Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/02/2015

American Bluff / American Hustle - 2013

J'ai vu un film relativement récent hier après-midi. Et oui, cela m'arrive de temps en temps. Et j'ai vraiment aimé. Pour ceux, qui doutent de la vivacité artistique du cinéma américain d'aujourd'hui, je leur conseille tout particulièrement, cet "American bluff" qui réunit autour de Christian Bale, Amy Adams, Bradley Cooper, Jennifer Lawrence, Jeremy Renner, et Robert De Niro en guest-star. Le film ressemble beaucoup dans sa construction au film de Martin Scorsese "les affranchis" (1990). Alors bien sûr, tout est moins fort et le film de Scorsese reste une référence ultime dans la catégorie, film de gangsters. Pourtant "American Bluff" tire son épingle du jeu, apportant un ton propre, se concentrant particulièrement sur l'humour et éliminant quasiment toute forme de violence, sinon verbale, et faisant de l'oeuvre, une incroyable comédie policière. Le film comprend ainsi plusieurs scènes anthologiques. Et on prend beaucoup de plaisir à suivre l'arnaque du siècle se mettre en place, avec toutes les répercussions humaines sur les personnages. Car contrairement à la masse des films hollywoodiens, qui sortent, "American Bluff" a un très bon scénario et des dialogues réellement percutants et travaillés. On sait que Eric Warren Singer et David O Russell le réalisateur ont travaillé dessus. Et cela se voit. C'est vraiment du bon boulot. On peut ajouter, que la jolie Amy Adams, se balade sans soutien-gorge, les trois-quarts du film. On a peine à croire que les femmes s'habillaient ainsi dans les années 70. Ce devait être une époque de folie quand on y repense.

199998.jpg

Mais la réussite d'American Bluff, c'est aussi son casting, avec en tête un Christian Bale qui a pris 18 kilos pour la circonstance, mais aussi la formidable prestation de Jennifer Lawrence, et de tous les autres. A tout cela, il faut ajouter la formidable BO d'époque, qui reprend des grands titres internationaux. C'est un peu la même idée, que dans "les affranchis" qui revisitait la musique des années 50, 60 et 70. "American Bluff" est vraiment une réussite. Et c'est toujours un plaisir de revoir Robert De Niro, reprendre son rôle de vieux mafieux psychopathe, et l'entendre dire quelque chose comme :"J'espère qu'il y a vraiment quelqu'un de votre côté, parce que nous on est là"."American Bluff" est donc bien la preuve qu'aujourd'hui, l'on peut encore faire du cinéma sans effets spéciaux et images numériques dégoulinantes, et ce pour seulement 40 millions de dollars et en rafler 240 millions. Il va falloir que l'on s'intéresse de plus près, à la filmographie de David O Russell. Il se pourrait bien qu'Hollywood possède un génie et qu'on nous ait rien dit.

7878999.JPG

Ci-dessus : Christian Bale

ab.jpg

Ci-dessus : Bradley Cooper et Christian Bale

12333.JPG

Ci-dessus : Bradley Cooper, Amy Adams, & Christian Bale

45456.JPG

Ci-dessus : Jennifer Lawrence

787891.JPG

Ci-dessus : Bradley Cooper

898975.JPG

Ci-desuss : Jeremy Renner

american-bluff-american-hustle-05-02-2014-1-g.jpeg

Ci-dessus : Amy Adams, Bradley Cooper, Jeremy Renner, Christian Bale, Jennifer Lawrence

8989.JPG

1212.JPG

78789121.JPG

Ci-dessus : le réalisateur David O Russell sur le plateau d'American Bluff.

La bande-annonce :

Disponible en DVD & Bluray Zone 2 et B en VF & VO sous-titrée français

Note : 8 / 10

13/09/2014

The Master - 2012

Que doit on penser de "The Master" ? Est-ce un chef d'oeuvre ou un film prétentieux et raté ? Peut être un peu de tout ça. Tout d'abord, il faut parler du casting remarquable, porté par un Joaquim Phoenix, particulièrement inspiré et par Philip Seymour Hoffman au top de sa forme. Le film attire autant qu'il révulse. Il attire par une formidable photographie de Mihai Malaimare Jr et la réalisation particulièrement soignée de Paul Thomas Anderson. Alors tout d'abord, c'est long très long, 2H17 pour un mélodrame masculin. Et surtout le scénario navigue totalement à vu, sans aucune véritable structure. Alors c'est vrai que cette plongée dans la naissance d'une secte (la scientologie), est intéressante. Mais qu'en est-il du plaisir du spectateur ? Après s'être extasié devant le jeu des acteurs et la réalisation, la photographie, on a fait le tour du film, qui tourne en rond et nous propose des scènes qui souvent manque à faire sens ou tournent en longueur. Mais c'est vrai que Philip Seymour Hoffman est parfait dans le rôle de ce gourou, fondateur de la scientologie, L Ron Hubbard. A cela, il faut ajouter une belle bande sonore, très jazzy, avec le fabuleux "no other love" interprété par la fabuleuse Jo Stafford. Malheureusement, il y a assez peu de seconds rôles intéressants, et l'intérêt du film finit par se limiter à la relation entre le gourou et son élève. On notera d'ailleurs le rôle de potiche de la pauvre Amy Adams.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Joaquin Phoenix, Philip Seymour Hoffman, Amy Adams, Jesse Plemons, Laura Dern, Thomas paul anderson

Mais malheureusement, encore une fois, des acteurs au top, une réalisation et une photographie superbes, n'ont jamais fait un bon film. Le scénario est définitivement trop ennuyeux pour intéressé sur toute la durée du film, pire on se dit que jamais on ne s'infligera un tel film une deuxième fois. C'est bien le problème de "The Master" à la qualité formelle parfaite, mais au fond totalement bancal, et qui peine réellement à convaincre d'une quelconque progression des personnages. Il arrive par contre à nous convaincre que recréer les années 50 à l'écran, nous procurent des émotions cinématographiques, dont notre imaginaire aime à se souvenir. Peut être est cela, le plus bel hommage que l'on peut faire à "The Master" et à son message philosophique.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joaquin phoenix,philip seymour hoffman,amy adams,jesse plemons,laura dern,thomas paul anderson

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joaquin phoenix,philip seymour hoffman,amy adams,jesse plemons,laura dern,thomas paul anderson

Ci-dessus : Joaquim Phoenix

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joaquin phoenix,philip seymour hoffman,amy adams,jesse plemons,laura dern,thomas paul anderson

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joaquin phoenix,philip seymour hoffman,amy adams,jesse plemons,laura dern,thomas paul anderson

Ci-dessus : Philip Seymour Hoffman

Disponible en Bluray & DVD zone B et zone 2, en VF et VO sous-titrée.

Note : 4 / 10

07/04/2013

Arrête-moi si tu peux / Catch me if you can - 2002

Une petite pause dans les films classiques pour vous parler d'un film qui a déjà plus de 10 ans !  : "Arrête moi si tu peux".  J'ai toujours aimé ce film basé sur une histoire vraie, qui raconte l'histoire d'un jeune garçon (Frank Abagnale Jr) qui pour fuir le divorce de ses parents devient un escroc international. Le film nous fera suivre son parcours de pilote de ligne, médecin, avocat et un dernier emploi totalement improbable. Le casting est assez impressionant, ainsi on retrouve : Leonardo Dicaprio dans le rôle de Frank Abagnale Jr, Nathalie Baye qui joue sa mère, Christopher Walken qui joue son père,  mais aussi Tom Hanks en agent du FBI, Martin Sheen,  Jennifer Garner, et Amy Adams. Excusez du peu ! Le film est donc formidablement bien joué. Le ton du film est la comédie dramatique, mais on ne s'ennuie jamais devant les ruses de Dicaprio pour échapper à l'agent du FBI joué par Tom Hanks. Car si le casting est important, l'importance des rôles n'est pas la même pour chaque personnage. Ainsi si on peut diviser le film en trois parties, on peut y voir aussi la distribution des rôles dans chacune des parties. La première partie porte sur la vie de Frank avec ses parents jusqu'au divorce. La deuxième partie explique les divers escroqueries de Frank successivement en pilote, médecin et avocat. Enfin la dernière partie est le retour à la vie normale en prison (si on peut dire). Le casting se partage donc des parties du film. Ainsi à part la présence de Leonardo Dicaprio tout le long du film. On peut considérer que Christopher Walken et Nathalie Baye se partagent la première partie. Tom Hanks la deuxième partie avec tous les autres acteurs, et la dernière partie est uniquement un espèce de face à face entre Hanks et Dicaprio.

cinéma, cinema, dvd, bluray film, films, acteur, actrice, hollywood, leonardo dicaprio, nathalie baye, Tom hanks, marin sheen,  jennifer garner, Christopher Walken, Amy Adams, john williams, steven spielberg,

Le film est intéressant par le sujet qu'il aborde, c'est à dire la simplicité du monde des années 60 qui permettait à un apprenti escroc de tromper les plus grande sociétés et les banques les plus importantes sans que personne ou presque ne s'en apperçoive. Ainsi, le spectateur ne peut s'empêcher d'être quelque peu fasciné par les ruses les plus improbables que Frank met en place pour tromper son prochain et le FBI. Mais le film est avant tout, une poursuite constante entre Frank et notre agent du FBI un peu psycho-rigide joué par Tom Hanks. Et c'est bien cette poursuite teintée de camaraderie qui donne le ton au film. Ainsi, il n'y a jamais ici la tension d'un "Heat" (1995) entre De Niro et Al Pacino, mais bien de l'humour qui permettent aux deux acteurs de faire montre de leur talent en ne déjouant jamais. En effet, il ne devait pas être facile de trouver le bon ton pour ce film.

cinéma, cinema, dvd, bluray film, films, acteur, actrice, hollywood, leonardo dicaprio, nathalie baye, Tom hanks, marin sheen,  jennifer garner, Christopher Walken, Amy Adams, john williams, steven spielberg,

Le seul défaut du film est peut être d'avoir une troisième partie qui n'apporte finalement pas grand chose à l'ensemble et qui rallonge le film et qui plus est, finie par être assez statique. A part cela il est difficile de trouver des défauts à un film magnifiquement filmé par Spielberg et à cela il faut ajouter la musique très "jazzy" de John Williams. Et on sent bien que les acteurs et le réalisateur ont pris beaucoup de plaisir à le tourner. Cela tombe bien, nous spectateurs avons trouvé beaucoup de plaisir à le voir.

cinéma,cinema,dvd,bluray film,films,acteur,actrice,hollywood,leonardo dicaprio,nathalie baye,tom hanks,marin sheen,jennifer garner,christopher walken,amy adams,john williams,steven spielberg

Ci-dessus : Tom Hanks

 

cinéma,cinema,dvd,bluray film,films,acteur,actrice,hollywood,leonardo dicaprio,nathalie baye,tom hanks,marin sheen,jennifer garner,christopher walken,amy adams,john williams,steven spielberg

Ci-dessus : Christopher Walken

 

cinéma,cinema,dvd,bluray film,films,acteur,actrice,hollywood,leonardo dicaprio,nathalie baye,tom hanks,marin sheen,jennifer garner,christopher walken,amy adams,john williams,steven spielberg

Ci-dessus : Nathalie Baye et Leonardo Dicaprio

 

cinéma,cinema,dvd,bluray film,films,acteur,actrice,hollywood,leonardo dicaprio,nathalie baye,tom hanks,marin sheen,jennifer garner,christopher walken,amy adams,john williams,steven spielberg

Ci-dessus : Jennifer Garner et Steven Spielberg sur le tournage


La bande-annonce :

 

Extrait de la musique :

 

Note : 8 / 10