Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/09/2013

Souvenez vous ... de George Sanders !

George Sanders, est peut être l'archétype même du gentleman anglais au flegmme "so british". Il était pourtant né à Saint-Petersbourg en Russie, mais de parents britanniques. Au début de la révolution russe, la famille revient en Angleterre. Et c'est en travaillant dans une agence de publicité qu'il rencontre Greer Garson, qui lui suggère de devenir acteur. A partir de là, George Sanders allait jouer dans un nombre impressionnant de films, que ce soit dans "Rebecca" (1940), "Correspondant 17", mais surtout dans "le portrait de Dorian Gray" (1944), ou encore dans "The private affairs of Bel ami" (1947) où il interprétait un arriviste français de la plus belle des manières. Enfin son interprétation dans "Eve" avec Bette Davis devait rester dans toutes les mémoires. George Sanders, ne devait pas rater sa sortie, et décidait de se suicider avec des somnifères le 25 avril 1972, pour échapper à une déchéance physique qu'il ne supportait plus. Il laissa ce mot pour expliquer son geste : "Je m’en vais parce que je m’ennuie. Je sens que j’ai vécu suffisamment longtemps. Je vous abandonne à vos soucis dans cette charmante fosse d’aisance. Bon courage."

sanders-george-02-g.jpg

Filmographie

  • 1934 : Love, Life and Laughter de Maurice Elvey

  • 1936 : Les Mondes futurs (Things to come) de William Cameron Menzies (non crédité)

  • 1936 : L'Homme qui faisait des miracles (The Man Who Could Work Miracles) de Lothar Mendes

  • 1936 : Dishonour Bright de Tom Walls

  • 1936 : Find the Lady de Roland Grillette

  • 1936 : Strange Cargo de Lawrence Huntington

  • 1936 : Le Pacte (Lloyd's of London) de Henry King

  • 1937 : L'Amour en première page (Love Is News) de Tay Garnett

  • 1937 : Le Dernier négrier (Slave Ship) de Tay Garnett

  • 1937 : The Lady Escapes d' Eugene Forde

  • 1937 : Amour d'espionne (Lancer Spy) de Gregory Ratoff

  • 1938 : Quatre hommes et une prière (Four men and a prayer) de John Ford

  • 1938 : Concession Internationale (International settlement) d' Eugene Forde

  • 1939 : Mr. Moto's Last Warning de Norman Foster

  • 1939 : So This is London de Thornton Freeland

  • 1939 : The Outsider de Paul L. Stein

  • 1939 : The Saint Strikes Back de John Farrow

  • 1939 : The Saint in London de John Paddy Carstairs

  • 1939 : Edith Cavell (Nurse Edith Cavell) de Herbert Wilcox

  • 1939 : Le Premier Rebelle (Allegheny Uprising) de William A. Seiter

  • 1939 : Les Aveux d'un espion nazi (Confessions of a Nazi Spy) d'Anatole Litvak

  • 1940 : L'Enfer vert (Green Hell) de James Whale

  • 1940 : The Saint's Double Trouble de Jack Hively

  • 1940 : The Saint Takes Over de Jack Hively

  • 1940 : Chante mon amour (Bitter Sweet) de W. S. Van Dyke

  • 1940 : Le Fils de Monte-Cristo (The Son of Monte Cristo) de Rowland V. Lee

  • 1940 : The House of Seven Gables de Joe May

  • 1940 : Rebecca (Rebecca) d'Alfred Hitchcock

  • 1940 : Correspondant 17 (Foreign correspondant) d'Alfred Hitchcock

  • 1941 : The Saint in Palm Springs de Jack Hively

  • 1941 : The Gay Falcon d'Irving Reis

  • 1941 : Chasse à l'homme (Man Hunt) de Fritz Lang

  • 1941 : La Proie du mort (Rage in Heaven) de W.S. Van Dyke

  • 1941 : Crépuscule (Sundown) de Henry Hathaway

  • 1942 : A Date With the Falcon d'Irving Reis

  • 1942 : The Falcon Takes Over d'Irving Reis

  • 1942 : The Falcon's Brother de Stanley Logan

  • 1942 : Le Chevalier de la vengeance (Son of Fury) de John Cromwell

  • 1942 : Le Cygne noir (The Black Swan) d'Henry King

  • 1942 : Six destins (Tales of Manhattan) de Julien Duvivier

  • 1942 : Her Cardboard Lover de George Cukor

  • 1942 : The Moon and Sixpence d'Albert Lewin

  • 1942 : Quiet Please, Murder de John Larkin

  • 1943 : They came to blow up America d' Edward Ludwig

  • 1943 : Paris After Dark de Leonide Moguy

  • 1943 : Appointment in Berlin d'Alfred Green

  • 1943 : Vivre libre (This Land is mine) de Jean Renoir

  • 1944 : Jack l'éventreur (The Lodger) de John Brahm

  • 1944 : Intrigue à Damas (Action in Arabia) de Leonide Moguy

  • 1944 : L'Aveu (Summer storm) de Douglas Sirk

  • 1945 : Hangover Square de John Brahm

  • 1945 : Oncle Harry (The Strange Affair of Uncle Harry) de Robert Siodmak

  • 1945 : Le Portrait de Dorian Gray (The Picture of Dorian Gray) d'Albert Lewin

  • 1946 : Scandale à Paris (A Scandal in Paris) de Douglas Sirk

  • 1946 : Le Démon de la chair (The Strange Woman) d'Edgar G. Ulmer

  • 1947 : The Private Affairs of Bel Ami d'Albert Lewin

  • 1947 : Des filles disparaissent (Lured) de Douglas Sirk

  • 1947 : L'Aventure de Madame Muir (The Ghost and Mrs Muir) de Joseph L. Mankiewicz

  • 1947 : Ambre (Forever Amber) d' Otto Preminger

  • 1949 : L'Éventail de Lady Windermere (The fan) d'Otto Preminger

  • 1949 : Samson et Dalila (Samson and Delilah) de Cecil B. De Mille

  • 1950 : Ève (All about Eve) de Joseph L. Mankiewicz

  • 1950 : Black Jack de Julien Duvivier et José Antonio Nieves Conde

  • 1951 : Vendeur pour dames (I Can Get it For You Wholesale) de Michael Gordon

  • 1952 : Miracle à Tunis (The light touch) de Richard Brooks

  • 1952 : Ivanhoé (Ivanhoe) de Richard Thorpe

  • 1952 : Aveux spontanés (Assignment Paris) de Robert Parrish

  • 1953 : Appelez-moi Madame (Call Me Madam) de Walter Lang

  • 1954 : Voyage en Italie (Viaggio in Italia) de Roberto Rossellini

  • 1954 : Témoin de ce meurtre (Witness to Murder) de Roy Rowland

  • 1954 : Richard Cœur de Lion (King Richard and the Crusaders) de David Butler

  • 1955 : La Chérie de Jupiter (Jupiter's Darling) de George Sidney

  • 1955 : Les Contrebandiers de Moonfleet (Moonfleet) de Fritz Lang

  • 1955 : Duel d'espions (The Scarlet Coat) de John Sturges

  • 1955 : Le Voleur du roi (The King's Thief) de Robert Z. Leonard

  • 1956 : Si j'épousais ma femme (That certain feeling) de Melvin Frank et Norman Panama

  • 1956 : Ne dites jamais adieu (Never Say Goodbye) de Jerry Hopper

  • 1956 : La Cinquième Victime (While the City Sleeps) de Fritz Lang

  • 1956 : Death of a Scoundrel de Charles Martin

  • 1957 : La Passe dangereuse (The Seventh Sin) de Ronald Neame

  • 1958 : Le crime était signé (The Whole Truth) de Dan Cohen et John Guillermin

  • 1958 : De la Terre à la Lune (From the Earth to the Moon) de Byron Haskin

  • 1959 : Salomon et la reine de Saba (Solomon and Sheba) de King Vidor

  • 1959 : Une espèce de garce (That Kind of Woman) de Sidney Lumet

  • 1959 : Un brin d'escroquerie (A Touch of Larceny) de Guy Hamilton

  • 1960 : La Dixième Femme de Barbe-Bleue (Bluebeard's Ten Honeymoons) de W. Lee Wilder

