Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/08/2013

The man I love - 1947

"The man I love" (1947), est un film de la Warner tourné par Raoul Walsh. Alors, la première question que l'on se pose à voir ce film, c'est qu'est ce qu'il fait dans la collection "films criminels" de la Warner. En effet, "the man I love" a tout d'un mélodrame. Alors c'est vrai qu'il y a un chef de bande, mais franchement il n'a pas l'air très dangereux sinon avec les femmes. Et c'est bien pour le public féminin auquel ce film est destiné on le sent bien. Ida Lupino partage la vedette avec Robert Alda. Mais on retient surtout l'étrange interprétation de Bruce Bennett en artiste tourmenté par une femme qui l'a quitté mais qu'il ne peut s'empêcher d'aimer. Andrea King, Martha Vickers, et Alan Hale complètent la distribution. Le film a des qualités en particulier ses séquences musicales, qui en font un espèce d'immense clip vidéo. Mais la mise en place du drame, prend trop de temps et semble comfuse. Et on a parfois du mal à accrocher au premier tiers du film. 

the-man-i-love.jpg

Mais la tension va augmenter que ce soit à travers des personnages douteux, ou à travers la romance entre Ida Lupino et Bruce Bennett, et trouver une conclusion dramatique. On ressort donc un peu surpris par ce film, qui finit par une réplique énigmatique : "Tu m'as dit que nous avions tous les pieds, dans la boue. Oui mais certains regardent les étoiles". On aurait ainsi tendance nous aussi, à se demander si la bouteille est à moitié pleine ou à moitié vide. Mais malgré tout, Ida Lupino donne au spectateur son lot d'émotion. Cela m'incite donc à ne pas trop mal juger ce "the man I love", qui devait obtenir un gros succès auprès du public féminin de l'époque. Un film qui a trouvé son public, c'est déjà un très bon point, pour une oeuvre qui sait être déchirante par moment et qui montre comme rarement au cinéma, cette espèce d'incommunicabilité qui existe entre les hommes et les femmes. Enfin, on notera qu'Ida Lupino qui voulait se mettre à la réalisation, ne cessa pas d'importuner Walsh, lui demandant des conseils de réalisation. Ainsi quand Ida Lupino, demanda à Walsh comment ce dernier faisait pour rester calme, il lui répondit : "je ne me laisse pas emmerder !".

BTS-ManILove-7.jpg

 

BTS-ManILove-16.jpg

Ci-dessus : sur le plateau de "the man I love"

Extrait musical  de "the man I love" :

 

Disponible en DVD zone 2 dans la collection films criminels de la Warner sur le site de la Warner ou dans les magasins spécialisés.

 

Note : 6 / 10

Commentaires

Salut Stéphane,

J'aime beaucoup la chanson. Elle me paraissait familière mais en voyant sur wiki la liste des interprètes je doute et peut-être que je confond. Où ce serait grâce au film Hots Shots et Valeria Golino que ma mémoire l'a gardé quelque part !

Olivier

Écrit par : Olivier | 07/08/2013

Salut Olivier,

J'avoue ne pas avoir fait de recherches concernant la chanson. Par contre j'ai relu ma note et il manquait un mot. Je fatigue parfois :)

En tous les cas, merci pour ta fidélité.

Amicalement.
Stéphane.

Écrit par : Stéphane | 07/08/2013

Les commentaires sont fermés.