Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/07/2015

Les passagers de la nuit / Dark Passage - 1947

1947, Humphrey Bogart était devenu une immense vedette. C'était bien fini le temps d'un Bogart, jouant le rôle de faire-valoir du héros, ou qui se complaisait dans le rôle de méchant de service, comme dans "la caravane héroïque" (1940) ou dans de très nombreux films de gangsters des années 30. Comme beaucoup de mes lecteurs le savent c'est surtout "Casablanca" (1942) qui a changé la donne de la carrière de Bogart, et le monde découvre alors un talent qu'il avait aperçu jusqu'alors de loin, dans quelques grands films, comme "une femme dangereuse" (1940), ou encore "la grande évasion", "le faucon maltais" (1941). Dans ces deux derniers films, Bogart assumait pleinement son statut de vedette mais pas encore d'immense star, qu'il allait devenir un an plus tard. Et donc depuis "Casablanca" (1942), Bogart enchaine les très grands films. Les plus célèbres de cette période sont évidemment, "le port de l'angoisse" (1944), "le grand sommeil" (1946) et plus tard "Key Largo" (1948), tous les trois tournés avec sa compagne à la ville, Lauren Bacall. Bogart / Bacall, est bien le couple mythique du Hollywood de cette époque. Et c'est un des rares qui a survécu à la folie du système hollywoodien. Pour en revenir, à notre film, "les passagers de la nuit", est le troisième film de Bogart avec Bacall. Il tourné en noir & blanc, par Delmer Daves pour le compte de la Warner Bros, le film est à classer dans la catégorie film noir et dans les excellents films de Delmer Daves. Delmer Daves on se souvient de lui pour ses films noirs, mais aussi pour ses westerns originaux. Ainsi, dans "la flèche brisée" (1950), il se mettait du côté des indiens, et montrait l'iniquité de la justice des blancs envers, les natifs américains. Dans "3H10 pour Yuma", il mettait en scène un scénario de film noir, dans l'univers du western. Comme souvent dans sa carrière, Delmer Daves est réalisateur des "passagers de la nuit", mais également scénariste.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, humphrey bogart, lauren bacall, agnes moorehead, Bruce Bennett, Sid Hickox, franz waxman, delmer daves,

Le film est une réussite par son casting, son scénario, mais aussi de par sa réalisation incroyablement novatrice pour l'époque. Ainsi, dans ses 10 premières minutes, Daves filme en perspective en se plaçant dans la peau du personnage joué par Bogart. Le spectateur est donc scotché à son fauteuil, se demandant qu'elle va être la suite de l'histoire et que va faire le héros. Dès le départ, Daves arrive ainsi à mobiliser l'attention du spectateur. Il va avoir de nouveau recours à ce procédé dans le premier tiers du film. Ainsi, pendant 40 minutes, on ne voit jamais le visage de Bogart. Cela donne au film, un ton tout à fait particulier pour l'époque et assez unique. Et l'épisode du cauchemar de Bogart est tout aussi marquant. Mais "les passagers de la nuit", c'est aussi le tournage dans un San Francisco brumeux de 1947, qui donne au film un caractère poétique. Cette ville filmée, le plus souvent la nuit ou au petit matin, fait beaucoup pour mettre le film, bien au-dessus du lot. Daves, dans son plaisir à filmer le visage des acteurs, fait contraste à sa volonté de ne pas filmer le visage de Bogart dans le premier tiers du film. A tout cela, il faut ajouter la belle musique de Franz Waxman, aidé de Max Steiner, qui l'un et l'autre font également, beaucoup pour rendre le film marquant. "Les passagers de la nuit" est donc une très belle réussite, filmé avec beaucoup de poésie. Ce film possède encore aujourd'hui un charme fou. Il mériterait sans aucun doute, une restauration et une sortie Bluray, ne serait ce que pour son côté documentaire, et sa plongée dans le San Francisco de 1947. Parfois il m'arrive de me demander, si la Warner sait mettre en valeur les pépites qu'elle possède dans son catalogue.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, humphrey bogart, lauren bacall, agnes moorehead, Bruce Bennett, Sid Hickox, franz waxman, delmer daves,

Ci-dessus : Lauren Bacall (avec Bogart que l'on doit imaginer en face d'elle)

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, humphrey bogart, lauren bacall, agnes moorehead, Bruce Bennett, Sid Hickox, franz waxman, delmer daves,

Ci-dessus : Bogart (au fond) et au premier plan Tom D'Andrea

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, humphrey bogart, lauren bacall, agnes moorehead, Bruce Bennett, Sid Hickox, franz waxman, delmer daves,

Ci-dessus : Lauren Bacall & Humphrey Bogart

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, humphrey bogart, lauren bacall, agnes moorehead, Bruce Bennett, Sid Hickox, franz waxman, delmer daves,

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, humphrey bogart, lauren bacall, agnes moorehead, Bruce Bennett, Sid Hickox, franz waxman, delmer daves,

Ci-dessus : Lauren Bacall & Humphrey Bogart

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, humphrey bogart, lauren bacall, agnes moorehead, Bruce Bennett, Sid Hickox, franz waxman, delmer daves,

Ci-dessus : Excellent plan de Daves, qui montre la menace dans le dos de Bogart

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, humphrey bogart, lauren bacall, agnes moorehead, Bruce Bennett, Sid Hickox, franz waxman, delmer daves,

Ci-dessus : Agnes Moorehead (dont la personnalité perverse de son personnage est mis en valeur magnifiquement dans ce plan rapproché)

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, humphrey bogart, lauren bacall, agnes moorehead, Bruce Bennett, Sid Hickox, franz waxman, delmer daves,

Ci-dessus : Humphrey Bogart & Agnes Moorehead

 

La bande-annonce :

Disponible en DVD Zone 2 ou DVD zone 1 chez Warner en VO sous-titrée (je ne sais pas si il y a une VF sur le zone 2, possédant l'édition zone 1 sous-titrée français).

Note : 8 / 10

Les commentaires sont fermés.