Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/08/2014

Noé / Noah - 2014

Etrange film que ce "Noé" de Darren Aronofsky. Ce dernier est responsable de la réalisation, mais aussi du scénario. Or, le film nous propose un récit étrange, voir très souvent anachronique tout en mélengeant le récit biblique de la Genèse. Si le film intrigue, il finit par ennuyer, et on se demande bien, si il était réellement nécessaire de nous pondre un tel récit fantasitco-apocalyptique, à la sauce Transformers, pour décrire la légende de Noé. Ainsi, les anges déchus sont représentés par des statues de pierre qui se meuvent et qui sont capables de combattre, un peu comme des "Transformers". Le méchant roi, a quant à lui, un lance fusée ! Vous voyez le genre ... Ceci dit, la photographie est plutôt pas mal, et la précision des images est quand même intéressante pour tester son Home-cinéma. On pourrait presque s'amuser à compter les poils de la barre de Noé, tellement les images sont précises, et le scénario peu intéressant.

096867.jpg

Ceci dit, il y a quand même de très bons acteurs : Russel Crowe, Jennifer Connelly très touchante, Anthony Hopkins très bon comme à son habitude. Le méchant est attirant comme il se doit, et il faut noter l'excellente prestation de Ray Winstone, dans son rôle de roi qui part à la conquête de l'arche. Quant aux fils de Noé, ils sont assez inexistants, écrasés qu'ils sont, par l'autorité du patriarche. Le film ne refuse pas la réflexion métaphysique, sur le devenir de l'Homme et de la Nature. Mais franchement, après la vision de plus de 2H15, d'un gloubiboulga plus ou moins informe et indigeste, la seule question qui reste, c'est : mais qui souhaiterait voir ce film une deuxième fois ? Pas moi en tous les cas. L'arche a trop pris l'eau, pour rester insubmersible aux critiques et aux années. Alors c'est vrai que "Noé" n'est pas un film à jeter par dessus bord, mais très sûrement à laisser en fond de cale pendant un long moment.

noe-est-au-centre-de-toutes-les-controverses.jpg

Ci-dessus : Russel Crowe dans "Noé"

Note : 5 / 10

Commentaires

Déjà que l’histoire de Noé est chelou alors là !

Écrit par : Willow | 16/08/2014

Comme l'a écrit Aragon :"celui qui croyait au ciel et celui qui n'y croyait pas". Le but de mon article, n'était pas de juger le sujet initial, mais de la qualité cinématographique d'une oeuvre censée nous raconter l'ancien testament. J'avoue avoir été un peu perdu devant cette version, qui a des qualités, mais aussi beaucoup de défauts.

Écrit par : Stéphane | 17/08/2014

Les commentaires sont fermés.