Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2016

La ville abandonnée / Yellow Sky - 1948

"La ville abandonnée" est un western en noir & blanc, de William A Wellman. Le film bénéficie d'une belle distribution avec un trio d'acteurs, composés de Gregory Peck, Richard Widmark et Anne Baxter. Ce n'est que le deuxième de Richard Widmark, mais il s'impose déjà comme une future star. Gregory Peck mène une bande de hors-la-loi, dont le plus dangereux semble bien être Widmark, même si chacun d'entre eux, semble être un danger pour la jeune fille interprétée par Anne Baxter, qui découvre avec eux sa féminité. On peut noter également l'interprétation sérieuse de John Russell. La réalisation de William A Wellman est quant à elle, géniale, et la fabuleuse photographie de Joseph MacDonald sort sans aucun doute ce film de la masse des westerns produits par Hollywood en 1948. En effet, Joseph MacDonald joue sur le clair-obscur, pour parfois donner un ton de film noir à un western toujours rugueux et âpre, où le spectateur ne s'ennuie jamais. "La ville abandonnée" tournée dans une ville fantôme, aborde la vie d'individus coupés de la société, qui partent se cacher après un hold-up, mais dont la planque se trouvera être une mine d'or. Les personnalités des uns et des autres s'y révèleront sous leur vrai jour. Sidonis nous propose en Bluray, une superbe édition qui fait honneur à l'oeuvre de Wellman. La ville abandonnée est donc un film à redécouvrir de toute urgence. Pour finir cet article, j'ajouterai un voeu. En effet, ce serait formidable que Sidonis nous sorte un jour une édition Bluray du "train sifflera trois fois", avec une qualité comparable.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, gregory peck, richard widmark, Anne Baxter, john Russell,alfred newman, Joseph MacDonald,William Wellman

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, gregory peck, richard widmark, Anne Baxter, john Russell,alfred newman, Joseph MacDonald,William Wellman

Ci-dessus : Anne Baxter & Gregory Peck

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, gregory peck, richard widmark, Anne Baxter, john Russell,alfred newman, Joseph MacDonald,William Wellman

Ci-dessus : Anne Baxter

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, gregory peck, richard widmark, Anne Baxter, john Russell,alfred newman, Joseph MacDonald,William Wellman

Ci-dessus : Richard Widmark, John Russell, & Gregory Peck

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, gregory peck, richard widmark, Anne Baxter, john Russell,alfred newman, Joseph MacDonald,William Wellman

Ci-dessus : Anne Baxter

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,gregory peck,richard widmark,anne baxter,john russell,alfred newman,joseph macdonald,william wellman

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,gregory peck,richard widmark,anne baxter,john russell,alfred newman,joseph macdonald,william wellman

 

La bande-annonce :

Ci-dessus : Gregory Peck & Anne Baxter

Film disponible en Bluray & DVD en Zone 2, en VF et VO sous-titrée français, chez Sidonis

 

 

Note : 8,5 / 10

14/03/2015

La femme au gardénia / The Blue gardenia - 1953

On est d'accord, "la femme au gardénia" n'est pas le sommet cinématographique de la carrière de Fritz Lang. Néanmoins, le film a quelques qualités qui retiennent l'attention. On peut tout d'abord noter, que le film est bourré de bonnes idées. Ainsi, faire cohabiter en collocations ces demoiselles standardistes, c'est plutôt intéressant et sympathique de pénétrer l'intimité de cette joyeuse bande de filles. De plus, le film a un très bon casting avec une Anne Baxter très inspirée, qui tient le film quasiment à elle seule. Mais on peut également citer Raymond Burr détestable à souhait, Ann Sothern en leader de la chambrée, ou la belle interprétation de Richard Conte en flic amoureux, et enfin George Reeves (dans le rôle du capitaine Sam Haynes). George Reeves était le fameux interprète de la série Superman dans les années 50, et qui suites à des problèmes personnels, se suicidera en 1959. Le film est très classique, et n'a pas beaucoup de surprise, sinon un twist scénaristique final plutôt bienvenu. "La femme au gardénia" est donc une oeuvre tout à fait respectable dans la filmographie de Lang, mais qui n'atteint jamais le niveau de ses autres films noirs. On notera enfin une belle interprétation de la chanson "blue Gardenia" par l'inoubliable Nat King Cole.

la_femme_au_gardenia,1.jpg

75404df2-24f3-49d1-86c3-000000000322.jpg

Ci-dessus : Anne Baxter & Raymond Burr

50659902.jpg

18432597.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Ci-dessus : Anne Baxter & Richard Conte

50659931.jpg

Ci-dessus : Anne Baxter

2615887686_d30cc10c7c.jpg

Ci-dessus : Anne Baxter & Richard Conte

Femme_au_gardenia_1952_Blue_Gardenia_4.jpg

Ci-dessus : Richard Conte, Anne Baxter Ann Sothern & George Reeves (l'homme au chapeau)

LA-FEMME-AU-GARDENIA-THE-BLUE-GARDENIA-1953_portrait_w858.jpg

Ci-dessus : Anne Baxter

La chanson "Blue Gardenia" par Nat King Cole

Disponible en DVD zone 2 en VO sous-titrée

Note : 6,5 / 10

21/02/2015

Le fil du rasoir / The razor edge - 1946

"Le fil du rasoir" est une adaptation du célèbre roman de Somerset Maugham. Néanmoins sa vision laisse perplexe. Tout d'abord, il y a le sujet qui est pour le moins original et surprenant, qui nous montre un ancien soldat (Tyrone Power) décidé à abandonner sa fiancée (Gene Tierney), pour chercher à travers le monde, le sens de sa vie. Alors c'est vrai que Tyrone Power s'en sort bien. Mais on a déjà du mal à croire qu'il pourrait tout abandonner et en particulier sa fiancée pour se trouver lui même. Mais même si on passe outre, le film est beaucoup descriptif dans ses dialogues. Le cinéma est un art figuratif ou alors ce n'est plus du cinéma, mais de la lecture avec des images mobiles. Et ici, les dialogues sont souvent des descriptions de certains états antérieurs des personnages, et tout cela ralentit l'action d'une manière presque insupportable. Le comble est peut être, la mort tout à fait ridicule du personnage joué par Clifton Webb. En effet, on ne croit jamais qu'il est malade, et sa mort arrive à battre la célèbre mort de Marion Cotillard dans "The Dark Knight Rises". Vous voyez le genre ...

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,tyrone powr,gene tierney,john payne,anne baxter,herbert marshall,lucile watson,elsa lanchester,edmund goulding,twentieth century fox

Pourtant le film a des qualités. On peut tout d'abord parler de la magnifique beauté de Gene Tierney qui iradie l'écran. L'héroïne de "Laura" (1944), nous donne une belle interprétation et pour tout dire, elle fait plaisir à regarder. Mais la distribution comprend également, John Payne, Anne Baxter, Herbert Marshall,  Lucile Watson,  et Elsa Lanchester. John Payne est malheureusement totalement écrasé par le charisme de Tyrone Power. Herbert Marshall s'en sort bien comme à son habitude. Mais c'est surtout Anne Baxter, qui vole la vedette, à tout ce beau monde, en interprétant une femme ivrogne particulièrement marquante et qui donne un vrai réalisme au film d'Edmund Goulding. Elle obtiendra d'ailleurs un Oscart pour son interprétation. Ainsi, les scènes réalistes en France dans les cafés français sont plutôt bonnes, ainsi que celles dans le tripot arabe. On peut noter qu'elles sont l'exact inverse, de ces scènes de fêtes mondaines, dont le personnage joué par Clifton Webb, qui personnifie ici probablement un homosexuel, est le représentant. A noter que Clifton Webb est d'ailleurs plutôt bon dans son rôle, si on excepte ses quelques scènes finales vraiment peu crédibles. Enfin, la conclusion du film semble elle aussi peu crédible et semble cousue de fil blanc. Bon film ? Mauvais film ? Pour le coup on est vraiment ici sur le fil du rasoir ! Chacun se fera son idée. Pour ma part, je suis très loin d'avoir été convaincu.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,tyrone powr,gene tierney,john payne,anne baxter,herbert marshall,lucile watson,elsa lanchester,edmund goulding,twentieth century fox

Ci-dessus : Gene Tierney & Tyrone Power

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,tyrone powr,gene tierney,john payne,anne baxter,herbert marshall,lucile watson,elsa lanchester,edmund goulding,twentieth century fox

Ci-dessus : Gene Tierney

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,tyrone powr,gene tierney,john payne,anne baxter,herbert marshall,lucile watson,elsa lanchester,edmund goulding,twentieth century fox

Ci-dessus : Gene Tierney & Tyrone Power de dos

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,tyrone powr,gene tierney,john payne,anne baxter,herbert marshall,lucile watson,elsa lanchester,edmund goulding,twentieth century fox

Ci-dessus : John Payne et Gene Tierney

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,tyrone powr,gene tierney,john payne,anne baxter,herbert marshall,lucile watson,elsa lanchester,edmund goulding,twentieth century fox

Ci-dessus : Tyrone Power & Gene Tierney

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,tyrone powr,gene tierney,john payne,anne baxter,herbert marshall,lucile watson,elsa lanchester,edmund goulding,twentieth century fox

Ci-dessus : Elas Lanchester & Tyrone Power

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,tyrone powr,gene tierney,john payne,anne baxter,herbert marshall,lucile watson,elsa lanchester,edmund goulding,twentieth century fox

Ci-dessus : Herbert Marshall, John Payne, Gene Tierney & Tyrone Power

Disponible en DVD Zone 2 en VO sous-titrée français

Note : 5,5 / 10

18/06/2013

Les bannis de la Sierra / The Outcasts of Poker Flat - 1952

"Les bannis de la Sierra" est un superbe western tourné pendant plus d'une heure en huis-clos. En effet, après une scène d'hold-up nocturne superbement filmée et stylisée, et une randonnée dans des montagnes enneigées, le film aura pour unique lieu de tournage une cabane solitaire. L'histoire tourne donc autour de ce groupe d'exclus, obligés de vivrre dans une cabane et qui attend la fin de la tempête de neige. Mais l'arrivée de Cameron Mitchell psychotique, responsable d'un hold-up sanglant va contrarier le séjour et faire de ces quelques jours un insoutenable et angoissant huis-clos.

22032011131735j.jpg

Le film va donc développer un suspens psychologique où ressortiront les caractères pour les uns, et la perversion pour un autre. On se prend alors à réfléchir au devenir de cette petite société miniature rejetée par la grande, mais où les moeurs et la morale sont en lutte avec la violence d'un homme prêt à tout. Il n'y a donc aucune scène romantique mais presque une scène de viol. On ne s'ennuie donc jamais en regardant ce western psychologique, qui est plus proche d'un thriller que d'un vrai western. Le film bénéficie en plus d'un très bon casting avec la jeune Anne Baxter, Dale Robertson en plus de Cameron  Mitchell. On note aussi la présence de Miriam Hopkins dans le rôle d'une prostituée. Miriam Hopkins était au plus haut de sa carrière dans les années 30, là sa beauté semble fannée et on a parfois un peu de peine quand on pense à la femme qu'elle était 20 ans auparavant.

a_duk779.jpg

Ci-dessus : On reconnait Cameron Mitchell, Dale Robertson, Anne Baxter, et Miriam Hopkins à droite.

Je finirai en disant quelques mots sur le réalisateur Joseph M. Newman : ancien garçon de course de la MGM dès l'âge de 13 ans,  se retrouva assistant de cinéastes tels Raoul Walsh ou George Cukor. Sa première réalisation date de 1941, "Northwest Rangers", remake de "Manhattan Melodrama" de W.S. Van Dyke. Juste avant "les Bannis de la Sierra", il nous réalise une comédie avec June Haver et Marilyn Monroe dans un de ses premiers rôles, "Nid d'amour". Mais le film le plus célèbre de Newman sortira en 1953 et deviendra un grand classique de la science-fiction : "Les Survivants de l'infni" (This Island Earth).

opfintro3.jpg

Ci-dessus : Cameron Mitchell

cinéma, cinema, film, films, dvd, bluray, acteur, actrice, hollywood, miriam hopkins, dale robertson, cameron mitchell, anne baxter, joseph newman,

 

Extrait : 

 

Note : 8 / 10

17/06/2013

Souvenez vous de ... Anne Baxter !

