Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/07/2014

Les invités de 8 heures / Dinner at eight - 1933

Après le succès de "Grand Hotel", un an plus tôt, David O. Selznick se décidait de repartir pour une aventure similaire, avec un casting assez proche de celui de "Grand Hotel". Ainsi on retrouvait Lional Barrymore, John Barrymore, et Wallace Beery, déjà vu dans le précédent film. A la réalisation on retrouve non pas Edmund Goulding, mais bien George Cukor. Et il faut bien dire que la réalisation de Cukor est assez peu inspirée, plate et relativement statique et les travelings et gros plans de Goulding manquent cette fois-ci cruellement. Le casting est relevé par la présence de Madge Evans, vue par exemple dans "Mayor of Hell" (1933), mais surtout par Jean Harlow. Le film n'évoque les problèmes économiques et sociaux que de manière très indirecte. On s'intéresse plutôt ici à la faible morale de la société américaine. Ainsi, on retrouve un médecin coureur de jupons, et une femme mariée insatisfaite passant le plus clair de son temps au lit (Jean Harlow). On peut aussi supposer que le rôle totalement ingrat de la femme de chambre du mettre bien à mal cet emploi, après une vision de ce film par les spectateurs qui en employaient une, même si il faudra attendre le début de la guerre pour que la riche société américaine commence à se passe de son personnel de maison. Le film passe donc en revu le destin de ses 8 invités, destin heureux ou malheureux, tous ne parviendront pas à assister à ce dîner.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,jean harlow,wallace beery,marie dressler,john barrymore,lionel barrymore,madge evans,william axt,george cukor

Ce film choral est donc assez agréable à regarder, mais n'atteint jamais les sommets de son prédécesseur, que ce soit au niveau de la réalisation ou même des situations et des dialogues. On retiendra de l'ensemble, surtout les scènes avec Jean Harlow dont certaines répliques sont quasiment mythiques. Ainsi, sa violente explication avec son mari (ici Wallace Beery) est inoubliable. Mais c'est bien la dernière de Jean Harlow qui laisse au spectateur le sourire. En effet quand Jean Harlow explique qu'elle a lu un livre, son interlocutrice la regarde d'un air interloqué, puis quand Jean continue et explique qu'elle a appris que dans ce livre les machines vont remplacer les activités humaines, et quand son interlocutrice lui répond que "de ce côté là, elle ne doit se faire aucun souci", on explose de rire. Jean Harlow remplit parfaitement son rôle de magnifique garce, mangeuse d'hommes, pour notre plus grand plaisir.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,jean harlow,wallace beery,marie dressler,john barrymore,lionel barrymore,madge evans,william axt,george cukor

Ci-dessus : Jean Harlow et Wallace Beery

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,jean harlow,wallace beery,marie dressler,john barrymore,lionel barrymore,madge evans,william axt,george cukor

Ci-dessus : John Barrymore

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,jean harlow,wallace beery,marie dressler,john barrymore,lionel barrymore,madge evans,william axt,george cukor

Ci-dessus : Madge Evans & John Barrymore

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,film,films,jean harlow,wallace beery,marie dressler,john barrymore,lionel barrymore,madge evans,william axt,george cukor

Ci-dessus : Jean Harlow & Wallace Beery

Disponible en DVD Zone 2 en version original sous-titrée

Note : 7 / 10

Écrire un commentaire