Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/06/2014

Le retour des Texas Rangers - The Texas Rangers ride again - 1940

"Le retour des Texas Rangers" peut se féliciter d'avoir gagné la palme du pire western qu'il m'ait été donné de voir. Ce film n'a qu'une ligne dans le livre qui raconte "la fabuleuse histoire de la Paramount." La réalisation de James P. Hogan est molle et sans invention. La qualité d'image est faible. Le scénario de William R. Lipman, Horace McCoy, qui veut nous faire croire à un western contemporain est sans intérêt, et multiplie les situations totalement improbables. Les acteurs semblent donc un peu perdus, Anthony Quinn en tête, qui semble se demander ce qu'il est venu faire dans cette galère. On s'ennuie donc ferme et ce n'est pas la belle et sexy Ellen Drew qui y changera quelque chose. Si on veut revoir quelques bons films d'Ellen Drew, mieux vaut se tourner vers le sympathique "Stars in my Crown (1950), ou bien encore "le cavalier de la mort" (1951). Ici il n'y a rien à attendre de ce mauvais film, et on ne comprend pas bien pourquoi Universal a décidé de le sortir. Peut être pour les fans d'Anthony Quinn ? En tous les cas, j'ai eu l'impression d'avoir jeté 9,90 € à la poubelle en achetant un film médiocre sous tous ses aspects.

 

images.jpg

44668654.jpg

Ci-dessus : Ellen Drew & John Howard

germanprogramdesertwarr.jpg

Ci-dessus : Ellen Drew & John Howard

63349549.jpg

Ci-dessus : Ellen Drew

Film, disponible pour les courageux, chez Universal en DVD Zone 2, version sous-titrée français.

Note : 2 / 10

15/06/2014

No news from The Alamo ?

Comme il a été remarqué par de nombreux lecteurs, le temps et les années passent, et on ne sait toujours pas si la MGM restaurera 'The Alamo" (1960) pour une sortie Bluray. Le film est virtuellement abandonné. La version longue est absente des rayons. Une version courte DVD existe, mais qui ne permet pas de redécouvrir ce film dans sa totalité, ni dans des conditions optimales. Si la MGM se refuse à restaurer ce film. Il n'y a pas un éditeur en France ou aux USA pour se décider à racheter les droits de ce film à la MGM et engager une restauration ? Gaumont ne fait que le cinéma français, mais "The Alamo" fait quand même partie du patrimoine du cinéma mondial. L'abandon à son sort de "The Alamo" paraît quand même totalement incompréhensible. Alors que de nombreux chefs-d'oeuvre du cinéma mondial ont pu bénéficier de restauration et d'une sortie bluray. Hollywood Classic se joint donc aux nombreux lecteurs qui demandent de temps en temps des nouvelles, pour demander à la MGM de reprendre le travail de restauration commencé par Robert A Harris. J'en appelle à tous ceux qui aiment de part le monde, de près ou de loin, le cinéma classique américain.  A tous ceux qui aiment le cinéma, partagez cet article autant que vous le pouvez pour le rendre visible ! Ne laissez pas Flaca sur une étagère poussiéreuse. Elle mérite mieux !

Signé:

Hollywood Classic France

Signez la pétition en ligne :

http://www.avaaz.org/fr/petition/MGM_CEO_Direction_de_la_MGM_Nous_appelons_la_MGM_a_sauver_le_film_The_Alamo_1960/?nkczRgb

alamo_10.jpg

 

English version :

 
As it was noted by many readers, the time and the years pass, and we still do not know if the MGM will restore or not 'The Alamo "(1960) for a Bluray release. The film is virtually abandoned. The long version is missing rays. A short version DVD exists, but does not rediscover this film in its entirety or in optimal conditions. If MGM refused to restore this film. There is not a publisher in France or U.S. to decide to buy the rights of this film for MGM and initiate restoration? Gaumont restores only, the French cinema, but "The Alamo" is still part of the heritage of world cinema. Abandoning "The Alamo "still seems incomprehensible. While many masterpieces of world cinema have benefited from restoration and an bluray release. So Hollywood Classic blog, joins the many readers who ask from time to time news, to ask the MGM keeps the work started by Robert A Harris. I appeal to all those who love the movies all around the world. For everyone who loves the movies, share this article. Do not let Flaca on a dusty bench ! She deserves better !

Signed :

Hollywood Classic France
 
 
Hommage à The Alamo (1960) :
 

 

14/06/2014

La belle de Saïgon / Red Dust - 1932

"La belle de Saïgon" mérite bien sa réputation de film mythique. Deuxième des six films du duo Clark Gable / Jean Harlow, on peut bien dire que celui-ci ne laisse pas indifférent. L'histoire semble pourtant classique. Ainsi un patron (Clark Gable) de plantation d'hévéas (arbre à Caoutchouc) en Indochine française, se retrouve avec une jeune et belle prostituée (Jean Harlow) sur les bras, mais l'arrivée d'un nouveau contre-maître (Gene Raymond) et de sa femme va changer les choses. Le couple va se dissoudre dans une nature luxuriante où les éléments naturels auront toute leur place pour déclencher un érotisme étonnant pour l'époque. Car il ne faut pas oublier que "la belle de Saïgon" date de 1932, soit 2 ans avant la mise en place du code de censure (Code Hays). Deux ans plus tard, une histoire mettant en avant, aussi souvent une prostituée, et la montrant aussi sympathique n'aurait pas été autorisée à être filmée. Ainsi, on sait que sur "Autant en emporte le vent", Selznick s'interrogeait sur les nombreuses scènes du personnage de Belle Watling (patronne d'une maison close) et sur son caractère si franc et finalement honnête.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, hollywood, film, films, clark, jean harlow, mary astor, Gene Raymond, donald crisp, Victor Fleming gable

Pour en revenir à "la belle de Saïgon", le scénario de John Lee Mahin tiré de la pièce de Wilson Collison, est donc assez classique. Mais ce sont bien les acteurs qui font de ce film un superbe classique. Gable est très bon, mais Jean Harlow transfigure littéralement son personnage. Quant à Victore Fleming, il sait mettre en valeur le corps parfait de l'actrice, laissant voir ses jambes, ou dans un dixième de second un sein. Le scénario sera d'ailleurs utilisé avec moins de bonheur dans un autre film de Clark Gable, bien des années plus tard : Mogambo (1954). Ava Gardner reprendra le rôle de Jean Harlow, Grace Kelly celui de Mary Astor, et l'action se déroulera cette fois-ci en Afrique. Néanmoins, ni le Technicolor ni un Gable vieillissant ne feront oublier, l'incroyable fulgurance de ce premier érotisme cinématographique de cette "Belle de Saïgon", qui fit sortir le cinéma de son enfance, pour le propulser dans une modernité dont les résonances parviennent encore aujourd'hui, à marquer durablement, le spectateur. Ainsi, on peut espérer que la Warner nous sorte rapidement la totalité des films de Jean Harlow, peut être la première icône blonde platine de l'écran, bien avant Lana Turner. qui la qualifia de "première incarnation américaine du sex-appeal". En effet, les films de Jean Harlow sont d'autant plus mythiques que cette star eut un destin particulièrement tragique. Mais  nous verrons tout cela dans un prochain article.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,clark,jean harlow,mary astor,gene raymond,donald crisp,victor fleming gable

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,clark,jean harlow,mary astor,gene raymond,donald crisp,victor fleming gable

Ci-dessus : Jean Harlow & Clark Gable

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,clark,jean harlow,mary astor,gene raymond,donald crisp,victor fleming gable

Ci-dessus : Mary Astor & Clark Gable

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,clark,jean harlow,mary astor,gene raymond,donald crisp,victor fleming gable

Ci-dessus : Jean Harlow & Mary Astor

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,clark,jean harlow,mary astor,gene raymond,donald crisp,victor fleming gable

Ci-dessus : Clark Gable, Tully Marshall & Jean Harlow

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,clark,jean harlow,mary astor,gene raymond,donald crisp,victor fleming gable

Ci-dessus : sur le tournage avec Victor Fleming

Film disponible en DVD zone 2, VO sous-tirée dans la collection "Trésors Waner".

Note : 8 / 10

13/06/2014

Félicie Nanteuil - 1945

Même si ce blog porte essentiellement sur le cinéma américain, on fait parfois de formidables découvertes lorsqu'on s'intéresse au cinéma française. Ainsi, loin d'être une période absente de toute production, le cinéma français survécu pendant l'occupation et mettait en avant une importante production, financée en zone occupée par les capitaux allemands, de la firme Continental créée par Josef Goebbels. L'occupation du territoire décida aussi nombres d'acteurs, et techniciens à passer en zone libre ou à partir vers l'oasis que représentait Hollywood dans un monde en guerre. Pendant la même période, une collaboration voit le jour entre la France de Vichy et l'Italie et de nouvelles compagnies cinématographiques voient le jour, comme Discina, Impéria, Cimex, Invicta. Toutes ces firmes se mettront à produire des films français pendant toute la période de la guerre. Et donc c'est Impéria qui lance en production ce "Félicie de Nanteuil". Le scénario est écrit par Curt Alexander (scénariste de Max Ophüls, mais aussi de Jacques Tourneur) et Charles de Peyret-Chappuis.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,micheline presle,claude dauphin,louis jourdan,curt alexander,charles de peyret-chappuis,jacques ibert,marc allégret

Marc Allégret le réalisateur fait lui appel à son collaborateur, Marcel Achard. Le film repose sur un trio composé de Micheline Presle, Claude Dauphin, et Louis Jourdan. Claude Dauphin on se rappelle de lui aujourd'hui, surtout pour son interprétation de chef de bandes, dans "Casque d'or" (1952) de Jacques Becker. Pourtant il devait tourner 9 films pendant l'occupation. Les prises de vue débutent le 25 avril 1942 au studio de la Victorine à Nice. Pourtant le film ne devait pas avoir une histoire facile en cette période troublée. Ainsi le scénariste Curt Alexander (résistant allemand) devait être fusillé peu après par les Nazis. Et Claude Dauphin devait rejoindre le général De Gaulle à Londres et les Forces Françaises Libres. Les Allemands décident donc d'annuler la sortie du précédent film de Claude Dauphin, "la belle aventure" (avec également Micheline Presle et Louis Jourdan). "Félicie de Nanteuil" subira le même sort, mais sortira finalement après la guerre et aura un énorme succès public, mérité avec plus d'1,8 millions d'entrées. Succès mérité, car le le film passionne tant par son histoire proche de celle du film hollywoodien, "une étoile est née", que par sa forme parfaite où la beauté de Micheline Presle rivalise avec les fantastiques jeux d'ombres et d'éclairages du directeur de la photographie, Louis Page. "Félicie de Nanteuil" a malheureusement ses 12 premières minutes très abîmées. Mais rassurez-vous ! Ensuite, la restauration est parfaite, et rien ne vous empêchera de profiter pleinement de cet étonnant chef-d'oeuvre oublié du cinéma français, découvert récemment à 3,50 € sur Amazon.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,micheline presle,claude dauphin,louis jourdan,curt alexander,charles de peyret-chappuis,jacques ibert,marc allégret

Ci-dessus : Micheline Presle et Louis Jourdan

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,micheline presle,claude dauphin,louis jourdan,curt alexander,charles de peyret-chappuis,jacques ibert,marc allégret

Ci-dessus : Micheline Presle et Claude Dauphin

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,micheline presle,claude dauphin,louis jourdan,curt alexander,charles de peyret-chappuis,jacques ibert,marc allégret

Ci-dessus : Micheline Presle et Claude Dauphin

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,micheline presle,claude dauphin,louis jourdan,curt alexander,charles de peyret-chappuis,jacques ibert,marc allégret

Ci-dessus : Louis Jourdan & Micheline Presle

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,micheline presle,claude dauphin,louis jourdan,curt alexander,charles de peyret-chappuis,jacques ibert,marc allégret

Ci-dessus : Micheline Presle et Claude Dauphin

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,micheline presle,claude dauphin,louis jourdan,curt alexander,charles de peyret-chappuis,jacques ibert,marc allégret

Ci-dessus : Louis Jourdan et Micheline Presle

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,micheline presle,claude dauphin,louis jourdan,curt alexander,charles de peyret-chappuis,jacques ibert,marc allégret

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,micheline presle,claude dauphin,louis jourdan,curt alexander,charles de peyret-chappuis,jacques ibert,marc allégret

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,micheline presle,claude dauphin,louis jourdan,curt alexander,charles de peyret-chappuis,jacques ibert,marc allégret

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,micheline presle,claude dauphin,louis jourdan,curt alexander,charles de peyret-chappuis,jacques ibert,marc allégret

Ci-dessus : Louis Jourdan & Micheline Presle

Film disponible en VF (évidemment) en DVD Zone 2.

Note : 8,5 / 10

08/06/2014

Les marins de l'Orgueilleux / Down to the sea in ships - 1949

"Les marins de l'Orgueilleux" est un beau film d'aventure qui s'appuie sur un casting intéressant avec en tête le duo : Lionel Barrymore et Richard Widmark, mais aussi avec un petit garçon surdoué, le jeune Dean Stockwell, qui avait débuté 4 ans plutôt dans "la vallée du jugement" (1945), avec Gregory Peck dans le rôle titre, mais aussi déjà Lionel Barrymore. Le trio s'en sort ici à merveilles, dans ce film de baleinier à la fin du 19ème siècle. On peut dire sans se tromper s'en sort à merveilles, d'un sujet pas évident à filmer. Même si parfois les sentiments ou les clins d'oeil entre les trois protagonistes semblent un peu téléguidés. Il n'en reste pas moins que le jeu de Lionel Barrymore en vieux marin irascible, est extraordinaire et force le respect. Dean Stockwell c'est évidemment Al de la série "Code Quantum". Hathaway arrive à nous faire passer un bon moment, sans trop montrer la réalité de l'horreur sanglante de la pèche à la baleine, que n'aurait pas pu supporter le public de l'époque. Ainsi, parfois certaines scènes semblent un peu fabriquées. Mais globalement c'est pas mal du tout, et cela nous montre aussi une époque et une pêche que l'on aimerait aujourd'hui révolue dans tous les océans. La meilleure scène du film est au début, lorsque le proviseur donne une bonne note à l'enfant, refusant de le voir séparer de la vie aventureuse avec son grand-père, et considérant que la vie ne s'apprend pas uniquement sur les bancs d'une école. Une belle leçon de vie, qui nous rappelle "Capitaines courageux" (1937) avec Spencer Tracy, Freddie Bartholomew dans le rôle de l'enfant et toujours Lionel Barrymore dans le rôle du capitaine. A noter que Lionel Barrymore s'éteindra 5 ans après la sortie du film, "les marins de l'Orgueilleux".

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,richard widmark,lionel barrymore,dean stockwell,harry davenport,gene lockhart

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,richard widmark,lionel barrymore,dean stockwell,harry davenport,gene lockhart

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,richard widmark,lionel barrymore,dean stockwell,harry davenport,gene lockhart

Ci-dessus : le jeune Dean Stockwell et Richard Widmark

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,richard widmark,lionel barrymore,dean stockwell,harry davenport,gene lockhart

Ci-dessus : Lionel Barrymore

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,richard widmark,lionel barrymore,dean stockwell,harry davenport,gene lockhart

Ci-dessus : le Trio réuni

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,richard widmark,lionel barrymore,dean stockwell,harry davenport,gene lockhart

Ci-dessus : Gene Lockhart, Dean Stockwell et Lionel Barrymore

Film, disponible en DVD Zone 2 sous-titrée français uniquement

Note : 7 / 10

07/06/2014

Le crépuscule des Aigles / The Blue Max - 1966

"Le crépuscule des Aigles" est le genre de film qui vous réconcilie avec le cinéma. Alors c'est vrai que ce film avait tout pour me plaire, à moi le passionné d'histoire. En effet, le sujet du film évoque la carrière d'un pilote de chasse allemand pendant la première guerre mondiale. Alors c'est vrai, qu'on a toujours le coeur qui se pince un peu, quand on voit un avion allié abattu, mais on finit par s'attacher dès les premières images à la destinée de ce pilote allemand, qui s'est sorti de la boue des tranchés pour aller à la rencontre de son destin, dans un avion expérimental. Le réalisateur John Guillermin a eu une importante carrière, dont on peut retrrouver le détail sur Wikipédia US et que je résume ici en quelques phrases.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,james mason,ursula andress,george peppard,jeremy kemp,jerry goldsmith,john guillermin

Guillermin est né à Londres de parents français. Après s'être engagé dans la Royal Air Force à l'âge de 22 ans, la carrière de réalisateur de Guillermin a commencé en France avec le cinéma documentaire. Il a déménagé à Hollywood en 1950 pour étudier les méthodes de production de films. Les mémoires d'acteurs, d'éditeurs et de producteurs indiquent que Guillermin était un homme difficile avec qui travailler. Il est décrit dans le livre de Norma Barzman qu' il devait rencontrer pour discuter du projet Blue Max comme ayant un «air froid, les lèvres raides". Elmo Williams, producteur de The Blue Max, décrit Guillermin comme un «directeur exigeant, indifférent aux personnes qui se blessent tant qu'il a une action réaliste ... Il était dur au travail, et l'homme trop critique et perfectionniste se faisait détester de ses équipes. Cependant, Guillermin était un maître à la configuration de la caméra." Le producteur David L. Wolper écrit que Guillermin était «le réalisateur le plus difficile avec qui je n'ai jamais travaillé". Guillermin dirigeait Le pont de Remagen Wolper en 1968. Lorsque certains membres de l'équipage tchèque étaient en retard pour le premier jour de tournage, Guillermin leur hurlait dessus.  Quand à Ralph E. Winters, il  raconte que Guillermin a explosé la chaise devant, lors d'une projection de King-Kong tellement il était frustré et mécontent de son propre travail. L'homme est donc un caractériel.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,james mason,ursula andress,george peppard,jeremy kemp,jerry goldsmith,john guillermin

Ci-dessus : James Mason, et Jeremy Kemp de dos

 Le travail de Guillermin sur "le crépuscule des Aigles" est admirable en tout point. Guillermin nous donne ici une superbe recomposition de l'univers, de la première guerre mondiale, qui nous emmène des tranchées au Berlin de l'époque. Rien ne nous est caché, ni les combats sanglant sur le front, ni le repos du guerrier, où on peut admirer la superbe plastique d'Ursula Andress. Quelle morceau de femme ! Le film évoque donc une époque révolue, où la guerre était vecteur d'ascension sociale, avec tout ce qu'il y a de pervers dans ce type de rapport humain et les jalousies que cela peut créer. Ce qui fait donc la force du film, c'est bien l'humanité des personnages et on voit bien qu'il y a eu un bataillon d'auteurs et de scénaristes qui ont travaillé sur le roman original de Jack D. Hunter. Film parfait autant dans sa forme que sur le fond, "le crépuscule des Aigles" ne peut pas laisser indifférent. Et Hollywood Classic félicite Twentieth Century Fox pour cette sortie en Bluray, dans une qualité d'image tout à fait admirable, qui écrase sans comparaison possible, la précédente version DVD. Oui "le crépuscule des aigles" est bien pour le mérite, du réalisateur John Guillermin, mais aussi pour toute l'équipe des acteurs, aux costumiers, et surtout pour le compositeur Jerry Goldsmith qui nous donne ici peut être une de ses plus belles compositions.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,james mason,ursula andress,george peppard,jeremy kemp,jerry goldsmith,john guillermin

Ci-dessus : Ursula Andress et George Peppard

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,james mason,ursula andress,george peppard,jeremy kemp,jerry goldsmith,john guillermin

Ci-dessus : La médaille prussienne "Pour le mérite", donnée pour 20 avions abattus, que l'on peut clairement attribuer à l'ensemble des personnes qui ont participé à la création de ce film et à sa sortie en Bluray.

 

Extrait de la musique :

Note : 8,5 / 10

06/06/2014

Le Traître du Texas / Horizons West - 1952

"Le traître du Texas" est un film de Budd Boetticher. Ce dernier est surtout connu en France grâce à Patrick Brion et à Bertrand Tavernier. Et il est vrai que Budd Boetticher a fait quelques westerns avec Randolph Scott qui méritent parfois de s'y attarder. Malheureusement, ce n'est absolument pas le cas pour ce "Traître du Texas" qui multiplie les poncifs. Ainsi, cette histoire de commandant sudiste ruiné, et qui veut faire fortune après la guerre de sécession, semble avoir été vu et et revu. Pourtant le casting était intéressant, avec en tête Robert Ryan et Rock Hudson, et la belle Julie Adams.  Malheureusement, le scénario a été abandonné à lui même. Et si Robert Ryan joue un anti-héros parfait, il n'a aucun contre poids en face de lui. Et tous les autres acteurs, semblent n'être que des figurants ou au mieux des faire-valoir, sans aucune caractérisation psychologique de leur personnage. Seul peut être John McIntire (dans le rôle du père), et Raymond Burr apportent quelque consistance à un ensemble très faible. 

le_traitre_du_texas.jpg

En plus, de nous proposer des personnages qui ne servent quasiment à rien dans l'avancée de l'histoire, on a droit aussi à un scénario convenu, et à une réalisation sans aucun génie. Les extérieurs semblent avoir été vus et revus cent fois, dans des dizaines d'autres westerns. Il y a une scène pas trop mal filmée, lorsque Ryan est prisonnier dans une cave. On peut également retenir le travail sur le Technicolor et les merveilleuses toilettes de Julie Adams. Mais cela fait au final vraiment bien peu. Et j'avoue m'être ennuyé ferme devant un werstern de 77 minutes, dont on connaît la fin à la 45ème minute. Le "traître du Texas" est totalement dispensable, et pas loin d'être une purge. On y trouve des excellents commentaires sur pas mal de sites. C'est à se demander si ces critiques ont vu le même film que moi. Heureusement je n'avais payé ce film que 6,90 € ! Plus généralement, au vu de l'hétérogénéité qualitative, de ce corpus de westerns de l'Universal, on peut bien se demander pourquoi l'éditeur "Sidonis & Calysta" s'acharne à sortir ses films entre 14,90 et 16,99 €, prix totalement en décalage avec un marché Bluray qui sort des nouveautés classiques dans des promotions à 10 €.

