Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/09/2013

Miss Pinkerton - 1932

On réservera le "Miss Pinkerton" de Llyod Bacon aux fans inconditionels de Joan Blondell. En effet, ni la réalisation, ni le scénario confus au possible ne permet au spectateur d'avoir une attention soutenue tout le long du film. Alors certains, pourront se contenter de voir Joan Blondell qui nous fait une petite séance de strip-tease involontaire au début du métrage. Mais franchement, après cette jolie entrée en matière, l'ennui guette. Et le film, n'est qu'une avalanche de poncifs, du film noir : maison isolé, majordorme sournois, vieille dame avare et calculatrice etc Bref ! Il faut lutter pour ne pas s'endormir devant cette "Miss Pinkerton", qui ballade le spectateur au gré des changements de scénario. Alors oui il reste Joan Blondell, toujours magnifique et admirable, mais elle est bien isolée avec un George Brent, qui fait ce qu'il peut pour sauver les meubles. On se demande pourquoi la Warner a sorti ce film de Joan Blondell, alors qu'elle a fait tant d'autres films magnifiques. A oublier.

pinkerton.jpg

Miss-Pinkerton-6.png

Ci-dessus : Joan Blondell et George Brent dans un des seuls plans intéressants

Miss-Pinkerton-2.png

Ci-dessus : Joan Blondell

Note : 4,5 /10

Les commentaires sont fermés.