Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2015

Poursuites dans la nuit / Nightfall - 1957

"Poursuites dans la nuit" est un film noir de Jacques Tourneur, adapté d'un roman de David Goodis. Tyrone Power et Ted Richmond, en avait racheté les droits pour leur société de production Copa. Le film en noir & blanc, reprend dans sa première partie les grands thèmes du film noir pour ensuite les détruire dans une antithèse qui débouche dans un final en forme de synthèse et de conclusion. La première partie, nous montre donc un homme en fuite (Aldo Ray), soupçonné de meurtre. Il est également mêlé à la disparition du butin d'un braquage de banque. Ainsi, la police, un agent d'assurance, mais aussi la mafia locale le poursuivent. Il doit donc se terrer chez lui, et ne supporte plus la lumière. Cette première partie reprend donc les thèmes du film noir. Elle est filmée dans la semi-obscurité. Il y a une femme fatale, des tueurs, et on ne sait pas bien ce que sont certains personnages. Ensuite dans la deuxième partie, les thèmes s'inversent la femme fatale, devient un secours, l'obscurité et le monde de la nuit font place à la lumière des montagnes enneigées. Mais comme souvent chez Tourneur ou dans le film noir, l'aventure n'est pas exaltante. Elle gêne la vie des personnages. Et le destin tombe encore une fois, sur un personnage qui ne demandait qu'à vivre tranquillement le cours de leur son existence. Le casting n'est pas mauvais. Anne Bancroft est convaincante, Aldo Ray aussi, le gangster rieur joué par Rudy Bond aussi. Par contre, je trouve qu'il y a une espèce de ressemblance entre Aldo Ray et Brian Keith, qui n'aide pas à la visibilité du film. Enfin la photographie de Burnett Guffey, est très souvent plate. On est assez loin de la superbe photographie du film noir américain du milieu des années 40. Ainsi, si on peut considérer que "Poursuites dans la nuit" est un bon film noir qui renouvelle le genre, il n'en reste pas moins en retrait, à cause d'un casting pas totalement finalisé, une photographie un peu plate, et des ellipses scénaristiques pas toujours du meilleur goût. Mais c'est vrai que c'est toujours un plaisir de revoir la belle Anne Bancroft.

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,aldo ray,anne bancroft,brian keith,rudy bond,james gregory,jocelyn brando,frank albertson,burnett guffey,jacques tourneur

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,aldo ray,anne bancroft,brian keith,rudy bond,james gregory,jocelyn brando,frank albertson,burnett guffey,jacques tourneur

Ci-dessus : Anne Bancroft & Aldo Ray

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,aldo ray,anne bancroft,brian keith,rudy bond,james gregory,jocelyn brando,frank albertson,burnett guffey,jacques tourneur

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,aldo ray,anne bancroft,brian keith,rudy bond,james gregory,jocelyn brando,frank albertson,burnett guffey,jacques tourneur

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,aldo ray,anne bancroft,brian keith,rudy bond,james gregory,jocelyn brando,frank albertson,burnett guffey,jacques tourneur

Ci-dessus : Anne Bancroft & Aldo Ray

cinéma,cinema,hollywood,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,aldo ray,anne bancroft,brian keith,rudy bond,james gregory,jocelyn brando,frank albertson,burnett guffey,jacques tourneur

Ci-dessus : Anne Bancroft

Disponible dans une superbe édition DVD Zone 2, chez WildSide en VO sous-titrée français, incluant un livre présentant le film.

Note  6,5 / 10

Commentaires

Hello Stéphane,

j'aime beacuoup cette collection Classics Confidential, j'en ai d'ailleurs chroniqué un certain nombre sur mon bliog, dont celui-là ; comme toi, ce n'est pas celui qui m'a le plus intéressé. Je lui ai par exemple préféré Le rôdeur ou Menaces dans la nuit.

A bientôt,

Raphaël

Écrit par : Raphaël | 06/05/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour Raphaël,

Même avis que toi, j'ai préféré "le rôdeur" ou "menaces dans la nuit". Je te conseille aussi chez WildSide, "le balafré" avec Paul Henreid, au formidable scénario et à la photographie totalement exceptionnelle.

Amitiés.
Stéphane.

Écrit par : Stéphane | 06/05/2015

Répondre à ce commentaire

Le Balafré, ah oui ! Je l'ai sur mes étagère, c'est une très bonne idée, (en plus, les termes que tu emploies sont très convaincants) !!

Bonne soirée,

Raphaël

Écrit par : Raphaël | 06/05/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire