Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2014

Madame de ... - 1953

Max Ophüls a sans nul doute était le réalisateur préféré de Danielle Darrieux et cette dernière sans aucun doute, son actrice préférée. On sent bien une complicité évidente entre le réalisateur et l'héroïne de "Madame de ...". Danielle Darrieux confirmera d'ailleurs plus tard, sa parfaite entente avec Max Ophüls. Que de chemin parcouru pour Danielle Darrieux, depuis "Volga en flammes" ( "Madame de ..." a été tourné dans sa période française, après "le plaisir" (1952) et "la ronde" également avec Danielle Darrieux. "Le plaisir" (1952), précédent film de Max Ophüls, n'avait pas eu un grand succès public, malgré son incomparable réussite formelle. Avec "Madame de ..." on est devant un nouveau chef d'oeuvre d'un des grands maîtres du cinéma. Ainsi, si la distribution tourne presque uniquement autour de Charles Boyer, Danielle Darrieux, et de Vittorio De Sica, cela ne lasse jamais et le film est parfaitement écrit et réalisé. Alors, c'est vrai qu'Ophüls a l'avantage de se reposer sur un récit de Louise de Vilmorin. Cette dernière ne reconnaissait pourtant pas le film, comme une bonne représentation de son roman et devait même le qualifier de "rasoir". Pourtant, comme nous allons, le voir, il n'en est rien.

cinéma, cinema, dvd, bluray, acteur, actrice, film, films, charles boyer, danielle darrieux, Vittorio De Sica, Jean Debucourt, max ophüls

L'histoire de "Madame de ..." c'est autant l'histoire de la vie sentimentale d'une jeune femme de la haute bourgeoisie à la fin du 19ème siècle, que l'histoire d'un bijou. Le drame est somptueux, et si Max Ophüls garde son style si particulier, on sent aussi qu'il subit l'influence de Vincente Minnelli, qui a réalisé "Madame Bovary" (1949), quelques années plus tôt. Ainsi, plus encore que dans son oeuvre précédente, Max Ophüls nous donne à voir des scènes de bal et se complaît à filmer Danielle Darrieux en train de danser, comme si la danse devait remplacer une étreinte charnelle, qui ne peut exister ni dans l'histoire, ni sur l'écran. Ophüls montre très souvent des glaces et des escaliers. Si Lubitsch avait l'obsession des portes et des univers un peu parallèles qu'une porte pouvait cacher, pour Ophüls la glace et les escaliers sont très présents, comme souvent dans ses films. Et si les glaces, et les escaliers, ont un rôle, des bijoux tiennent également un grand rôle, presque aussi important que ceux des acteurs principaux. Ceci dit, Ophüls se sert également d'une porte pour permettre à Danielle Darrieux de lancer sa plus célèbre réplique : "Je ne vous aime pas !", répétée trois fois, comme l'aveu d'un amour impossible. Danielle Darrieux devient alors là, une seconde Garbo.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,charles boyer,danielle darrieux,vittorio de sica,jean debucourt,max ophüls

Ci-dessus : Danielle Darrieux dans "Madame de ..."

Max Ophüls devait écrire à Danielle Darrieux : "Votre tâche sera dure. Vous devrez, armée de votre beauté, votre charme et votre élégance, incarner le vide absolu, l’inexistence. Vous deviendrez sur l’écran le symbole même de la futilité passagère dénuée d’intérêt. Et il faudra que les spectateurs soient épris, séduits et profondément émus par cette image." On peut considérer que la mission est totalement réussie.  Et peut être, toute la force et le mystère de,  "Madame de .." peuvent se résumer en ces quelques vers d'Alphonse de Lamartine : "Objets inanimés, avez-vous donc une âme, qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ?". Spectateur de notre temps, c'est à vous de le découvrir !

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,charles boyer,danielle darrieux,vittorio de sica,jean debucourt,max ophüls

Ci-dessus : Charles Boyer et Danielle Darrieux

 

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,charles boyer,danielle darrieux,vittorio de sica,jean debucourt,max ophüls

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,charles boyer,danielle darrieux,vittorio de sica,jean debucourt,max ophüls

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,charles boyer,danielle darrieux,vittorio de sica,jean debucourt,max ophüls

Ci-dessus : Vittorio De Sica et Danielle Darrieux

 

Danielle Darrieux raconte sa relation de travail avec Max Ophüls :

http://www.ina.fr/video/I00012943

 

Témoignages sur Danielle Darrieux et Max Ophüls :

http://www.ina.fr/notice/voir/I00012938

 

Sur la musique du film, Danielle Darrieux interprête "l'amour m'emporte" :

 

Un jeune anglais parlant en termes élogieux, de "Madame de ..." (désolé c'est en anglais). Cela fait plaisir de voir la jeune génération s'enthousiasmer pour le cinéma des années 50 :

 

Film disponible en DVD et Bluray restauré en Version Française.

Note : 8 / 10

Écrire un commentaire