Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2013

Okinawa / Halls of Montezuma - 1950

"Okinawa" ou en anglais "Halls of Montezuma" reprend le titre en anglais de l'hymne des Marines. On comprend que pour le public français, on prenne plutôt le titre de la célèbre bataille du Pacifique, car de toute façon c'est bien de cela qu'il s'agit. Le film est réalisté par Lewis Mileston, vétéran du film de guerre. Lewis Milestone c'est évidemment le réalisateur de "à l'ouest rien de nouveau" (1930), mais aussi de "l'ange des Ténèbres" (1943) de "Prisonniers de Satan" (1944) avec Dana Andrews, du "commando de la mort (1945) avec encore Dana Andrews, ou encore de "la gloire et la peur" (1959), superbe film avec Gregory Peck. Ici avec Okinawa, Milestone nous invite à rentrer dans l'esprit des officiers et des soldats. On découvre ainsi que le personnage d'officier de Richard Widmark, était professeur dans la vie civile. Et encore mieux, Milestone et les scénaristes nous font entrer dans l'esprit de Widmark avant le débarquement sur l'île d'Okinawa. On peut alors comprendre ses peurs et ses doutes, qu'ils gardent pour lui. Tout cela fait penser à n'en pas douter à "la ligne rouge" (1998) de Terrence Malick. On sent bien que Malick a puisé aux sources d'Okinawa pour écrire son film sur le débarquement des Marines à Guadalcanal. Et si l'esthétique de Malick est parfaite, l'esthétique de Milestone, n'est pas moins parfaite.

cinéma,cinema,films,film,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,richard widmark,jack palance,reginald gardiner,robert wagner,karl malden,richard boone,jack webb,lewis milestone

Il faut ajouter que la distribution est également très bonne, car en plus de Richard Widmard, on retrouve Jack Palance,  Robert Wagner, et Karl Malden. Le film est donc très bon dans sa première partie. Et si il ralentit dans sa deuxième et troisième partie, il n'en reste pas moins excellent. Car Milestone montre alors le côté chaotique de la guerre. En effet, les Marines ne savent pas qui est derrière un rocher, un arbre, ou ce qu'ils trouveront au détour d'un chemin. Les critiques qui n'ont pas apprécié cela dans le film de Milestone, n'ont rien compris.  Okinawa mérite donc fortement d'être réévalué, pour son inspiration dans le film de Terrence Malick, "la ligne rouge", mais aussi pour une vision des conflits mondiaux, par un très très grand réalisateur de films de guerre.

cinéma,cinema,films,film,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,richard widmark,jack palance,reginald gardiner,robert wagner,karl malden,richard boone,jack webb,lewis milestone

Ci-dessus : Richard Widmark

cinéma,cinema,films,film,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,richard widmark,jack palance,reginald gardiner,robert wagner,karl malden,richard boone,jack webb,lewis milestone

Ci-dessus : Karl Malden

cinéma,cinema,films,film,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,richard widmark,jack palance,reginald gardiner,robert wagner,karl malden,richard boone,jack webb,lewis milestone

Ci-dessus : Richard Widmark

 

Disponible en DVD et Bluray Zone B avec VF et VO sous-titrée

 

Note : 7 / 10

Commentaires

Ah la la ce film,
Il évoque une anecdote pour moi. Je l'ai vu il y a très longtemps et je crois effectivement que c'est un bon film. J'avais lu dans une biographie sur Marilyn Monroe que le numéro chanté "Every baby needs a da da daddy" des Reines du Music-hall était repris dans le film Okinawa. Or un jour voilà que je le vois sur le programme télé mais sur une chaine que je n'avais pas. Canal+, en matinée dans mon souvenir. J'ai sollicité un ami qui a demandé à son père qui a enregistré le film et l'a vu en même temps et toute la famille était au courant sauf que, au final pour moi : pas de Marilyn ! non, parce que - je l'ai su récemment en fait - il y a un autre film Okinawa (titre original) sur le même sujet mais de 1952. Dirigé par Leigh Jason avec Pat O'Brien (pas de vedette donc sauf Marilyn - parait-il). Alors attention aux amateurs.

Olivier

Écrit par : Olivier | 23/11/2013

Très bonne anecdote. Je ne savais pas qu'il y avait deux films dont un avec comme titre US "Okinawa".

Amicalement.
Stéphane (HC).

Écrit par : Stéphane | 24/11/2013

Les commentaires sont fermés.