Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2016

Banana Split / The Gang's All Here - 1943

"Banana Split" ou dans son titre original "The Gang's All Here" est le type de production capable de faire oublier l'horreur du monde. C'était déjà le cas, en 1943 et c'est encore le cas aujourd'hui. En effet, on trouve à la manoeuvre l'incroyable et génial réalisateur/chorégraphe, Busby Berkeley dans son premier film en couleur. On se rappelle que Busby Berkeley a commencé sa carrière à la Warner où il alors participé en tant que chorégraphe ou réalisateur, à certaines des plus marquantes comédies musicales des années 30. Ainsi parmi, ces comédies restées célèbres et qui ont fait de la comédie musicale, un genre à part entière, on peut citer : "Prologue" (1933), "Dames" (1934), "Wonder Bar" (1934) ou encore "Chercheuses d'or 1935", et "Chercheuses d'or 1937". Ici pour Banana Split, on retrouve Busby Berkeley au top de sa forme. Et on peut dire qu'il dépoussière la comédie musicale à la sauce Twentieth Century Fox. Ainsi, si on peut mettre au crédit du film, le Technicolor, le choix des couleurs, mais aussi les décors, la chorégraphie de Berkeley est incroyablement novatrice pour l'époque, utilisant, les images pour en faire un kaléidoscope de couleurs jamais vu jusque là, où la femme est le centre de tout. D'ailleurs, l'image recevra une nomination aux Oscars dans la catégorie Direction artistique (couleur), et c'est amplement mérité.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,alice faye,phil baker,benny goodman,carmen miranda,eugene pallette,edward everett horton, Charlotte Greenwood, Tony Demarco, sheila ryan, busby berkeley

Berkeley a 25 ans d'avance sur tout le monde. Le film dans une ambiance Brésil, bouscule nos idées préconçues sur le Hollywood de 1943. En effet, les filles sont toujours peu vêtues, mais les bananes semblent être dans l'esprit de Berkeley, l'objet phallique par excellence, bien tenu en main par des girls qui ont tendance à en rire. Qui pourrait croire que les USA sont au moment du tournage, en pleine guerre. C'est peut être à ça que l'on reconnaît les grands peuples, capables de rire en pleine guerre dans un spectacle récréatif au maximum. Donc le spectacle est très divertissant, et on se demande ce que la commission de censure a bien pu interdire. L'artiste Berkeley semble encore au top de sa forme et en presque totale liberté, donnant des mouvements fous à sa caméra. C'est une des grandes qualités du film, alors que la Twentieth Century Fox, produisait souvent à l'époque des comédies musicales très statiques. Là Berkeley, donne un mouvement permanent à la caméra, qui sort le film des sentiers battus de la comédie musicale. Aidé par une équipe du tonnerre, avec en tête une Carmen Miranda survitaminée, on retrouve effectivement toute la bande, en la personne d'Alice Faye, Edward Everett Horton et Eugene Paillette. Edward Norton surjoue à ravir et comme d'habitude utilise son comique absurde. Charlotte Greenwood, qui a joué avec Buster Keaton au début des années trente, est également présente. En plus des innombrables Girls présentes, on est bien obligé de citer la très jolie Sheila Ryan. Mais on retrouve ainsi un certain Phil Baker et l'inoubliable Benny Goodman et tout son orchestre. Alors que manque t'il à "Banana Split" ? Il manque avant tout une grande vedette masculine. James Ellison n'est pas transparent, mais pas loin, et ne sait prendre aucune scène à son avantage et joue systématiquement en retrait un rôle au mieux de faire-valoir, alors qu'un Gene Kelly aurait sans doute enlevé le tout. Mais on n'en tiendra pas rigueur au film, qui nous fait oublier que rien n'existe pendant 103 minutes. C'est déjà beaucoup. Oui toute la bande est là et bien là pour le plus grand plaisir du spectateur.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,alice faye,phil baker,benny goodman,carmen miranda,eugene pallette,edward everett horton, Charlotte Greenwood, Tony Demarco, sheila ryan, busby berkeley

Ci-dessus : La fameuse scène avec les bananes qui a du rendre fou le comité de censure

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,alice faye,phil baker,benny goodman,carmen miranda,eugene pallette,edward everett horton, Charlotte Greenwood, Tony Demarco, sheila ryan, busby berkeley

Ci-dessus : Alice Faye et James Ellison

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,alice faye,phil baker,benny goodman,carmen miranda,eugene pallette,edward everett horton, Charlotte Greenwood, Tony Demarco, sheila ryan, busby berkeley

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,alice faye,phil baker,benny goodman,carmen miranda,eugene pallette,edward everett horton, Charlotte Greenwood, Tony Demarco, sheila ryan, busby berkeley

Ci-dessus : Carmen Miranda

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,alice faye,phil baker,benny goodman,carmen miranda,eugene pallette,edward everett horton, Charlotte Greenwood, Tony Demarco, sheila ryan, busby berkeley

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,alice faye,phil baker,benny goodman,carmen miranda,eugene pallette,edward everett horton, Charlotte Greenwood, Tony Demarco, sheila ryan, busby berkeley

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,alice faye,phil baker,benny goodman,carmen miranda,eugene pallette,edward everett horton, Charlotte Greenwood, Tony Demarco, sheila ryan, busby berkeley

Ci-dessus : Alice Faye, Phil Baker et Carmen Miranda

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,alice faye,phil baker,benny goodman,carmen miranda,eugene pallette,edward everett horton, Charlotte Greenwood, Tony Demarco, sheila ryan, busby berkeley

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,alice faye,phil baker,benny goodman,carmen miranda,eugene pallette,edward everett horton, Charlotte Greenwood, Tony Demarco, sheila ryan, busby berkeley

Ci-dessus : la bande au complet

Extrait :

 Film disponible en France en DVD en Version Originale sous-titrée français.

Note : 7,5 / 10

Commentaires

AH... Carmen Miranda, quel dynamisme et quel charisme!
Mickey Rooney lui avait rendu hommage dans le film 'Babes on Broadway" ;)

Écrit par : ideyvonne | 27/02/2016

Je n'ai pas vu "Babes on Broadway". Mais je veux bien te croire sur parole. :) Et je te rejoins sur le dynamisme et charisme de Carmen Miranda.

Stéphane (Hollywood Classic).

Écrit par : Stéphane | 29/02/2016

Les commentaires sont fermés.