très célèbre couple d'acteurs à l'écran. Ainsi, si on voit Custer dire adieu à sa femme, le spectateur d'aujourd'hui voit aussi un Flynn dire adieu à sa partenaire et se décidant à affronter son destin, dans une lutte qu'il sait perdu d'avance. Walsh nous donne une des scènes d'adieu les plus déchirantes de l'histoie du Western. En plus de Flynn et Olivia de Havilland, on retrouve Anthony Quinn qui joue Crazy Horse., mais aussi Arthur Kennedy qui devait jouer l'année suivante encore avec Errol Flynn dans "sabotage à Berlin" (1942). "La charge fantastique a vieilli par certains aspects, et manque parfois d'ampleur. Ces défauts sont atténués par la superbe partition de Max Steiner qui donne une vie à la dernière bataille de Custer. Mais "la charge fantastique" est autant l'histoire de la vie et de la mort du général Custer, que la mise en image de la séparation du couple Flynn, De Havilland à l'écran. Pour toutes ces raisons, pour la réalisation de Walsh, et la musique de Steiner, la magie opère encore 71 ans après le tournage et elle fait de "la charge fantastique", une légende du western américain au même titre que "le massacre de Fort Apache" de Ford.

flynnerroltheydiedwitht.jpg

Ci-dessus : Olivia de Havilland et Errol Flynn

i1j2ijn5eq5y5jj2.jpg

Ci-dessus : Arthur Kennedy et Errol Flynn

boots01.jpg

Ci-dessus : Errol Flynn et Olivia de Havilland

Annex - Flynn, Errol (They Died With Their Boots On)_NRFPT_06.jpg

 

 

la scène d'adieu :

 

La bande-annonce :

Disponible en DVD Zone 2 sur le coffret consacré à Errol Flynn

 

Note : 8,5 / 10