Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/06/2014

Joyeux anniversaire ... Olivia de Havilland !

Une seule actrice m'a fait rêver comme aucune autre femme ne l'a peut être fait après elle. Une seule actrice, m'a fait toucher la poussière des étoiles et la grâce immaculée de l'amour. Cet actrice c'est Mme Olivia de Havilland. Que ce soit dans "Capitaine Blood" (1935), "la charge de la brigade légère" (1936), "les aventures de Robin des Bois" (1938) ou dans "Autant en emporte le vent" (1939), elle a su peut être comme aucune autre actrice d'Hollywood, donner une beauté incomparable au cinéma. A la vieille de ses 98 ans, on ne peut que se souvenir d'une femme qui avec ses sourires et ses baisers a su marquer comme peu d'actrice l'histoire du cinéma et ainsi passer son souvenir de génération en génération. Joyeuse anniversaire Mme De Havilland !

cinéma,cinema,dvd,bluray,film,films,actrice,hollywood,hommage,olivia de havilland

Hommage vidéo :

29/06/2014

Argo - 2012

C'est assez étrange de voir un film comme "Argo" obtenir l'Oscar du meilleur film en 2013, lors de la 85ème cérémonie des Oscars. En effet, le film ne brille, ni par sa même en scène, ni par son ton, ni par son écriture scénaristique, ni même par le jeu des acteurs.  Ainsi, on peut convenir que le scénario est original. C'est vrai que ce plan de création d'un film bidon, pour sauver des Américains enfuis de l'ambassade américaine à Téhéran, au moment de la révolution islamique, est pour le moins original. Et ce sujet pouvait très bien faire un scénario de film intéressant. Malheureusement le film a beaucoup trop de défauts. Rien est fait pour rendre les otages un tout petit peu sympathiques. Le travail scénaristique, sur les personnages des otages est réduit à sa plus simple expression. Tous ressemblent à des acteurs maquillés, jouant un rôle. Seule peut être Kerry Bishé sort un peu du lot et donne un début d'humanité à son personnage. Les bonnes surprises sont évidemment John Goodman, toujours excellent, et Alan Arkin, qui animent la première partie du film. Pour le reste, sous sa barbe, Ben Affleck semble s'ennuyer ferme et se demander ce qu'il est venu faire dans cette galère. Quant au père de "Malcom", Bryan Cranston, je ne le crois pas une seconde crédible en patron de la CIA ...

 

argo2d.jpg

On retient donc de tout ça, que l'Islam et politique ne font pas bon ménages, que la radicalité religieuse ce n'est pas bien et que les islamistes n'aiment pas les Occidentaux. Merci, on le savait déjà. On se demande bien à quoi sert donc ce drôle ce film, qui n'est ni particulièrement distrayant, ni très subtile dans son approche et dans sa description des évènements historiques. On regarde donc "Argo", sans déplaisir, mais aussi sans passion, et les bons moments dans le film restent bien rares. Le film devait malgré tout, recevoir une pluie de récompenses et être une belle réussite au box-office mondial. Tout cela est assez incompréhensible à mon sens, surtout pour un film qui sonne le plus souvent creux et surtout faux.

1Even-CIA-meetings-prove-to-be-boring.jpg

Ci-dessus : Ben Affleck et Bryan Cranston

15168_11074_ALLOCINE_FILM_190267.jpg

Ci-dessous : John Goodma, Alan Arkin & Ben Affleck

image_001.jpg

Disponible en DVD & Bluray VF et VO sous-titrée

Note : 5,5 / 10

28/06/2014

Sierra - 1950

"Sierra" fait parti des westerns tournés par Audie Murphy pour l'Universal. Ce n'est certainement pas un chef-d'oeuvre. Mais c'est loin d'être le plus mauvais. En effet, le film a pas mal de qualités. Le scénario n'est pas mauvais, la réalisation de Alfred E. Green, n'est pas mauvaise. Il y a une belle exploitation des couleurs du Technicolor. On remarque aussi, qu'Audie Murphy n'est pas en tête d'affiche sur le générique, mais que c'est bien sa femme à la ville de l'époque, Wanda Hendrix, qui tient le haut de l'affiche. On sait qu'en 1946 Audie Murphy a vu Wanda Hendrix sur la couverture du magazine Coronet et s'est décidé à la rencontrer. Ils se marièrent, le 8 Février 1949, et furent occupés sur la réalisation du film Sierra (1950) ensemble,. Mais le mariage fut de courte durée; ils ont divorcé le 14 Avril 1950. Hendrix a dit plus tard que Murphy lui avait demandé d'arrêter sa carrière pour qu'elle se consacre à lui. Mais surtout Audie Murphy souffrait à cette époque, de symptômes post-traumatiques et pendant les épisodes "flashback" il aurait tourné vers elle, le canon d'une arme. Mais dans ses dernières années, Hendrix a parlé de l'état d'Audie Murphy avec sympathie, comprenant peut être tard, ce que son mari avait vécu.

sanstitre146.jpg

Le casting est complété par Burl Yves, le chansonnier de service dans le film et par Dean Jagger que l'on a vu dans d'autres westerns, et en particulier dans "Crépuscule Sanglant" (1956), ou "l'attaque de la malle-poste" (1951). On s'attache assez à ce western à la forme et au fond très intéressant. Alors c'est vrai qu'il a un peu le défaut de ses qualités. Les chansons de Burl Yves sont drôles et sympathiques, mais coupent l'action. Et certaines scènes sentent le trucage de l'image. Mais malgré tout, le positif l'emporte sur le négatif. L'image est belle, c'est plutôt bien filmé. Que demander de plus pour un western au budget et à l'ambition limitée ? On remarquera enfin, la présence de Tony Curtis dans un tout petit rôle, proche de la figuration.

vlcsnap2011112818h08m13.png

Ci-dessus : Audie Murphy et Wanda Hendrix

02121.JPG

Ci-dessous : belle image, mais qui sent le trucage

2121.JPG

Ci-dessus à gauche : Tony Curtis dans une de ses rares apparitions

SierraStill.jpg

Ci-dessus : Wanda Hendrix et Audie Murphy

Capture.JPG

Ci-dessus : sur le plateau de Sierra

Disponible en DVD VO sous-titrée seulement

Note : 6,5 / 10

27/06/2014

La mobilisation s'accentue en France pour sauver "The Alamo" !

Alors qu'une pétition est en ligne depuis quelques semaines pour sauver le film "The Alamo" (1960), la pression médiatique et la mobilisation s'accentuent depuis quelques jours. Ainsi, nos amis du superbe site "DVDClassik" ont pris l'initiative de promouvoir la pétition de Hollywood Classic, et de publier un très bel article dans leur rubrique actualité afin de mettre la sauvegarde de ce film en avant. A noter que les années laser devraient publier quelque chose dans un prochain courrier des lecteurs et que Mr Bertrand Tavernier a confirmé sur son blog qu'il soutenait notre initiative. Encore un grand merci à tous pour le soutien à cette noble cause qui n'est pas la mienne, mais celle du cinéma et de l'art !

L'article de nos amis de DVDClassik :

http://www.dvdclassik.com/news/il-faut-sauver-alamo

Title The Alamo (1960).jpg

Et toi lecteur qui passe ici, as tu signé la pétition ? Cela ne te prendra que 2 minutes de ta vie ? Rejoins nous ! Alamo a besoin de toi !

 

Pour rappel le lien vers la pétition :

https://secure.avaaz.org/fr/petition/MGM_CEO_Direction_de_la_MGM_Nous_appelons_la_MGM_a_sauver_le_film_The_Alamo_1960/?pv=3

 

26/06/2014

Tuco est mort !

Eli Wallach est mort mardi dernier (24 juin 2014). Il laissera évidement l'image heurtée de chef des bandits mexicains dans "les 7 mercenaires" (1960), dans "la conquête de l'Ouest" (1962), il joue aussi un desperado, tout comme dans "le bon, la brute et le truand" (1966). On se souvient aussi de son petit rôle dans "les désaxés" dernier film de Clark Gable et de Marylin Monroe. Second rôle excellent, il n'est pas prêt d'être oublié et a été ce genre d'acteurs qui a assuré la transition entre l'ancien western et le nouveau western campé par Sergio Leone.

elli.jpg

23/06/2014

Souvenez vous de ... Jean Harlow !

Jean Harlow, première blonde platine du cinéma américain, bien avant Lana Turner, a traversé Hollywood tel un météore. Et sa vie privée parsemée de relations tumultueuses avec des gangsters, mais aussi avec Howard Hughes, ou William Powell, et laisse donc une impression aussi marquante que ses apparitions à l'écran. Sa mort devait être aussi sur-réaliste que sa vie et faire de cette star, une des légendes d'Hollywood. Souvenez vous de  ... Jean Harlow !

 

Lien Wikipédia sur Jean Harlow :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Harlow

10030264_1.jpg

harlow-jean_01.jpg

Jean-Harlow-Feet-105529.jpg

harlow-jean-05-g.jpg

jeanharlow.jpg

jean-harlow2.jpg

Jean-Harlow1.jpg

jean-harlow-red-headed-woman-doctormacro-2.jpg

Filmographie

 

 

  • 1928 : Moran of the Marines de Frank R. Strayer : figuration (non créditée)
  • 1928 : Chasing Husbands de James Parrott (CM) : Bathing Beauty (non créditée)
  • 1929 : Vive la liberté (Liberty) de Leo McCarey (CM) : femme dans un taxi30 avec Laurel et Hardy
  • 1929 : Fugitives de William Beaudine (CM) : figuration (non créditée)
  • 1929 : Why Be Good? de William A. Seiter : figuration (non créditée)
  • 1929 : Why Is a Plumber? de Leo McCarey (CM)
  • 1929 : Close Harmony de John Cromwell et A. Edward Sutherland (non créditée)
  • 1929 : The Unkissed Man de Leo McCarey (CM) : (non créditée)
  • 1929 : Son Altesse royale (Double whoopee) de Lewis R. Foster (CM) : la blonde huppée avec Laurel et Hardy
  • 1929 : Thundering Toupees de Robert F. McGowan (CM)
  • 1929 : Une saisie mouvementée (Bacon Grabbers) de Lewis R. Foster (CM) : Mrs Kennedy avec Laurel et Hardy
  • 1929 : La Cadette (The Saturday Night Kid) de A. Edward Sutherland : Hazel (non créditée)
  • 1929 : Parade d'amour (Love parade) d'Ernst Lubitsch : femme dans une loge à l'opéra (non créditée)
  • 1929 : This Thing Called Love de Paul L. Stein : figuration (non créditée)
  • 1929 : Weak But Willing de William Watson (CM) : (non créditée)
  • 1929 : New York Nights de Lewis Milestone : une invitée à la fête (non créditée)
  • 1930 : Les Anges de l'enfer (Hell's Angels) d'Howard Hughes : Helen31
  • 1931 : Les Lumières de la ville (City Lights) de Charles Chaplin : une invitée à la fête (non créditée)
  • 1931 : Tribunal secret (The Secret Six) de George W. Hill : Anne Courtland
  • 1931 : L'Ennemi public (The Public Enemy) de William Wellman : Gwen Allen
  • 1931 : L'Homme de fer (Iron Man) de Tod Browning : Rose Mason
  • 1931 : Goldie de Benjamin Stoloff : Goldie
  • 1931 : La Blonde platine (Platinum Blonde) de Frank Capra : Ann Schuyler
  • 1931 : Les Deux Légionnaires (Beau Hunks) : Jeanie-Weenie, caméo sur une photographie
  • 1932 : Three Wise Girls de William Beaudine : Cassie Barnes
  • 1932 : La Bête de la cité (The Beast of the City) de Charles Brabin : Daisy Stevens / Mildred Beaumont
  • 1932 : Scarface de Howard Hawks et Richard Rosson : Blonde at Paradise Club - Cameo appearance in nightclub (non créditée)
  • 1932 : La Femme aux cheveux rouges (Red-Headed Woman) de Jack Conway : Lillian 'Lil' / 'Red' Andrews Legendre
  • 1932 : La Belle de Saïgon (Red Dust) de Victor Fleming : Vantine
  • 1933 : Dans tes bras (Hold Your Man) de Sam Wood : Ruby Adams
  • 1933 : Les Invités de huit heures (Dinner at Eight) de George Cukor : Kitty Packard
  • 1933 : Mademoiselle volcan (Bombshell) de Victor Fleming : Lola Burns
  • 1934 : La Belle du Missouri (The Girl from Missouri) de Jack Conway : Eadie
  • 1935 : Imprudente Jeunesse (Reckless) de Victor Fleming : Mona Leslie
  • 1935 : La Malle de Singapour (China Seas) de Tay Garnett : China Doll
  • 1936 : La Loi du plus fort (Riffraff) de J. Walter Ruben : Hattie
  • 1936 : Sa femme et sa secrétaire (Wife versus Secretary) de Clarence Brown : Whitey
  • 1936 : Suzy de George Fitzmaurice : Suzy
  • 1936 : Une fine mouche (Libeled Lady) de Jack Conway : Gladys
  • 1937 : Valet de cœur (Personal Property) de W.S. Van Dyke : Crystal Wetherby
  • 1937 : Saratoga de Jack Conway : Carol Clayton

 

Sa biographie en quelques images :