  • 1960 : Panique à bord (The Last Voyage) d' Andrew L. Stone

  • 1960 : Le Village des damnés (Village of the Damned) de Wolf Rilla

  • 1961 : Cone of Silence de Charles Frend

  • 1961 : Five Golden Hours de Mario Zampi

  • 1961 : The Rebel de Robert Day

  • 1961 : Le Rendez-vous de Jean Delannoy

  • 1962 : L'agent secret de Churchill (Operation Snatch) de Robert Day

  • 1962 : Les Enfants du capitaine Grant (In search of the Castaways) de Robert Stevenson

  • 1963 : Les Bijoux du Pharaon (Cairo) de Wolf Rilla

  • 1963 : Il mondo di notte numero 3 de Gianni Proia

  • 1963 : The Cracksman de Peter Graham Scott

  • 1964 : Meurtre par accident (L'Intrigo) de George Marshall et Vittorio Sala

  • 1964 : Quand l'inspecteur s'emmêle (A Shot in the Dark) de Blake Edwards

  • 1964 : The Golden Head de Richard Thorpe et James Hill

  • 1965 : Les Aventures amoureuses de Moll Flanders (The Amorous Adventures of Moll Flanders) de Terence Young

  • 1966 : Le Secret du rapport Quiller (The Quiller Memorandum) de Michael Anderson

  • 1967 : La Nuit des assassins (Warning shot) de Buzz Kulik

  • 1969 : The Candy Man de Herbert J. Leder

  • 1969 : Les Kidnappeurs (The Body Stealers) de Gerry Levy

  • 1969 : Le Club des libertins (The best house in London) de Philip Saville

  • 1970 : La Lettre du Kremlin (The Kremlin Letter) de John Huston

  • 1972 : Doomwatch de Peter Sasdy

  • 1972 : Endless Night de Sidney Gilliat

  • 1973 : Psychomania de Don Sharp

Commentaires

Bonsoir Stéphane,
J'aime beaucoup cet acteur et c'est presque par hasard que j'ai vu bon nombre de films avec lui. Il faut croire qu'il a souvent su très bien choisir ses projets. A chaque fois je l'ai trouvé excellent même si certains rôles se ressemblent parfois mais qu'importe. Il y a une jubilation dans son jeu qui est communicative.
Merci à toi de rappeler ce grand acteur à nos mémoires.

Olivier

Écrit par : Olivier | 16/09/2013

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Olivier,

Oui grand acteur que George Sanders. Et j'espère que tu pourras un jour comparer la dernière version de Bel ami et celle avec George Sanders de 1947. Je suis sûr que tu trouveras celle jouée par George Sanders à des années lumières au dessus de celle de maintenant, jouée par Robert Pattinson.

Amicalement.
Stéphane (HC).

Écrit par : Stéphane | 18/09/2013

Répondre à ce commentaire

Bonsoir,

Je n'ai pas vu le Bel Ami avec Robert Pattinson et même le hasard ne m'y a pas conduit. J'avais lu des critiques mitigées mais surtout je crois qu'on ne saurait plus faire de film intéressant sur un personnage de roman avec le Hollywood d'aujourd'hui. Cela mérite de la subtilité, de la profondeur, voir de la noirceur et le cinéma tend à être trop bavard et superficiel. Enfin je dis ça alors que le contre exemple parfait est Gasby le magnifique avec Leonardo Di Caprio qui justement porte magnifiquement le film. Di Caprio est un grand acteur de talent voilà tout.
Alors je trouverai le Bel Ami avec George Sanders avec l'intention de m'en délecter. Je garde un souvenir ravi de la lecture du roman au Lycée.
Bien à toi,
Olivier

Écrit par : Olivier | 18/09/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire