Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2016

Les Demoiselles Harvey / The Harvey Girls - 1946

"Le Demoiselles Harvey" nous raconte l'histoire d'un groupe de serveuses, d'une chaîne de restaurants où la bonne nourriture, et les bonnes manières avaient pour but de civiliser l'Ouest sauvage, et apporter la civilisation là où elle n'existait pas encore. Aujourd'hui, à notre époque, où l'inversion des valeurs et l'ensauvagement sont monnaie courante, ce scénario prête quelque peu à sourire. De plus, mélanger l'univers du western avec l'univers de la comédie musicale, c'est comme un peu mélanger la Choucroute et le chocolat. On est donc un peu désarçonné par le premier tiers du film. Puis finalement, on s'y habitue. Les chansons sont plutôt sympathiques, et il y a quand même un certain George Sidney à la réalisation et Arthur Freed à la production. Et ce sont deux grands maîtres de la comédie musicale sauce MGM. Le casting autour de Judy Garland, regroupe John Hodiak, Preston Foster, Angela Lansbury, Preston Foster, et une certaine Cyd Charisse qui crève déjà l'écran, malgré son rôle minuscule. Le film comprends quelques numéros épatants et un numéro de valse assez extraordinaire, qui fait chavirer le spectateur. On peut noter également un travail incroyable sur la photographie, par des ombres portés, et un travail dingue sur le Technicolor, avec un soin infini aux costumes, parsèment ainsi l'écran de petites touches colorées, pour faire de chaque scène un tableau incroyable où la couleur est reine. Oui, à un tel niveau de perfection, le scénario hyper-classique et rétro, est tellement sublimé qu'il est impossible de mal noter le film. "The Harvey Girls" est à voir et à revoir, ne serait-ce que pour sa pure forme, incroyablement parfaite.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,  Judy Garland, John Hodiak, Ray Bolger, Angela Lansbury, Preston Foster, Virginia O'Brien, Kenny Baker, Marjorie Main, Chill Wills, Selena Royle, Cyd Charisse, Ruth Brady, Jack Lambert, Edward Earle, Morris Ankrum, george sidney, arthur freed

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,judy garland,john hodiak,ray bolger,angela lansbury,preston foster,virginia o'brien,kenny baker,marjorie main,chill wills,selena royle,cyd charisse,ruth brady,jack lambert,edward earle,morris ankrum,george sidney,arthur freed

Ci-dessus : Angela Lansbury (noter le Technicolor sublimé)

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,  Judy Garland, John Hodiak, Ray Bolger, Angela Lansbury, Preston Foster, Virginia O'Brien, Kenny Baker, Marjorie Main, Chill Wills, Selena Royle, Cyd Charisse, Ruth Brady, Jack Lambert, Edward Earle, Morris Ankrum, george sidney, arthur freed

Ci-dessus : John Hodiak

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,  Judy Garland, John Hodiak, Ray Bolger, Angela Lansbury, Preston Foster, Virginia O'Brien, Kenny Baker, Marjorie Main, Chill Wills, Selena Royle, Cyd Charisse, Ruth Brady, Jack Lambert, Edward Earle, Morris Ankrum, george sidney, arthur freed

Ci-dessus : Angela Landsbury & John Hodiak

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,  Judy Garland, John Hodiak, Ray Bolger, Angela Lansbury, Preston Foster, Virginia O'Brien, Kenny Baker, Marjorie Main, Chill Wills, Selena Royle, Cyd Charisse, Ruth Brady, Jack Lambert, Edward Earle, Morris Ankrum, george sidney, arthur freed

Ci-dessus : Judy Garland & Ray Bolger

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,  Judy Garland, John Hodiak, Ray Bolger, Angela Lansbury, Preston Foster, Virginia O'Brien, Kenny Baker, Marjorie Main, Chill Wills, Selena Royle, Cyd Charisse, Ruth Brady, Jack Lambert, Edward Earle, Morris Ankrum, george sidney, arthur freed

Ci-dessus : Les Harvey Girls au complet (noter Cyd Charisse au premier rang à droite)

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,  Judy Garland, John Hodiak, Ray Bolger, Angela Lansbury, Preston Foster, Virginia O'Brien, Kenny Baker, Marjorie Main, Chill Wills, Selena Royle, Cyd Charisse, Ruth Brady, Jack Lambert, Edward Earle, Morris Ankrum, george sidney, arthur freed

Ci-dessus : Judy Garland & John Hodiak

Extrait de la fameuse scène du bal :

Disponible en DVD chez Warner en VO sous-titrée français

Note : 8 / 10

27/02/2016

Banana Split / The Gang's All Here - 1943

"Banana Split" ou dans son titre original "The Gang's All Here" est le type de production capable de faire oublier l'horreur du monde. C'était déjà le cas, en 1943 et c'est encore le cas aujourd'hui. En effet, on trouve à la manoeuvre l'incroyable et génial réalisateur/chorégraphe, Busby Berkeley dans son premier film en couleur. On se rappelle que Busby Berkeley a commencé sa carrière à la Warner où il alors participé en tant que chorégraphe ou réalisateur, à certaines des plus marquantes comédies musicales des années 30. Ainsi parmi, ces comédies restées célèbres et qui ont fait de la comédie musicale, un genre à part entière, on peut citer : "Prologue" (1933), "Dames" (1934), "Wonder Bar" (1934) ou encore "Chercheuses d'or 1935", et "Chercheuses d'or 1937". Ici pour Banana Split, on retrouve Busby Berkeley au top de sa forme. Et on peut dire qu'il dépoussière la comédie musicale à la sauce Twentieth Century Fox. Ainsi, si on peut mettre au crédit du film, le Technicolor, le choix des couleurs, mais aussi les décors, la chorégraphie de Berkeley est incroyablement novatrice pour l'époque, utilisant, les images pour en faire un kaléidoscope de couleurs jamais vu jusque là, où la femme est le centre de tout. D'ailleurs, l'image recevra une nomination aux Oscars dans la catégorie Direction artistique (couleur), et c'est amplement mérité.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,alice faye,phil baker,benny goodman,carmen miranda,eugene pallette,edward everett horton, Charlotte Greenwood, Tony Demarco, sheila ryan, busby berkeley

Berkeley a 25 ans d'avance sur tout le monde. Le film dans une ambiance Brésil, bouscule nos idées préconçues sur le Hollywood de 1943. En effet, les filles sont toujours peu vêtues, mais les bananes semblent être dans l'esprit de Berkeley, l'objet phallique par excellence, bien tenu en main par des girls qui ont tendance à en rire. Qui pourrait croire que les USA sont au moment du tournage, en pleine guerre. C'est peut être à ça que l'on reconnaît les grands peuples, capables de rire en pleine guerre dans un spectacle récréatif au maximum. Donc le spectacle est très divertissant, et on se demande ce que la commission de censure a bien pu interdire. L'artiste Berkeley semble encore au top de sa forme et en presque totale liberté, donnant des mouvements fous à sa caméra. C'est une des grandes qualités du film, alors que la Twentieth Century Fox, produisait souvent à l'époque des comédies musicales très statiques. Là Berkeley, donne un mouvement permanent à la caméra, qui sort le film des sentiers battus de la comédie musicale. Aidé par une équipe du tonnerre, avec en tête une Carmen Miranda survitaminée, on retrouve effectivement toute la bande, en la personne d'Alice Faye, Edward Everett Horton et Eugene Paillette. Edward Norton surjoue à ravir et comme d'habitude utilise son comique absurde. Charlotte Greenwood, qui a joué avec Buster Keaton au début des années trente, est également présente. En plus des innombrables Girls présentes, on est bien obligé de citer la très jolie Sheila Ryan. Mais on retrouve ainsi un certain Phil Baker et l'inoubliable Benny Goodman et tout son orchestre. Alors que manque t'il à "Banana Split" ? Il manque avant tout une grande vedette masculine. James Ellison n'est pas transparent, mais pas loin, et ne sait prendre aucune scène à son avantage et joue systématiquement en retrait un rôle au mieux de faire-valoir, alors qu'un Gene Kelly aurait sans doute enlevé le tout. Mais on n'en tiendra pas rigueur au film, qui nous fait oublier que rien n'existe pendant 103 minutes. C'est déjà beaucoup. Oui toute la bande est là et bien là pour le plus grand plaisir du spectateur.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,alice faye,phil baker,benny goodman,carmen miranda,eugene pallette,edward everett horton, Charlotte Greenwood, Tony Demarco, sheila ryan, busby berkeley

Ci-dessus : La fameuse scène avec les bananes qui a du rendre fou le comité de censure

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,alice faye,phil baker,benny goodman,carmen miranda,eugene pallette,edward everett horton, Charlotte Greenwood, Tony Demarco, sheila ryan, busby berkeley

Ci-dessus : Alice Faye et James Ellison

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,alice faye,phil baker,benny goodman,carmen miranda,eugene pallette,edward everett horton, Charlotte Greenwood, Tony Demarco, sheila ryan, busby berkeley

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,alice faye,phil baker,benny goodman,carmen miranda,eugene pallette,edward everett horton, Charlotte Greenwood, Tony Demarco, sheila ryan, busby berkeley

Ci-dessus : Carmen Miranda

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,alice faye,phil baker,benny goodman,carmen miranda,eugene pallette,edward everett horton, Charlotte Greenwood, Tony Demarco, sheila ryan, busby berkeley

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,alice faye,phil baker,benny goodman,carmen miranda,eugene pallette,edward everett horton, Charlotte Greenwood, Tony Demarco, sheila ryan, busby berkeley

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,alice faye,phil baker,benny goodman,carmen miranda,eugene pallette,edward everett horton, Charlotte Greenwood, Tony Demarco, sheila ryan, busby berkeley

Ci-dessus : Alice Faye, Phil Baker et Carmen Miranda

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,alice faye,phil baker,benny goodman,carmen miranda,eugene pallette,edward everett horton, Charlotte Greenwood, Tony Demarco, sheila ryan, busby berkeley

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,alice faye,phil baker,benny goodman,carmen miranda,eugene pallette,edward everett horton, Charlotte Greenwood, Tony Demarco, sheila ryan, busby berkeley

Ci-dessus : la bande au complet

Extrait :

 Film disponible en France en DVD en Version Originale sous-titrée français.

Note : 7,5 / 10

14/06/2015

Un jour à New-York / On the Town - 1949

"Un jour à New-York", est le premier film de la longue collaboration, entre Gene Kelly et Stanley Donen, mais aussi tout simplement, le premier film réalisé par ce dernier. Mais on sait aujourd'hui, que la rencontre entre Donen et Kelly ne datait pas de ce film. En effet, Donen avait assuré la choréraphie de quelques films de Gene Kelly. Ainsi, on le retrouve comme chorégraphe sur "Cover Girl" (1944) avec donc Gene Kelly et Rita Hayworth, mais aussi comme chorégraphe "d'Escale à Hollywood" (1945). Il est donc plutôt logique de le voir passer à la réalisation, sur "un jour à New-York", comédie dont Gene Kelly est la star avec Frank Sinatra. Le casting pour en revenir à lui est plutôt bon avec la très expérimentée Ann Miller, Vera-Ellen, Betty Garrett, et Jules Munshin. Betty Garrett et Jules Munshin ne feront pas une grande carrière cinématographique, mais on se souvient que Betty Garret et Gene Kelly avait déjà tourné ensemble dans "match d'amour" la même année. La carrière de Betty Garret fut brisée, car son mari fut inscrit au début des années 50, sur la liste noire du cinéma américain, pour sympathie supposée à la cause communiste. Quant à Jules Munshin, il préféra se tourner vers la scène de Broadway, après "un jour à New-York".

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,gene kelly,frank sinatra,betty garrett,ann miller,jules munshin,vera-ellen,florence bates,stanley donen

Sur un scénario de Betty Comden, Adolph Green, d'après la comédie musicale "On the Town", créée à Broadway en 1944 sur un livret des mêmes Comden & Green, et une de musique  de Leonard Bernstein, "Un jour à New-York", est sans nulle doute une des plus grandes comédies musicales de la MGM. On est donc pas étonné de voir le maître de la comédie musicale hollywoodienne à la production, en la personne d'Arthur Freed. Sur cette histoire simple, de marins arrivant au port pour une permission de 24 heures, Donen nous donne pour décors New-York elle même, mais un New-York de carte postale, où la ville et les personnages semblent sortis d'un cartoon. La folie de l'ensemble dépasse largement celle "d'escale à Hollywood" (1945). Ainsi, il n'y a que dans les dessins animés ou dans "un jour à New-York" où on voit une première rencontre, conclue par un baiser en moins de 2 minutes. Il n'y a que dans ce film, où on voit une chauffeuse de Taxi proposer à un marin qu'elle connaît à peine, de monter chez elle, au moins une dizaine de fois en moins de 5 minutes. Mais tout cela se fait dans une ambiance très "Disney", où la sexualité présente en permanence, n'est qu'effleurée. "Un jour à New-York", est un hymne immortel, à la grande ville inconnue, aux nouveaux territoires féminins, à la joie de vivre, à l'amour en un mot, un hymne à la vie. Pour tout cela, pour ses décors si réalistes, mais qui éloignent sans cesse le spectateur de la réalité, "un jour à New-York" reste un sommet de la comédie musicale américaine, où très peu peuvent se vanter d'avoir fait mieux. "That's entertainment", définitivement.

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,gene kelly,frank sinatra,betty garrett,ann miller,jules munshin,vera-ellen,florence bates,stanley donen

Ci-dessus : Frank Sinatra, Gene Kelly, Jules Munshin, & Betty Garrett

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,gene kelly,frank sinatra,betty garrett,ann miller,jules munshin,vera-ellen,florence bates,stanley donen

Frank Sinatra & Betty Garret

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,gene kelly,frank sinatra,betty garrett,ann miller,jules munshin,vera-ellen,florence bates,stanley donen

Ci-dessus : Ann Miller, Jules Munshin & son double

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,gene kelly,frank sinatra,betty garrett,ann miller,jules munshin,vera-ellen,florence bates,stanley donen

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,gene kelly,frank sinatra,betty garrett,ann miller,jules munshin,vera-ellen,florence bates,stanley donen

Ci-dessus : Frank Sinatra, Jules Munshin & Gene Kelly

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,gene kelly,frank sinatra,betty garrett,ann miller,jules munshin,vera-ellen,florence bates,stanley donen

 

Extrait :

 Disponible enfin en Bluray, au meilleur prix chez Amazon Espagne, en VF et VO sous-titrée, zone Free.

Note : 8,5 / 10

10/06/2015

Escale à Hollywood / Anchors aweigh - 1945

Gene Kelly a tourné 3 films ayant pour sujet des marins qui rentrent de la guerre, ou qui débarquent au port en permission. Le premier de cette série de films, est donc "Escale à Hollywood". Le réalisateur de ce film est George Sidney que l'on retrouve à la réalisation des plus grands films hollywoodiens de cette époque, avec ou sans Gene Kelly. Quand on parle de George Sidney, on peut citer quelques unes de ses comédies musicales, comme "le bal des sirènes" (1944) avec Esther Williams, "Ziegfeld Follies" (1946) avec Gene Kelly & Fred Astaire, "les demoiselles Harvey" (1946) avec Judy Garland ou encore "Show Boat" (1951). Mais il a aussi réalisé les plus beaux films d'aventures de cette époque bénie du cinéma : "les trois mousquetaires" (1948) ou encore peut être le plus célèbre film de cape et d'épée de tous les temps : "Scaramouche" (1952). "Escale à Hollywood" regroupe donc 3 stars de la MGM de l'époque, avec donc Gene Kelly, Frank Sinatra et Kathryn Grayson. Kathryn Grayson, on ne s'en souvient plus aujourd'hui, mais c'était une des plus importantes vedettes de comédie musicale des années 40 & 50. Elle avait reçu une formation de chanteuse d'opéra et avait été engagée par la MGM, pour remplacer Deanna Durbin partie à l'Universal. Elle devait jouer dans quelques unes des plus grandes comédies musicales de la MGM : "Show Boat" (1951) ou encore "embrasse moi chérie" (1953). Et elle avait déjà joué avec Gene Kelly dans "Thousands Cheer" (1943).

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,frank sinatra,kathryn grayson,gene kelly,george sidney

Frank Sinatra qu'il n'est pas besoin de présenter, essaye de sortir de son rôle de marin simple et malchanceux avec les femmes, et de sortir de son rôle de faire-valoir de Kelly. Il s'en sort plutôt pas mal et ni l'un ni l'autre ne se marche sur les pieds. Sinatra & Kathryn Grayson dominent la partie chantée et Kelly la partie dansée. Chacun reste dans son domaine respectif. C'est peut être un peu ça le défaut du film. Les numéros individuels sont souvent peu nombreux et l'interactivité musicale et chantée trop rare entre les protagonistes. Le film est néanmoins une vraie réussite avec une scène incroyable où Gene Kelly danse avec le personnage de Jerry du dessin animée "Tom & Jerry". On sait que la MGM aurait voulu que ce soit Donald le partenaire de Gene Kelly dans cette séquence, mais Walt Disney refusa de prêter son personnage à la MGM. On ne peut parler "d'escale à Hollywood", sans évoquer le rôle important de Stanley Donen, à la chorégraphie, rôle qu'il avait déjà occupé un an plus tôt, sur "Cover Girl", également avec Gene Kelly. Quoiqu'il en soit, cette comédie a tout le charme et la classe des grandes comédies musicales, avec son lot de bouffonnerie et de malentendus. Malgré sa durée de 2H20, on ne s'ennuie pas à se replonger dans cet Hollywood de la danse du chant et de la comédie. Néanmoins, "un jour à New-York" tourné 4 ans plus tard, restera le summum de ce genre de comédie musicale, ayant pour personnages principaux des soldats ou marins en permission.

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,frank sinatra,kathryn grayson,gene kelly,george sidney

Ci-dessus : Gene Kelly

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,frank sinatra,kathryn grayson,gene kelly,george sidney

Ci-dessus : Gene Kelly & Frank Sinatra

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,frank sinatra,kathryn grayson,gene kelly,george sidney

Ci-dessus : Kathryn Grayson

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,frank sinatra,kathryn grayson,gene kelly,george sidney

Ci-dessus : Gene Kelly & Frank Sinatra

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,frank sinatra,kathryn grayson,gene kelly,george sidney

Ci-dessus : Kathryn Grayson

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,frank sinatra,kathryn grayson,gene kelly,george sidney

Ci-dessus : Gene Kelly & Frank Sinatra

cinema,cinéma,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,frank sinatra,kathryn grayson,gene kelly,george sidney

Ci-dessus : Gene Kelly & Frank Sinatra

Disponible en Bluray & DVD zone 2 en VF et VO sous-titrée

Note : 7,5 / 10

04/04/2015

Hello, Dolly ! - 1969

Après avoir pris sa retraite de danseur, Gene Kelly a voulu se lancer seul dans la réalisation. "Hello, Dolly !" était donc son premier film aux commandes. Même si évidemment, il avait beaucoup échangé sur la réalisation et la chorégraphie dans de précédentes productions réalisées, par Stanley Donen. Et on peut dire que pour un premier essai, c'est une réussite quasi-totale. Les décors, et les costumes sont somptueux et Kelly sait donner vie à son film et du mouvement à la caméra. On imagine personne d'autre que Walter Matthau dans ce rôle de vieux boutiquier célibataire, riche, mais amer et aigri. Barbra Streisand joue ici dans son deuxième film après "Funny  Girl" (1968). On peut dire sans critique excessive qu'elle est un peu jeune pour le rôle d'une marieuse professionnelle. Mais cela ajoute un côté positif au film, car Barbra Streisand déborde de vitalité, et a une présence hors-norme. Le scénario d'Ernest Lehman, d'après la comédie musicale de Michael Stewart et la pièce de Thornton Wilder, se suit avec plaisir et propose un spectacle familial de très haut niveau. Et on peut féliciter la Twentieth Century Fox, pour la restauration proposée sur ce Bluray. C'est un ravissement complet. Les couleurs explosent, la qualité de l'image et du son est superbe et le film est un ravissement pour les oreilles et les yeux. J'avais le souvenir de l'avoir vu sur une vieille cassette VHS avec mon père quand j'étais adolescent. Et bien le bluray n'a rien à voir. C'est juste magnifique ! On pourra regretter des costumes pourtant superbes, collant au New-York du début du 20ème siècle, mais qui ne sont pas forcément, les plus légers pour danser. Enfin, Gene Kelly travaille certaines scènes à la perfection et en laisse d'autres moins travaillées. Ainsi, le titre laisse voir des voitures abandonnées qui n'ont pas l'air d'être de 1900 ou à un moment donné un building qui semble bien moderne pour l'époque.

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,barbra streisand,walter matthau,michael crawford,marianne mcandrew,louis armstrong,gene kelly

Malgré tout ça, Gene Kelly nous donne le meilleur de lui même, et fait de "Hello Dolly" un superbe moment de cinéma, qui est un espèce de bouquet ou de point final à la comédie musicale hollywoodienne traditionnelle. Le rock effacera la comédie musicale d'antan, des écrans de cinéma, et malgré le fait qu'il fera parti des 5 plus gros succès de l'année, "Hello, Dolly !" mettra les finances de la Twentieth Century Fox, dans le rouge. Celle-ci n'en sortira qu'en 1973, avec le ressortie de "la mélodie du bonheur" et surtout par "la guerre des étoiles" en 1977. Et effectivement, il fallait être un peu fou, pour dépenser autant d'argent alors qu'une large partie du public était conquis en 1969, par les rythmes, et les idées de la contre-culture. Aujourd'hui, on se doit de réévaluer "Hello, Dolly !", à sa juste valeur, oublier ses défauts mineurs, est le considérer comme tout simplement une très grande comédie musicale, et une conclusion finale à la belle époque du cinéma américain.

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,barbra streisand,walter matthau,michael crawford,marianne mcandrew,louis armstrong,gene kelly

Ci-dessus : Louis Armstrong & Barbra Streisand

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,barbra streisand,walter matthau,michael crawford,marianne mcandrew,louis armstrong,gene kelly

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,barbra streisand,walter matthau,michael crawford,marianne mcandrew,louis armstrong,gene kelly

Ci-dessus : Barbra Streisand

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,barbra streisand,walter matthau,michael crawford,marianne mcandrew,louis armstrong,gene kelly

Ci-dessus : Gene Kelly au travail

Disponible en Bluray restauré magnifiquement, en VF ou VO sous-titrée français

Note : 8,5 / 10

23/03/2015

Tous en scène / The Band Wagon - 1953

Il y a des films incontournables et qui font partie intégrante de l'histoire du cinéma hollywoodien. Ainsi, "Tous en scène" est un de ses films. Car, "Tous en scène" est un des plus grands films de la MGM, mais aussi une des plus grandes comédies musicales. En effet, et si son scénario est classique, avec cette histoire de troupes qui montent un spectacle, ses numéros musicaux sont d'exception. Le film est bien aidé par le compositeur Arthur Schwartz, le réalisateur Vincente Minnelli, et par le producteur de la MGM, spécialisé dans les comédies musicales, Arthur Freed. Dans "tous en scène", le Technicolor est flamboyant, les couleurs explosent littéralement sur l'écran. Ainsi, c'est un plaisir infini pour les yeux dans la plupart des scènes, les décors ont également cette classe absolue, si caractéristique de la MGM du début des années 50. Le casting est très bon, avec un Fred Astaire vieillissant, mais toujours excellent danseur, Cyd Charisse dans son premier grand rôle de comédie, Oscar Levant que l'on a vu dans "un américain à Paris" (1951). La distribution est complétée par Jack Buchanan, Nanette Fabray, et James Mitchell. "Tous en scène" multiplie les scènes de danse dans des lieux publics, avec une dans une gare, une autre sur un boulevard de New-York, ou encore une autre à Central Park. La vie semble devoir se confondre avec l'univers de la comédie musicale, en faisant une réalité à l'écran, le monde devenant une scène, comme nous le verrons plus tard. Et lorsqu'on sait qu'au moment du tournage, le réalisateur Vincente Minnelli était en train de divorcer de sa femme, Judy Garland, ou que la femme de Fred Astaire était en train de mourir d'un cancer. On est surpris de voir que rien de tout cela, ne transparaît pas une seule seconde.

Tous_en_scene.jpg

Mais "tous en scène", n'est pas seulement une comédie musicale, comme la MGM, savait en faire comme personne à l'époque à Hollywood. C'est aussi, un formidable manifeste publicitaire, pour la MGM et pour le cinéma américain tout entier, de ce début des années 50. Ainsi, le numéro, "That's entertainment !" (ça c'est du spectacle !), nous dit que le monde du cinéma, et du théâtre, ne peuvent vivre sans des histoires qui passionneront le public. Le conseil est très avisé, et Hollywood ferait bien de s'en inspirer plus souvent aujourd'hui. Cette chanson, "That's entertainment !" deviendra en quelque sorte, l'hymne de la MGM et fait revenir tous ceux qui l'entendent à cette jeunesse bénie et innocente du cinéma américain, où les couleurs explosait sur l'écran, où le cowboy partait avec sa belle au soleil couchant, et où le divertissement du public, était le seul credo de l'époque. Ce n'est donc pas un hasard, si en 1974, la MGM revisitant l'histoire de ses comédies musicales, reprend en titre de ses documentaire, et comme musique d'accompagnement, "That's entertainment !". Oui c'était du spectacle, et sans aucun doute, le plus beau spectacle, créé par les Dieux d'Hollywood pour distraire ses fidèles spectateurs. La devise de la MGM était "Ars Gratia Artis"  (l'art pour l'amour de l'art). J'ajouterai, "Quis Superabit", ou en français, qui fera mieux ?

B_5nIu6WsAAWrxv.png large.png

 

ob_af997b_the-band-wagon-5.jpg

bandwagon-00257.png

4.jpg

red-dress-cyd-charisse.jpg

still-of-fred-astaire-in-the-band-wagon-(1953)-large-picture.jpg

 

Extrait :

 

That's entertainment ! :

Disponible dans une belle édition Bluray, en VF (anecdocitque) et surtout VO sous-titrée français, avec de nombreux bonus, dont un reportage de 37 minutes expliquant le tournage du film.

Note : 9 / 10