Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/08/2013

Hollywood Classic a un an ! That's entertainment !

Et oui, aujourd'hui le blog Hollywood Classic a maintenant un an. Un an de bonheur à commenter les pas de Fred Astaire, et Ginger Rogers, un an à suivre John Wayne et Randolph Scott lutter pour la justice, et Errol Flynn lutter contre les méchants de toutes sortes. Il faut l'avouer ce fut pour moi un an de bonheur à vous conter les films que j'ai vu tout le long de cette année ou qui ont marqué ma jeunesse. Une première année d'existence, cela doit permettre à chacun de mesurer le chemin parcouru. Durant cette année, des centaines d'articles ont été écrits. Ainsi, je me suis astreint à publier un article par jour sur le cinéma hollywoodien, mais aussi anglais et français. J'ai mis en place des pages, permettant à chacun de situer les films dans un ordre chronologique, une section a été développée sur la musique de films. J'ai mis en avant les nouveautés Bluray et DVD portant sur le cinéma classique. J'ai aussi revendiqué une existence pour ce cinéma, afin que les éditeurs permettent des sorties DVD d'inédits. De ce côté là les collections Warner commencent petit à petit à sortir des films classiques. Universal fait de même. Mais le chantier reste immense. Et si il faut se résigner à la disparition de certains films, irrémédiablement perdus, il faut aussi se résigner à ce que certains films ne soient jamais sortis. C'est peut être pour moi le plus difficile à admettre, tant de chef-d'oeuvres oubliés et aucune chaîne télévisée de regardable. Dans les années 70, les critiques de cinéma avait peur que la pornographie tue le cinéma. On sait aujourd'hui, qu'il n'en a rien été. A l'évidence, c'est la bêtise qui a tué le grand cinéma. Ainsi, si aujourd'hui on fait encore des films, on fait finalement assez peu de cinéma. Les réalisateurs et producteurs devraient y penser plus souvent, avant d'abrutir le spectateur avec des films bourrés d'effets spéciaux mais qui ne veulent rien dire. Ainsi, si aujourd'hui l'image est omniprésente, elle n'a jamais eu si peu de sens. Mais n'y pensons plus ! Revenons à notre amour d'un certain cinéma, qui survivra à travers vous et moi, lecteurs, et ensuite à travers les générations. Car si une statue peut être entérrée des siècles sous la boue, elle peut aussi être découverte et faire le bonheur de celui qui saura l'apprécier. C'est cela l'amour du cinéma classique : découvrir des oeuvres oubliées. Je ne peux donc que vous exhortez à vous aussi, les découvrir dès maintenant, et à les faire partager à ceux qui seront capables de les apprécier. Pour que vive éternellement le cinéma classique !

fireworks-1.jpg

 

Un cadeau : That's entertainment, hymne de la MGM dans les années 50 !

 

 

Commentaires

Félicitations !
Un grand merci pour ton blog. Je suis impressionné par la quantité et la régularité de tes articles. Il n'y a que des compliments à faire. Bravo pour la part de rêve que tu apportes. Souvent ma curiosité est poussée pour découvrir d'autres films, d'autres acteurs/actrices, d'autres metteurs en scène et même des musiciens.
Joyeux Anniversaire.
Olivier

Écrit par : Olivier | 06/08/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire