Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2013

Sérénade à trois / Design for Living - 1933

"Sérnade à trois" est un film un peu étrange. En effet, le sujet est plutôt scabreux. En effet, il s'agit d'une jeune femme (Miriam Hopkins) qui est ici amoureux de deux hommes à la fois : Fredric March et Gary Cooper. Le scénario est tiré d'une pièce de Noël Coward, jouée pour la première fois en 1932. Malheureusement ici le scénario de Ben Hecht en enlève tout le caractère scabreux et finalement drôle. Ainsi, les relations sont affichées comme platoniques par la jeune femme et si on parle de sexe, c'est pour dire qu'il n'y en aura pas. Ainsi entre rupture, tension physique et attirance impossible, le scénario semble tourner en boucle et finir sans que la situation du début trouve une résolution quelconque. Il y a également une scène assez étrangement tournée, où on voit March partagé un petit-déjeuner avec la jeune femme tant convoité. March est en smoking inpécable alors qu'il venait de voyager le soir. On sait alors qu'il a partagé la nuit et la chambre de Miriam Hopkins. Néanmoins c'est vrai que le spectateur se sent un peu frustré, n'ayant même pas eu droit à la traditionnelle scène de glamour hollywoodienne. De plus, on sent Gary Copper un peu gêné dans cette comédie, mais Fredric March beaucoup plus à son aise. A noter qu' Edward Everett Horton complète le casting. Ce dernier était un habitué des comédies musicales de Fred Astaire où il excellait dans son rôle de comique pince-sans-rire. Alors c'est vrai qu'ici on sourit plus souvent que l'on rit. Par contre, Miriam Hopkins est ici au top de sa forme, prodigieusement belle et sexy, en particulier à la toute fin du film, où on la retrouve dans un ensemble particulièrement moulant qui fait penser à certaines robes de Marilyn Monroe. On pouvait malgré tout, s'attendre à un peu mieux d'un film d'Ernst Lubitsch joué par de tels acteurs. Pour finir je rappellerai que Miriam Hopkins avait déjà joué l'année précédente dans "Docteur Jekyll et Mister Hyde".

serenade_a_trois,3.jpg

3.JPG

4.JPG

6.JPG

7.JPG

Ci-dessus : Miriam Hopkins

1.JPG

Ci-dessus : Gary Cooper, Miriam Hopkins et Fredric March

5.JPG

Ci-dessus : Fredric March et Ernst Lubitsch

2.JPG

Ci-dessus : Gary Cooper, Miriam Hopkins et Fredric March

Note : 5,5 / 10

Commentaires

Hello Steph, parfois on se demande dans quel but le film a été tourné puisque le fond de l'histoire est occulté. Sans doute une sombre histoire de contrat a respecter non ? Hier soir j'ai regardé La proie de Robert Siodmak (Richard Conte, Shelley Winters, Victor Mature) j'ai adoré.

Écrit par : Willow | 30/05/2013

Répondre à ce commentaire

Hello Willow. Disons qu'ici on a un mauvais exemple d'auto-censure du scénariste, vu que le film a été tourné en plus, avant l'application du code Hays. Pour le reste, le film a été tout de même un succès. Mais je vais te dire, je préfère encore un film comme ça que certaines comédies actuelles à l'humour très gras, voir très vulgaire.

Amicalement.
Stéphane (Hollywood Classic).

Écrit par : Stéphane | 31/05/2013

Répondre à ce commentaire

Bonsoir,
J'ai vu ce film il y a très longtemps et j'en ai gardé un excellent souvenir. Je m'étonne de ta note moyenne et de vos commentaires. Je pensais que le trio amoureux était plus explicite que ce que vous en dîtes. Mais peut-être je n'ai vu que ce que je voulais voir ! :-p
Les photos rendent bien la beauté de la lumière dans le noir et blanc.
Olivier

Écrit par : Olivier | 10/06/2013

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Olivier,

Mon article n'est qu'une critique avec tout ce qu'il y a de personnel, d'intime dans la critique. Ceci dit j'essaye d'avoir toujours un point de vue positif sur les films, mais j'avoue que ce film ne m'a pas particulièrement passionné. Je t'invite à poster (quand tu auras la possibilité de revoir le film), une critique à ton tour dans le champ commentaire, pour nous dire tout ce que tu as aimé dans ce film et tout ce que je n'ai pas vu.

Internet est un formidable moyen d'échange pour une passion commune. Partageons nos expériences et ressentis :)

Amicalement.
Stéphane.

Écrit par : Stéphane | 10/06/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire