Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/04/2014

Othello / A double life - 1947

"Othello" ou dans son titre américain "a double life" est particulitèrement troublant. En effet, cette oeuvre de Georges Cukor est assez déroutante et nous entraine finalement dans les troubles psychiatriques que peut entrainer le métier d'acteur. Cukor avait déjà visité la folie ou tout au moins un mauvais discernement du réel, dans "hantise" (1944) avec Charles Boyer et Ingrid Bergman. Ici, Cukor va prendre la pièce de Shakespeare, "Othello" pour montrer le dédoublement de la personnalité d'un acteur (joué par Ronald Colman) qui devient petit à petit obsédé par son rôle, et devient fou. Le génie de Cukor est de montrer les deux univers du théâtre et de la vie de l'acteur, se mêlant, petit à petit pour ne faire qu'un. La pièce devient alors le creuset de destruction de l'univers de l'acteur et sa propre destruction.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ronald colman,signe hasso,edmond o'brien,shelley winters,miklós rózsa,george cukor

Le scénario est original, mais il manque malheureusement de crédibilité. Et on a peine à croire qu'un grand acteur de théâtre ne soit plus capable de faire la différence entre sa vie théâtrale et sa vie privée. Enfin, le scénario n'évite malheureusement pas les redites, et les lourdeurs. Par contre Cukor arrive de temps en temps à faire preuve de génie dans sa réalisation. Ainsi, lorsque Ronald Colman raconte le montage de la pièce, jusqu'à la première, cette séquence reste très moderne et nous fait passer de différents lieux et espaces temps en quelques secondes, donnant un caractère particulièrement novateur à l'oeuvre. Malheureusement ce type de séquences reste une exception et l'oeuvre souffre de séquences scénaristiques finalement assez répétitives. Par contre, la musique de  Miklos Rozsa reste comme d'habitude excellente et relève le niveau d'ensemble, d'un film qui ne laisse pas indifférent. On retiendra également, la superbe interprétation de Ronald Colman qui lui vaudra un Oscar, et la très bonne composition de Shelley Winters, en serveuse un peu paumée.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ronald colman,signe hasso,edmond o'brien,shelley winters,ray collins,philip loeb,millard mitchell,joe sawyer,miklós rózsa,george cukor

Ci-dessus : Signe Hasso et Ronald Colman

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ronald colman,signe hasso,edmond o'brien,shelley winters,ray collins,philip loeb,millard mitchell,joe sawyer,miklós rózsa,george cukor

Ci-dessus : Shelley Winters et Ronald Colman. On peut noter sur cette image, le rapport de domination entre elle et lui, qui va s'inverser à mesure que Colman va identifier sa vie à celle d'Othello.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ronald colman,signe hasso,edmond o'brien,shelley winters,ray collins,philip loeb,millard mitchell,joe sawyer,miklós rózsa,george cukor

Ci-dessus : Le rapport commence à s'inverser. Si Colman est assis. Il semble satisfait de ce qu'il regarde et Shelley Winters semble vouloir le séduire.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ronald colman,signe hasso,edmond o'brien,shelley winters,ray collins,philip loeb,millard mitchell,joe sawyer,miklós rózsa,george cukor

Ci-dessus : Les deux protagonistes sont assis. Le regard est irrémédiablement attiré par les mains de Colman qui vont être le dénouement final de la relation entre les deux personnages.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ronald colman,signe hasso,edmond o'brien,shelley winters,ray collins,philip loeb,millard mitchell,joe sawyer,miklós rózsa,george cukor

Ci-dessus : Rolnad Colman et Signe Hasso

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ronald colman,signe hasso,edmond o'brien,shelley winters,ray collins,philip loeb,millard mitchell,joe sawyer,miklós rózsa,george cukor

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,ronald colman,signe hasso,edmond o'brien,shelley winters,ray collins,philip loeb,millard mitchell,joe sawyer,miklós rózsa,george cukor

 

Extrait de la musique de Miklós Rózsa :

Film disponible en DVD Zone 2 chez Wild Side en VO sous-titrée (à noter une belle qualité d'image du Master).

Note : 7 / 10

Commentaires

Hello Stéphane,

intrigué je suis par ton article ! Le sujet m'intéresse et c'est marrant de voir cette période où Shelley Winters pouvait encore passer pour une jeune première élancée ! Bravo pour ton choix de photo.

A bientôt,

Raphaël

Écrit par : Raphaël | 15/04/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour Raphael,

Oui tu peux être intrigué. C'est un film très troublant, avec autant de défauts que de qualité, mais qui ne laisse pas indifférent.

Amicalement.
Stéphane (HC).

Écrit par : Stéphane | 18/04/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire