Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/12/2013

Hitchcock - 2012

Le premier plaisir en regardant le film « Hitchcock » c’est de se trouver sur le tournage de « Psychose » en 1959 et d’en suivre la fabrication depuis l’écriture du scénario jusqu’à sa sortie au cinéma avec ses difficultés, les négociations avec le studio Paramount ou encore l’organisme de censure. D’ailleurs le titre est trompeur puisqu’il ne s’agit  pas de la vie et de l’œuvre du réalisateur mais uniquement de la chronique d’un tournage, très limité dans le temps. Néanmoins, la vie privée d’Alfred Hitchcock pendant le tournage est largement abordée puisque sa meilleure collaboratrice n’est autre que sa femme, Alma. C’est là que j’ai beaucoup appris car l’apport d’Alma est manifeste dans le scénario comme dans la réalisation de « Psychose ». Le couple est le ressort dramatique du film « Hitchcock » avec des moments d’humour et de tendresse qui font souvent passer le film pour une comédie romantique. Ainsi les problèmes du tournage sont légers, les obsessions sadiques d’Hitchcock sont amusantes et la main mise autoritaire du studio facilement écartée. On peut regretter le manque de traitement du génie reconnu d’Alfred Hitchcock et on peut au contraire se réjouir de découvrir le couple car le nom Hitchcock sur l’affiche concerne autant Madame que Monsieur.

affiche-Hitchcock-2012-1.jpg

C’est le premier film de Sacha Gervasi qui était jusque là principalement scénariste, dont une fois pour Steven Spielberg avec « Terminal » en 2003. Pourtant, rien ne trahi son absence d’expérience dans la réalisation et j’ai beaucoup apprécié sa faculté à nous montrer plusieurs histoires en même temps. En plus du couple Hitchcock, nous suivons avec facilité et intérêt les actrices, l’équipe technique et les membres du studio. On découvre également l’histoire réelle du meurtrier à l’origine du livre qui va inspirer le scénario. Le réalisateur met très bien en valeur son casting. Anthony Hopkins se fait oublier derrière le volume de son personnage. J'ai fait l'erreur de voir le film en version française et j'étais gêné par l'excès d'articulation du doublage d'Hopkins alors que la V.O. dans la bande annonce m'a apporté tout de suite le coté anglais si délicieux et connu d'Alfred Hitchcock. Helen Mirren tire le film à elle et fait une prestation parfaite. Scarlett Johansson et Jessica Biel jouent des actrices avec beaucoup de fraîcheur.  A voir donc ce film élégant, pour le plaisir de la mise en abîme, le jeu convainquant des acteurs et toutes les informations amusantes et instructives que l’on apprend sur la création d’un chef-d’œuvre.

Chronique : signée Olivier

still-of-anthony-hopkins-in-hitchcock-(2012)-large-picture.jpg

Ci-dessus : Anthony Hopkins

hitchcock-image08.jpg

Ci-dessus : Helen Miren et Anthony Hopkins

Sacha-Gervasi-on-the-set-of-Hitchcock-2012-Movie-Image.jpg

Ci-dessus : Sacha Gervasi sur le plateau "d'Hitchcock"



La note d'Olivier : 7 / 10