Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2013

La flamme pourpre / The Purple Plain - 1954

"La flamme pourpre" est un film de guerre, de Robert Parrish. C'est un film, assez particulier, car il n'y a pas de grandes batailles. Ainsi, le film commence par une scène d'anthologie où le personnage de Gregory Peck fait un cauchemar et où il croit être réveillé par une attaque aérienne. Le ton du film est donné. On va donc suivre le parcours de cet officier, aux nerfs perturbés par la guerre. Parrish a particulièrement bien étudié le désordre mental que crée le stress du combat. En effet, on voit très souvent Peck allongé, suant plus que ses camarades. Tout est très bien reconstitué de ce côté là. On s'attache donc tout de suite au personnage de Peck et on se demande bien, comment il va s'en sortir, handicapé qu'il est par son stress post-traumatique. Au côté de Peck, on remarque Bernard Lee, (le fameux M de la série des 007 avec Sean Connery), mais aussi Brenda De Banzie, Maurice Denham, ou la jeune Win Min Than. Au sujet de cette dernière, on raconte que son riche mari était tellement jaloux, qu'il lui demandait de manger des oignons, avant une scène avec Gregory Peck pour que celui-ci ne l'embrasse pas. La légende rejoint parfois la réalité. Plus sérieusement, on pourra noter la très bonne interprétation de tous les acteurs du film, et en particulier de Gregory Peck, qui est ici exceptionnel.

cinéma,cinema,film,films,dvd,bluray,acteur,actrice,hollywood,gregory peck,brenda de banzie,win min than,bernard lee,maurice denham,john veale,robert parrish

Le film est assez particulier également, car le personnage de Peck ne tient pas particulièrement à la vie. Il a perdu la femme qu'il aime lors d'un bombardement, et c'est finalement ce premier choc de la guerre, qui le ronge et qui l'a pour ainsi dire brisé. Mais sa rencontre avec une jeune asiatique va changer sa conception de la vie, et faire de cet être assez morbide, un être qui voudra vivre à toute force. On a aussi l'impression que les circonstances exceptionnelles vont lui redonner une envie de vivre qu'il avait depuis longtemps perdu. "la flamme pourpre" exclu tout idée de nationalisme, et est parfois très dur à supporter, car il montre le ravage de la guerre sur l'individu, et explore les angoisses de l'âme. On retient le message profondément humain, d'un ennemi invisible, mais d'angoisses et de symptômes d'une effrayante réalité. Enfin la qualité première du film de Parrish est de donner une vie au personnage de Peck et de nous faire ressentir le moindre de ces sentiments ou de sa déchéance physique, ainsi que sa résurrection. Je finira en disant quelques mots, sur la belle musique de John Veale, qui ajoute encore à la puissance de l'oeuvre, mais qui sait aussi être intimiste, avec des petits accents légers de flûte. On est donc, assez surpris de voir qu'un tel film ait pu être tourné en 1954, époque où très souvent, le cinéma ne s'embarrassait pas avec la réalité, mais peut être la société de production anglaise de l'oeuvre, peut expliquer le ton si particulier du film.

01.jpg

Ci-dessus : Gregory Peck

0.jpg

hqdefault.jpg

Ci-dessus : Gregory Peck et Win Min Than (dont ce sera le seul film).

 

Disponible en DVD et Bluray chez Sidonis & Calysta en VF et VO sous-titrée

 

Note : 8,5 / 10

Commentaires

Bonsoir,
Et bien, ne pas se fier à l'affiche alors parce que je la trouve repoussante. Je me doute que le titre a une explication dans le film mais je ne peux pas croire que cela donne les cheveux "pourpre" ! quelle idée simpliste de jouer sur la couleur.

Olivier

Écrit par : Olivier | 13/11/2013

Pas faux que cette affiche est repoussante. Je n'y avais pas prêtée attention, pour te dire vrai. Et puis de toute façon j'essaye toujours de mettre une affiche française, repoussante ou non.

P.S
Je me souviens, que je te dois un film. J'ai l'enveloppe, mais je ne sais plus où j'ai mis le film. Je manque décidément à tous mes devoirs envers le VIP de ce blog. :=)

Amicalement.
Stéphane (HC)

Écrit par : Stéphane | 14/11/2013

Les commentaires sont fermés.