73436969.png

Ci-dessus : Julie Adams et Robert Ryan

73437000.png

73436925.png

Ci-dessus : Julie Adams et ses toilettes féminines (presque seul intérêt du film)

 Film disponible chez Sidonis & Calystta en DVD zone 2 (VF et VO sous-titrée)

Note : 3,5 / 10

31/05/2014

Trapèze - 1956

Sur un scénario de James R. Webb, Liam O'Brien, Ben Hecht et Wolf Mankowitz (d'après le roman de Max Catto, The Killing Frost, Carol Reed nous offre un film réellement sur l'univers du site. Ici le cirque n'est pas prétexte à un pamphlet politique comme dans "cirque en révolte" (1953) avec Fredric March, ou à un mélodrame comme dans "le plus grand cirque du monde" (1964). Dans "Trapèze", le cirque est bien le centre de l'intrigue principale, sur fond d'intrigues amoureuses. On peut tout d'abord regretter la faible qualité d'image de l'édition Wild Side, globalement poussiéreuse et aux couleurs finalement assez ternes.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,burt lancaster,tony curtis,gina lollobrigida,katy jurado,thomas gomez,johnny puleo,minor watson,gérard landry,jean-pierre kérien,sid james,gimma boys,los arriolas,gamil ratib,pierre tabard,edward hagopian,malcolm arnold,carol reed

Le film aborde beaucoup de thèmes : rivalité amoureuse, mais aussi passage d'expérience entre le jeune et le vieux trapéziste. On sait que Burt Lancaster était très heureux de travailler sur ce tournage car il avait été lui même trapéziste dans sa jeunesse. Le film dégage une certaine dose d'émtion, mais force est de constater qu'il aurait pu en dégager beaucoup, si Carol Reed avait peut être marqué un peu plus son territoire et avait dirigé un peu plus ses acteurs. "Trapèze" reste quand même encore un très bon divertissement qui mériterait une restauration en Bluray.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,burt lancaster,tony curtis,gina lollobrigida,katy jurado,thomas gomez,johnny puleo,minor watson,gérard landry,jean-pierre kérien,sid james,gimma boys,los arriolas,gamil ratib,pierre tabard,edward hagopian,malcolm arnold,carol reed

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,burt lancaster,tony curtis,gina lollobrigida,katy jurado,thomas gomez,johnny puleo,minor watson,gérard landry,jean-pierre kérien,sid james,gimma boys,los arriolas,gamil ratib,pierre tabard,edward hagopian,malcolm arnold,carol reed

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,burt lancaster,tony curtis,gina lollobrigida,katy jurado,thomas gomez,johnny puleo,minor watson,gérard landry,jean-pierre kérien,sid james,gimma boys,los arriolas,gamil ratib,pierre tabard,edward hagopian,malcolm arnold,carol reed

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,burt lancaster,tony curtis,gina lollobrigida,katy jurado,thomas gomez,johnny puleo,minor watson,gérard landry,jean-pierre kérien,sid james,gimma boys,los arriolas,gamil ratib,pierre tabard,edward hagopian,malcolm arnold,carol reed

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,burt lancaster,tony curtis,gina lollobrigida,katy jurado,thomas gomez,johnny puleo,minor watson,gérard landry,jean-pierre kérien,sid james,gimma boys,los arriolas,gamil ratib,pierre tabard,edward hagopian,malcolm arnold,carol reed

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,burt lancaster,tony curtis,gina lollobrigida,katy jurado,thomas gomez,johnny puleo,minor watson,gérard landry,jean-pierre kérien,sid james,gimma boys,los arriolas,gamil ratib,pierre tabard,edward hagopian,malcolm arnold,carol reed

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,burt lancaster,tony curtis,gina lollobrigida,katy jurado,thomas gomez,johnny puleo,minor watson,gérard landry,jean-pierre kérien,sid james,gimma boys,los arriolas,gamil ratib,pierre tabard,edward hagopian,malcolm arnold,carol reed

Disponible en DVD zone 2 chez Wild Side

Note : 7 / 10

30/05/2014

Le plus grand cirque du monde / Circus World - 1964

"Le plus grand cirque du monde" est un film d'Henry Hathaway, avec John Wayne, Claudia Cardinale, et Rita Hayworth. L'univers du cirque n'est ici que prétexte pour mettre en place un improbable mélodrame où le trio John Wayne / Claudia Cardinale / Rita Hayworth donne sa pleine mesure. Les seconds rôles se distinguent moins, même si on remarque Lloyd Nolan et Richard Conte. On peut regretter un John Wayne habillé étrangement en Cowboy les trois quarts du film, ou encore quelques longueurs. Il n'en reste pas moins que cette super-production de Samuel Bronston se regarde sans déplaisir et contient quelques scènes très spectaculaires. C'est John Wayne qui insista pour avoir Rita Hayworth pour le film. En effet, le rôle était prévu initialement pour Lilli Palmer. Le public de l'époque ne put s'empêcher de penser que le personnage alcoolique joué par Rita Hayworth, était en quelque sorte une image de cette dernière. On sait aujourd'hui que Frank Capra devait à l’origine diriger le film. Suite à un désaccord avec le scénariste James Edward Grant, Henry Hathaway le remplaça. A noter une très belle qualité du récent master Bluray. Pour finir sur cette restropective du cirque au cinéma, on peut regretter que le chef-d'oeuvre de Cecil B DeMille "Sous le plus grand chapiteau du monde" (1952), n'ait toujours pas droit à une restauration et à une sortie Bluray.

le-plus-grand-cirque-du-monde-a01.jpg

plus-grand-cirque-du-m-ii06-g.jpg

Ci-dessus : John Smith, Claudia Cardinale, John Wayne et Rita Hayworth

plus-grand-cirque-du-m-ii07-g.jpg

Ci-dessous : Rita Hayworth et John Wayne

plus-grand-cirque-du-m-ii03-g.jpg

Ci-dessous : Claudia Cardinale et John Wayne

Bonus :

Film disponible en Bluray et DVD zone 2, en VF et VO sous-titrée.

Note : 7,5 / 10

23/05/2014

Cirque en révolte / Man on a Tightrope - 1953

"Cirque en révolte" est un film qui porte plus sur la dictature communiste que sur l'univers du cirque. Le film bénéficie d'une belle distribution avec en tête Fredric March, Terry Moore, la belle Gloria Grahame, Paul Hartman, Richard Boone, Cameron Mitchell et Adolphe Menjou. Le titre américain, "Man on a Tightrope" (un  homme sur une corde raide), est tiré du roman éponyme de Neil Paterson. Fredric March joue comme d'habitude admirablement bien. Néanmoins même si le casting est excellent, on se dit que cette histoire de cirque tchécoslovaque qui lutte pour sa liberté de conscience aurait pu être meilleure jouée par des acteurs tchèques. Elia Kazan est plutôt inspiré et sait donner un ton particulier à son film, un ton entre rire et larmes, où le drame concurrence très souvent la comédie. Le film reste donc quand même une oeuvre mineure dans l'oeuvre d'Elia Kazan, mais la réalisation et les acteurs élèvent clairement l'ensemble, porté encore une fois par un excellent Fredric March qui mériterait que l'on se souvienne un peu plus de lui aujourd'hui.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, hollywood, film, films,

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, hollywood, film, films,

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, hollywood, film, films,

Ci-dessus : Gloria Grahame

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, hollywood, film, films,

Ci-dessous : Gloria Grahame et Fredric March

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, hollywood, film, films,

Ci-dessus : Adolphe Menjou et Fredric March

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, hollywood, film, films,

Ci-dessus : Terry Moore

Disponible en DVD zone 2 en VO sous-titrée chez Twentieth Century Fox dans la collection "Hollywood Legends".

Note : 7 / 10

21/05/2014

L'amour et la bête / The Wagons Roll at Night - 1941

Hier soir j'ai vu "l'amour et la bête" de Ray Enright. Le film a été tourné par Humprhey Bogart en 1941 la même année que le "faucon maltais" (voir pour ce dernier film l'excellente Chronique du site le film était presque parfait) ou "la grande évasion" (High Sierra). L'histoire de "l'amour et la bête" se déroule dans un cirque. Bogart a le rôle d'un patron de cirque sans aucun scrupule. Un lion s'échappe de sa cage et un jeune vendeur (Eddie Albert) arrive à le maîtriser. Bogart se décide donc d'en faire progressivement la vedette de son show. Mais les duos amoureux vont compliquer à l'extrème la relation de travail entre les deux hommes.

The_Wagons_Roll_at_Night-739016616-large.jpg

En vedettes féminines on trouve Sylvia Sidney et Joan Leslie. Joan Leslie jouera la même année avec Bogart dans "High Sierra" (la grande évasion).Joan n'a que 16 ans dans ce film, mais sa beauté crève déjà l'écran.

JoanLeslie.jpg

Ci-dessus Joan Leslie :

Les autres vedettes se sont bien sûr les lions qui crèvent littéralement l'écran. Quand Bogart passe devant une cage à la fin du film et lance un regard assassin aux lions, on a l'impression que leurs rugissements répondent à ce regard dans un dialogue animalier totalement improvisé. Enfin les quelques "combats" avec les lions sont très impressionnants quand on sait qu'en 1941 les trucages étaient quand même très réduits. On est très loin des images de synthèse de Gladiator où Maximus combat dans l'arène des lions à mains nues. J'ajouterais que la musique est parfaite et réserve des morceaux très romantiques. Seule la scène qui suit le combat entre le dompteur et son apprenti est gâchée par la musique qui n'est absolument pas à sa place. Il aurait fallu une musique un peu sérieuse et et pas légère comme initialement composée. Pour le reste la musique est parfaite. Bref, si vous voulez que votre homecinéma sente le fauve, je ne saurais trop vous conseiller de rentrer vous aussi dans la cage aux lions et de voir sur grand écran "l'amour et la bête". Film, méconnu de Bogart, mais qui mériterait un bien meilleur sort que le relatif oubli dans lequel il est tombé aujourd'hui.

optimized-sylvia-sidney-humphrey-bogart-wagons-roll-at-night.jpg

the-wagons-roll-at-night.jpg

Ci-dessus Sylvia Sidney & Humphrey Bogart :

 

Le trailer :

 

