Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/07/2013

20 000 ans sous les verrous / 20 000 years in Sing Sing - 1932

"20 000 ans sous les verrous" est le type même de film tourné par la Warner, dans le but de dénoncer l'univers carcéral. Ainsi, il fait parti de ces films sociaux qui avaient pour vocation de dénoncer les travers de la société américaine et donc ici l'univers de la prison. Le succès de "20 000 ans sous les verrous" devait permettre la sortie d'autres films de ce type comme "Over the wall" (1938) ou "le châtiment" (1939) et "Insible Stripes" tous les deux avec Bogart. Le casting est intéressant avec Spencer Tracy et Bette Davis. En regardant le film, on se dit que le rôle était construit pour James Cagney, mais celui-ci renégociait à l'époque son contrat avec la Warner, il laissa donc passer le film au profit de Tracy. Ici on découvre une Bette Davis très jeune et très belle. On retrouve dans les seconds rôles en particulier Louis Calhern, que l'on reverra dans "Quand la ville dort" (1950), "les Enchaînés" (1946), ou encore dans sûrement son plus grand rôle, "Jules César" (1953) et enfin dans "Graine de violence" (1955). "20 000 ans sous les verrous" raconte la vie carcéral de Tommy Connors (joué par Spencer Tracy). Le scénariste a l'intelligence de ne pas expliquer pourquoi Connors va en prison. Ainsi, le spectateur se concentre sur les conditions de détention et pas sur le pourquoi du comment le personnage de Spencer Tracy est arrivé ici.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,spencer tracy,bette davis,arthur byron,lyle talbot,warren hymer,louis calhern,michael curtiz

Michael Curtiz met tout son talent au service du film, avec beaucoup de très beaux plans. Il joue ainsi sur les ombres pour donner une 3ème dimension au personnage et au film. Mais comment sur tous les oeuvres de Curtiz, les relations furent très tendues entre les acteurs et le réalisateur hongrois. Ainsi, Louis Calhern raconte dans ses mémoires que Bette Davis n'hésitait pas à cracher sur Curtiz pendant le tournage, si celui-ci se montrait trop dur avec elle. On ne peut donc que constater que derrière la perfection de ce qui était montré à l'écran, il y avait parfois des tensions très fortes, et un toujours bien souvent chaotique. Quoiqu'il en soit, "20 000 ans sous les verrous" est un beau film, qui dénonce autant les erreurs judiciaires, que la stupidité de l'univers carcéral, capable d'envoyer un innocent à la mort. Mais finalement on peut se demander, si ce n'est pas aussi la dénonciation d'une barbarie à visage humain. En effet, la justice étant oeuvre humaine, ne peut donc se faire sans erreur. La mort ne devrait donc pas être la sanction suprême de possibles erreurs de jugement. Mais si de tout ça, le film ne dit rien. Néanmoins, on peut suppoeer que son but était de faire cheminer une réflexion dans la conscience du spectateur.

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,spencer tracy,bette davis,arthur byron,lyle talbot,warren hymer,louis calhern,michael curtiz

Ci-dessus : Bette Davis et Spencer Tracy

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,spencer tracy,bette davis,arthur byron,lyle talbot,warren hymer,louis calhern,michael curtiz

cinéma,cinema,dvd,bluray,acteur,actrice,film,films,hollywood,spencer tracy,bette davis,arthur byron,lyle talbot,warren hymer,louis calhern,michael curtiz

Disponible en DVD zone 2 sur le site de l'éditeur (Warner) ou magasins spécialisés

 

Note : 7 / 10

Les commentaires sont fermés.