Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2014

Le facteur sonne toujour deux fois / The postman always rings twice - 1981

Il est difficile de parler du film, "le facteur sonne toujours deux fois", dans sa version de 1981, sans évoquer, la version de Tay Garnett de 1946, avec John Garfield et Lana Turner. Ainsi, si Bob Rafelson, revisite le roman de James Cain, avec la bonne idée de le replacer dans la période exacte du livre (les années 30), il semble avoir été largement à côté de son sujet. Ainsi, il a remplacé toute la suggestion et l'émotion de la première version, par une sexualité débordante et presque parfois à la limite du viol. On peut s'étonner d'ailleurs que les relations sexuelles interviennent avant toute relation sentimentale entre les deux personnages. Mais après ce n'est qu'un détail, devant l'écriture assez inégale de l'ensemble. Ainsi, tous les grandes étapes du premier film son brûlés. La rencontre de Cora à la sortie de sa cuisine est quelconque, et rien est expliqué.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,jack nicholson,jessica lange,john colicos,michael lerner,anjelica huston

La narration est donc réduite à sa plus simple expression, comme si le spectateur devait connaître le premier film. Mais alors pourquoi en avoir tourné un second, si rien est amené et expliqué correctement ? Ainsi, on ne sait pas trop pourquoi certains personnages s'absentent. On devine que Cora part à un moment donné, retrouver sa mère malade. Mais que peut comprendre un spectateur qui n'a jamais vu le premier film ?  Encore plus grave Bob Rafelson semble avoir oublié tous les codes du film noir. La femme fatale n'en est plus une, violentée par son amant, qui est encore plus machiavélique qu'elle. L'égalité des sexes est sans doute passée par là. Dans le premier film, John Garfield était plus la victime que le complice de sa maîtresse. Enfin, malgré son talent Jessica Lange semble assez peu à l'aise dans sa manière de jouer une femme des années trente. Ainsi, une scène semble assez surréaliste, quand on la voit lever sa robe jusqu'au genoux devant un employé d'une compagnie de bus. Cette scène est totalement impossible à imaginer en public, dans le contexte de cette époque. Et même la fin du film est escamotée. Le film devient donc plutôt le reflet de son époque de tournage (le début des années 80) et donne surtout envie de revoir la première version avec Lana Turner et John Garfield. C'est déjà pas si mal. On retiendra malgré tout, quelques plans intéressants, comme des vestiges d'une oeuvre bâclée.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,jack nicholson,jessica lange,john colicos,michael lerner,anjelica huston

Ci-dessus : Jack Nicholson et Jessica Lange

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,jack nicholson,jessica lange,john colicos,michael lerner,anjelica huston

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,jack nicholson,jessica lange,john colicos,michael lerner,anjelica huston

Ci-dessus : Jack Nicholson et Jessica Lange

Disponible en DVD et Bluray VF et VO sous-titrée

Note : 5,5 / 10

Les commentaires sont fermés.