Note : 7 / 10

20/05/2014

La gloire du cirque / Annie Oakley - 1935

C'est parfois amusant de voir l'acharnement d'un site comme DVDclassik pour couler un film. "La gloire du cirque" en est l'exemple précis. Si le film manque parfois un peu d'un contenu dramatique dans son scénario, si la réalisation de George Stevens est ici loin d'être extraordinaire, le film est parcouru tout de même d'une certaine innocence propre à l'oeuvre de George Stevens, avant guerre. En effet, George Stevens vivra l'expérience du combat et reviendra changé. Son cinéma sera alors (après guerre), beaucoup plus réaliste et préfigurera en particulier dans ses westerns, la violence qui éclatera à la fin des années 60, sur les écrans américains. Ici, il n'en est évidemment pas question. La reine du cirque reste un spectacle divertissant, avec un casting d'acteurs, que l'on a connu plus inspiré (Barbara Stanwyck, Preston Foster, Melvyn Douglas). Il n'en reste pas moins que le film se regarde, sans être inoubliable que ce soit formellement ou même au niveau du fond. Malgré tout, on est très loin de la catastrophe que veulent nous vendre par force, certaines critiques.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, hollywood, film, films, Barbara Stanwyck, Preston Foster, Melvyn Douglas, Moroni Olsen, Pert Kelton, Andy Clyde, Chief Thunderbird, Margaret Armstrong, Delmar Watson, Adeline Craig, Ernie Adams, Richard Alexander, Philip Armenta, Frank Austin, Brooks Benedict, George Stevens

On notera enfin que le personnage d'Annie Oakley fut également la vedette de "Annie du Far West" (Annie Get Your Gun), comédie musicale de Herbert et Dorothy Fields, musique d'Irving Berlin, créée à Broadway en 1946 et portée à l'écran sous le titre d' "Annie, la reine du cirque" (Annie Get Your Gun) par George Sidney en 1950 avec Betty Hutton dans le rôle d'Annie Oakley.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, hollywood, film, films, Barbara Stanwyck, Preston Foster, Melvyn Douglas, Moroni Olsen, Pert Kelton, Andy Clyde, Chief Thunderbird, Margaret Armstrong, Delmar Watson, Adeline Craig, Ernie Adams, Richard Alexander, Philip Armenta, Frank Austin, Brooks Benedict, George Stevens

Ci-dessous : Barbara Stanwyck et Preston Foster

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, hollywood, film, films, Barbara Stanwyck, Preston Foster, Melvyn Douglas, Moroni Olsen, Pert Kelton, Andy Clyde, Chief Thunderbird, Margaret Armstrong, Delmar Watson, Adeline Craig, Ernie Adams, Richard Alexander, Philip Armenta, Frank Austin, Brooks Benedict, George Stevens

Ci-dessous : Barbara Stanwyck

Disponible aux Editions Montparnasse en DVD zone 2, VO Sous-titrée, (image douce mais correcte même en projection)

Note : 5 / 10

18/05/2014

Le DVD classique ça marche !

Le DVD classique ça marche ! Mieux encore cela se vend Et oui, les chiffres viennent de tomber. Rien que le premier jour, la FNAC a écoulé selon mes sources quelques  1 997 DVD de la nouvelle collection Hollywood Legends éditée par la Twentieth Century Fox ! Ces chiffres montrent l'intérêt du public français pour le DVD de patrimoine. Cela confirme les chiffres du site Facebook des trésors Warner, qui comptabilise à cette heure 6 235 "J'aime", soit en proportion, plus que le site américain des "Warner Archives". A quand une prise de conscience des éditeurs qu'il y a en France un vrai marché pour le DVD et le Bluray classique ou de patrimoine ? A suivre ...

 

16.jpgCi-dessus : Joan Bennett (légende d'Hollywood). On aimerait bien que les éditeurs français continuent d'explorer sa filmographie et pas seulement à travers ses films les plus connus.

 

17/05/2014

6 destins / Tales of Manhattan - 1942

"6 destins" ou en anglais "Tales of Manhattan" nous raconte à travers des sketches, l'histoire d'une veste ou pour être plus précis, d'une queue de pie. On a déjà eu des films à sketches racontant les péripéties d'un objet à travers ses différents propriétaires. Ainsi, je me souviens avoir vu il y a une dizaine d'années : "la Rolls-Roye Jaune" (1965) qui avait un casting international, et qui racontait comme son nom l'indique, l'histoire d'une voiture. Ici dans "6 destins" la queue de pie ne reste qu'un accessoire scénaristique, et n'est pas le personnage principal. Elle est le lien entre les différentes histoires et a même parfois une importance primordiale, mais sans jamais trahir ou effacer l'histoire personnelle de la personne qui la porte. Le point fort du film est son casting qui comprend entre autre : Charles Boyer, Rita Hayworth, Thomas Mitchell, Ginger Rogers, Cesar Romero, Henry Fonda, Charles Laughton, Edward G. Robinson, Ethel Waters, Paul Robeson, Harry Davenport, et W. C. Fields. Excusez du peu !

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,charles boyer,rita hayworth,ginger rogers,henry fonda,charles laughton,edward g robinson,ethel waters,paul robeson,w c. fields,sol kaplan,julien duviviers

Le film est le premier des deux films à sketches de Julien Duvivier à Hollywood. Le deuxième est "obsessions" (1943), formidable film aux frontières du fantastique et du paranormal et à la forme cinématographique exceptionnelle. La force de "6 destins", au delà de son casting, est évidemment sa réalisation. Les acteurs n'ont jamais semblé aussi beaux que sous la caméra de Duvivier et sous la photographie de Joseph Walker. De plus, le film a été écrit par une armée d'auteurs qui donnent aux dialogues une belle consistance. Alors que reprocher à "6 destins" ? On peut lui reprocher une certaine hétérogénéité. Ainsi, chaque séquence n'est pas toujours au niveau de la précédente. Ainsi la séquence avec W C Fields semble très faible, et celle avec les acteurs pas toujours de très bon goût. Le sketch avec W C Fields et Margaret Drumont avait d'ailleurs été éliminée à sa sortie. On la retrouve ici complète. Enfin, la représentation des noirs avaient posé un tel problème déjà à l'époque Paul Robeson avait décidé de racheter tous les exemplaires du film, car il le considérait comme infamant pour la communauté noire. A titre personnel, je n'ai rien trouvé à redire à ce passage du film, qui montre une communauté noire, abandonnée certes,  mais qui ne doit son salut qu'à elle même et à une manne providentielle. Quoiqu'il en soit, le film ne laisse pas indifférent par la beauté formelle de certaines de ses séquences et par l'originalité d'une histoire, parfaitement écrite et réalisée, à mettre au crédit d'un Duvivier et d'auteurs très inspirés. Une belle surprise que nous fait là la Twentieth Century Fox, en sortant cet excellent film de l'oubli.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,charles boyer,rita hayworth,ginger rogers,henry fonda,charles laughton,edward g robinson,ethel waters,paul robeson,w c. fields,thomas mitchell,cesar romero,elsa lanchester,harry davenport,sol kaplan,joseph walker,julien duvivier

Ci-dessus : Charles Boyer et Rita Hayworth

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,charles boyer,rita hayworth,ginger rogers,henry fonda,charles laughton,edward g robinson,ethel waters,paul robeson,w c. fields,thomas mitchell,cesar romero,elsa lanchester,harry davenport,sol kaplan,joseph walker,julien duvivier

Ci-dessus : Rita Hayworth

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,charles boyer,rita hayworth,ginger rogers,henry fonda,charles laughton,edward g robinson,ethel waters,paul robeson,w c. fields,thomas mitchell,cesar romero,elsa lanchester,harry davenport,sol kaplan,joseph walker,julien duvivier

Ci-dessus : Henry Fonda et Ginger Roger

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,charles boyer,rita hayworth,ginger rogers,henry fonda,charles laughton,edward g robinson,ethel waters,paul robeson,w c. fields,thomas mitchell,cesar romero,elsa lanchester,harry davenport,sol kaplan,joseph walker,julien duvivier

Ci-dessus : Ginger Rogers

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,charles boyer,rita hayworth,ginger rogers,henry fonda,charles laughton,edward g robinson,ethel waters,paul robeson,w c. fields,thomas mitchell,cesar romero,elsa lanchester,harry davenport,sol kaplan,joseph walker,julien duvivier

Ci-dessus à gauche : Charles Laughton

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,charles boyer,rita hayworth,ginger rogers,henry fonda,charles laughton,edward g robinson,ethel waters,paul robeson,w c. fields,thomas mitchell,cesar romero,elsa lanchester,harry davenport,sol kaplan,joseph walker,julien duvivier

Ci-dessus : Edward G Robinson

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,charles boyer,rita hayworth,ginger rogers,henry fonda,charles laughton,edward g robinson,ethel waters,paul robeson,w c. fields,thomas mitchell,cesar romero,elsa lanchester,harry davenport,sol kaplan,joseph walker,julien duvivier

Ci-dessus : George Sanders et Edward G Robinson

Disponible en DVD zone 2, sous-titré en français dans la collection "Hollwyood legends"

 

Note : 7,5 / 10

16/05/2014

Nouvelle série de Trésors Warner !

Une bonne nouvelle c'est la sortie de 11 nouveaux titres dans la collection trésors Warner. Pour le moment, je ne connais pas tous les titres et je ne les ai pas tous vus. Donc il m'est assez difficile de critiquer le choix éditorial de la Warner. On peut néanmoins regretter déjà le faible nombre de titres sorties dans cette fournée.  Si il faut attendre la rentrée pour avoir encore 11 titres, cela fait quand même un peu long. Quand on sait que la Warner à plus de 2500 films dans ses archives, cela fait bien peu. Cela coûte t'il si cher de payer un traducteur pendant 5 jours pour faire les sous-titres ? Sachant que nous Français, nous attendons donc toujours les mêmes films qui n'ont jamais été sous-titrés, ni en Zone 1, et encore moins en Zone 2. Ainsi, Joan Crawford est la parente pauvre du marché DVD français. Certains films de James Cagney sont introuvables en France, comme "Taxi" (1932) avec Loretta Young et George Raft, "Winner take all" (1932) également avec James Cagney et George Raft dans un petit rôle. La Warner pourrait donc sortir des films par acteur. Ainsi, certains films de Flynn sont introuvables aujourd'hui en France : "La dynastie de Foresyte", "les aventures de Don Juan", "the green light", "Another Dawn", "The Perfect Specimen", "Four's a crowd"et le magnifique "The Dawn Patrol". On pourrait appeler cette collection acteur mythique, voir en faire un package de plusieurs films en bluray. En attendant un miracle, on se contentera donc des 11 titres que nous proposent la Warner. Mais même la Twentieth Century Fox, nous sort des fournées de 20 titres avec sa collection "Hollywood Legends".

 

10313353_748227481901678_8452077412246909440_n.jpg