Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2016

Les Desperados / The Desperadoes - 1943

"Les desperados" est le premier film en couleur de la Columbia et sans doute une des meilleures récentes sorties de l'éditeur Sidonis. En effet, on retrouve un bon casting avec Glenn Ford et Randolph scott, tous les deux en vedettes, avec une légère mise en avant de Glenn Ford, qui est alors une star montante du studio. Mais le casting a aussi d'autres seconds rôles importants. Ainsi, on peut citer Claire Trevor, Evelyn Keyes, Edgar Buchanan, ou encore Guinn 'Big Boy' Williams.  Claire Trevor on se rappelle d'elle pour son rôle de prostituée dans "la chevauchée fantastique"(1939) de John Ford. Mais c'est aussi une très belle carrière hollywoodienne, où elle partage l'affiche avec les plus grands, par exemple avec Bogart dans "Rue sans issue" (1937) ou dans "Key Largo" (1948). On la retrouve également au côté de Dick Powell dans "Adieu ma jolie" (1944) ou avec le duo Clark Gable / Lana Turner dans "Franc jeu" (1941). Et elle jouera de nouveau avec Randolph Scott en 1953, dans "les massacreurs du Kansas". Aujourd'hui, les cinéphiles se rappellent d'Evelyn Keyes, surtout pour son rôle dans "le rôdeur" (1951) avec Van Heflin, superbe film noir. Edgar Buchanan fait quant à lui dans "les desperados", une prestation du tonnerre.  On l'a vu jouer dans de très nombreux westerns dont certains avec John Wayne. Quant à Guinn 'Big Boy' Williams, c'est évidemment le faire valoir des westerns d'Errol Flynn, comme "la caravane héroïque" (1940) ou "la piste de Santa-Fé" (1940) et apparaît dans des rôles plus sérieux au côté de John Wayne. En plus de ce superbe casting, le film bénéficie d'un superbe Technicolor, d'une histoire attachante, bien que classique, mais aussi de personnages secondaires amusants et de dialogues qui le sont souvent tout autant. Certains pourront regretter que le film sombre parfois dans la comédie. Pour ma part, ce n'est pas mon cas. J'avoue m'être beaucoup amusé à voir les péripéties de nos différents protagonistes, et j'ai beaucoup ri devant l'incroyable duel final, quasiment jamais vu dans toute l'histoire du western. Sidonis nous donne là, assurément un western au dessus de la mêlée, avec une belle qualité d'image et des acteurs heureux d'être là. Je conseille donc vivement son achat.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Randoph Scott & Glenn Ford

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Evelyn Keyes & Glenn Ford

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Glenn Ford & John "Big Boys" Williams

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Randolph Scott, Edgar Buchanan, Evelyn Keyes et Glenn Ford

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Claire Trevor

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Glenn Ford & Evelyn Keyes

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Glenn Ford & Evelyn Keyes

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Evelyn Keyes

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Claire Trevor

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Evelyn Keyes

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Claire Trevor & Randolph Scott

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Repos pendant le tournage (Randolph Scott, Evelyn Keyes, Glenn Ford, Edward Buchanan)

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Repos pendant le tournage (John "Big Boy" Williams, Glenn Ford, Evelyn Keyes, Randolph Scott, et Edward Buchanan)

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Charles Vidor, Evelyn Keyes, Randolph Scott, Claire Trevor, Edgar Buchanan, Glenn Ford, Sally Eilers et son mari Harry Joe Brown

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,randolph scott,claire trevor,glenn ford,evelyn keyes,edgar buchanan,guinn 'big boy' williams,raymond walburn,porter hall,charles vidor

Ci-dessus : Sur le tournage

Film disponible chez Sidonis sur Amazon

 

Note : 7,5 / 10

22/01/2016

Le Défilé sauvage / Black Horse Canyon - 1954

Dernier film de la série de films sortis par Sidonis en hommage à Joel McCrea, "le défilé sauvage", est aussi le plus faible. En effet, si Joel McCrea est égal à lui même. On a bien du mal à s'intéresser à cette histoire qui tourne tout le long de sa durée autour d'un cheval et de la relation amoureusement conflictuelle entre Joel McCrea et Mari Blanchard, avec évidemment un rival bien présent, en la personne de Race Gentry. Cela fait bien peu, et on comprend rapidement que les scénaristes ont voulu faire un parallèle entre la capture du cheval et la conquête de l'héroïne par le héros. Et si au départ, on apprécie  les extérieurs, et les cavalcades, notre bonne impression s'atténue plus le film se déroule, et plus les cavalcades se multiplient. On apprend d'ailleurs que certaines de ces fameuses scènes, sont des reprises d'anciens westerns de l'Universal. Cette information si elle est intéressante, ne donne pas une crédibilité supplémentaire au film.  Je suis donc resté un peu sur ma faim, et je conseillerai ce western presque 100% chevalin seulement aux fans du genre, ou de Joel McCrea, ou aux amateurs de chevaux. Pour les autres, je crois qu'il vaut mieux passer votre chemin, et galoper un peu plus loin encore, voir si l'herbe est plus verte et a meilleur goût ailleurs, que dans ce "défilé sauvage", au scénario simpliste et à vrai dire, presque sans saveur, sauvé par un duo d'acteurs impeccables.

Le_Defile_Sauvage.jpg

blackhorsecanyon3.jpg

Ci-dessus : Mari Blanchard & Joel McCrea

blackhorsecanyon1.jpg

8.jpg

14.jpg

28aa.jpg

wayne811.jpg

wayne819.jpg

x43m.jpg

Disponible chez Sidonis en VO sous-titrée français

 

Note : 5 / 10

21/01/2016

Le solitaire des rocheuses / The lone hand - 1953

L'année 1953, est une grande année du western. En effet, on peut citer quelques belles réalisations tournées cette année là, comme "l'appât" d'Anthony Mann avec James Stewart, "L'Homme des vallées perdues" de Georges Stevens avec Alan Ladd, "les massacreurs du Kansas" D'André De Toth avec Randolph Scott, "Vaquero" avec Robert Taylor et Ava Gardner, et beaucoup beaucoup d'autres. L'année 1953, est donc une très grande année pour le western. A cette multitude de films généralement plutôt bons, il faut inclure "le solitaire des rocheuses", que nos amis de Sidonis nous font l'honneur de redécouvrir grâce à une récente sortie DVD. Le casting est mené par l'éternel acteur westernien, Joel McCrea, entouré d'acteurs un peu moins côtés comme Barbara Hale, ou Alex Nicol, mais au talent certain. On notera aussi la belle prestation du jeune Jimmy Hunt et qu'au moment où j'écris ces lignes Barbara Hale est toujours en vie et a atteint l'âge de 93 ans. Mais ce n'est pas tant le casting qui retient l'attention, c'est surtout le scénario de Joseph Hoffman qui assure de nombreux rebondissements et un twist final parfaitement maîtrisé. Joel McCrea est donc comme d'habitude à son avantage et joue parfaitement son rôle. Au crédit du film, on note également de beaux extérieurs et une belle reconstruction d'une ville de l'Ouest. On pourra quand même regretter, que la copie par Sidonis ne soit pas aussi étincelante que prévue et qu'elle ne mette pas plus en valeur le beau technicolor, proposé par l'Universal. Mais au final, on prend du plaisir à voir ce petit western, qui atteint pleinement son objectif, de spectacle divertissant, saupoudré d'une bonne dose d'originalité scénaristique.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films,Joel McCrea, Barbara Hale, Alex Nicol, Charles Drake, Jimmy Hunt, James Arness, Roy Roberts, Frank Ferguson, george sherman, universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

Ci-dessus : Joel McCrea & Jimmy Hunt

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

Ci-dessus : James Arness, Alex Nicol et Joel McCrea (de dos)

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

Ci-dessus : Joel McCrea, Jimmy Hunt & Barbara Hale

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

Ci-dessus : Jimmy Hunt assis

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,joel mccrea,barbara hale,alex nicol,charles drake,jimmy hunt,james arness,roy roberts,frank ferguson,george sherman,universal

Disponible en version originale sur Amazon, ou Fnac, Gibert Joseph paru chez l'éditeur Sidonis

 

Note : 6,5 / 10

02/01/2016

Le Réveil de la Force / The Force awakens - 2015

"Le réveil de la force" est maintenant sorti depuis 15 jours sous nos écrans et je suis allé le voir. La grande question était : est-ce que Hollywood avait enfin, fait preuve d'originalité, de créativité. Alors autant, vous le dire tout de suite, c'est loupé de ce côté là. En effet, le film, est largement une fausse-suite et plutôt un espèce de reboot de l'épisode IV. Il y a quelques points positifs, comme les nouveaux héros, le passage de flambeau entre les anciens et les modernes, si je puis dire. La reprise du look "seventies" des vaisseaux spatiaux et de l'esthétique de l'ensemble, est plutôt bien trouvé, et conforme à une suite. Malheureusement, le scénario multiplie à un tel point les ellipses, que l'on peut se demander si Disney  ne va pas produire des épisodes intermédiaires, pour expliquer ce film. J.J. Abrams s'en sort plutôt bien, mais ne prend aucun risque, ne s'embête pas énormément avec les éclairages, et nous sort un produit aux normes, mais finalement avec assez peu de saveur, à ranger entre le Coca, et les pop-corns. Ce n'est pas du mauvais cinéma, mais on en est parfois pas très loin. En effet, la redite est trop énorme pour réellement faire oublier l'effet photocopie couleur en haute définition. L'innovation scénaristique et visuelle étant absente, on se rabat alors sur les effets spéciaux et les scènes d'action. Le nouveau petit robot arrive à voler la vedette à certains acteurs de chair et d'os. J'ai particulièrement appréciée la nouvelle héroïne, Daisy Ridley. On peut quand même espérer que le prochain épisode nous présentera une vraie idylle pour la belle, que Disney a un peu trop asexué dans cet épisode. Au final, cela fait bien peu pour un film, dont le titre à lui seul, appelait à réveiller le spectateur. A défaut d'avoir réveiller son intérêt, il ne l'a pas tout à fait endormi, c'est déjà ça. L'épisode VIII ne pourra quant à lui, se contenter de présenter la même soupe d'il y a 40 ans, et ne pas investir sur l'embauche d'une armée de scénaristes.

o-STAR-WARS-7-AFFICHE-REVEIL-DE-LA-FORCE-570.jpg

star-wars-force-awakens-bb-8-rey.png

XVMade6dfde-1e48-11e5-884c-3c565ac9f3fc.jpg

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,daisy ridley,john boyega,oscar isaac,adam driver,domhnall gleeson,harrison ford,carrie fisher,mark hamill,gwendoline christie,jj abrams

Sorti le 16 décembre 2015 dans les salles de cinéma

 

Note : 6,5 / 10