Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/06/2013

Souvenez de ... Stanley Donen

Stanley Donen, peut être un des plus grands réalisateurs de comédie musicale, donne une interview au public français. Et oui c'est bien cette homme qui a fait rêver des générations et des générations de spectateurs à travers tant de films magiques comme par exemple : "Un jour à New York", 'mariage royale" et bien évidemment "Chantons sous la pluie".

 

cinéma, cinema, dvd, bluray,

Filmographie

  • 1949 : Un jour à New York (On the Town)
  • 1951 : Mariage royal (Royal Wedding)
  • 1952 : Love Is Better Than Ever
  • 1952 : Chantons sous la pluie (Singin' in the Rain)
  • 1952 : L'Intrépide (Fearless Fagan)
  • 1954 : Donnez-lui une chance (Give a Girl a Break)
  • 1954 : Les Sept Femmes de Barbe-Rousse (Seven Brides for Seven Brothers)
  • 1954 : Au fond de mon cœur (Deep in My Heart)
  • 1955 : Beau fixe sur New York (It's Always Fair Weather)
  • 1955 : Kismet (non-credité au générique)
  • 1957 : Drôle de frimousse (Funny Face)
  • 1957 : Pique-nique en pyjama (The Pajama Game)
  • 1957 : Embrasse-la pour moi (Kiss Them for Me)
  • 1958 : Indiscret (Indiscreet)
  • 1958 : Cette satanée Lola (Damn Yankees!)
  • 1960 : Chérie recommençons (Once More, with Feeling)
  • 1960 : Un cadeau pour le patron (Surprise Package)
  • 1960 : Ailleurs l'herbe est plus verte (The Grass Is Greener)
  • 1963 : Charade
  • 1966 : Arabesque
  • 1967 : Voyage à deux (Two for the Road)
  • 1967 : Fantasmes (Bedazzled)
  • 1969 : L'Escalier (The Staircase)
  • 1974 : Le Petit Prince (The Little Prince), d'après Antoine de Saint-Exupéry
  • 1975 : Les Aventuriers du Lucky Lady (Lucky Lady)
  • 1978 : Folie Folie (Movie Movie)
  • 1980 : Saturn 3
  • 1984 : La Faute à Rio (Blame It on Rio), remake d'Un moment d'égarement de Claude Berri (1977)

 

Commentaires

Formidable !
Merci beaucoup Stéphane pour cette vidéo. Et je remets des faits en perspective avec d'abord mon étonnement de découvrir qu'Un jour à New York est son premier film ! C'est touchant son admiration pour Fred Astaire.
Quel plaisir d'entendre son humour et son français, vraiment, j'ai passé un bon moment.

Olivier

Écrit par : Olivier | 21/06/2013

Répondre à ce commentaire

Admiration pour Fred Astaire que je partage également, bien évidemment. Concernant son français, on remarque l'effort que beaucoup d'acteurs américains ou cinéastes de cette époque faisaient pour parler français. L'anglais n'avait pas encore imposé sa loi.

Amicalement.
Stéphane (HC)

Écrit par : Stéphane | 22/06/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire