Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2014

Quatre étranges cavaliers / Silver Lode - 1954

"Quatre étranges cavaliers" est loin d'être un western de série B, que l'on pourrait voir d'un oeil distrait. En effet, même si on suppose que les moyens financiers ont été très limités, et que le tournage a duré une quinzaine de jours, et que le film était terminé en trois semaines, il n'en reste pas moins que l'ensemble bénéficie de grandes qualités. On peut tout d'abord parler du scénario très intelligent. En effet, dans "quatre étranges cavaliers", un homme (John Payne) qui allait se marier, est arrêté par un Marshall (Dan Duryea), dont l'honnêteté semble laisser à désirer. De cette histoire de la scénariste Karen DeWolf au démarrage simple, Allan Dwan nous laisse voir un film qui dénonce une communauté qui se retourne contre un homme seul, mais aussi une dénonciation du Maccarthysme présent entre 1953 et 1954, à travers l'arrivée du fameux sénateur Maccarthy à la sous-commission d'enquête permanente du Sénat américain. Les plus observateurs, remarqueront d'ailleurs que dans ce western, le nom du marshall joué par Dan Duryea est McCarthy, et que le sénateur éponyme avait attaqué le général Marshall dans un discours en 1952, ce dernier étant partisan d'une guerre limitée en Corée. Vous l'avez compris, "quatre étranges cavaliers" tient tout autant du western, que d'une critique sociale et politique de l'Amérique du début des années cinquante.

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,john payne,lizabeth scott,dan duryea,dolores moran,emile meyer,robert warwick,john hudson,harry carey jr.,alan hale jr.,stuart whitman,frank sully,morris ankrum,hugh sanders,florence auer,roy gordon,john alton,louis forbes,allan dwan,rko

On peut rapprocher le film, de "Furie" (1936) de Fritz Lang, où un homme emprisonné subissait l'attaque d'une population prête à le lyncher, mais aussi du "train sifflera trois fois" (1952), de Fred Zinnemann. On peut noter dans les "Quatre étranges cavaliers", la prestation exceptionnelle de Dan Duryea. La fiancée du héros, se fait presque voler la vedette par l'entraineuse du saloon, Dolores Moran, qui a les meilleurs répliques. Cela peut s'expliquer par le fait, qu'elle est l'épouse à ce moment là du producteur du film, Benedict Bogeaus. Au crédit du film, il faut aussi dire un mot de la belle photographie de John Alton qui a travaillé sur tous les films d'Allan Dwan, et quelques clins d'oeil, sur le 4 juillet, fête nationale des USA, ou sur la "liberty bell" (cloche de la liberté), qui sont l'un et l'autre des appels à ne pas condamner sans preuves. Dans une époque, comme la nôtre, où l'on a tendance à condamner via média interposé, et où les communautés tendent à s'affronter, "quatre étranges cavaliers" est un film indispensable, un beau western, mais aussi un grand film.

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,john payne,lizabeth scott,dan duryea,dolores moran,emile meyer,robert warwick,john hudson,harry carey jr.,alan hale jr.,stuart whitman,frank sully,morris ankrum,hugh sanders,florence auer,roy gordon,john alton,louis forbes,allan dwan,rko

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,john payne,lizabeth scott,dan duryea,dolores moran,emile meyer,robert warwick,john hudson,harry carey jr.,alan hale jr.,stuart whitman,frank sully,morris ankrum,hugh sanders,florence auer,roy gordon,john alton,louis forbes,allan dwan,rko

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,john payne,lizabeth scott,dan duryea,dolores moran,emile meyer,robert warwick,john hudson,harry carey jr.,alan hale jr.,stuart whitman,frank sully,morris ankrum,hugh sanders,florence auer,roy gordon,john alton,louis forbes,allan dwan,rko

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,john payne,lizabeth scott,dan duryea,dolores moran,emile meyer,robert warwick,john hudson,harry carey jr.,alan hale jr.,stuart whitman,frank sully,morris ankrum,hugh sanders,florence auer,roy gordon,john alton,louis forbes,allan dwan,rko

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,john payne,lizabeth scott,dan duryea,dolores moran,emile meyer,robert warwick,john hudson,harry carey jr.,alan hale jr.,stuart whitman,frank sully,morris ankrum,hugh sanders,florence auer,roy gordon,john alton,louis forbes,allan dwan,rko

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,john payne,lizabeth scott,dan duryea,dolores moran,emile meyer,robert warwick,john hudson,harry carey jr.,alan hale jr.,stuart whitman,frank sully,morris ankrum,hugh sanders,florence auer,roy gordon,john alton,louis forbes,allan dwan,rko

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,john payne,lizabeth scott,dan duryea,dolores moran,emile meyer,robert warwick,john hudson,harry carey jr.,alan hale jr.,stuart whitman,frank sully,morris ankrum,hugh sanders,florence auer,roy gordon,john alton,louis forbes,allan dwan,rko

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,john payne,lizabeth scott,dan duryea,dolores moran,emile meyer,robert warwick,john hudson,harry carey jr.,alan hale jr.,stuart whitman,frank sully,morris ankrum,hugh sanders,florence auer,roy gordon,john alton,louis forbes,allan dwan,rko

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,john payne,lizabeth scott,dan duryea,dolores moran,emile meyer,robert warwick,john hudson,harry carey jr.,alan hale jr.,stuart whitman,frank sully,morris ankrum,hugh sanders,florence auer,roy gordon,john alton,louis forbes,allan dwan,rko

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,hollywood,john payne,lizabeth scott,dan duryea,dolores moran,emile meyer,robert warwick,john hudson,harry carey jr.,alan hale jr.,stuart whitman,frank sully,morris ankrum,hugh sanders,florence auer,roy gordon,john alton,louis forbes,allan dwan,rko

Disponible chez Sidonis & Calysta dans un coffret western, spécial Allan Dwan, VF et VO sous-titrée

 Note : 7,5 / 10

Commentaires

Un film exceptionnel ! Grand moment de cinéma. J'ai apprécié la prestation de John Payne, que j'ai découvert dans ce film.

A bientôt,

Raphaël

Écrit par : Raphaël | 22/12/2014

Oui, je me souviens de ton article.

A très bientôt.

Stéphane (Hollywood Classic).

Écrit par : Stéphane | 22/12/2014

Les commentaires sont fermés.