Si aujourd'hui le public cinéphile français se souvient d'Anne Baxter, c'est bien pour son rôle inoubliable de Néfertari dans "les 10 commandements" (1956) de Cecil B. Demille. Mais ll faut se souvenir qu'elle eut une grande carrière avant et après ce sommet artistiques. Ainsi, en 1947 elle devait décrocher un Oscar pour son rôle dans "le fil du rasoir". Elle était aussi à l'aise dans des Westerns comme "les bannis de la Sierra" (1947) avec Miriam Hopkins ou dans "la ville abandonnée" avec Richard Widmark et Gregory Peck, que dans le film d'Hitchcock, "la loi du silence". Formidable actrice elle devait tourner quasiment jusqu'à sa mort et laisser une belle filmographie pour notre plus grande joie. ,Souvenez vous de ... Anne Baxter !

anne_baxter-12.jpg

Filmographie

  • 1940 : 20 Mule Team, de Richard Thorpe avec Wallace Beery, Marjorie Rambeau
  • 1940 : The Great Profile, de Walter Lang avec John Barrymore
  • 1941 : Charley's Aunt, d'Archie Mayo avec Jack Benny, Kay Francis
  • 1941 : L'Étang tragique (Swamp Water), de Jean Renoir
  • 1942 : Le Joueur de flûte (The Pied Piper), d'Irving Pichel
  • 1942 : La Splendeur des Amberson (The Magnificent Ambersons), d'Orson Welles
  • 1943 : Requins d'acier (Crash Dive), d'Archie Mayo avec Tyrone Power, Dana Andrews
  • 1943 : Les Cinq Secrets du désert (Five Graves to Cairo), de Billy Wilder
  • 1943 : L'Étoile du Nord (The North Star), de Lewis Milestone sur un scénario de Lillian Hellman avec Dana Andrews, Walter Huston, Walter Brennan, Farley Granger, Erich von Stroheim
  • 1944 : J'avais cinq fils (The Sullivans), de Lloyd Bacon avec Thomas Mitchell
  • 1944 : The Eve of St. Mark, de John M. Stahl d'après la pièce de Maxwell Anderson
  • 1944 : Sunday Dinner for a Soldier, de Lloyd Bacon avec John Hodiak
  • 1944 : Guest in the House, de John Brahm avec Ralph Bellamy
  • 1945 : Scandale à la cour (A Royal Scandal), d'Ernst Lubitsch et Otto Preminger avec Tallulah Bankhead, Charles Coburn, Vincent Price
  • 1946 : Smoky, drame de Louis King avec Fred MacMurray, Bruce Cabot
  • 1946 : L'Évadé de l'enfer (Angel on My Shoulder), d'Archie Mayo avec Paul Muni, Claude Rains
  • 1946 : Le Fil du rasoir (The Razor's Edge), d'Edmund Goulding
  • 1947 : Blaze of Noon, action de John Farrow avec William Holden
  • 1947 : Mother Wore Tights, de Walter Lang (voix)
  • 1948 : Le Retour (Homecoming), de Mervyn LeRoy
  • 1948 : The Walls of Jericho, de John M. Stahl
  • 1948 : The Luck of the Irish, de Henry Koster
  • 1948 : La Ville abandonnée (Yellow Sky), de William A. Wellman
  • 1949 : You're My Everything, comédie musicale de Walter Lang avec Dan Dailey
  • 1950 : Le Petit Train du Far West (A Ticket to Tomahawk), de Richard Sale
  • 1950 : Ève (All About Eve), de Joseph L. Mankiewicz
  • 1951 : Follow the Sun, de Sidney Lanfield avec Glenn Ford en Ben Hogan
  • 1952 : Les Bannis de la Sierra (The Outcasts of Poker Flat), de Joseph M. Newman avec Dale Robertson, Miriam Hopkins
  • 1952 : La Sarabande des pantins (O. Henry's Full House), de Jean Negulesco (segment The Last Leaf)
  • 1952 : Seules les femmes savent mentir (My Wife's Best Friend), comédie de Richard Sale avec Macdonald Carey, Cecil Kellaway
  • 1953 : La Loi du silence (I Confess), d'Alfred Hitchcock
  • 1953 : La Femme au gardénia (The Blue Gardenia), de Fritz Lang
  • 1954 : Carnival Story / Ceux du voyage, de Kurt Neumann avec Steve Cochran, George Nader
  • 1954 : Rummelplatz der Liebe, de Kurt Neumann avec Eva Bartok, Curd Jürgens, Bernhard Wicki - non créditée
  • 1955 : Boulevards de Paris (Bedevilled), de Mitchell Leisen
  • 1955 : One Desire : Son seul amour, de Jerry Hopper avec Rock Hudson
  • 1955 : Les Forbans (The Spoilers), de Jesse Hibbs
  • 1956 : Infamie, de Russell Birdwell
  • 1956 : Les Dix Commandements (The Ten Commandments), de Cecil B. DeMille : Néfertari
  • 1957 : Chase a Crooked Shadow / L'homme à démasquer de Michael Anderson avec Richard Todd
  • 1957 : Terre sans pardon, western de Rudolph Maté avec Charlton Heston, Gilbert Roland
  • 1957 : Schlitz Playhouse of Stars(série TV)
    • For Better, for Worse (1957) avec Bette Davis
  • 1958 : Playhouse 90(série TV)
    • The Right Hand Man, de Franklin J. Schaffner (1958) avec Dana Andrews
  • 1958 : Lux Playhouse(série TV)
    • The Four (1958)
  • 1959 : Summer of the Seventeenth Doll, de Leslie Norman
  • 1959 : La Grande Caravane (Wagon Train) (série TV)
    • The Kitty Angel Story, de James Neilson (1959)
  • 1959 : Riverboat(série TV)
    • A Race to Cincinnati, de Jules Bricken (1959)
  • 1959 : Zane Grey Theater(série TV)
    • Hand on the Latch (1959)
  • 1960 : Échec et mat (Checkmate), d'Eric Ambler (série TV)
    • Death Runs Wild, de Jules Bricken (1960)
  • 1960 : The DuPont Show with June Allyson(série TV)
    • The Dance Man (1960)
  • 1960 : General Electric Theater(série TV)
    • Bitter Choice, de Herschel Daugherty (1957)
    • Stopover (1958)
    • Goodbye, My Love (1960)
  • 1960 : La Ruée vers l'Ouest (Cimarron), d'Anthony Mann : Dixie Lee
  • 1961 : The United States Steel Hour(série TV)
    • The Shame of Paula Marsten (1961)
  • 1962 : La Rue chaude (Walk on the Wild Side), d'Edward Dmytryk
  • 1962 : Mix Me a Person, de Leslie Norman
  • 1963 : Alfred Hitchcock présente (The Alfred Hitchcock Hour) (série TV)
    • A Nice Touch, de Joseph Pevney (1963)
  • 1964 : Le Jeune docteur Kildare (Dr. Kildare) (série TV)
    • A Day to Remember (1964)
  • 1965 : Les Tontons farceurs (The Family Jewels), de Jerry Lewis
  • 1965 : The Loner, de Rod Serling (série TV)
    • One of the Wounded, de Paul Henreid (1965)
  • 1966 : Le Triomphe des sept desperadas (Frauen, die durch die Hölle gehen), de Gianfranco Parolini, Sidney W. Pink et Rudolf Zehetgruber
  • 1967 : The Busy Body, de William Castle avec Sid Caesar, Robert Ryan
  • 1967 : Cowboy in Africa(série TV)
    • Search for Survival (1967)
  • 1967 : Stranger on the Run / L'homme en fuite, de Don Siegel avec Henry Fonda (TV)
  • 1967 : My Three Sons(série TV)
    • Desinging Women (1967)
  • 1967 : Batman(série TV)
    • Zelda the Great, de Norman Foster (1966)
    • A Death Worse Than Fate, de Norman Foster (1966)
    • Louie the Lilac (1967)
    • The Ogg and I (1967)
    • How to Hatch a Dinosaur (1967)
    • Catwoman's Dressed to Kill (1967)
    • The Ogg Couple (1967)
  • 1968 : Sur la piste du crime (The F.B.I.) (série TV)
    • Region of Peril (1968)
  • 1968 : Match contre la vie (Run for Your Life), de Roy Huggins (série TV)
    • Life Among the Meat Eaters (1968)
  • 1968 : Companions in Nightmare, de Norman Lloyd (TV)
  • 1968 : Le Virginien (The Virginian) (série TV)
    • Nora (1968)
  • 1969 : La Grande Vallée (The Big Valley) (série TV)
    • The 25 Graves of Midas, de Richard Long (1969)
  • 1969 : Marcus Welby, M.D., de David Lowell Rich (TV)
  • 1969 : L'Homme de fer (Ironside), de Collier Young(série TV)
    • An Obvious Case of Guilt, d'Abner Biberman (1968)
    • Programmed for Danger, de John Florea (1969)
  • 1970 : The Challengers, de Leslie H. Martinson avec Darren McGavin (TV)
  • 1970 : Ritual of Evil, de Robert Day avec Louis Jourdan (TV)
  • 1970 : Bracken's World(série TV)
    • Diffusion (1970)
  • 1970 : Les Règles du jeu (The Name of the Game) (série TV)
    • The Protector (1968)
    • The Bobby Currier Story (1969)
    • The Takeover (1970)
    • All the Old Familiar Faces (1970)
  • 1971 : Fools' Parade, thriller comique d'Andrew V. McLaglen avec James Stewart, George Kennedy
  • 1971 : The Late Liz, de Dick Ross avec Steve Forrest - rôle titre
  • 1971 : If Tomorrow Comes, de George McCowan avec Patty Duke (TV)
  • 1972 : The Catcher, d'Allen H. Miner avec Jan-Michael Vincent, Anthony Franciosa (TV)
  • 1972 : Lapin 360, de Robert Michael Lewis
  • 1973 : Docteur Marcus Welby (Marcus Welby, M.D.), de David Victor (série TV)
    • Madonna with Knapsack and Flute (1969)
    • A Necessary End (1973)
  • 1973 : Columbo : Requiem pour une star (Requiem for a Falling Star) (série TV) : Nora Chandler
  • 1973 : Cannon(série TV)
    • À charge de revanche (He Who Digs a Grave), de Richard Donner (1973)
  • 1973 : Love Story(série TV)
    • All My Tomorrows (1973)
  • 1973 : Banacek(série TV)
    • Max le magnifique (If Max Is So Smart, Why Doesn't He Tell Us Where He Is?), de Bernard L. Kowalski (1973)
  • 1973 : Lisa, Bright and Dark, de Jeannot Szwarc (TV)
  • 1973 : Mannix, de William Link (série TV)
    • The Deadly Madonna, de Paul Krasny (1973)
  • 1976 : Arthur Hailey's the Moneychangers / Les hommes d'argent, de Boris Sagal avec Christopher Plummer, Timothy Bottoms, Jean Peters, Joan Collins (feuilleton TV)
  • 1978 : Little Mo, de Daniel Haller avec Anne Francis, Mark Harmon, Leslie Nielsen (TV)
  • 1979 : Nero Wolfe, de Frank D. Gilroy (TV)
  • 1980 : Hagen(série TV)
    • The Straw Man (1980)
  • 1980 : Jane Austen in Manhattan, de James Ivory avec Robert Powell
  • 1981 : À l'est d'Éden (East of Eden), de Harvey Hart avec Timothy Bottoms, Bruce Boxleitner, Jane Seymour, Howard Duff (feuilleton TV)
  • 1983 : Hôtel (Hotel) (série TV)
  • 1984 : Les Masques de la mort (The Masks of Death), de Roy Ward Baker d'après Arthur Conan Doyle avec Peter Cushing, John Mills, Ray Milland (TV)
  • 1985 : La croisière s'amuse (The Love Boat) (série TV)

 

004-anne-baxter-theredlist.jpg

anna_baxtor-close.jpg

3088567229_1_22_VXD3MLUs.jpg

10507190_1.jpg

AnnBaxter101r_jpg.jpg

Anne_Baxter_1961.JPG

anne_baxter-hat.jpg

anne_baxter-in_white.jpg

annebaxter.jpg

Annex - Baxter, Anne_02.jpg

tumblr_m3ka272lvn1ruvjgco1_1280.jpg

 

Hommage vidéo :

 

 

 

01/12/2012

Les dix commandements / The Ten Commandments - 1956

Il est incontestable que le Bluray est un saut technologique que nul ne peut contester, permettant de transformer un salon ou une modeste chambre, en petit cinéma. La question à se poser concernant cette magnifique invention et quels films devraient on éditer en Bluray ? Et quand on se pose cette question, on se pose la même question que Gutenberg en 1454 devant sa nouvelle invention : l'imprimerie. Et force de constater que restaurer au format 6K HD le chef d'oeuvre de Cecil B. DeMille a été une très bonne idée. Et pour lever tous les doutes, la restauration est admirable de beauté que ce soit en terme de définition ou de couleurs. Concernant le film en lui même, je ne rentrerai pas dans des débats historiques ou les polémiques théologiques, mais je vous parlerais de ce film en spectateur sans à priori. Car finalement, pourquoi ne pas prendre "les dix commandements" comme un grand spectacle et une belle histoire, nous parlant peut être de nous ?

les_dix_commandements_the_ten_commandments_1956_portrait_w858.jpg

Le film commence par une courte présentation de Cecil B. DeMille, qui explique que son film est un appel à la liberté. Je pense moi aussi que ce film doit être vu ainsi. Les Hommes sont ils nés libres et égaux ou sont ils nés pour être esclaves ? Que faut il faire pour gagner sa liberté ? Qu'exige la liberté pour être une expérience réussie ? Le film répond à chacune de ces questions, sans qu'il y ait besoin de croire ou de ne pas croire à quelque Dieu que ce soit. Et c'est donc bien par ces aspects les plus actuels que le film touche encore aujourd'hui un large public. Je crois que Cecil B. DeMille l'avait bien compris et que ce serait tous les aspects non religieux qui toucheraient le plus le public.

cecil_b_de_mille_in_ten_commandments_trailer.jpg

Ci-dessus le réalisateur, Cecil B. Demille :

Le film attire à lui tous les superlatifs. Il regroupe les plus grandes stars de l'époque, un budget collosal, le plus grand réalisateur de péplums de son temps qui fut obliger d'arrêter le tournage pendant 2 jours suite à une crise cardiaque.

tumblr_l2myeaEA5v1qc2o9ro1_500.jpg

Ci-dessus Anne Baxter et Charlton Heston :

 

La distribution est la suivante :

Charlton Heston (VF : Jean Davy) : Moïse
Yul Brynner (VF : Georges Aminel) : Ramsès II
Anne Baxter (VF : Claire Guibert) : Néfertari
Edward G. Robinson (VF : Raymond Rognoni) : Dathan
Yvonne De Carlo (VF : Claude Winter) : Sephora
Debra Paget (VF : Therese Rigaut) : Lilia
John Derek (VF : Serge Lhorca) : Josué

Cedric Hardwicke (VF : Richard Francœur) : Séthi Ier
Nina Foch (VF : Sylvie Deniau) : Bithiah
Martha Scott (VF : Lita Recio) : Yochebed, mère de Moïse
Judith Anderson (VF : Marie Francey) : Memnet
Vincent Price (VF : Marc Valbel) : Baka
John Carradine (VF : Louis Arbessier) : Aaron

ten-commandments-anne-baxter-film-music-review-v01.jpg

 

the-ten-commandments-1956-movie-10.jpg

Ci-dessus Anne Baxter :

Chacun de ces acteurs mentionnés plus haut, auraient pu être en tête d'affiche de n'importe quel film de la Paramount. On a donc une dizaine de vedettes pour un seul film ! A celà il faut ajouter des costumes extraordinaires, des scènes colossales et presque incroyables qui nous montrent entre autre la construction d'un obélisque en directe ou l'ouverture de la mer rouge par Moïse. Ces scènes dantesques toucheront d'ailleurs au paroxysme dans le dernier tiers du métrage. Et il ne faut pas croire que le film est triste ou austère. On y trouve de la romance, de l'amour avec la fille de pharaon. Ah !! les filles au temps des pharaons elles savaient vivre sans soutien-gorge avec des voiles tellement suggestifs (voir photos ci-dessus). Le spectateur se surprendra à deviner la courbe d'un sein. "Les dix commandements" est donc bien la quintessence du péplum et le chef d'oeuvre absolu de Cecil B. DeMille. Le film dure 3h40 mais paraît durer 1H20, car on ne s'ennuie jamais. Ce film est resté et restera indémodable. Pour preuve, lors de sa sortie française il y avait systématiquement une dizaine de personnes devant les écrans HD qui le diffusaient à la FNAC. Ainsi, "les 10 commandements", remake d'une première version de 1923 déjà réalisée par Cecil B. Demille est son dernier film et donc bien finalement son testament pour nous, son public. Il nous laisse donc comme responsabilité de continuer à le promouvoir, à l'aimer et à le faire aimer pour les siècles des siècles.

 

cinéma,cinema,acteur,actrice,dvd,bluray,hollywood,film,films,charlton heston,yul brynner,anne baxter,edward g. robinson,yvonne de carlo,debra paget,john derek,nina foch,cedric hardwicke,judith anderson,vincent price,elmer bernstein,cecil b. demille

Ci-dessus : Yul Brynner, Anne Baxter et Cecil B. Demille sur le plateau des "10 commandements".

 

Extraire de la musique des "dix commandements" d'Elmer Bernstein :

 


NOTE : 10 / 10