Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/06/2013

Attack ! - 1956

Etrange mais je n'ai jamais écrit de critiques sur des films de guerre jusqu'ici. Alors il me faut me rattraper. En plus, cela tombe bien, car hier soir, j'ai vu "Attack" de Robert Aldrich. Aldrich était un parent de Rockfeller qui avait des parts dans la RKO. C'est ainsi qu'il a pu entrer dans le milieu du cinéma et ce malgré un bon bagage universitaire. Il reste donc pendant très longtemps, assistant de réalisateur comme Chaplin. Pour "Attack" il est seul aux commandes, mais on ne lui confie pas un gros budget. Ainsi il n'a disposé que 750 000 dollars pour boucler son film. Il n'a donc pas été possible recruter des grandes vedettes de cette époque et on donne alors sa chance à Lee Marvin et Jack Palance, peu connus à l'époque ou sinon pour des seconds rôles.  La seule vedette est bien peut être Eddie Albert qui fait le rôle d'un officier lâche et malade mentalement. Mais que reste t'il aujourd'hui de ce film, encensé par la nouvelle vague et par le festival de Venise ?

attack,3.jpg

Les petits moyens du film sont visibles partout, du début à la fin et Aldrich doit ruser et utiliser tout son talent pour tenir le spectateur. Ainsi les deux panzers allemands, font un bruit de fusil quand leurs canons tirent et semblent littéralement en carton-pâte. Enfin les Allemands semblent sortir de l'opéra alors qu'ils sont sur le front depuis des mois. Enfin l'offensive des Ardennes avaient eu lieu en plein hiver et là c'est l'été. Bref, beaucoup de choses ne sont pas très crédibles. Enfin, le jeu des acteurs semblent pour le moins un peu théatral. La deuxième guerre mondiale est il le bon endroit pour rejouer une tragédie grecque ? Il me semble que non. Ainsi, le film est sauvé malgré tout par les comédiens quand ils n'en font pas trop et par le talent de réalisateur d'Aldrich qui a du se débrouiller avec ce qu'il avait pour terminer le film. Néanmoins tout cela a bien vieilli. Et c'est avec un oeil parfois amusé devant certaines outrances ou techniques cinématographiques que j'ai fini par regarder ce film qui est loin d'être le chef d'oeuvre impérissable que la critique a voulu nous vendre. On peut néanmoins concéder à Aldrich un sens de l'action et de la réalisation que les faibles moyens ont empêchés de concrétiser dans une oeuvre d'une autre ampleur.

attackbr2.th.jpg

attackbr3.th.jpg

attackbr5.th.jpg

Disponible en DVD et Bluray. A noter l'image très belle de l'édition Bluray.

Note : 5,5 / 10

Écrire un commentaire